Chroniques 39 45 Glénac

Please download to get full document.

View again

of 10
192 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Chroniques 1939-1945 Glénac Mort de Jean Méaude et Conscrits de 1942 Jean- Claude Michaud 1 30 juin 2017 La mort de Jean Méaude le 11/11/1944 près de la ferme de…
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Chroniques 1939-1945 Glénac Mort de Jean Méaude et Conscrits de 1942 Jean- Claude Michaud 1 30 juin 2017 La mort de Jean Méaude le 11/11/1944 près de la ferme de la Planchette En jaune : derrière la ferme de la Planchette, zone des tirs des Américains. En pointillé : direction des tirs. la ferme de la Planchette vers La Gacilly en tiret blanc : en gris : en jaune : en bleu : route actuelle tracé de la route zone où Jean Méaude et la rivière l’Aff la Gacilly vers en 1944 son frère Alain étaient en Glénac train de «chauler» des choux dans un chample 11 novembre 1944 vers 14 h.lorsque Jean a été bles- sé au front par le ricochet d’un éclat de projectile qui a entraîné sa mort surve- nue le même jour vers 23 h . Jean- Claude Michaud 2 30 juin 2017 Circonstances de la mort de Jean Méaude le 11 novembre 1944 Jean et son frère Alain étaient en train de “chauler“ des choux dans un champ situé entre la route de la Planchette (qui va vers la Gacilly) et l’Aff. Des tirs (le samedi 11 novembre 1944 vers 14 h.) effectués par les Américains stationnés derrière la ferme de la Plan- chette passaient au-dessus de la route et ciblaient des zones situées à droite de la route de la Planchette et les champs au-dessus de l’Aff. Jean Méaude a reçu en plein front un éclat de projectile tiré sur la route Pendant ce temps, la mère de Jean était en train de préparer de la soude caustique pour fabriquer du savon. Elle était aidée par M. Potel, un réfugié de la Gacilly. pré-monitoire. Il aurait eu en regardant Blessé, Jean Méaude avait été emmené par une fenêtre de la ferme de la Plan- par une ambulance militaire à Malestroit. chette, “une vision de ce qui allait se Pierre Rubaud, époux de Anne Marie Bur- passer ultérieurement“ avait-il raconté à ban (de la ferme du Houssé) s’était au son frère Alain ainsi qu’un peu plus tard préalable d’abord proposée de le rame- à sa sœur aînée Joséphine. Il s’était vu ner avec sa voiture. allongé sur un brancard dans une ambu- lance militaire dans laquelle étaient 3 Peu de temps après, Pierre Rubaud sans autres personnes : son père, Joséphine doute revenu à la ferme de la Planchette et Eugénie (sa fiancée avec laquelle il avait proposé de faire du feu lorsque devait se marier le 16 janvier 1945). Jean serait revenu de Malestroit. La mère Les fiançailles ayant été prévue pour de Jean Méaude, Jeanne n’était pas en- le 18 novembre 1944. La mère de Jean, core au courant qu’il avait été blessé et Jeanne avait déjà prévu le cadeau de ces préparatifs lui ont laisssé deviner la mariage consistant entre autre en une mauvaise nouvelle. C’est Jean Jagut qui armoire de mariage qu’elle avait com- en faisant une remarque à Alain Méaude mandée chez Renaud, menuisier à La “c’est dommage que Jean est mort“ a Gacilly. laissé deviner à Jeanne Méaude que son Par ailleurs, Jean devait reprendre l’ex- fils venait d’être mortellement blessé. ploitation de la ferme de son père. Jean avait lors de la conscription en Jean Méaude 1939, déclaré ou simulé une surdité pour ° 2 juillet 1917+ 11 novembre 1944, ne pas aller à la guerre, d’autant que ses deuxième d’une famille de six enfants deux frères René né en 1920 et Alfred né en 1921 y étaient déjà. Jean a été ramené à la ferme de la Plan- chette, et déposé sur la table de la ferme (souvenirs recueillis auprès de Denise de ses parents. Méaude, sœur de Jean Méaude) Selon Denise Méaude (sa jeune sœur) et les souvenirs de Alain (son frère), Jean, quelques jours avant, avait eu une vision Jean- Claude Michaud 3 30 juin 2017 L’ancienne route de La Gacilly au niveau de la ferme de la Planchette Ce chemin en pente tournait, au bout, sur la gauche et rejoignait la route près du coude qu’elle faisait pour contourner le rivière de l’Aff. Sur la droite, en contrebas, les champs dans lesquels Jean Méaude et son frère Alain étaient en train de “chauler“ des choux le 11 novembre 1944. La ferme de la Planchette Ce dessin aquarellé représentant la ferme de la Planchette, peinte vers 1943 par un artiste de passage qui avait demandé de pouvoir peindre la maison. Jean- Claude Michaud 4 30 juin 2017 La Planchette et ses propriétaires En 1586, Claude Chesnay, marié à Yvonne Daniel, notaire royal à Redon, sieur de la Plan- chette. En 1633, le 10 juin, maître Pierre Chesnay, sieur de la Planchette. En 1634, le 25 janvier, maître Pierre Chesnay, sieur de la Planchette. La Planchette cadastre napoléonien de 1824 La ferme de la Planchette À gauche l’écurie où était le cheval et l’attelage de bœufs À droite, bâtiment actuel (2017) Jean- Claude Michaud 5 30 juin 2017 Arbre d’ascendance simplifié de Jean Joseph Marie MÉAUDE Agathe Marie MICHEL ° 19/01/1847 Glénac ° 13/08/1848 Glénac + 30/04/1917 Glénac x 14 octobre 1873 à cultivateur à la Glénac Boudeveillais Jean MÉAUDE Jeanne MÉAUDE ° 30/12/1882 Glénac ° 23/03/1890 Glénac + 11/09/1965 Glénac + 5/09/1973 Glénac cultivateur à la Planchette et à la Bouie Joséphine Jean JAGUT MÉAUDE ° 1915 ° 16/10/1914 Glénac + 1997 Glénac Jean MÉAUDE ° 2/07/1917 Glénac + 11/11/1944 René MÉAUDE Antoinette ° ../05/1920 BENOÎT Glénac ° + 5/01/1986 + <1988 Nantes Les deux frères Alfred MÉAUDE Aline DESBOIS “chaulaient“ des choux ° 1/05/1921 ° 1924 dans un champ près Glénac de la ferme de la Planchette,le jour du décès de Jean, le 11 novembre 1944. Blessé mortellement par un tir des américains, il Alain MÉAUDE Maria ........... décède le jour même ° 1922 Glénac Albert CHEVALIER Denise MÉAUDE ° 1939 ° 1934 Glénac Jean- Claude Michaud 6 30 juin 2017 L’accordéon de Jean Méaude Un air joué par Jean Méaude “Il a tiré dans sa barrique dans le meilleur de son bon cidre il a tiré par le faoucé Mataouw Mataouw il a tiré par le faoucé Mataouw José“ Denise Méaude, sœur de Jean avec l’accordéon TABEZEN Cet accordéon diatonique de la manufacture d’accordéons TABEZEN dont l’adresse était en 1940, 15 passage des Lilas - Les Lilas (Seine), fabriqué par Set- timio Soprani à Castelfidardo vers 1915-1925, est un des rares objets ayant appar- tenu à Jean Méaude et conservé dans la famille. Modèle diatonique. Clavier chant / 2 voix. Tassetière en gradin. Forme galbée. Onze boutons répartis sur une rangée, avec rondelles de nacre. Clavier complet. Clavier MG : six boutons répartis en une rangée de six, avec pistons en bois et rondelles de nacre. Socle en bois en gradin. Clavier complet. Décors & caisses carrées en bois avec placage en bois vernis. Frise de marqueterie. Coins ferrés. Fermeture/ouverture des caisses par système de crochets en ferronnerie sur recto / verso. Pistons en bois des touches MG peints en noir. Marque / lieu de revente de l’instrument inscrits sur plaque en laiton. Planchette MG en bois teinté ajourée par des trous. Filet blanc à mailles carrées. quatre ronds en reliefs en laiton. Bouton d’évacuation d’air en bois de forme rectangu- laire. Soupapes rectangulaires biseautées en bois / tiges en acier fixées à chaque soupape par colle blanche et rustines. Ajustement par tiges en bois. Caisse MD : quatre sommiers en position verticale. Lames en duralumin. Plaquettes en acier fixées par pointes et crochets aux sommiers. Cuirs marrons. Peau blanche pour étanchéité. Caisse MG : 2 sommiers en position verticale. Lames en duralumin. Plaquettes en acier fixées par pointes et crochets. Cuirs marrons pour étanchéité entre plaquettes et sommiers des 2 caisses. Soufflet : dix-sept plis et deux demi plis. Tissu fond blanc avec ronds bleus et blancs. Lacettes en cuir noir. Coins fer- rés. Peaux d’angles blanches Jean- Claude Michaud 7 30 juin 2017 Les Conscrits de 1942 rang du haut Conscrits, mais pas appelés... du fait de la 1 - Claude Letournel ? guerre. Certains sont entrés dans la résistance, 2 - André Bournazel (facteur) dont Joseph Gautier qui s’est engagé dans les 3 - Pierre Lainé (Branféré) FFI. 4 - Alphonse Danet (le Passage) Sept d’entre eux «arborent» des cartes pos- 5 - Marcel Chesnais (la Pichardais) tales. On reconnaît pour certaines d’entre elles 6-? : la mairie de Glénac, un soldat anglais «tom- deuxième rang my» sous son casque, une jeune femme... 1 - Morin (Saint-Don) ou Raymond Magré ? 2 - André Hervé (les Rues Garel)  La chanson des conscrits 3 - louis Méaude (le Chêne Lainé) 4 - Louis Méaude (les Rues Nevoux) «La 42 fait pas de manière on les mariera au tour et au rang troisième rang rataplan belle rose (bis) 1 - marcel Marquet (Launay) né le 23/07/1922 on les mariera au tour et au rang 2 - Ernest Jagut belle rose du printemps». 3 - alphonse Jagut né le 22/07/1922 4 - Alain de Foucher (maire de Glénac) né le 24/12/1906, + 6/02/1947 5 - Pierre Debray (Launay) 6-? 7 - marcel Chevalier (les Rues garel) né le 2/02/1922 8 - Louis Guillemot (la Gaudinais) quatrième rang 1 - jean Nevoux (le bourg) né le 1/06/1922 2 - Joseph Gautier (le bourg) 3 - Auguste ou Jean Michel (Villeneuve) Jean- Claude Michaud 8 30 juin 2017 Sculpture (32 x 22 cm.) offerte par Ch.Javel. Éclats de bombes soudés, récupérés à l’Hôtel-Séro. Association La Gacilly Patrimoine Jean- Claude Michaud 10 30 juin 2017
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks