Épidémiologie et classification des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence

Please download to get full document.

View again

of 50
409 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Épidémiologie et classification des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence Jean-Robert Maltais, MD FRCPC gérontopsychiatre, professeur adjoint fmss université de sherbrooke ciusss de
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Épidémiologie et classification des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence Jean-Robert Maltais, MD FRCPC gérontopsychiatre, professeur adjoint fmss université de sherbrooke ciusss de l estrie-chus, iugs 3 novembre 2016 Trouble neurocognitif (TNC) Majeur Léger A B C D Preuves d un déclin cognitif significatif par rapport à un niveau antérieur de fonctionnement dans 1 domaine cognitif * reposant sur: 1. Une préoccupation du sujet, d un informant fiable, ou du clinicien concernant un déclin significatif du fonctionnement cognitif ET 2. Une altération importante des performances cognitives, idéalement documentée par un bilan neuropsychologique standardisé ou, à défaut, par une évaluation clinique quantifiée Les déficits cognitifs interfèrent avec l autonomie dans les actes du quotidien Preuves d un déclin cognitif modeste par rapport à un niveau antérieur de fonctionnement dans 1 domaine cognitif * reposant sur: 1. Une préoccupation du sujet, d un informant fiable, ou du clinicien concernant un déclin significatif du fonctionnement cognitif ET 2. Une altération modeste des performances cognitives, idéalement documentée par un bilan neuropsychologique standardisé ou, à défaut, par une évaluation clinique quantifiée Les déficits cognitifs n interfèrent pas avec les capacités d autonomie dans les actes du quotidien Les déficits cognitifs ne surviennent pas exclusivement au cours d un délirium Les déficits cognitifs ne sont pas mieux expliqués par un autre trouble mental Préciser: la cause avec ou sans trouble du comportement la sévérité Préciser: la cause avec ou sans trouble du comportement **important: 3e percentile, modeste: 16e percentile TNC léger ou majeur Préciser le sous-type: 1. Maladie d Alzheimer 2. Maladie à corps de Lewy 3. Dégénérescence frontotemporale 4. Maladie vasculaire 5. Traumatisme cérébral 6. Usage de substance ou d une Rx 7. Infection au VIH 8. Maladie du prion 9. Maladie de Parkinson 10.Autre condition médicale 11.Étiologies multiples 12.Non spécifié Si TNC majeur, préciser l intensité: Légère (difficultés aux AVD) Modérée (difficultés aux AVQ) Sévère (dépendance totale) Préciser: Avec perturbation du comportement (les spécifier): e.g. sx psychotiques, perturbations thymiques, agitation, apathie, autre trouble comportemental Sans perturbation du comportement Définition «Symptômes de perturbation de la perception, du contenu de la pensée, de l humeur ou du comportement survenant fréquemment chez les personnes atteintes de démence» (Finkel & Burns, 1999) International Psychogeriatric Association Update Conference on the Behavioral Disturbances of Dementia, 1999 Inventaire des SCPD Agitation Agressivité physique Agressivité verbale Anxiété Apathie Comportements alimentaires inappropriés Comportements moteurs aberrants Comportements relatifs à l élimination ou l habillage inappropriés Comportements socialement inappropriés Cris répétitifs Désinhibition sexuelle Désinhibition verbale Errance Hallucinations Idées délirantes Oralité Problèmes de sommeil Errance nocturne Inversion du cycle éveil-sommeil Syndrome crépusculaire Questionnement répétitif Résistance aux soins Rituels d accumulation Trouble de l humeur Dépression Euphorie Irritabilité Labilité affective Manie INTERNATIONAL PSYCHOGERIATRIC ASSOCIATION. The IPA complete guides to behavioral and psychological symptoms of dementia (BPSD), 2012, 222 p., et C.H. SADOWSKI et J.E. GALVIN. «Guidelines for the management of cognitive and behavioral problems in dementia.» Journal of the American Board of Family Medicine, vol. 25, n3, 2012, p Objectifs 1. Connaître la fréquence et l histoire naturelle des SCPD; 2. Démontrer une stratégie d évaluation efficace; 3. Classifier les SCPD pour mieux les traiter. Q1: Est-ce fréquent? Réponse 1: oui! 90% des patients atteints d un TNC vont présenter au moins un symptôme comportemental ou psychologique durant l évolution de leur maladie la prévalence des symptômes comportementaux ou psychologiques est plus grande dans la population souffrant d un trouble neurocognitif que dans la population générale Savva, G. M., Zaccai, J., Matthews, F. E., Davidson, J. E., McKeith, I., Brayne, C., Medical Research Council Cognitive Function and Ageing Study. (2009). Prevalence, correlates and course of behavioural and psychological symptoms of dementia in the population. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, 194(3), Q2: Tous les SCPD sont-ils aussi fréquents? Réponse 2: non plusieurs facteurs influencent l incidence et la prévalence des divers SCPD Prévalence mensuelle En maladie d Alzheimer, prévalence approximative mensuelle de symptômes non cognitifs: Psychose Délire 30 % Mésidentification 30 % Hallucination 20 % Humeur Dépression 25 % Euphorie 1% Anxiété 30-50% Comportement Apathie 70 % Agitation 30 % Errance 20 % Agression physique 20 % Agression verbale 40 % Oxford Textbook of Old Age Psychiatry, 3e Éd., p.428 Prévalence des SCPD maladie d Alzheimer TNC lég légère modérée sévère vasculaire Lewy DFT Apathie 90 Hallucination Délire Dysphorie Anxiété Euphorie Agitation Cptmt moteur anormal Irritabilité Désinhibition adapté de Apostolova, L. G., & Cummings, J. L. (2008). Neuropsychiatric manifestations in mild cognitive impairment: a systematic review of the literature. Dementia and Geriatric Cognitive Disorders, 25(2), Q3: Quels sont les facteurs influençant l épidémiologie des SCPD? Réponse 3: la définition retenue pour chacun des scpd; les observateurs sondés (tiers versus experts); la méthode de cueillette (observation directe ou indirecte, outils de mesure employés); la capacité des patients à rapporter leurs symptômes internes; les contextes de soins (communauté, milieu de soins); la nature du trouble neurocognitif; les comorbidités médicales et psychiatriques; des facteurs culturels. Q4: À quel moment les SCPD apparaissent-ils? Réponse 4: Ils peuvent apparaître à tout moment au courant de l évolution du trouble neurocognitif. Ils peuvent même être l indice prodromique d un tnc. Nombre de SCPD selon sévérité 60 Prévalence mensuelle de sx à la NPI MCI (n=320) Démence (n=362) Lyketsos, C. G., Lopez, O., Jones, B., Fitzpatrick, A. L., Breitner, J., & DeKosky, S. (2002). Prevalence of neuropsychiatric symptoms in dementia and mild cognitive impairment: results from the cardiovascular health study. Jama, 288(12), Q5: Les SCPD surviennent-ils dans tous les milieux? Réponse 5: oui Domicile RPÂ SLD certains scpd précipitent l institutionnalisation (e.g. troubles de la continence, agressivité physique, symptômes psychotiques) a fortiori, sont documentés partout sur la planète (des différences culturelles existent) En communauté Gauthier, S., Cummings, J., Ballard, C., Brodaty, H., Grossberg, G., Robert, P., & Lyketsos, C. (2010). Management of behavioral problems in Alzheimer's disease. International Psychogeriatrics, 22(3), Gauthier, S., Cummings, J., Ballard, C., Brodaty, H., Grossberg, G., Robert, P., & Lyketsos, C. (2010). Management of behavioral problems in Alzheimer's disease. International Psychogeriatrics, 22(3), En soins de longue durée Amérique du Nord % MaCarthy, ,7 Wagner, Europe Selbaek, ,7 Testad, ,4 Zuidema, Pitkala, ,1 Wancata, Margallo-Lana, Australie/N-Zélande Brodaty, ,2 Seitz, D., Purandare, N., & Conn, D. (2010). Prevalence of psychiatric disorders among older adults in long-term care homes: a systematic review. International Psychogeriatrics, 22(7), 1 Fuh, J.-L., Wang, S.-J., & Cummings, J. L. (2005). Neuropsychiatric profiles in patients with Alzheimer's disease and vascular dementia. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 76(10), Ballard, C., Aarsland, D., Francis, P., & Corbett, A. (2013). Neuropsychiatric symptoms in patients with dementias associated with cortical Lewy bodies: pathophysiology, clinical features, and pharmacological management. Drugs & Aging, 30(8), Rascovsky, K., Hodges, J. R., Knopman, D., Mendez, M. F., Kramer, J. H., Neuhaus, J., et al. (2011). Sensitivity of revised diagnostic criteria for the behavioural variant of frontotemporal dementia. Brain, 134(Pt 9), Q6: L épidémiologie des SCPD varie-t-elle selon la sévérité du tnc? Réponse 6: Oui. L incidence et la prévalence des divers scpd dépend aussi, bien entendu, du processus pathologique en cause. P.ex: Profil des SCPD comparable en maladie d Alzheimer et en TNC vasculaire 1 ; Fréquence accrue de symptômes psychotiques en maladie à corps de Lewy 2 ; Fréquence accrue de dépression, d anxiété et d apathie en maladie de Parkinson 2 ; Fréquence accrue de changements de personnalité, d apathie, de comportements répétitifs et stéréotypés et d hyperoralité en dégénérescence fronto-temporale 3 Selon score MMSE Gauthier, S., Cummings, J., Ballard, C., Brodaty, H., Grossberg, G., Robert, P., & Lyketsos, C. (2010). Management of behavioral problems in Alzheimer's disease. International Psychogeriatrics, 22(3), Selon degré d atteinte Margallo-Lana, M., Swann, A., O'Brien, J., Fairbairn, A., Reichelt, K., Potkins, D., et al. (2001). Prevalence and pharmacological management of behavioural and psychological symptoms amongst dementia sufferers living in care environments. International Journal of Geriatric Psychiatry, 16(1), Démence légère Démence modérée Démence mod-sévère Démence sévère Sévérité non précisée Pas de démence Participants présentant les sx à l inclusion, % Dépression Anxiété Apathie Délire Hallucination Psychose Irritabilité Agitation Errance Élation Sommeil van der Linde, R. M., Dening, T., Stephan, B. C. M., Prina, A. M., Evans, E., & Brayne, C. (2016). Longitudinal course of behavioural and psychological symptoms of dementia: systematic review. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, bjp.bp /bjp.bp Q7: Quels sont les SCPD qui se présentent concomitamment? Réponse 7: Savva, G. M., Zaccai, J., Matthews, F. E., Davidson, J. E., McKeith, I., Brayne, C., Medical Research Council Cognitive Function and Ageing Study. (2009). Prevalence, correlates and course of behavioural and psychological symptoms of dementia in the population. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, 194(3), Q8: Les SCPD cessent-ils un jour? Réponse 8: Données hétérogènes; Dépression, anxiété et apathie ont une persistance au moins modérée; L apathie était hautement persistante dans une étude; Psychose a une persistance faible à modérée; