ALENCON guide EXE 01>14 23/04/09 11:19 Page 1 Guide touristique, Alenc n Normandie page 01

of 44
40 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Guide touristique Alenc n,normandie VENIR A ALENCON, PAR LA ROUTE Axe Paris / Rennes A13 vers Dreux puis RN 12/D 112 jusqu à Alençon puis A81 A 2h30 de Paris / A 2h00 de Rennes Axe Calais / Bayonne A28,
Document Share
Document Transcript
Guide touristique Alenc n,normandie VENIR A ALENCON, PAR LA ROUTE Axe Paris / Rennes A13 vers Dreux puis RN 12/D 112 jusqu à Alençon puis A81 A 2h30 de Paris / A 2h00 de Rennes Axe Calais / Bayonne A28, sortie Alençon RN138 (Sées, Alençon) A 1h35 de Rouen / A 40 min du Mans / A 1h30 de Tours Axe Caen / Tours A88, puis RN 158 (Sées) A 1h30 de Caen PAR LE TRAIN Paris (Montparnasse) TGV Atlantique (avec correspondance au Mans) Paris (Vaugirard) TER Granville (avec correspondance à Surdon) Axe Caen Tours TER Basse-Normandie Caen Tours SOMMAIRE Bienvenue à Alençon 4 HISTOIRE Histoire 5 Femmes célèbres 9 Dentelle 12 DECOUVRIR Patrimoine 16 Musée des Beaux-arts 21 et de la Dentelle Parcs, jardins 24 et promenades LOISIRS ET DETENTE Vie culturelle 28 Activités sportives 32 Lieux d exposition 35 et galeries d art ART DE VIVRE Marchés 38 Shopping 39 Vie nocturne 40 Plan 42 Bienvenue à Alençon! La capitale de l Orne, qui a vu naître l unique dentelle au Point d Alençon, vous accueille. Mi-normande, mi-armoricaine et ouverte sur les Pays de la Loire, Alençon conserve sa tradition de ville porte. Cette charmante ville réserve des promenades pittoresques : un patrimoine culturel et architectural particulièrement riche et varié, des parcs et jardins en cœur de ville et l atmosphère d une ville qui sait recevoir et partager ce qu elle a de meilleur. Bon séjour à Alençon! HISTOIRE ef 5 HISTOIRE b CONSTRUCTION DE LA VILLE Simple gué sur la Sarthe à l époque Gallo-Romaine, on mentionne un burgus «bourg fortifié» au début du XIe siècle. Érigée en duché à la fin du XIIIe siècle, Alençon est attribuée à plusieurs reprises aux cadets de la famille royale. A la fin du XVe siècle, Marguerite de Lorraine, veuve du duc d Alençon, tient fermement les rênes du duché d Alençon, ruiné par la Guerre de Cent Ans. Alençon est définitivement rattachée au domaine royal au XVIe siècle, après la mort de Marguerite de France ( ) dite Marguerite d Orléans, plus connue sous le nom de Marguerite de Navarre. Sœur de François 1er, elle devient duchesse d Alençon en La duchesse tient alors à Alençon une cour exceptionnelle où brillent les plus grands esprits du moment. Première ville acquise aux idées calvinistes, Alençon devient rapidement un foyer de la Réforme. Les Protestants s emparent de la ville, saccagent les églises et interdisent le culte catholique. Pendant les guerres de religion, Alençon est reprise par Château des ducs Marguerite de Lorraine - Arch.dép.Orne 7FI_70 6 Auguste Poulet-Malassis HISTOIRE j Henri IV, petit fils de Marguerite d Orléans, puis rachetée par Marie de Médicis en Les Alençonnais réformés fuient, et immigrent vers l Angleterre, les Pays-Bas ou les îles Anglo- Normandes. En 1665, Colbert fonde à Alençon la manufacture royale de dentelles dont celle du très célèbre Point d Alençon, créé à partir du Point de Venise. Alençon employa, à l apogée de son art, plus de huit mille dentellières. Au XVIIIe siècle, la ville se développe et assiste à la naissance d un nouveau quartier dont l hôtel de ville est le symbole. A la Révolution, Alençon connaît ses mouvements populaires et quelques troubles religieux en En 1811, Alençon reçoit Napoléon 1er. Le souverain décide la construction du palais de justice, inauguré en ALENCON S INDUSTRIALISE Au cours du XIXe siècle, la ville est en plein essor industriel, l imprimerie y est florissante. Elle sera d ailleurs à l origine d un procès retentissant. Auguste Poulet-Malassis, éditeur et ami de Charles Baudelaire, est issu d une lignée d imprimeurs alençonnais. En 1857, il édite les Fleurs du Mal. Condamnés chacun à une amende pour outrage aux bonnes mœurs et immoralité, auteur et éditeur doivent supprimer six pièces du recueil. Balzac se servira également de son séjour à Alençon pour écrire deux romans : «La vieille fille» en 1837 et «Le cabinet des Antiques» en HISTOIRE 9 En 1873, Thérèse Martin naît à Alençon. Elle deviendra Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, plus connue sous le nom de Sainte Thérèse de Lisieux. Au XXe siècle, Alençon poursuit son essor industriel et devient un des bastions de Moulinex, dont l usine alençonnaise est créée en 1937 par Jean Mantelet, inventeur du «moulin légumes». Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Alençon subit l occupation allemande. Le 12 août 1944, la libération de la ville par la 2e Division Blindée du Général Leclerc est l un des épisodes de la bataille de la poche de Falaise- Mortain, contre-offensive allemande au débarquement allié de juin ALENCON, AUJOURD HUI Préfecture de l Orne, en région Basse-Normandie, Alençon compte habitants et constitue la ville centre de la Communauté urbaine d Alençon, comprenant habitants. Epargnée par les bombardements de 1944, Alençon est une ville à taille humaine, au cadre de vie privilégié. La Dentelle au Point d Alençon, désormais symbole d excellence et d image, guide Alençon dans la définition de son avenir : le pôle de plasturgie, les infrastructures haut-débit, en font une ville résolument tournée vers l avenir. 8 FEMMES CELEBRES 7 Découvrir Alençon, c est aussi parcourir une galerie de personnages remarquables par leur générosité, leur génie et leur spiritualité. MARGUERITE DE LORRAINE, la généreuse Marguerite de Lorraine épouse en 1488 le duc René d Alençon. Quatre ans plus tard, René s éteint au château d Alençon et Marguerite se retrouve seule avec trois enfants à élever, à la tête d un duché ruiné par la Guerre de Cent Ans. Marguerite de Lorraine, appelée «la Sainte Duchesse» améliore en quelques années l administration et la justice, met en œuvre une politique culturelle, développe l économie. Elle se consacre surtout aux problèmes sociaux et aux réformes religieuses. Alençon doit beaucoup à son action : elle fonde le couvent des Clarisses en 1498 et achève la construction de l église Saint-Léonard et le portail de l église Notre-Dame. MARGUERITE D ORLEANS, la savante Née à Angoulême en 1492, Marguerite d Orléans est la sœur de François 1er. Elle devient duchesse d Alençon en épousant le fils de Marguerite de Lorraine, le duc Charles IV. Elle jouera un rôle politique au premier plan auprès de son frère, roi de France. A Alençon, elle instaure un nouveau règlement à l Hôtel-Dieu d Alençon, charge le receveur de l hôpital de distribuer du blé chaque semaine aux pauvres et aux malades, interdit la mendicité et l accès de l Hôtel-Dieu aux «femmes de mauvaise vie», fait bâtir le réfectoire des Clarisses. Personnage multiple, savante, telle apparaît Marguerite d Orléans, reine de Navarre et duchesse d Alençon. La gloire alençonnaise connaît son apogée avec celle qui fut la femme la plus illustre de son temps pour son talent littéraire et son goût passionné des lettres et des arts. 9 FEMMES CELEBRES 7 MARIE ANNE LENORMAND, la cartomancienne Née en 1772 à Alençon, Marie Lenormand porte également le prénom de sa sœur défunte, par superstition. A neuf ans, elle fait une prédiction qui se réalise. Plus tard, arrivée à Paris, elle apprend l art divinatoire. En 1793, Marat, Robespierre et Saint-Just viennent ensemble la consulter. Marie leur annonce une mort violente. Les deux derniers meurent l'année suivante. Elle prédit ensuite les honneurs exceptionnels à un officier corse. Napoléon Bonaparte la pense folle. En 50 ans de voyance, Marie Anne Lenormand mettra à ses pieds les souverains d Europe, un tsar, des princes orientaux, des chefs d Etat, des personnalités de tout ordre. Elle s éteint à Paris à 72 ans en 1843 et est inhumée au Père-Lachaise. ZELIE MARTIN Zélie Guérin naît en 1832 à Saint-Denis-sur-Sarthon. A 27 ans, Zélie rencontre Louis Martin ; ils se marient le 13 juillet 1858 à l église Notre-Dame. Maîtresse dentellière, elle installe son atelier de Point d Alençon rue Saint-Blaise, dans la maison où elle donne naissance à Thérèse en La vie du couple devient un exemple pour l église catholique qui béatifie les époux Martin en octobre MADELEINE DE LA PELTRIE Madeleine Cochon de Vaubougon naît à Alençon en Elle se marie à Charles de la Peltrie qui décède quelques années plus tard. Elle souhaite devenir religieuse et multiplie les actions de charité. Puis, elle décide de s embarquer pour la Nouvelle France afin de «travailler au service des filles sauvages». Arrivée à Québec en 1639, elle fonde un monastère d Ursulines destiné à l éducation des indiennes. Atteinte de pleurésie, elle décède le 18 novembre Enterrée aux Ursulines, son cœur fut déposé dans l église des Jésuites, conformément à son vœu. 10 FEMMES CELEBRES 7 MADAME LA PERRIERE, la créatrice du Point d Alençon Née en 1605 à Alençon, Marthe Barbot épouse en 1633, Michel Mercier, chirurgien, sieur de La Perrière. A partir de 1650, Marthe La Perrière imite, puis perfectionne le point de Venise pour donner naissance vers 1660 au point d Alençon, qu elle commercialise. Elle organise également le travail dentellier dont l élaboration du point nécessite plusieurs étapes. Lors de la fondation de la manufacture de dentelles par Colbert à Alençon, le monopole établi interdit les entreprises individuelles. Ironie du sort, Marthe La Perrière, inventrice du point d Alençon, continuera d exercer son talent dans la clandestinité. Elle s éteint en 1677, deux ans après la fin du monopole. Arch. Dép. Orne 7Fi/963 SAINTE THERESE, la spirituelle Thérèse Martin naît le 2 janvier 1873, au n 50 de la rue Saint-Blaise. Elle est la plus jeune et le neuvième enfant d un couple de fabricants de point d Alençon. Thérèse est émotive, volontaire, capable de fortes colères, éprise de savoir et passionnée de vérité. En 1886, Thérèse décide d être carmélite. Après des difficultés, elle est admise au Carmel de Lisieux où elle prononce ses vœux en 1890 et devient Sainte Thérèse de l Enfant Jésus et de la Sainte Face. Nommée Docteur de l Eglise en 1997 par Jean-Paul II, elle est aujourd hui universellement connue. La maison natale de Sainte Thérèse est aujourd hui ouverte au public et permet de découvrir l univers de Thérèse enfant. L église Notre-Dame consacre quant à elle une chapelle à Sainte Thérèse dans laquelle un vitrail signé Barillet met en scène son baptême. Source : Histoire d Alençon, Alain Champion, ancien archiviste de la Ville d Alençon 11 DENTELLE 9 LA DENTELLE AU POINT D ALENCON, Longtemps gardée jalousement secrète, la technique de la dentelle au Point d Alençon est unique au monde. Cette dentelle est l un des fondements de l identité de la ville, et représente aujourd hui une certaine idée de l excellence. Fière de ce patrimoine exceptionnel, Alençon affiche sa dentelle sur des supports originaux tels que le mobilier urbain ou un ensemble de produits dérivés, rendant enfin visible aux yeux de tous cet art délicat. NAISSANCE DU POINT D ALENCON, XVIIe siècle Une tradition dentellière existe déjà à Alençon où l on réalise des travaux d aiguille et en particulier du point coupé. Madame La Perrière ( ) a trouvé le moyen d imiter le Point de Venise en travaillant sur un parchemin provisoire et en organisant la division du travail. En 1665, considérant la forte présence d un savoir-faire dentellier à Alençon, Colbert décide l installation d une manufacture royale de dentelles. Près de huit mille personnes à Alençon et dans les environs (Sées, Argentan, Falaise, Mamers, Beaumont...) réalisent du point à l'aiguille, qui portera ensuite le nom de Point de France. A partir de 1675, le monopole d'etat n'est pas renouvelé. Alençon profite de son autonomie pour développer le Point qui lui est propre avec l invention du réseau qui le rend plus délicat encore : le Point d Alençon est né. XVIIIe siècle Le Point d'alençon est déclaré dentelle d'hiver à la cour. Il est alors rehaussé de modes : motifs ornementaux révélant la richesse du Point d Alençon. La révolution n'arrête pas la fabrication de la dentelle d'alençon, mais elle l affaiblit considérablement. 