Concevoir des supply chains résilientes

Please download to get full document.

View again

of 13
40 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Concevoir des supply chains résilientes Karine Evrard Samuel CERAG UMR 5820 Université de Grenoble, France Définition de la résilience appliquée aux supply chains La résilience est la capacité à revenir
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Concevoir des supply chains résilientes Karine Evrard Samuel CERAG UMR 5820 Université de Grenoble, France Définition de la résilience appliquée aux supply chains La résilience est la capacité à revenir à un état stable après une perturbation Dans le domaine du SCM, il s agit d analyser la continuité des flux après une rupture dans une chaîne logistique, quelle que soit sa nature (Pettit, Fiksel, & Croxton, 2010) La résilience est considérée comme une capacité organisationnelle qui consiste à adapter et ajuster en permanence l organisation supply chain à des évènements qui menacent l équilibre des activités 2 1 Incertitudes et risques dans les chaînes logistiques globales Plan de la présentation 1. Origine de la recherche et cadre théorique 2. Présentation des méthodes de recherche 1. Qualitative 2. Quantitative 3. Résultats et prolongements possibles 4 2 Origine de la recherche Un déplacement à l échelle mondiale des activités d approvisionnement, de production et de distribution qui augmente la complexité des supply chains INTERDEPENDANCES Une succession de crises et d évènements imprévisibles INCERTITUDE Un degré de vulnérabilité non maîtrisé par les entreprises au sein de leurs supply chains (travaux de Sheffi, Peck) RUPTURES 5 Analyse de la littérature Le contexte du SCM Entreprise élargie SI et flux d information Crises Comment les systèmes dʼ information des entreprises sʼ adaptent-ils en cas de crise afin de contribuer à la résilience des chaînes logistiques globales? Le management des risques Les stratégies de type «supplier-focused» L analyse et l évaluation des risques Analyse des facteurs de vulnérabilité Quelles capacités dynamiques doivent développer les entreprises pour devenir résilientes? 6 3 Risk management ou résilience? 7 Lʼ adaptation des SI dans la gestion des crises Etude de deux monographies Posture de chercheur observateur Interviews menées avec les principaux acteurs de la supply chain Analyse de données qualitatives : traitement avec N Vivo compte rendus dʼ entretiens, notes, documents internes, compte rendus de réunions, observations directes. 4 Caterpillar Inc. Contexte Conséquences de la crise sur la chaîne logistique : Inertie de la chaîne et difficulté à réduire les approvisionnements Disparition de fournisseurs Rachats de stocks (ex. fournisseur de cabines) Coût financier et humain de la crise Caterpillar Inc. Conséquences de la crise sur les SI : Plus de prévisions, incohérence des données dans les systèmes internes et dans les données transmises en amont et en aval Passage en mode manuel Communication de crise avec les fournisseurs Rapprochement des services achat et appros Les systèmes d information ne s adaptent pas à l évolution brutale du marché 5 Hewlett Packard Contexte Conséquences de la crise sur la chaîne logistique : Difficultés à planifier Augmentation des volumes en stock sur lʼ ensemble de la chaîne Mécontentement voire méfiance des fournisseurs et performance dégradée Hewlett Packard Conséquences de la crise sur les SI : Développement de nouveaux outils sous Excel car incapacité des systèmes à «gérer la crise» (APS+ERP) Utilisation renforcée de la plateforme SharePoint Changement organisationnel et reconfiguration de la supply chain Inadaptation des systèmes d information collaboratifs déjà en place 6 Synthèse et conclusions Deux temps de réaction à la crise qui correspondent à la phase de gestion : Réponse à court terme : ajustement manuel des systèmes dʼ information (échec du SCEM) = Résilience passive Réponse à long terme : adaptation des configuration de supply chain et des structures informationnelles = Résilience active Quelle évolution des SI pour une meilleure adaptation des organisations à leur environnement? Proposition dʼ un modèle de plateforme informationnelle OBJECTIFS : Faciliter les échanges de données entre les partenaires d une même supply chain Améliorer la capacité à réagir dans les situations de crise Permettre l apprentissage interorganisationnel Ajustement dynamique de l ensemble de la chaîne logistique 7 Si les chaînes logistiques sont vulnérables, les entreprises intègrent-elles le concept de résilience dans leurs stratégies supply chain? 