[95] Société des Grands Travaux de Marseille

Please download to get full document.

View again

of 23
65 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Mise en ligne : 6 juillet LES ENTREPRENEURS QUI ONT CONSTRUIT CASABLANCA (Édouard SARRAT, Le Maroc en 1938, Édition de l Afrique du Nord illustrée, 292 pages, Casablanca,
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Mise en ligne : 6 juillet LES ENTREPRENEURS QUI ONT CONSTRUIT CASABLANCA (Édouard SARRAT, Le Maroc en 1938, Édition de l Afrique du Nord illustrée, 292 pages, Casablanca, 1938) [95] Société des Grands Travaux de Marseille La gare d Oujda a été construite par MM. Moretti et Milone MM. MORETTI ET MILONE Entrepreneurs, rue J.-J. Rousseau, Casablanca M. Raphaël Moretti, officier de la Couronne d'italie M. Mario Moretti M. César Milone, croix de guerre [96] Les travaux effectués ou Maroc par l'entreprise Moretti et Milone atteignent un chiffre total de 90 millions de francs. Leurs principaux travaux sont les suivants : Chemins de fer à voie normale : 2 lots sur la ligne de Casablanca à Marrakech ; 2 lots sur la ligne d'oujda à Bou Arfa, un lot d'oujda à la frontière algérienne, 2 lots sur la ligne Fès-Oujda, et enfin l'infrastructure et les bâtiment de la nouvelle gare d'oujda. Routes : différents lots dont deux au Maroc oriental. Égouts : Réseau collecteur à Fédhala et Casablanca. Immeubles : immeubles administratifs à Casablanca et au Maroc oriental. Immeubles particuliers à Casablanca et Oujda. Building, place de France. Travaux divers : canal et dérivation de I'oued Beth (terrassement, bétonnage, ouvrages d'art). Hangars, pavillons au Camps Cazes et Aïn-Bordja à Casablanca. Pont de chemin de fer sur la ligne de Fès à Oujda Immeuble de MM. Moretti et Milone, place de France, Casablanca. Tout le confort moderne : 5 ascenseurs rapides, chauffage central, eau chaude, adoucisseurs d'eau, incinérateur d'ordures ménagères M. LOUIS SELVA, entrepreneur, boulevard de Marseille, Casablanca Téléphone : A Le marché de gros de la Ville de Casablanca (en construction mai 1938) qui sera achevé fin 1938 Vue partielle de M. Bendahan [97] Parmi les nombreux et importants travaux effectués par l'entreprise Selva, il faut signaler les suivants : Casernement de la Marine nationale à Casablanca, francs. Immeuble de rapport 6 étages, Société mobilière et immobilière franco-marocaine propriétaire, rue de Marseille à Casablanca, francs, Immeuble des Établissements J. Lafon et Cie, rue Savorgnan-de-Brazza à Casablanca, francs. Immeuble du Crédit marocain, 5 étages, avenue Mers-Sultan à Casablanca, francs. Usine et entrepôt de la Société Legal frères, avenue Mers Sultan, Casablanca, de fr. Immeuble du Grand Bon Marché, boulevard de la Gare à Casablanca, fr. Immeuble Akron Maroc, boulevard Émile-Zola à Casablanca, francs. Immeuble de M. Brogne, boulevard de la Gare à Casablanca, francs. En 1932 : Immeubles de M. Alexandre et de la Société marocaine métallurgique, rue Blaise- Pascal à Casablanca, de francs. Hôtel de ville de Casablanca, 1 re tranche, francs. Immeuble Lévy et Bendayan, rue de Marseille à Casablanca, francs. En 1933 : Immeuble de M. Baruk, avenue d'amade à Casablanca, francs. M. Louis SELVA Immeuble de Si El Hadj Aomar Tazi, avenue d'amade à Casablanca, de francs ; Hangar de la base d'aviation maritime de Port-Lyautey (Concours), francs. En 1934 : Immeubles de Messieurs Pradère frères, rue de l'aviation-française à Casablanca, francs ; Immeuble de Si Hadj Aomar Tazi, place de France à Casablanca, francs ; Immeuble Marquès à Tanger, francs ; Hôtel Lutetia à Tanger, francs ; Hôtel Esplendor à Tanger, francs. En 1935 : Groupe de 3 villas de maître pour MM. Tolédano à Casablanca, francs ; Immeuble Pertuzio Félix, rue Dumont d'urville à Casablanca, francs ; Immeuble Baille Frères, rue de l'aviation-française à Casablanca, francs ; Immeuble de M. A. Bendaham, place de France à Casablanca, francs ; Immeuble Balensi à Gibraltar, francs ; Immeuble Azancot à Tanger ; Immeuble Cerdeira à Tanger ; Immeuble Esseyag à Tanger, de francs. En 1936 : Immeubles Pouy et Pertuzio, rue Dumont-d'Urville à Casablanca, francs ; Villa et piscine au palais de Sa Majesté le Sultan du Maroc, francs ; Immeuble Hagiage et Sasportes, rue Savorgnan-de-Brazza à Casablanca, francs ; Immeuble Douyos et Helguerra à Tanger ; Immeuble Vivo à Tanger ; Immeuble Edé à Tanger Immeuble Llabrador à Tanger ; Immeuble Bayard à Tanger, francs. En 1937 : Casernement de la base d'aviation maritime de Port-Lyautey, francs ; Marché de gros de Casablanca (Concours), francs ; Immeuble Zagouri à Casablanca, francs. En 1938 : Casernement du 1 er Régiment de zouaves à Casablanca, francs ; Immeuble Pertuzio, rue Lafayette à Casablanca, francs ; Immeuble Halioua, rue d'alger à Casablanca. Les bâtiments de l'aviation à Port-Lyautey (en construction mai 1938) Une des casernes de l'aviation à Port-Lyautey (en construction mai 1938) [98] ENTREPRISE L. MASSOT & R. GRÉGOIRE Route de Rabat CASABLANCA Téléphone A L'entreprise L. Massot et R. Grégoire est l'une des plus importantes du Maroc. Voici les travaux réalisés par elle pour les administrations publiques et les particuliers, et leur valeur en francs. M. Louis MASSOT M. René GRÉGOIRE Instruction Publique - Beaux-Arts - Antiquités Lycée Jeunes Filles, Casablanca, ; École Mers-Sultan, ; École Roches-Noires, ; École Maarif, ; École industrielle, Lycée Lyautey, Santé et hygiène publiques Maternité, Casablanca, ; Pavillons consultation, buanderie à l'hôpital civil, ; Hôpital mixte, Port-Lyautey, ; Casablanca, Pavillon de neuropsychiatrie, dermatologie, anticancéreux, ; Institut Pasteur à Casablanca, , etc. Travaux municipaux Casablanca Dépôt des autobus, ; Piscine Municipale, ; Asile de Nuit, ; Centre municipal d'hygiène, ; Habitations indigènes Parcelle C, Marine nationale à Casablanca Tunnel, caniveaux et bassins à mazout, ; Parc à munitions de Bouskoura ; Bâtiments de l'amirauté à Casablanca, Institut scientifique Rabat Observatoire de Berréchid, Bâtiments Camp Cazes, Ministère de l Air Travaux publics Route Marrakech-Taroudant, ponts et ouvrages, ; Irrigation vallée Oued Mellah avec ouvrages, Génie Ouvrages défense côte Marine, Usine à lin à Casablanca, Génie rural Sociétés et particuliers Poudrière à Tit-Mellil de la Sté marocaine d'explosifs, ; 27 villas Anciens Combattants à Rabat, ; marché de quartier, , etc. Les bâtiments de l'amirauté à Casablanca Le toboggan de le piscine municipale de Casablanca Habitations indigènes à Casablanca SOCIÉTÉ AFRICAINE DE MATÉRIAUX ÉTANCHES ET ISOLANTS [99] La Société africaine de matériaux étanches et isolants a été fondée en 1936 par MM. Louis Massot, René Grégoire et Robert Boussac qui ont constitué une société à responsabilité limitée au capital de francs portée en 1938 au capital de francs. M. Robert Boussac en est le directeur-gérant. Tous les travaux d'étanchéité et d'isolation font partie de son autorité avec applications de chapes souples et d'asphalte. Elle s'est attachée le représentation des produits de la société Ruberoïd pour l'afrique du Nord et l'afrique Occidentale. La supériorité des feutres bitumés de cette marque, connus et appliqués en Europe depuis plus de cinquante ans, s'est imposée au Maroc et justifie la rapidité de l'évolution de la jeune société. Plus de mètres carrés de Ruberoïd ont été posés ces deux dernières années et nous pouvons citer parmi les travaux importants d'étanchéité exécutés : Hôpital mixte du Guéliz à Marrakech (M. Bousquet, architecte) sous le contrôle du Bureau Veritas, m 2 ; Hôpital militaire de Casablanca, en 1936 : m 2 ; en 1937 : m 2 ; Hôtel de ville de Fédhala (M. Boyer, architecte) sous le contrôle du Bureau Veritas m 2 ; Énergie électrique du Maroc ; En 1936, centrale thermique des Roches-Noires, 900 m 2. En 1937, centrale de Marrakech, 400 m 2. En 1938, logements du personnel à Si Saïd Machou, 600 m 2. Société des Chaux et ciments : Bâtiments divers à Casablanca : m 2. Casernements divers à Meknès : m 2. Casernements divers à Marrakech : m 2. Bâtiments divers au centre d'aviation