Cas des apprenants de 4 ème année moyenne

of 77
50 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
REPUBLQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOHAMED KHIDER BISKRA FACULTE DES LETTRES ET DES LANGUES ETRANGERS DEPARTEMENT
Document Share
Document Transcript
REPUBLQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE MOHAMED KHIDER BISKRA FACULTE DES LETTRES ET DES LANGUES ETRANGERS DEPARTEMENT DE LETTRES ET DES LANGUES ETRANGERES FILIERE DE FRANCAIS Mémoire présenté pour l obtention du diplôme de master Spécialité : FLE ET DIDACTIQUE DES LANGUES-CULTURES La défaillance de l usage des prépositions dans les écrits des apprenants Cas des apprenants de 4 ème année moyenne CEM Taher Mohamed Kadouri BISKRA Dirigé par : Présenté et soutenu par : M. BOUDOUNET Naima DOUIBI Samra Année universitaire 2015 / 2016 TABLES DES MATIÈRES DÉDICACE REMERCIEMENT INTRODUCTION GENERALE 1 PREMIER CHAPITRE : ÉLÉMENTS THÉORIQUES DE LA GRAMMAIRE FRANҀAISE Introduction Qu est ce que la grammaire Définition de la grammaire La grammaire en général La grammaire en linguistique La grammaire en didactique La grammaire et la linguistique A quoi sert la grammaire Les domaines de la description grammaticale La composante phonologique La composante lexicale La composante syntaxique La composante morphologique La composante sémantique La composante pragmatique Distinction entre grammaire et grammaires La grammaire dans le cycle moyen La place de la grammaire dans les méthodologies d enseignement du FLE La méthode traditionnelle La méthode directe La méthode audio- orale La méthode SGAV L approche communicative Les parties du discours Théorie traditionnelle des parties du discours Qu est ce qu une partie du discours Définitions Les parties du discours Conclusion.. 26 DEUXIEME CHAPITRE : LE STATUT DE LA PRÉPOSITION ET LES CONSTRUCTIONS PHRASTIQUES Introduction Notion de préposition : définitions et classements Définitions Classements des prépositions Les rapports exprimés par quelques prépositions Liste des principales prépositions Liste des principales locutions prépositives La préposition et adverbe Valeurs sémantiques des prépositions Prépositions dans les constructions phrastiques Les prépositions dans la construction de compléments Les prépositions et le complément de nom Les prépositions et les compléments de verbe Les prépositions et les compléments circonstanciels..46 5.2. Les prépositions dans les constructions des subordonnées Les prépositions dans les subordonnées complétives Les prépositions dans les subordonnées circonstancielles L écrit en situation d apprentissage Définition de l écrit Définition de l écriture L écrit et l écriture De la lecture à l écriture Définition de la production écrite La cohérence et la cohésion textuelle L évaluation de la production écrite Conclusion 55 TROISIÈME CHAPITRE : ANALYSE DES DONNÉES ET RÉSULTATS OBTENUS Introduction Description du public Description du terrain Méthodologie de la recherche Description du corpus Description des erreurs La notion d erreur Classification des erreurs Caractérisation des réponses relevées Analyse et interprétation des réponses Analyse des réponses du premier exercice Analyse des réponses de deuxième exercice Analyse des réponses de troisième exercice Analyse des réponses quatrième exercice Les causes fréquentes de l usage des prépositions 85 Conclusion.86 CONCLUSION GÉNÉRALE Références bibliographiques.91 Annexes Résumé INTRODUCTION GENERALE «La grammaire étant l art de lever les difficultés d une langue, il ne faut pas que le levier soit plus lourd que le fardeau» Révarol La grammaire est le recueil de différentes disciplines : phonétique, morphologique et syntaxique qui régissent une langue donnée. Parmi les différents intérêts d investigation grammaticale, nous y trouvons la description des différentes parties du discours, la nature des mots et leurs fonctions. Les parties du discours que nous a fourni la grammaire constituent la base de la langue française, «si la langue ne disposait pas de catégories de type Nom, Verbe, Déterminant, Préposition, etc., il serait impossible de formuler et d agir selon les règles de caractère générale.» 1. C est pourquoi nous avons estimé nécessaire de mettre l accent sur les catégories de mots qui constituent la langue, en focalisant notamment sur celle qui nous a semblé importante : la préposition, une parmi les jonctions de mots pour construire un sens. Les prépositions constituent généralement des éléments de relation entre deux ou plusieurs unités linguistiques. La connexion entre ces deux constituants implique une charge sémantique caractérisant cette unité. Cette dernière qui peut être parue comme un simple mot de relation, ou mot de liaison, mais elle a une grande importance dans les constructions phrastiques et textuelles de la langue française, L. MELIS souligne dans ce sens, «les prépositions sont des outils de la langue discrets et omniprésents, généralement toute la phrase en contient et nous les intégrons sans hésitation dans les structures phrastiques. Elles sont peut-être invisibles, mais non sans importance.» 2 De ce fait, les prépositions sont indispensables, puisque si nous essayons de les omettre, le discours deviendra complètement intelligible. En effet, elles servent comme soutien à l expression de toute sorte de relation, comme elles permettent d assurer la transmission du message que ce soit sur le plan oral ou écrit. Les prépositions ont pour fonction d exprimer des rapports entre les mots qui joignent un nom, un adjectif, un infinitif ou un gérondif à un autre terme (verbe, nom, etc.) en établissant un rapport entre les deux. 1 E. ROLOND. : La grammaire descriptive du français, Armand Colin, Paris, 2008, p L. MELIS, La préposition en français, Ophrys, Paris, 2003, p. 30. Dès lors, un emploi correct de la préposition permet aux apprenants de 4 ème année moyenne de réussir leur communication et de donner un sens à leurs messages oraux ou écrits. Dans notre travail de recherche, nous nous proposons d étudier d analyser les différentes difficultés présentes lors de l emploi des prépositions chez les apprenants de 4 ème A.M. Il s agira d apporter une description plus au moins détaillée sur les différentes difficultés que rencontrent les apprenants lors de l emploi des prépositions. C est à partir d un constat fait que nous avons décidé d aborder ce thème de recherche qui s intitule «La défaillance de l usage des prépositions dans les écrits des apprenants de 4 ème année moyenne». Entre autre, nous avons constaté que la majorité des apprenants notamment ceux de 4 ème A.M éprouvent énormément de difficultés face à l emploi de telle ou telle prépositions dans leurs écrits. Cela nous a conduite à formuler la problématique suivante : Quelles sont les causes principales pour lesquelles les apprenants de 4 ème année moyenne n arrivent pas à bien employer les prépositions dans leurs productions écrites? En d autres termes : en quoi consiste l incapacité des apprenants de 4 ème A.M à employer correctement telle ou telle préposition dans leurs écrits? Toutefois, nous pouvons supposer que les difficultés auxquelles se heurtent les apprenants face à l emploi des prépositions, pourraient être dues aux causes établies ci dessous : - L interférence de la langue maternelle et les propriétés de la langue française. - La méconnaissance et la non-maîtrise des normes et des règles grammaticales qui gèrent les prépositions. Nous disons que nous nous sommes intéressée à ce sujet parce que, d une part nous sommes des étudiants universitaires en fin de cycle et nous sommes confrontés à ce genre de problème d une manière pertinente. Le problème est très fréquent même chez les natifs. Le problème des prépositions constitue un champ d investigation des recherches récentes et la preuve en est la multiplication des colloques et des publications portant sur sujet. Albane Lesauvage et Marie Josée st-louis montrent dans leur article «Les concurrences sémantiques entre les prépositions» que le problème des prépositions est très courant et qu on rencontre même chez les locuteurs natifs. Dès lors, l objectif de notre travail de recherche vise : Cibler, et déceler l origine de cette défaillance; Doter les apprenants de 4 ème A.M des stratégies adéquates pour surmonter ce problème. La réalisation de ce modeste travail nous a amenée à constituer un corpus d exemples à partir des réponses aux exercices proposées aux apprenants de 4 ème année moyenne de l établissement scolaire TAHER Mohamed Kadouri(Biskra). Le choix de cet échantillon est justifié par le fait que ceux-ci représentent un profil d apprenants qui parachèvent le palier moyen et s articulant au palier secondaire. Afin de mieux réaliser notre recherche, nous avons choisi comme corpus les travaux écrits de notre échantillon, et un ensemble d activités concernant l emploi de certaines prépositions. A travers les réponses obtenues, nous essayerons autant que possible de donner une explication plus au moins détaillée à chaque emploi. Pour répondre à notre problématique nous allons adopter la méthode descriptive analytique. Notre travail se scinde en trois chapitres. Dans le premier chapitre, nous présenterons d abord quelques éléments théoriques de la grammaire française. Par la suite, nous apporterons des définitions à ce terme, et puis nous passerons à exposer ses composantes, et ainsi voir sa place dans les différentes méthodologies d enseignement du FLE. Nous évoquerons en dernier lieu le concept de parties du discours. Le deuxième chapitre, nous tenterons de le consacrer à l étude de ce qui fait l objet de notre recherche, c'est-à-dire la préposition dans les constructions phrastiques, en touchant ainsi l écrit en situation d apprentissage. Le dernier chapitre, nous le consacrerons entièrement à l analyse et l interprétation des résultats de notre enquête du terrain. Nous terminerons notre travail par une conclusion générale dans laquelle nous essayerons d exposer le fruit auquel a abouti notre travail. PREMIER CHAPITRE ELEMENTS THEORIQUES DE LA GRAMMAIRE FRANÇAISE Introduction : La grammaire, depuis longtemps, a un rôle crucial dans le processus d enseignement des langues, notamment le français langue étrangère. Les premières recherches de la linguistique la tenaient toujours comme le point de départ de tout enseignement. Vue cette importance accordée à cette notion, nous tenterons, dans ce premier chapitre, d étudier quelques notions de base de cette dernière, en abordant dans un premier lieu les différentes définitions données à ce terme, puis nous allons voir ses composantes, nous passerons par la suite à son rôle dans l enseignement-apprentissage du FLE, plus particulièrement dans les méthodologies d enseignements. Nous évoquerons ainsi le concept de «partie du discours», nous allons le définir et nous évoquerons sa théorie traditionnelle. 1. Qu est ce que la grammaire? 1.1 Définition de la grammaire A notre sens, il serait souhaitable de revenir un peu à l origine du mot grammaire, avant même d exposer ses différentes définitions. Étymologiquement, le terme «grammaire» issu du grec «grammatikê» de «gamma», qui veut dire «la science des lettes», c'est-à-dire «le savoir permettant de transcrire, et donc de fixer, le flux de la parole.» 1 Sa naissance date des XVI et XVII siècle d où la préoccupation d enseigner sa valeur. De ce fait, son développement vient de la grammaire PORT-ROYAL, rédigée par C.LANCELOT et A. ETARMAULD.Ils tentent d appliquer la logique à l étude de la grammaire que plut tard, prendra le nom de grammaire générale La grammaire en générale : Dans son acception la plus courante, «est un livre ou manuel de grammaire.» 2 Plus tard, l histoire de grammaire a pris d autres conceptions. Elle est «l ensemble des règles à suivre pour parler et écrire correctement la langue» 3 Elle est «la formulation des règles qui définissent le fonctionnement d une langue, c est à dire une discipline vouée à la description des langues.» La grammaire en linguistique : Pour bien définir le terme de grammaire nous avons consulté le dictionnaire de la linguistique de G. MOUNIN et le dictionnaire de linguistique de Jean Dubois. Donc, le linguiste G. MOUNIN a défini la grammaire comme étant : «la conception de la grammaire d abord comme apprentissage de l écriture de la langue (étymologiquement : savoir des lettres) puis de la langue écrite d une part, et comme discipline normative (qui de plus prend pour catégories logiques universelle 1 H.BESSE.R.PORQUIER, Grammaire et didactique des langues, Éd. Hatier / Didier, Paris, 1991, p www. Cnrt.fr. (consulté le 17/03/2016.) 3 E. ROLOND.: Grammaire descriptive de la langue française, Armand Colin, Paris, 2008, p Ibid. les catégories attestées dans la langue du chercheur) d autre part, a été répandue très largement pendant des siècles en Occident.» 1 Chez Chomsky, la définition de la grammaire est comme suit «inclue tout ce qui concerne l étude formelle des phrases (phonologie*, morphologie et syntaxe) et même, dans les travaux les plus récente, l étude sémantique.» 2 Selon Jean Dubois et les théories linguistiques, le concept de grammaire a plusieurs acceptions : «La grammaire est la description complète de la langue, c est-à-dire des principes d organisation de la langue. Elle comporte différentes parties : une phonologie (étude des phonèmes et de leurs règles de combinaison), une syntaxe (règles de combinaison des morphèmes et des syntagmes), une lexicologie (étude du lexique) et une sémantique (étude des sens des morphèmes et de leurs combinaisons).» 3 «La grammaire est la description des seuls morphèmes grammaticaux et lexicaux, l étude de leurs formes (flexion) et de leurs combinaisons pour former des mots (formation de mots) ou des phrases (syntaxe).» 4 «La grammaire est la description des morphèmes grammaticaux (articles, conjonctions, prépositions, etc.), en excluant les morphèmes lexicaux (noms, adjectifs, verbes de manière), et la description des règles qui régissent le fonctionnement des morphèmes dans la phrase.» 5 Ainsi, H. Besse, R. Porquier ont défini le terme de la grammaire autrement : «La grammaire renvoie à l étude, à la connaissance réflexive des régularités, règles ou normes caractéristiques d une langue. Elle évoque un point de vue particulier sur le savoir grammatical propre à une langue, une école de pensée particulière, une théorie sur le fonctionnement interne des langues.» 6 1 J. MOUNIN. : Dictionnaire de la linguistique, Ed. QUADRIGE/PUF, Paris, 1974, p N.CHOMSKY, cité par G.MOUNIN, Ed. QUARDIGE/PUF, Paris, 1974, p J. DUBOIS. : Dictionnaire de linguistique et des sciences du langage, Ed. Larousse, Paris, 1994, p Ibid., p Ibid., p H. BESSE- R. PORQUIER.: Grammaires et didactiques des langues, Hatier/ Didier, Paris, 1991, p.14. A l issue de ces propos, il est à retenir que chaque théorie linguistique a son propre critère pour définir la notion de grammaire. Ceux-ci nous mènent à déduire ainsi que cette dernière est un éventail de conceptions propres à chaque domaine La grammaire en didactique : Le dictionnaire de didactique des langues, (R.GALISSON et D.COST, 1976, article grammaire) reconnait que les emplois du mot sont aussi flous que multiples surtout en méthodologie d enseignement et propose de retenir six acceptations différentes : 1. «Description de fonctionnement générale d une langue naturelle généralement maternelle ; 2. Description de la morphologie et de la syntaxe d une langue naturelle ; 3. Discipline étudie les règles de fonctionnements ou d évolution d une langue naturelle ; 4. Ensemble de prescriptions normatives( ). 5. Système formel construit par le linguiste ( ).» L acception 6 : «Réfère à la base même de ce que les grammairiens et les linguistes cherchent à d écrire, à codifier ou à simuler» c'est-à-dire le système intériorisé par le locuteur-auditeur d une langue et lui permettant de produire et de comprendre les phrases de cette langue» La grammaire et la linguistique : Etant donné que «la linguistique est une discipline empirique de l étude de la langue.» 2 Selon F. DE SAUSSURE, alors que la grammaire est aussi la discipline de la description de la langue.donc, cela nous amène à déduire que la grammaire est synonyme de la linguistique, ce qui a été affirmé par M.RIEGEL, en précisant : 1 R.GALISSON et D.COSTE, cité par H. BESSE R. PORQUIER, Grammaires et Didactiques des Langues, Hatier/Didier, Paris, 1991, p.11/12. 2 F. De SAUSSURE, Cours de linguistique générale, Ed. Talantikit, Bejaia, 2002, p.32. «Comme discipline générale vouée à la description des langues, la grammaire aujourd hui est synonyme de linguistique, se présente comme un ensemble mixte d observations, de procédures de découverte et de généralisation.» 1 Selon leur objet spécifique M. Riegel distingue cinq branches de la grammaire : La grammaire synchronique(ou descriptive) : C est la grammaire qui décrit un état de langue, qu il soit contemporain ou ancien. Elle se définit ainsi comme «la grammaire qui étudie les fais linguistiques dans un état de langue donne» La grammaire diachronique(ou historique) : C est la grammaire qui étudie l évolution de la langue dans le temps La grammaire comparée : S attache comme son l indique à comparer les langues qui dérivent d une source commune dont l objectif est de relever les points de divergences, et les points de ressemblances typologiques (par exemple, les langues romanes) La grammaire générale : Dite aussi, universelle, qui s occupe de dégager les règles générales pour le fonctionnement d une langue dont les premiers travaux étaient élaborés selon les dires de H. Besse et R. Porquier, par C. Lancelot, et A.Arnauld. Ce type de grammaire essaie de retrouver les lois communes à toutes les langues La grammaire normative : Apparaît au XIX siècle, avec la nécessité d enseigner la langue française écrite, son orthographe, et la langue française parlée, selon les normes de la tradition centralisatrice de la France ; l objectif est alors une volonté unificatrice sur le plan linguistique. 1 M.RIEGLE, J. C. PELLAT, R.RIOUL. Grammaire méthodique du Français, PUF, Paris, 1994.p.21. 1.3 A quoi sert la grammaire? Avant de répondre à cette question, nous avons aussi une autre qu il s avère à nos yeux utile de la poser. Peut-on apprendre une langue qu elle quelle soit sans passer par sa grammaire? Nous dirons pour répondre à cette question qu il est très difficile d apprendre une langue sans passer par cette composante qui demeure aujourd hui, et de plus en plus importante dans le processus d enseignement apprentissage en générale et le français en particulier. Nous savons très bien que la grammaire à un certain moment a connu une période de disgrâce, une sorte de passage à vide dans les années soixante et soixante dix, mais aujourd hui elle semble revenue en force dans la classe de langue, ce retour démontre qu elle est incontournable quiconque veut communiquer en français. Certes, à l heur actuel nous s inscrivons dans l approche dite communicative, et dans la pédagogie de projet, dont l objectif est de faire à ce que l apprenant soit communicant, mais être communicant signifie au préalable avoir des connaissances solides de la grammaire, H. BESSE et R. PORQUIER soulignent dans ce sens : «L enseignement/ apprentissage des langues s est donc toujours apprendre à communiquer avec des étrangers, mais aussi et surtout d enseigner / apprendre à «parler comme on parle», et parler comme parlent les étrangers exige d abord la connaissance et le respect des conventions morphosyntaxiques qui leur sont propres, pour la simple raison que toute phrase, conforme à leur usages, contient nécessairement «des mots grammaticaux». 1 De ce fait, le savoir grammatical reste une chose importante pour maitriser la langue ou de la s approprier dans une clase de langue, plus particulièrement le français, les mêmes auteurs soulignent ainsi quant à l importance du savoir grammatical : «en dénommant le savoir grammatical l ars obligatoria, les linguistes médiévaux ne faisaient que souligner ce fait que la grammaire est, 1 H. BESSE- R. PORQUIER. Op. Cit. p.13. très précisément, ce qu on ne peut éviter dès qu on fait un usage appro
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x