Avis Technique non valide

Please download to get full document.

View again

of 13
244 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Protection des ouvrages enterrés Protection of buried works Schutz begrabener Werke Avis Technique 7/ Procédé de protection de murs enterrés Prim Nap Titulaire : Distributeur : Usine : Société Icopal
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Protection des ouvrages enterrés Protection of buried works Schutz begrabener Werke Avis Technique 7/ Procédé de protection de murs enterrés Prim Nap Titulaire : Distributeur : Usine : Société Icopal SAS 12, rue de la Renaissance FR Antony Cedex Société Siplast 12, rue de la Renaissance FR Antony Cedex. Tél. : Fax : Internet : ET (Espagne) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 7 Produits et systèmes d étanchéité et d isolation complémentaire de parois verticales Vu pour enregistrement le 5 mars 2013 (arrêté du 21 mars 2012) Avis Technique non valide Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, FR Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2013 Le Groupe Spécialisé n 7 «Produits et systèmes d étanchéité et d isolation complémentaire de parois verticales» de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné, le 28 mars 2012, le procédé de protection de murs enterrés PRIM NAP distribué par la Société SIPLAST. Il a formulé, sur ce procédé, l'avis Technique ci-après. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne et dans les DOM. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Le procédé PRIM NAP est destiné à protéger les murs de soubassement des risques d endommagement mécaniques au moment du remblaiement, et à créer une lame d air entre le support et le terrain naturel. Le procédé peut être utilisé lorque qu aucun drainage le long de la paroi n est nécessaire, ou lorque celui-ci est réalisé par l intermédiaire d une tranchée drainante, ou que les terres sont perméables. Les nappes PRIM NAP sont constituées de polyéthylène haute densité. 1.2 Identification Les rouleaux de PRIM NAP ont une longeur de 30 m et des largeurs de 1 m, 1,5 m, 2 m ou 2,5 m. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Le domaine d emploi accepté est celui proposé au 2 du Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Satisfaction aux lois et réglements en vigueur et autres qualités d aptitude à l emploi Données environnementales et sanitaires Il n existe pas de FDES pour ce procédé. Il est rappelé que les FDES n entrent pas dans le champ d examen d aptitude à l emploi du procédé. Prévention des accidents, maîtrise des accidents et maîtrise des risques lors de la mise en œuvre et de l entretien Parmi les produits cités au 3, seul le mastic ADEMAS fait l objet d une Fiche de Données de Sécurité (FDS). L objet de la FDS est d informer l utilisateur de ce procédé sur les dangers liés à son utilisation et sur les mesures préventives à adopter pour les éviter, notamment par le port d équipement de protection individuelles (EPI) Aptitude à l emploi 2.25 Mise en œuvre La mise en œuvre est effectuée par des entreprises d étanchéité ou de maçonnerie qualifiées. Sous cette condition elle ne présente pas de difficultés. Dans le cas de pose des nappes sur revêtement d étanchéité, la mise en œuvre est assurée par des entreprises d étanchéité qualifiées. La société SIPLAST apporte son assistance technique sur demande de l entreprise de pose. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques Les remblais doivent être mis en œuvre conformément au 6.4 du Dossier Technique. Les nappes PRIM NAP doivent être fixées en tête conformément au 6.2 du Dossier Technique. Lorsque les nappes PRIM NAP sont associées à un revêtement d étanchéité, il s agit exclusivement des revêtements définis dans le Document Technique d Application Fonda Etanchéité. Dans le cas d une mise en œuvre dans les DOM Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion, un coefficient de sécurité de 1,5 est appliqué sur le débit permettant de déterminer le diamètre du collecteur drain à utiliser. Dans le cas d une mise en œuvre dans les DOM Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion, une distance minimale de 2 mètres doit être conservée entre le mur protégé et les premiers végétaux «hautes tiges». Conclusions Appréciation globale L utilisation du procédé dans le domaine d emploi proposé est appréciée favorablement. Validité Jusqu au 31 mars Pour le Groupe Spécialisé n 7 Le Président Eric DURAND Sécurité au feu Dans les lois et réglementations en vigueur, les dipositions à considérer pour les ouvrages enterrés ont trait à la tenue au feu venant de l extérieur et de l intérieur. Vis-à-vis du feu venant de l extérieur, une fois mis en œuvre, le produit est protégé par de la terre en partie courante. Vis-à-vis du feu venant de l intérieur, le comportement dépendra de la constitution de la paroi. Protection Lorsque la mise en œuvre est réalisée conformément aux prescriptions du Dossier Technique, la protection de la paroi est assurée Durabilité L expérience acquise montre que les contraintes liées au milieu naturel (micro-organismes, racines, mouvements de terre) n affectent pas la durabilité du procédé. Dans le domaine d emploi proposé, la durabilité des nappes PRIM NAP est appréciée comme satisfaisante Fabrication et contrôle Les procédés d autocontrôle mis en place par le fabricant, tant au niveau des matières premières que sur produit fini, permettent d obtenir une constante de qualité satisfaisante du procédé. 2 7/ Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Généralités 1.1 Principe Le procédé PRIM NAP met en œuvre les Nappes à Excroissance pour Parois Enterrées (NEPE) en polyéthylène haute densité noir PRIM NAP (nappe de protection). PRIM NAP nappe à excroissances en PEHD, protège le support (avec ou sans couche d imperméabilisation, étanchéité ou isolant) des endommagements mécaniques au moment du remblaiement de la fouille et crée une lame d air entre le support et le terrain naturel. 1.2 Organisation de la mise en œuvre Elle est assurée par des entreprises d étanchéité ou de maçonnerie. Une assistance technique peut être demandée à la société ICOPAL. 2. Domaine d emploi La nappe à excroissances PRIM NAP est mise en œuvre lorsque le drainage est assuré par le terrain naturel (terrain perméable) ou par une tranchée drainante, ou lorsqu un drainage n est pas nécessaire. Le procédé, comme tout procédé de protection de murs enterrés, n est pas adapté pour la récupération des eaux de ruissellement de haut débit. 2.1 Protection de soubassement pour des profondeurs jusqu à 5 m : PRIM NAP La pression maximale des terres contre PRIM NAP ne doit pas dépasser 50 kn/m² en l absence de charges réparties sur le remblai; cela correspond à une profondeur de pose verticale maximale de 5 m de profondeur d installation pour une masse volumique moyenne de 2 tonnes/m³ et un coefficient de poussée latérale de 0, Cas particulier des DOM Le procédé PRIM NAP peut être mise en œuvre dans les DOM. Lorsqu un drainage est nécessaire et assuré par le terrain naturel ou par une tranchée drainante, un coefficient de sécurité de 1,5 est appliqué sur le débit permettant de déterminer le diamètre du collecteur drain à utiliser. Afin d éviter la dégradation des nappes PRIM NAP par les racines, une distance minimale de 2 mètres doit être conservée entre le mur et les premiers végétaux «hautes tiges» (ne dépassant pas 2 mètres de hauteur). Cette zone doit être entretenue régulièrement. 3. Matériaux 3.1 Nappes PRIM NAP 3.11 Description PRIM NAP est une nappe noire en polyéthylène haute densité comportant des excroissances en forme de plots tronconiques d une épaisseur globale de 8 mm. Les caractéristiques géométriques de PRIM NAP sont indiquées dans le tableau 1a en fin du Dossier Technique. Les caractéristiques de conditionnement de PRIM NAP sont indiquées dans le tableau 1b en fin du Dossier Technique. Les caractéristiques mécaniques et physico-chimiques de PRIM NAP sont présentées dans le tableau 1c en fin de Dossier Technique Action des UV Les nappes PRIM NAP en rouleau ne doivent pas rester stockées sur chantier plus de 6 mois, à moins d être à l abri de la lumière (dégradation de l emballage). Le délai maximum entre le début de pose et la fin du remblaiement ne doit pas excéder 2 semaines Résistance aux températures La stabilité des propriétés physico-chimiques du matériau est assurée dans la plage de température s étendant de 30 C à 80 C. 3.2 Accessoires 3.21 Moulures PRIM NAP PROTECTION Profilé en polyéthylène haute densité traité au noir de carbone pour donner à la moulure une bonne stabilité aux UV. La moulure sert de finition avec écrasement des lèvres pour éviter toute rentrée de terre en tête. Longueur (m) : 2 Masse linéique (g/m) : 100 Section de la moulure : cf. figure PRIM NAP FIXATIONS Fixation pour parois en maçonnerie de petits éléments (parpaing) Boîte de 100 clous en acier galvanisé avec boutons caoutchouc Clous : dimensions Ø 3,5 x 30 mm 3.23 Rondelles Béton FONDA Fixation pour parois en béton armé. Rondelles plastique de couleur jaune Sachet de 200 pièces. Fixation avec pistolet type HILTI, clous 22 ou 27 mm type clou universel XC, charge blanche 3.24 Platines FONDA Platines en TPO (Thermoplastique Polyoléfinique) avec manchons. Adhésif en butyle en périphérie sur 35 mm recouvert par papier siliconé. Diamètres : 75 et 110 mm ajustables 3.25 Mastic ADEMAS Mastic plastique à base de caoutchouc butyle en solution. Aspect pâteux Densité : 1,25 environ Extrait sec : 85 % environ Couleur : gris Conditionnement : cartouches de 310 ml 3.26 Bande adhésive FONDA Bande butyle 50 mm x 10 m Intercalaire papier siliconé à retirer Épaisseur (mm) : 1,5 Adhérence par pelage sur feuille d étanchéité FONDAFOR (selon EN ): 1 N/cm 3.27 Collecteur Drain Les collecteurs drains usuels pour ce type d application sur le marché conviennent (drain rigide perforé avec ou sans cunette). Le dimensionnement du collecteur drain reste de la responsabilité du Maître d œuvre puisqu il dépend de la périphérie de l ouvrage et des venues d eaux maximales attendues. En métropole, le diamètre minimum intérieur du drain est de l ordre de 100 mm (cf. norme NF DTU 20.1 P4 Annexe A «Conception des ouvrages annexes associés aux maçonneries enterrées : regards d eaux pluviales et réseaux de drainage» A.4.3.1). Dans les DOM, un coefficient de 1,5 est appliqué sur le débit. Le diamètre minimum intérieur du drain est donc de l ordre de 125 mm. 4. Fabrication Contrôles Les feuilles sont produites pour SIPLAST en Espagne. L'autocontrôle de production fait partie de l'ensemble d'un Système d Assurance Qualité conforme aux prescriptions de la norme ISO 9001 certifié par SGS. Les contrôles réalisés sont spécifiés aux tableaux 3 et 4. 7/ 5. Prescriptions relatives aux supports 5.1 Généralités Les supports doivent être stables et plans, présenter une surface propre, libre de tout corps étranger et sans souillure (huile, plâtre, hydrocarbures, etc.) 5.2 Supports en maçonnerie Les règles relatives aux parois en maçonnerie utilisées en soubassement sont celles décrites au paragraphe 7.4 de la norme NF DTU 20.1 P1-1 (réf. P ). État de surface du mur en maçonnerie (paragraphe 9 de la norme NF DTU 20.1 P1-1 réf. P ) : Affleurer les balèvres. Ragréer les trous. Rectifier et dresser les arrêtes et les angles. Planéité d ensemble rapportée à la règle de 2 m : 15 mm. Désaffleurement et planéité locale rapportée à un réglet de 0,20 m :10 mm. Chanfreiner au mortier le raccordement des murs avec la partie débordant de la fondation. Si le jointoiement est réalisé au nu des éléments, la mise en œuvre de PRIM NAP peut se faire sans enduit de dressage en éliminant toutes les traces de terre et autres matériaux accrochés à la surface du mur et susceptible de colmater le vide de décompression. 5.3 Supports en béton Les règles du paragraphe 5.2 «Supports en maçonnerie» s appliquent aux supports en béton banché conformes à la norme NF P (réf.dtu 23.1). Les tolérances d aspect sont celles du parement courant en béton défini à l article de la norme NF P (DTU 21). 5.4 Supports avec revêtement d imperméabilisation Les enduits d imperméabilisation seront conformes à la norme NF DTU 20.1 P1-1 (réf. P ). 5.5 Supports avec revêtement d étanchéité Les revêtements d étanchéité pouvant être associés à la nappe PRIM NAP sont définis dans le Document Technique d Application du revêtement d étanchéité FONDA ÉTANCHÉITÉ. Calcul de la contrainte sur l éventuel revêtement d étanchéité : Contrainte apportée = Contrainte de la poussée des terres / surface de contact de la nappe sur le revêtement d étanchéité. Soit pour 3m de profondeur = 37 / 0,10 = 370 kpa 6. Mise en œuvre 6.1 Prescriptions générales de mise en œuvre Orientation des nappes : Pour des hauteurs allant jusqu à la largeur de la nappe, poser les nappes PRIM NAP horizontalement. Pour des hauteurs supérieures à la largeur de la nappe, poser les nappes PRIM NAP horizontalement ou verticalement. Les nappes sont découpées sur chantier à l aide de ciseaux ou d un cutter sur un support propre (à l exclusion d un revêtement d étanchéité éventuel). La pose s effectue de bas en haut pour respecter le sens des recouvrements. Largeur des recouvrements : - horizontaux : par emboîtement des alvéoles des nappes sur au moins 12 cm. La nappe haute recouvre la nappe située plus bas et déjà posée. - verticaux : par emboîtement des alvéoles des nappes sur au moins 20 cm Fixer mécaniquement en tête la nappe PRIM NAP (à au moins 5 cm de l arête supérieure) au fur et à mesure du déroulage en prenant soin de plaquer la nappe contre le mur. La distance entre les points de fixation est de 50 cm maximum pour les profondeurs de terre 3m et 30 cm maximum pour celle 3 m et 5 m. Niveau des fixations en tête de paroi de PRIM NAP - Dans le cas où PRIM NAP est placé directement sur la paroi, les fixations de la nappe en partie haute doivent être placées de manière à ce que celles qui fixent le profilé de la moulure en tête soit au moins à 15 cm du niveau fini des terres. - Dans le cas où PRIM NAP est placé sur revêtement d étanchéité de la paroi, les fixations de la nappe en partie haute doivent être placées au dessus des fixations en tête du revêtement d étanchéité conformément à son Avis Technique particulier. Si le remblai est différé dans le cas d une protection sur support sans revêtement d étanchéité, un complément de fixation (environ 1/m²) peut être réalisé, en partie courante, pour maintenir PRIM NAP et prévenir l action du vent. Le délai maximum entre le début de pose et la fin du remblaiement ne doit pas excéder 2 semaines. 6.2 Mise en œuvre des fixations La distance entre les points de fixation en haut des nappes est de 50 cm maximum pour les profondeurs de terre 3m et 30 cm maximum pour celle 3 m. PRIM NAP FIXATIONS: clous de 3,5 x 30 mm avec bouton. C est la fixation utilisée pour les blocs de béton, elle est placée à l aide d une massette de 1 kg, dans les alvéoles (figure 4). Les clous et les boutons sont conditionnés par boîte de 100 unités. On peut également utiliser : - les clous et boutons agglo FONDA (cf Document Technique d Application FONDA Etanchéité). - des clous posés au pistolet entre les alvéoles. Il faut dans ce cas utiliser des clous à poser munis d une rondelle plastique comme par exemple le type HILTI X -ZF 37 P8 S23. Rondelles béton FONDA: rondelles spéciales avec fixation dans le béton par clous de 20 à 27 mm type clou universel XC de Hilti et cloueur à percussion type HILTI type DX 351 ou DX- A41, avec charge blanche, ou SPIT P 60 (figure 5). Dans le cas de pose sur FONDAFOR ou PREFLEX/GRAVIFLEX (cf. Document Technique d Application Fonda-Étanchéité), et lorsque la hauteur d enfouissement est inférieure à la largeur de la feuille PRIM NAP, les fixations mécaniques sont placées au dessus de ce revêtement d étanchéité. Dans le cas d une hauteur supérieure aux plus grandes largeurs du PRIM NAP (2,5 m), la fixation de la première nappe de protection PRIM NAP est effectuée après interposition de la bande adhésive FONDA sur l étanchéité adhérente afin d assurer la continuité de l étanchéité verticale (pression d eau nulle) (figure 6). 6.3 Traitement des points singuliers 6.31 Arrêt supérieur Elle est fermée à l aide de la moulure PRIM NAP PROTECTION, profilé en PEHD mis en œuvre au dessus de PRIM NAP. La moulure PRIM NAP PROTECTION est fixée tous les 25 cm maximum avec les clous et boutons agglos pour les blocs de béton agglomérés et avec les rondelles béton et clous pour le béton. Elle sert de finition en tête pour éviter la pénétration des terres. Dans le cas d une pose sur revêtement d étanchéité FONDAFOR ou PREFLEX/GRAVIFLEX, la protection en tête est conforme aux spécifications de l Avis Technique FONDA- ÉTANCHÉITÉ Angles Les nappes PRIM NAP sont posées dans les angles intérieurs et extérieurs en les pliant. En cas de saillie dans la fondation, il faut entailler la feuille alvéolaire Pénétrations L habillage des fourreaux débouchant est réalisé à l aide des platines FONDA dans les diamètres 70/75 mm et 110/120 mm. La platine est mise en œuvre sur la paroi étanchée ou imperméabilisée avant la pose de PRIM NAP (voir figure 8) après avoir retiré le papier siliconé Joint de dilatation Le dernier lé doit chevaucher le lé initial sur une largeur de 30 cm au moins (figure 9) Drainage L évacuation des eaux à la base du mur doit être prévue par un collecteur drain périphérique raccordé au réseau d évacuation. La conception de ce drain sera conforme aux prescriptions de l annexe du cahier «Règles de calcul et dispositions constructives minimales» de la norme NF P (DTU 20.1). Il est nécessaire d assurer une bonne liaison entre la membrane PRIM NAP et le drain périphérique pour un bon écoulement des eaux. Cette liaison peut être réalisée avec des agrégats à béton 10/20 ou 20/40 posés au dessus d un drain PVC et protégé par un filtre en géotextile (figure 10) 6.4 Remblaiement La nature des matériaux des remblais et sa mise en œuvre sont conformes au chapitre 5 du DTU 12. Ce chapitre est annexé au présent D.T.A. 4 7/ On doit veiller plus particulièrement : - à respecter les dispositions du Matériaux pour remblais, Mise en place des remblais, et Remblais ne devant pas présenter de tassement appréciable, - de ne pas projeter les remblais sur l étanchéité, - d effectuer les remblais par passes successives avec un compactage entre couches pour éviter les tassements ultérieurs ; si les Documents Particuliers du Marché autorisent une épaisseur de couche avant compactage de plus de 20 cm, en tout état de cause celle-ci ne doit pas dépasser 50 cm, Les plâtras et les gravois hétérogènes (ferrailles, matières organiques) sont interdits. Le délai maximum entre le début de pose et la fin du remblaiement ne doit pas excéder 2 semaines. 7. Réparation Les réparations ponctuelles sont réalisées à l aide de morceaux de la nappe : il est important de garantir la continuité lors de la réalisation des raccords. La bande adhésive FONDA servira à maintenir les morceaux de PRIM NAP raccordé entre eux par recouvrement de 20 cm minimum et fixer les pièces ensemble avec la bande adhésive FONDA. B. Résultats expérimentaux Essais de fluage en compression au laboratoire du Bureau Veritas : Rapport d essais n /1C Essais de résistance aux micro-organismes effectués au Muséum National d Histoire Naturelle : certificat d essai n 1919 du 28 avril 2011 Ra
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x