12 DENTELLE 9 XIXe siècle Le Point d Alençon connaît un nouvel essor sous le 1er Empire avec quelques commandes somptueuses avant de connaître un nouveau déclin vers Au milieu du XIXe siècle, le Second Empire rétablit le goût du luxe et le Point d Alençon remporte de nouveaux succès aux Expositions Industrielles et Universelles. Lors de la première Exposition Universelle à Londres en 1851, le Point d Alençon est qualifié de reine des dentelles . A partir de 1880, c est le début d un irrémédiable déclin dû à la concurrence de la dentelle mécanique et à l'évolution de la mode. XXe siècle En 1903, la création d une école dentellière par la Chambre de Commerce d Alençon permet la sauvegarde de la technique. En 1976, l Etat crée l Atelier national du Point d Alençon où aujourd'hui encore, huit dentellières perpétuent ce savoir-faire et réalisent des pièces destinées au Mobilier National. Source d inspiration, la dentelle séduit toujours les créateurs, en particulier dans la haute couture ou dans le design. 13 DENTELLE 9 LA TECHNIQUE DU POINT D ALENCON, Depuis le XVIIe siècle, la dentelle à l aiguille est fabriquée à Alençon selon une organisation particulière impliquant une division et une spécialisation du travail, qui suppose autant d ouvrières que d opérations. Il faut dix étapes pour exécuter le Point d Alençon. Le matériel nécessaire consiste simplement en une aiguille, du fil de lin et un support en vélin ou parchemin. Les étapes de fabrication s organisent ainsi : le dessin, le piquage et la trace sont les trois étapes préparatoires avant l exécution du fond : le réseau. Le décor est ensuite réalisé selon différents points de remplis puis de modes variés. La brode donnera le relief à ce décor. Les étapes suivantes : l enlevage, l éboutage et le régalage permettent de détacher la dentelle du support provisoire en parchemin. Pour la réalisation d un médaillon, le travail est achevé mais, pour une pièce de grande dimension (volant, manchette, col ), il faut assembler les différents éléments réalisés selon toutes ces étapes de fabrication grâce à un point d assemblage invisible. L ATELIER NATIONAL Rattaché au Ministère de la Culture, l Atelier National du Point d Alençon (non accessible au public) a pour vocation de maintenir la tradition de la technique dentellière. Huit dentellières perpétuent ce savoir-faire unique, au titre de la «sauvegarde du patrimoine national». Un motif de dentelle aux dimensions d un timbre-poste demande une dizaine d heures de travail. Six années de formation sont nécessaires pour maîtriser la technique du Point d Alençon. 14 DECOUVRIR yz 15 PATRIMOINE Alençon se caractérise par son patrimoine exceptionnel, hérité de son histoire et des grandes figures qui l ont animée. Le cœur de ville offre une promenade pittoresque à travers le temps, pleine de charme et d étonnement. Au cœur d Alençon : HALLE AU BLE v Construite à la fin du XVIIIe, début XIXe siècle, elle est ouverte au commerce des grains en Le bâtiment, circulaire, est couvert d une coupole installée en 1865, imitée de la Halle au Blé de Paris. Edifice emblématique de la ville d Alençon, la Halle au Blé est située au cœur de la cité, à deux pas des commerces et services du centre piétonnier. Ce monument sert aujourd hui de salle pour des expositions et événements divers. Place de la Halle au Blé à Alençon. EGLISE NOTRE-DAME Commencée au XVe siècle, l église présente un portail de style gothique flamboyant, achevé vers Il est composé de trois arcades et de trois gâbles finement ajourés suggérant une dentelle de pierre. Il est achevé en A l intérieur, la lumière filtre par de très beaux vitraux du XVIe siècle. On trouve également une chaire à prêcher de 1536, et un buffet d orgues classé du XVIe siècle. Chœur et clocher ont été rebâtis au milieu du XVIIIe sous la direction de Jean- Rodolphe Perronet à la suite d un incendie. Elle est située au centre d'alençon dans la zone piétonne. L église Notre- 16 PATRIMOINE u Dame est le lieu où le couple Louis et Zélie Martin, béatifiés en octobre 2008, s est marié en 1958 et où Thérèse Martin a reçu le sacrement du baptême. Visite libre. Audio guides. CHATEAU DES DUCS Edifié par Pierre II comte d'alençon de 1361 à 1404, les ducs, ses successeurs, ont développé sa fortification jusqu'à couvrir l'actuelle place Foch. Il ne demeure qu une partie de cette forteresse alençonnaise, mais le château en impose encore avec ses deux tours massives encadrant la porte de l actuelle maison d'arrêt et la tour couronnée à l intérieur de l enceinte. Rue de la Chaussée à Alençon. HOTEL DE VILLE Bâti en 1783 par l architecte Jean Delarue, il est construit en pierre de taille dans le style Louis XVI. Le bâtiment s'incurve en un arc de cercle et la façade, soutenue par des pilastres, est surmontée d'un fronton rectangulaire et de balustrades évoquant le Petit Trianon. A l'intérieur, l'escalier monumental présente une rampe du XIXe siècle, et la salle du conseil municipal un lustre de style Directoire ( ). Place Foch à Alençon. PREFECTURE Ancien hôtel Fromont, ou de Guise, construit vers L ensemble est d'un style Louis XIII très pur : façade en brique rose, entourage des baies et des angles en granit de Hertré. 39 rue Saint Blaise à Alençon. 17 PATRIMOINE v BALCONS DE FER FORGE Datant du XVIIIe siècle, ils ornent bon nombre de façades du centre-ville et dévoilent aux flâneurs levant les yeux une nouvelle déclinaison de l art s inspirant de la dentelle d Alençon : la dentelle de fer EGLISE DES JESUITES Construite au XVIIe siècle, sa charpente, dite à l impériale, est couronnée d un campanile hexagonal façon observatoire. Cet édifice emblématique protège un trésor : 717 manuscrits, dont 125 du Moyen-Âge. Quelques incunables (livres imprimés avant 1500) et environ livres anciens (imprimés entre 1500 et 1950), forment un patrimoine écrit et unique en Basse-Normandie. L église des Jésuites est aujourd hui une bibliothèque municipale, appelée la médiathèque Aveline. Celle-ci accueille toute l année de nombreuses expositions et animations. Cour carrée de la Dentelle à Alençon Un circuit découverte d une durée de 1h30 à 2h PROMENADE URBAINE vous permet d explorer l histoire, l architecture et l évolution de la ville du Moyenâge à nos jours. Un document présentant ce circuit est disponible à 18 PATRIMOINE u HALLE AUX TOILES En 1825, sa construction est ordonnée par la ville. Toutefois, les problèmes s accumulent avec une architecture qui demande constamment des travaux et l industrie de la toile qui s essouffle lorsque le bâtiment termine sa construction. En 1870, ne sachant pas quoi en faire, la halle devient progressivement une salle de bal et de conférence. Après bien des hésitations, la ville donnera finalement son accord en 1899 à sa transformation en Salle des Fêtes. Enfin en 1994, sera inauguré sa rénovation complète. Aujourd hui c est une salle d expositions et d événements divers. Cour Clémenceau à Alençon. QUARTIER SAINT-LEONARD Berceau historique de la ville d Alençon dès l an mil, le quartier Saint-Léonard se développe autour des rues de Sarthe, du Château et de la Grande Rue avec pour point central le carrefour des étaux. Vous serez séduit à coup sûr par le charme médiéval des maisons qui enserrent l église Saint-Léonard. De la maison à l étal, curieuse maison-boutique du XVe siècle, au café des sept colonnes, à la maison aux piliers, ainsi qu au travers des nombreuses petites cours magnifiquement restaurées, vous flânerez avec plaisir dans ce centre ancien préservé. l Office de Tourisme du Pays d Alençon, en français et en anglais. Visites guidées en saison Visites audio guidées toute l année. Renseignements au ou au 19 PATRIMOINE A travers la communauté urbaine d Alençon : AUBERGE DES SOEURS MOISY Située au cœur des Alpes Mancelles sur la commune de Saint-Céneri-Le-Gérei, l auberge des sœurs Moisy est un lieu privilégié de l expression artistique de la fin du XIXe et du début XXe siècle. Ce lieu singulier conserve sur ses murs des peintures murales exécutées par les artistes séjournant à Saint-Céneri. Un espace muséographique, la présentation, la découverte du territoire et des paysages du Parc régional Normandie- Maine son
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x