C'est la rentrée! Calcul mental. 2 Faire placer des élèves à partir d une consigne (5 min) Activités préparatoires

of 58
34 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
1 C'est la rentrée! Activités de manipulation 1 Exercices différenciés Nombres 1 et 2 Information didactique Ces deux premières pages du fichier servent d évaluation diagnostique. - Dans le domaine de
Document Share
Document Transcript
1 C'est la rentrée! Activités de manipulation 1 Exercices différenciés Nombres 1 et 2 Information didactique Ces deux premières pages du fichier servent d évaluation diagnostique. - Dans le domaine de l espace : en maternelle et au CP, les élèves ont déjà utilisé le vocabulaire relatif à l espace. Ils ont acquis des connaissances qu ils devront consolider mais la latéralisation est longue à mettre en place. Cette fiche propose de revoir la notion de droite et de gauche. Notons qu il existe une différence sensible entre «droite/gauche» et «à droite de/à gauche de», cette dernière notion étant plus difficile à construire et à percevoir sur une image ou une photo, par exemple. - Dans le domaine numérique : l évaluation porte sur la tranche de nombre de 0 à 20 et concerne le dénombrement, le calcul de sommes et de différences, la restitution de la suite des nombres et la résolution de petits problèmes à une opération. Compétences du socle commun (palier 1) - Situer un objet par rapport à soi ou à un autre objet, donner sa position et décrire son déplacement. - Écrire, nommer, comparer, ranger, les nombres entiers naturels inférieurs à Résoudre des problèmes de dénombrement. - Calculer : additions, soustractions, multiplications. Programme Situer un objet et utiliser le vocabulaire permettant de définir des positions (devant, derrière, à gauche de, à droite de ) (CP). - Calculer mentalement des sommes et des différences (CP). - Résoudre des problèmes simples à une opération (CP). Objectif spécifique de la séance Réviser des notions de CP des différents domaines mathématiques. Calcul mental Montrer un nombre 100 Évaluer les connaissances des élèves concernant le nom des nombres jusqu à 100 présentés sur une bande numérique. Analyser les réponses. 1. Proposer la lecture des nombres : 5 ; 10 ; 25 ; 37 ; 16 ; 50 ; 13 ; 60 ; 65 ; 80 ; 72 ; 90 ; 95 ; 85 ; 100 ; etc. 2. Inversement, dire un nombre et demander de le montrer sur la bande. Activités préparatoires À l occasion de cette activité, il s agit d utiliser un vocabulaire permettant de définir des positions. 1 Observer et décrire la salle de classe, décrire la position de quelques éléments, décrire sa position par rapport aux élèves situés le plus près de soi (10 à 15 min) Dans cette activité, les élèves vont utiliser du vocabulaire topologique connu : devant, derrière, entre, au-dessus, sur, sous, à côté (pas très précis), à droite de, à gauche de. Consigne 1 : «Pouvez-vous donner le nom d une partie de la classe ou d un objet de la classe puis décrire sa position, dire où il est situé en essayant d être le plus précis possible.» Par ex. : l ordinateur est sur la table rouge ; la bande numérique est au-dessus du tableau ; la chaise est derrière le bureau ; la poubelle est à droite du bureau. Pour ce dernier exemple, s assurer que tous les élèves voient bien la poubelle à droite du bureau. Puis demander à deux ou trois élèves de venir s asseoir sur la chaise de la maîtresse. Ils vont constater qu ils voient maintenant la poubelle à gauche du bureau et pourtant, la poubelle n a pas changé de place. Consigne 2 : «Mara, peux-tu nous dire où sont placés les quatre camarades qui sont le plus proches de toi dans la classe?» «Camille est devant moi, Paul est derrière moi, Pablo est à ma droite, et Leila est à ma gauche». Consigne 3 : «Maintenant, tu vas nous décrire où tu es placée toi, par rapport à ces quatre camarades». 16 «Je suis derrière Camille ; je suis devant Paul ; je suis à gauche de Pablo et je suis à droite de Leila.» 2 Faire placer des élèves à partir d une consigne (5 min) Consigne 1 : «Ali va te placer devant la fenêtre, Louna va te placer derrière le bureau, Jules va te placer à gauche de l armoire.» Des consignes de ce type peuvent être formulées par des élèves. Consigne 2 : «Je vais placer Louis, Roxane, Julie et Violette. Les autres vont me dire où chacun de leur camarade se trouve.» 3 Vérifier la connaissance de la suite numérique en chiffres jusqu à 20 (5 min) Consigne : «Sur votre cahier de recherche, écrivez la suite des nombres de 0 à 20, sans regarder la bande numérique.» Parallèlement, faire effectuer le même travail par un élève derrière le tableau pour la correction. Travail sur le fichier Réviser les notions de droite et de gauche. Observation de l image du fichier. Procéder à une observation dirigée : «Que voit-on sur l image?» des élèves : «Combien? Leurs noms? Situer : Qui est devant Marie?» ; la bande numérique : «Qui veut lire les nombres?» les jours de la semaine : les lire. L enseignant les recopie au tableau. Dans les exercices n os 1 et 2 le repérage se fait autour des notions de gauche et de droite. L enseignant écrira au tableau les mots gauche/droite. - «Que voit-on à droite du tableau?» L ordinateur, la pendule, le pot de fleurs. - «Que voit-on à gauche du tableau?» Le bocal du poisson et le globe. - «Qu y a-t-il sur le sol à droite du bureau?» Le cartable du maître. - «L affiche des jours de la semaine, est-elle située à droite ou à gauche du tableau?» À gauche. Il s agit de situer des objets sur l image par rapport au tableau. Bien lire la consigne avec la classe pour bien comprendre que l objet de référence est le tableau. Obstacle possible : difficulté à repérer la droite et la gauche. Aides proposées : - Sur une image représentant divers objets placés sur une table ou sur le sol, fixer un objet de référence et demander d entourer ou de désigner un objet qui est à la droite ou à la gauche de cet objet. - On peut faire lire les demandes sous forme de questions : «Est-ce que le bocal est à gauche du tableau? Le bocal est-il à droite du tableau?» Ou encore sous la forme : «Le bocal est-il à droite ou à gauche du tableau?» Repérer la place des élèves. Il est important d avoir ce point de vue : «Élèves vus de dos» qui les place dans le même sens que l observateur. Si les élèves étaient vus de face (cas plus difficile) leur gauche et leur droite seraient inversées par rapport à celles de l observateur. Dénombrer une collection de cardinal inférieur à 12. Obstacle possible : mauvaise technique de dénombrement. Aide proposée : faire dénombrer une collection au tableau et définir des techniques élémentaires de dénombrement (pointer ou barrer les éléments, dénombrer par petits paquets). et Calculer des sommes et des différences illustrées par une situation d ajout ou de retrait. Faire décrire et commenter les deux illustrations. Expliciter les procédures de calcul dans une phase de correction. Obstacle possible : difficulté dans les calculs. Aide proposée : analyse de procédures. Repérer des similitudes : et ; 15 2 et 5 2, utiliser la structure décimale : 16 6 c est = 10, tableaux référents (répertoire additif, compléments à 10). PROBLÈME de complémentation. S assurer que la situation est bien comprise : «Combien faut-il ajouter d élèves à 8 élèves pour obtenir 18 élèves?» ou «Lorsqu on a 8 élèves combien en manque-t-il pour faire 18 élèves?» Varier les formulations de questions. Associer une écriture arithmétique : 8 + = 18 ou 18 8 = 10. Faire illustrer la situation. Par exemple, représenter 18 élèves, entourer les 8 élèves visibles et dénombrer les élèves que l on ne voit pas. Aide proposée : explicitation des procédures. Laisser du matériel à disposition. PROBLÈME de comparaison. La résolution de ce problème comporte deux étapes : 1) recherche du nombre total de cahiers ; 2) comparaison et recherche de l écart entre le nombre de cahiers reçus et le nombre d élèves. Aide proposée : prendre deux collections d objets, l une symbolisant les cahiers, l autre représentant les élèves et procéder à une correspondance terme à terme. Énoncer, compléter une tranche de la suite numérique croissante entre 0 et Ecriture Revoir la calligraphie de tous les chiffres. Repérer les maladresses et procéder à des exercices de remédiation. Faisons le point Nous avons repéré des objets qui étaient à droite ou à gauche. Nous avons compté des objets et fait des calculs : des additions et des soustractions. Nous avons complété des suites de nombres. Nous avons lu et écrit des nombres. Nous avons fait des problèmes. Activités compagnon Soutien Insister sur les exercices de latéralisation (EPS). Placer un ballon devant soi, derrière soi, à sa gauche, à sa droite. Procéder à des exercices de repérage sur une page. Écrire son nom en haut à gauche. Dessiner une fleur en bas à droite, etc. Réviser les sommes du répertoire jusqu à 10. Dénombrer collections dans différents agencements. Approfondissement Repérer la droite sur des personnages vus de face. Indiquer la droite et la gauche. Dire et écrire des suites décroissantes de 1 en 1, de 2 en 2. Réviser les compléments à compagnon 2 La suite des nombres jusqu à 30 Fiches outils Les nombres de 1 à 999 Exercices différenciés Nombres 1 et 2 Information didactique En début de CE1, l élève possède un certain nombre d acquis. Il ne faut pas les ignorer, ce qui serait décourageant pour eux, fiers de leur savoir. Il convient alors de consolider et d approfondir leurs connaissances. On a procédé, en grande section a une approche globale et surtout orale des nombres jusqu à 30. Au CP, on a travaillé sur les nombres jusqu à 100, en faisant prendre conscience aux élèves des régularités de la suite numérique écrite et des irrégularités de la suite numérique orale (nombres de 11 à 16, dizaines, nombres de 70 à 99). La bande numérique, le calendrier, le tableau des nombres rangés en dix colonnes sont des outils efficaces pour consolider la connaissance de la suite numérique. Compétence du socle commun (palier 1) Écrire, nommer, comparer ranger, les nombres entiers naturels inférieurs à Programme 2008 Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à Objectif spécifique de la séance Revoir la suite des nombres jusqu à 30. Calcul mental Dictée de nombres Dire : «7 ; 10 ; 12 ; 18 ; 17 ; 11 ; 16 ; 20». L élève écrit le nombre. Repérer les nombres qui posent encore problème. 2. Éventuellement continuer par deux. Activités préparatoires 1 Analyser un mois sur le calendrier (15 min) On se bornera à un travail de découverte qui servira d évaluation diagnostique. Une fiche spécifique (n 53) sera consacrée au calendrier, en début de 3 e période. Matériel individuel ou par groupe de deux : une feuille de calendrier photocopiée du mois de septembre de l année en cours dans une présentation autre qu un compagnon Question 1 : «Reconnaissez-vous ce type de document? Qu est ce qu il nous indique? Que pouvez vous lire dessus?» Recueillir toutes les réponses et les noter clairement au tableau. - Lire le nom du mois (septembre). Question 2 : «Connaissez-vous d autres mois de l année? Savez-vous combien il y a de mois dans une année? Quel est le premier mois de l année? Quel est le dernier mois de l année? Connaissez-vous votre mois de naissance? Quels sont les élèves qui sont nés au mois de septembre?» - Lire le numéro de l année. Les élèves ne savent pas lire les nombres à quatre chiffres mais ils connaissent en quelle année ils sont. - S intéresser au nombre de jours et à la façon dont ils sont inscrits dans le mois. Question 3 : «Combien y a-t-il de jours dans le mois de septembre?» Faire remarquer que les jours du mois sont numérotés de 1 jusqu à Les jours de la semaine (15 min) Remarquer que les noms des jours ne sont pas écrits entièrement. Écrire au tableau tous les jours de la semaine et l abréviation qui correspond (Lun ou L pour lundi, Mar ou M pour mardi, etc.) les faire lire. 18 Consigne 1 : «Quel jour sommes-nous aujourd hui? Repérez-le sur le calendrier. Vérifiez si la date écrite au tableau correspond bien aux indications du calendrier.» Par ex. : «Mardi 6 septembre 2016». Rechercher quel jour sera le 10 septembre, le 30 septembre. Dire la date (numéro du jour) des dimanches du mois de septembre. Rappeler que dans une semaine, il y a toujours 7 jours. Consigne 2 : «Combien y a-t-il de semaines dans le mois de septembre?» Entourer les jours par paquets de 7. Il y a 4 paquets de 7 jours et il reste 2 jours. Donc le mois de septembre dure 4 semaines et 2 jours. (Problème des semaines civiles et des semaines «paquets de 7».) Travail sur le fichier Travail sur la date. Observer le calendrier et lire les questions. Constater que ce calendrier ne nous permet pas d écrire la date complète car il ne nous donne pas le nom des jours. Compléter les dates d aujourd hui, d hier, de demain en s appuyant sur la date du jour écrite au tableau et la suite des jours de la semaine affichée dans la classe. On pourra faire remarquer que chaque jour se termine par «di» sauf le dimanche où «di» est placé au début. Cet exercice qui consiste à écrire, lire ou seulement repérer la date se fait chaque jour de façon rituelle dans toutes les classes et participe à la structuration du temps qui s écoule. Obstacle possible : l écriture des dates «d hier» et de «demain» dont la présentation ne respecte pas l ordre chronologique. Aide proposée : afficher une présentation des trois journées dans l ordre chronologique de gauche à droite (flèche du temps) associer «aujourd hui» aux expressions «en ce moment» ; «à présent» ; «hier» à «le jour d avant» ; «demain» à «le jour à venir». Travail sur la suite numérique jusqu à 31. Il s agit de compléter des «morceaux» de bande numérique. Remarquer que lorsque l on complète les nombres situés à droite, on complète la suite croissante et que lorsque l on complète à gauche, on complète la suite décroissante (plus difficile). On peut pour compléter les suites, s aider du calendrier de l exercice n 1. Obstacle possible : compléter dans l ordre décroissant. Aide proposée : s aider de la bande numérique. Énoncer des suites croissantes à l oral. Encadrer un nombre par le précédent et le suivant. Utiliser les mots «le précédent» et «le suivant». Faire retrouver que le suivant d un nombre n s obtient en ajoutant 1 à ce nombre (n + 1) et le précédent, en enlevant 1 (n 1). Aide proposée : s appuyer sur le tableau de l exercice n 1 ou sur la bande numérique. Retrouver un nombre que l on situe par rapport à un ou deux autres nombres. Sous cette forme, l exercice devient plus motivant pour l élève. Laisser effectuer en totale autonomie. La consigne doit être lue et comprise sans l aide de l enseignant. Lors de la correction, faire lire par un élève la consigne «Je suis juste après 20» et faire énoncer la réponse par l ensemble de la classe. Repérer qu entre 23 et 25, il n y a qu un nombre possible (24), alors qu entre 20 et 30 il y a 9 nombres (21 ; 22 ; 23 ; 24 ; 25 ; 26 ; 27 ; 28 ; 29) d où la nécessité de fournir un autre renseignement. Obstacle possible : une prise en compte incomplète des indications fournies. Certains élèves peuvent ne pas avoir tenu compte du mot «juste» et n avoir retenu que le mot «après». Aide proposée : montrer la différence entre 27 qui est «après 20» et 21 qui est «juste après 20». Ecriture Lire et écrire les nombres en chiffres de 10 à 16. Rappeler que dans «douze» on entend «deux» faire le rapprochement entre «douze» et «deux» ; «treize» et «trois», «quatorze» et «quatre». Obstacle possible : difficulté de lecture (déchiffrage difficile). Faisons le point Nous avons revu les nombres jusqu à 30 dans le calendrier du mois de septembre. Nous avons observé le calendrier de septembre et nous avons écrit la date d aujourd hui, la date d hier et la date de demain. Nous avons complété des morceaux de la suite numérique. Nous savons encadrer un nombre par le nombre «juste avant» et le nombre «juste après». Activités supplémentaires Activités pour toute la classe Mettre en relation l écriture en chiffres et l écriture en lettres sur les nombres jusqu à compagnon Faire encadrer un nombre par le nombre qui précède et le nombre qui suit. Sous forme de jeu (par deux) : donner un ensemble d étiquettes-nombres de 0 à 30. L enseignant donne un nombre. Un élève le place sur la table, l autre place les deux étiquettes : du précédent et du suivant. compagnon Revoir les jours de la semaine ; retrouver le jour d avant (hier), le jour qui suit (demain). Faire compléter un calendrier sur lequel il maque des numéros. Faire énoncer la suite numérique croissante ou décroissante à partir de n importe quel nombre entre 0 et 30. Lire un nombre 30 sur la bande numérique. Écrire un nombre 30 en s aidant de la bande numérique. Approfondissement Aller plus loin dans le repérage chronologique des jours en présentant «avant-hier» et «après-demain». Énoncer des suites croissantes et décroissantes de 2 en 2 entre 0 et 30 à partir de n importe quel nombre. Compter de 5 en 5 de 0 à 30 puis de 30 à 0. Repérer des intrus dans une suite numérique, par ex. : 29 ; 27 ; 25 ; 24 ; 23 ; 21 ; 20 ; 19 ; 17 ; 18 ; 15 ; 13 ; 9 ; 11. Le défi Consigne : Cette année, Tatiana va avoir une séance de danse toutes les semaines. Sa première séance aura lieu le 2 septembre. Indique les dates des autres séances du mois de septembre. Quelle sera la date de la première séance du mois d octobre? 19 3 Revoir l'addition et la soustraction Activités de manipulation 1 Exercices différenciés Nombres 3 et 4 Information didactique La diversité des exercices permet de consolider la connaissance des premiers nombres. En ce domaine, les situations ludiques sont particulièrement favorables. Par ex. : les jeux de piste offrent une approche intéressante de l aspect cardinal et ordinal du nombre. Effectuer l addition de deux nombres, c est ajouter (ou additionner) l un de ces nombres à l autre. Les nombres ajoutés sont les termes de l addition et le résultat la «somme». Les élèves peuvent résoudre des problèmes d état (situations de partition, comparaison de deux états) et d autres qui se situent dans un contexte plus dynamique et rendent compte d une action avec un état initial et un état final. Addition et soustraction ne sont que deux aspects d une même structure et la soustraction peut être considérée comme une addition complémentaire. Le fait d utiliser parallèlement les écritures additives et soustractives d une même opération favorise le passage de l une à l autre et évite de pri- vilégier l addition. Les situations additives et soustractives sont à travailler dans des contextes cardinal ou ordinal. Compétences du socle commun (palier 1) - Calculer : addition, soustraction. - Résoudre des problèmes relevant de l addition, de la soustraction et de la multiplication. Programme Produire et reconnaître les décompositions additives des nombres Connaître et utiliser des procédures de calcul mental pour calculer des sommes, des différences et des produits. - Résoudre des problèmes relevant de l addition, de la soustraction et de la multiplication. Objectif spécifique de la séance Utiliser l addition et la soustraction dans des contextes ordinal et cardinal. Calcul mental Écrire le suivant d un nombre inférieur à Dire : «6 ; 9 ; 11 ; 18 ; 19 ; 25». L élève écrit le nombre qui suit. 2. Compléter une suite croissante de 1 en 1 inférieure à 30 écrite au tableau. Par ex. : 8 ; ; 10 ; ; ; ; 14 ; ; ; 17 ; ; ; Activités préparatoires 1 Vivre des situations additives ou soustractives dans un contexte ordinal Effectuer des déplacements, en avançant sur la bande numérique (10 min) Matériel collectif : tracer une bande numérique de 1 à 20 sur le sol du préau ou dans la cour avec une «case d
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x