A travers cette exposition nous vous proposons de découvrir les 10 principes du Commerce équitable, selon le WFTO (World Fair Trade Organisation).

Please download to get full document.

View again

of 13
62 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
A travers cette exposition nous vous proposons de découvrir les 10 principes du Commerce équitable, selon le WFTO (World Fair Trade Organisation). Ces 10 principes ont été regroupées en 5 thèmes : 1 /Le
Document Share
Documents Related
Document Transcript
A travers cette exposition nous vous proposons de découvrir les 10 principes du Commerce équitable, selon le WFTO (World Fair Trade Organisation). Ces 10 principes ont été regroupées en 5 thèmes : 1 /Le commerce Équitable propice au commerce responsable Principe N 1 Créer des opportunités pour les producteurs Principe N 3 Extension des compétences 2 /Le commerce Équitable repose sur la transparence Principe N 2 Transparence et crédibilité Principe N 5 le paiement d'un prix juste Principe N 10 les relations commerciales 3 /Les consommateurs et le commerce Équitable Principe N 4 Promouvoir le commerce équitable 4 /Le commerce Équitable et l'environnement Principe N 9 L'environnement 5 /Le commerce Équitable et les conditions de travail responsables Principe N 7 Les conditions de travail Principe N 6 Egalité des sexes Principe N 7 Le travail des enfants Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 1 Principe N 1 : Cre er des opportunite s pour les producteurs qui sont e conomiquement en situation de désavantage! Le Commerce e quitable est une strate gie pour le combat contre la pauvrete et pour le commerce durable. Son but est de cre er des opportunite s pour les producteurs de savantage s ou marginalise s par le syste me du commerce conventionnel. L objectif principal est de favoriser des de bouche s e conomiques a des artisans et des cultivateurs prioritairement des pays les plus pauvres et les accompagner dans leur de veloppement. A travers la constitution de coope rative, les artisans ou paysans se regroupent afin de mettre leurs savoirs et leurs ressources en commun pour fabriquer des produits qui te moignent du savoir-faire ancestral.! La constitution de coope rative est possible gra ce aux actions d ONG, d associations ou d organismes de microfinance locales Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 2 Principe N 3 : Extension de compétences Le Commerce e quitable est un moyen de développer l autonomie des travailleurs. Les organisations du commerce équitable procurent de la continuité durant laquelle les producteurs et les partenaires peuvent améliorer leurs capacités de gestion et leur accès au nouveau marché Ainsi un apport technique ou marketing peut être apporté aux travailleurs Exemple : Au Népal, près de Katmandou, un projet de récolte et d extraction permet la production d huiles essentielles naturelles pour des savons et des bougies. La fondatrice népalaise de ce projet a bénéficié d une formation intensive au Centre de Parfumerie de Grasse, permettant dernière de former d autres femmes Ce projet offrent ainsi une place dans la société népalaise à une vingtaine de femmes en marge de la société et avec peu d espoir de réinsertion Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 3 Principe N 2 :La transparence et la crédibilité Le Commerce Équitable implique la transparence des comptes financiers et des relations commerciales afin de négocier équitablement et respectablement avec les partenaires commerciaux. Pour chaque produit, est calculé en toute transparence le prix le plus juste intégrant l ensemble des coûts (matières premières, main d oeuvre, transports, coûts de production ). Ensuite une marge est calculée permettant de prendre en compte les besoins sociaux et éducatifs des membres de la coopérative ou de l entreprise familiale. Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 4 Principe N 5 : le paiement d'un prix juste Un prix juste dans un contexte local ou régional est convenu après dialogue et concertation. Cela couvre non seulement les coûts de production mais permet une production qui est socialement juste et respecte l environnement. Il fournit un prix juste aux producteurs et prend en compte le principe de salaire égal pour travail équivalent entre hommes et femmes. Les organisations de Commerce e quitable assurent un paiement immédiat à leurs partenaires, dès que cela est possible, des préfinancements avant la récolte ou la production. Exemple : cf panneau sur la pâte à tartiner Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 5 Principe N 10 : Les relations commerciales Les organisations de Commerce e quitable font du commerce en tenant compte du bien-être social, économique et environnemental des petits producteurs marginalisés et ne font pas de profit à leur dépends. C est le principe de «NO PROFIT, NO LOST». Elles maintiennent des relations durables qui reposent sur la confiance et le respect mutuel qui contribuent à la promotion et la croissance du Commerce Équitable. Le micro crédit, le préfinancement pour l achat de matière premières et le paiement des marchandises livrées dans les délais convenus, permettent à des artisans d être totalement indépendants. Exemple : En Inde, à 200 kms à l est de Dehli, la coopérative Noah s Ark a aidé à la création des 40 ateliers permettant de faire travailler environ 400 artisans et donc 400 familles. Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 6 Les acteurs du Principe N 4 : Promouvoir le commerce équitable Commerce e quitable sensibilisent les consommateurs au commerce équitable à l aide de communication sur l organisation, les produits et les conditions dans lesquels ils ont été fabriqués. Ils utilisent des techniques de marketing honnêtes et tendent vers les normes les plus élevés en matières de qualité de produits et d emballage Exemple : Artisans du Monde A COMPLETER Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 7 Principe N 7 : Les conditions de travail Le Commerce e quitable prône un environnement de travail sain et sûr pour les travailleurs. La participation des enfants est encadré et n affecte pas négativement leur bien -être, leur éducation, leur sécurité et leur besoin de jouer. Elle est donc autorisé si parallèlement l enfant se rend à l e cole. Cette participation est conforme à la Convention des Nations Unies (OIT) sur les droits des enfants ainsi qu aux lois et normes du pays. Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 8 Principe N 4 : Égalité des sexes Exemple : drame du Rhana Plazza de Dacca en Avril 2013 (cf panneau) Le Commerce Équitable veut que le travail de la femme soit toujours respecté et récompensé. Les femmes sont toujours payées pour leur contribution dans le processus de production et sont impliquées au sein des organisations. La femme est souvent victime dans les pays émergents ou en voie de développement et la dignité retrouvée par le travail la concerne également. Exemple : Au Pérou, Manos Amigas, une coopérative dirigée par une femme, est constituée à 63% de femmes salariés ou artisans Aucune discriminations Homme/femmes, ni Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 9 de salaires, Principe N 8 : Le travail des enfants A SAVOIR : Dans le monde 168 millions d enfants travaillent. Les philippines est l un des pays du Sud asiatique le plus concernée par le travail des enfants ni dans les fonctions occupées Les organisations de Commerce Équitable respectent la Convention des Nations Unies (OIT) sur les droits des enfants ainsi qu aux lois et normes sociales qui sont appliqués dans le pays, afin de d assurer que la participation des enfants dans le processus de production des produits équitables ne va pas à l encontre de leur bien -être, leurs conditions éducatives, leur sécurité et leur besoin de jouer. Les organisations qui travaillent directement avec des organisations informelles révèlent la participation d enfants dans la production. Certaines organisations refusent le travail des enfants de moins de 16 ans. D autres le tolèrent à conditions que l enfants puisse avoir accès à la scolarité, car la contribution de l enfant aux tâches familiales peut parfois aider à la survie des enfants Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 10 Principe N 9 : L environnement Le Commerce Équitable encourage activement de meilleurs pratiques environnementales et l application de méthodes responsables de production. Ainsi le transport international maritime est privilégiée à plus de 96% contre l aérien. Pour réduire l empreinte carbone, les fruits exotiques sont parfois importer sous forme déshydratée Exemple = Impact de le production de coton sur l environnement (cf panneau coton bio) Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 11 Principe N 5 :L environnement Le drame du Rana Plaza et bien d autres Le 24 avril 2013, l effondrement du Rana Plaza, un immeuble occupé par de nombreux ateliers textiles travaillant pour des marques européennes et américaine, a causé plus de 1100 morts à Dacca au Bengladesh. Un incendie a ravagé l usine Tazreen le 24 novembre 2012 faisant 112 morts et 120 blessés. Comment en arriver là? La fin de l accord multi-fibres en,2005, qui fixait aux différents pays du monde des quotas d exportation est à l origine du boom du textile au Bengladesh. Avec cet essor, certains bengladeshis ont voulu introduire des règles de sécurité dans les usines et ateliers. Mais elles ont un coût... qui alourdirait les prix de revient Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 12 des fabrications et rendrait le Bangladesh un peu moins attractif face à la concurrence internationale. Aussi, pour rester toujours performant et inonder le monde de ses productions, le pays doit rester pauvre, sous peine de voir ces productions passer chez plus pauvre que lui. L absence de règles de sécurités trop strictes est une condition sine qua non de la compétitivité de l industrie textile du pays Il serait même dangereux de ne plus acheter de productions «made in Bangladesh»: le pays s en trouverait plongé dans une pauvreté plus grande encore... La production se délocalisant... en Ethiopie... course au low cost Car malgré tout, le bilan de l expansion du textile au Bengladesh reste globalement positif pour la population (cf graphe ci dessous) Malgré les mauvaises conditions de travail et les salaires de misère, cet essor a puissamment contribué à l e mancipation des femmes bangladeshis. Le Commerce e quitable en prônant un environnement de travail sain et sûr pour les travailleurs, est un début de réponse à faible échelle Copyright 2014 Juliette Dupille, Artisans du Monde Clamart 13
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x