15 La résilience comme capacité dynamique de la supply chain Trois caractéristiques des capacités dynamiques appliquées à la résilience des supply chains «capacité d une organisation à modifier et à reconfigurer sa base de ressources, de compétences et de capacités organisationnelles pour faire face aux changements de l environnement» (Teece et al., 1997) Processus structuré et persistant Apprentissage de nouvelles connaissances organisationnelles Méthode de gestion systématique «capacité à développer des compétences nouvelles en s appuyant sur des ressources externes» (Ponomarov & Holcomb, 2009) Préparation à des événements imprévus Réponse à des ruptures : capacité à reconstruire l organisation supply chain «Savoir agir ensemble» : capacité à maintenir la continuité des opérations 16 8 Revue de littérature Comment apprécier le degré de résilience d une supply chain? Quatre caractéristiques issues de la revue de littérature : Robustesse Flexibilité Capacité d alerte Collaboration La résilience est-elle délibérée (active) ou improvisée (passive)? 17 Méthodologie de la recherche Enquête par questionnaire réalisée entre décembre 2011 et mars questions réparties en 6 parties Echantillon de 141 entreprises Statistiques descriptives ACP pour valider les échelles de mesure 18 9 Présentation des résultats Statistiques descriptives L environnement est perçu comme selon les secteurs soit comme dynamique mais prévisible (39%), soit instable (39%) 70% des répondants considèrent que la supply chain est une fonction centralisée et que la culture supply chain est largement partagée dans l entreprise 59% des répondants considèrent leur supply chain comme mature 19 Présentation des résultats Validation des échelles de mesure Concepts clés de la résilience Robustesse Dimensions sousjacentes 1- Formalisation des processus 2- Connaissance de la demande 3- Localisation des actifs 4- Sécurisation des sources d approvisionnement 5- Redondance par augmentation des capacités Facteurs validés par l ACP - Efficience des processus amont et aval (facteurs 1 et 2) - Qualité de la chaîne d approvisionnement et partenariats fournisseurs (facteurs 3 et 4) NON VALIDE PAR L ACP 20 10 Présentation des résultats Validation des échelles de mesure Concepts clés de la résilience Flexibilité Dimensions sous-jacentes 1- Capacité d accélération/ décélération des flux 2- Structure de l offre 3- Configuration de la supply chain 4- Qualité de la prévision de la demande Facteurs validés par l ACP - Structure de l offre et réactivité au marché (facteurs 1 et 2) - Configuration de la supply chain amont et aval (facteurs 3 et 4) 21 Présentation des résultats Validation des échelles de mesure Concepts clés de la résilience Capacité d alerte Dimensions sous-jacentes Facteurs validés par l ACP 1- Formalisation de la démarche de risk management 2- Qualité du système de mesure de la performance 3- Capacité à communiquer auprès de l ensemble des acteurs 4- Capacité à agir en fonction de signaux faibles détectés - Efficience de la démarche de SCRM (facteurs 1, 2, 3 et 4 agglomérés) 22 11 Présentation des résultats Validation des échelles de mesure Concepts clés de la résilience Collaboration Dimensions sous-jacentes 1- Partage des indicateurs de performance 2- Formalisation des outils de coopération amont et aval 3- Degré d intégration avec les fournisseurs 4- Nature des systèmes d information (opérationnel/décisionnel) Facteurs validés par l ACP - Capacité à améliorer la performance sur l ensemble de la supply chain (facteurs 1, 2 et 3) - Développement des systèmes d information interorganisationnels (SIIO) (facteur 4) 23 Proposition d un modèle d analyse de la résilience des supply chains 24 12 Conclusion et perspectives de recherche La résilience s intègre à la stratégie de l entreprise dans la mesure où elle réunit quatre concepts essentiels dans la capacité d adaptation inter-organisationnelle Le management des risques s intègre dans la notion de résilience dans la mesure où le SCRM est associé au concept de capacité d alerte Comment les facteurs validés par les ACP se combinent-ils pour développer une résilience active dans les supply chains? 25 Références : Evrard Samuel K., «Concevoir des supply chains résilientes : simple évolution du management des risques ou mutation stratégique majeure?», Logistique & Management, Vol.21, n 2. Evrard Samuel K., Ruel S., «Contribution des écosystèmes informationnels à la résilience des chaînes logistiques globales», Systèmes d Information et Management, vol.18, n 1, 2013, Merci de votre attention! 26 13
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x