de Marrakech : m 2. Hôtel des Postes d'agadir : 8000 m 2. Bureaux de l'état-major à Agadir : 6000 m 2. Bâtiments de la gendarmerie nationale à Mazagan, Fédhala, Settat, Mechra ben Abbou : m 2. La S.A.M.E.I. aura à exécuter au cours de ces prochains mois des travaux importants pour l'étanchéité des bâtiments suivants : Hôtel de police à Casablanca (M. Sory, architecte) : m 2. Bâtiments de la gendarmerie nationale à Casablanca (M. Bousquet, architecte) : m 2. Immeuble commun des Services financiers et judiciaires à Marrakech (M. Renaudin, architecte) m 2. Vue d'ensemble des terrasses de l'hôpital militaire de Casablanca Étanchéité Ruberoïd avec protection ruberdal (pouponnière de Casablanca) M. Robert BOUSSAC, directeur-gérant de la S.A.M.E.I. Terrasses de l hôpital mixte de Marrakech, étanchéité Ruberoïd, protection carreaux d Aubagne. [100] M. J.-B. BATTAGLIA Entrepreneur Bureaux : rue Denfert Rochereau CASABLANCA M. J.-B. BATTAGLIA Parmi les constructions importantes réalisées par M. J.-B. Battaglia, il faut signaler les suivantes : L'immeuble Lebrun, angle rue du Ltt-Jouvencel, fr. La Recette du Trésor, fr. L'immeuble Ettedgui, boulevard de la Gare, fr. L'immeuble Tazi, fr. L'immeuble Blaché, rue Galliéni, fr. L'immeuble J. B. Battaglia, place Mers-Sultan, fr. Les Grands Bazars marocains, fr. L'immeuble de la S.I.M.A.F., rue Georges-Mercié, fr. La prison civile de Port-Lyautey, tranche de fr. L'hôtel de ville de Safi, fr. La Goutte de lait et la maternité, tranche de fr. L hôtel de ville de Port-Lyautey, tranche de fr. L'hôtel de ville de Casablanca, tranche de fr. Le pavillon des contagieux à l'hôpital civil de Casablanca, fr., le pavillon de neuropsychiatrie, fr., le pavillon Jeanselme, fr. L'immeuble Lebrun, rue Ltt-Jouvencel Hôtel de ville de Port-Lyautey Hôtel de ville de Casablanca Hôtel de ville de Safi Immeuble Tazi, rue Galliéni et boulevard de Paris, construit par M. J.-B. Battaglia [102] [101] ENTREPRISE HENRI LORENTZ Villa Madau 36, rue d'alger CASABLANCA Téléphone A C est d'abord en collaboration avec M. Gouvernet que M. Lorentz se consacra aux travaux d'entreprise générale dès sa démobilisation en Depuis le mort de M. Gouvernet, il a continué à diriger d'importants travaux pour son compte personnel. Au Maroc, MM. Gouvernet et Lorentz ont exécuté les travaux suivants : 5 e et 8 e lot d'infrastructure du Tanger-Fez (1919 à 1921). Ce travail comprenait mètres de terrassements, la construction d'un tunnel et celle de gares et maisons de gardes-barrières. En 1922, MM. Gouvernet et Lorentz exécutèrent la pose de la voie de Casa à Oued- Zem (150 km) ; en 1923, celle de Casa à Salé (105 km.) ; en , le renouvellement de la voie de 52 km. entre le port de Casa et Sidi-Aïdi, et en , un lot d'infrastructure de 16 km entre Ben-Guerir et N zalet-el-adem. En , ils posèrent la voie qui relie Sidi-Aïdi à Marrakech, sur une longueur de 170 kilomètres. MM. Gouvernet et Lorentz ont exécuté la pose de près de 600 kilomètres de voies, y compris les voies secondaires des ports et des gares. Ils ont installé un grand nombre de voies à l'office chérifien des phosphates à Khouribga, sur une longueur de 25 km entre Khouribga et Boujniba et de 11 kil. vers André-Delpit. M. LORENTZ Villa et bureaux de M. Henri Lorentz (!) Ils ont posé un certain nombre de voies de raccordement à Casablanca, dans des établissements importants : la Compagnie sucrière, la Société du palmier, les Établissements Poliet et Chausson, les Établissements Légal, la Maison Bonna, fournisseur des tuyaux devant servir à l'adduction d'eau du Fouarat. MM. Gouvernet et Lorentz ont exécuté au Maroc des travaux dont la valeur dépasse 50 millions. Comme nous le disons plus haut, M. Lorentz, après la mort de M. Gouvernet, a continué les belles traditions de cette entreprise à laquelle les administrations du Protectorat et les particuliers ont donné la plus entière confiance. Un groupe électrogène de 21 kw produit du courant continu en 220 V. Ce courant transporté sur une conduite bifilaire de mètres de longueur, permet l'emploi de bourreuses tirefonneuses, perceuses en prenant le courant sur cette conduite au moyen de trolleys. La pose des voies des chemins de fer nécessite un outillage considérable. Voici une pose de voie à l'avancement par le moyen d'appareils mécaniques avec la tirefonneuse mécanique. Au premier plan, à gauche, on distingue la tirefonneuse. Déplacement d'un faisceau de voie à la gare des Roches-Noires à Casablanca, côté Rabat, pour raccorder l'ancienne voie des phosphates avec la voie actuelle. [102] L'espace nous manque pour consacrer une étude particulière à chacun des entrepreneurs qui ont pris une grande part à l'édification des plus importants immeubles du Maroc. M. Gillet a réalisé la construction des importants immeubles de France-Auto, à Casablanca, de Fez-Auto, à Fez, dont le premier occupe une superficie de mètres carrés. C'est l'entreprise Gillet qui a construit les bureaux et entrepôts des établissements Dolbeau et Cie ainsi que les bâtiments destinés aux Imprimeries Réunies. M. F. BAILLE, ingénieur M. Cassou s'est consacré surtout à la construction d'œuvres d'art pour les administrations du Protectorat : casernements de Meknès, école berbère et infirmerie d'azrou, pont sur les gorges de l'oued Reraïa à Moulay Bouchaïb, villas de l'office des phosphates à Kouribga, écoles de Settat, d'azemmour, de Tadla, de Fédhala. M. M. RIVOLLET, chevalier de la Légion d'honneur M. Gabriel s'est consacré à des travaux d'ordre administratif tels que la grande piscine de Casablanca où il a dû triompher de difficultés techniques imprévues ; l'adduction des eaux de l'oued Bouskoura, etc. ; mais il a construit également de beaux immeubles, tels que ceux de «La Presse marocaine», de M. Lemoine, de M. de Lonlay, de M. Lièvre, architecte, de M. Joseph Tolédano, du Dr. Spéder, etc. M. Baille a construit la direction des Travaux publics à Casablanca, une partie importante de l'école industrielle et de l'école secondaire de jeunes filles, ainsi que du Lycée Lyautey. C'est lui qui a construit le cinéma Rialto. Les principes qui ont, toujours et sans défaillance, régi cette maison lui ont valu la confiance da firmes importantes, telles que : Vacuum Oil Company (dépôts de Casablanca, Kénitra, Oued-Zem, Meknès, etc.), Société immobilière d Anfa, Société Shell du Maroc, Crédit foncier d'algérie et de Tunisie au Maroc (agences de Kouribga, Meknès, Fès), Caisse de prêts (Hôtel de Casablanca, etc.), Compagnie Paquet (Hôtel de Tourisme à Safi). M. Georges GILLET Président de la Chambre syndicale des entrepreneurs Ingénieur des Arts et manufactures Enfin, pour son compte personnel, M. Baille a construit deux immeubles couvrant chacun une surface de 600 mètres carrés et dont le dernier élève, à l'ongle de la rue Blaise-Pascal et l'avenue Général-Drude, ses 8 étages sur rez-de-chaussée et sous-sols. M. Marcel Rivollet, qui fut pendant plusieurs années membre du Conseil du gouvernement et vice-président de la commission municipale de Casablanca, est l'un des principaux entrepreneurs du Maroc. C'est lui qui a construit les immeubles du vizir Tazi, de la Banque commerciale du Maroc, l'immeuble Eyraud, boulevard de Paris et rue Chevandier-de-Valdrôme. * * * Aux pages qui précèdent et qui présentent au lecteur les vedettes de l'entreprise marocaine, nous devons ajouter quelques noms d'entrepreneurs consciencieux : MM. Battaglia fils, rue de Madagascar, à Casablanca ; M. Bohly, rue de Verdun ; MM. Chapon frères qui ont réalisé d'importants travaux administratifs M. Marcel Chapon fut pendant de nombreuses années président de la Chambre de commerce de Casablanca mais n'a pas été réélu aux élections consulaires de 1938 ; M. Conte, rue du Marché, à Casablanca-Maarif ; MM. Nicolas, Patitucci, etc. Enfin nous devons signaler les Entreprises marocaines F. Rateau, les Établissements Fourré et Rhodes qui ont connu des périodes prospères pendant lesquelles leur activité s'est portée sur d'importantes constructions. M. GABRIEL M. CASSOU
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks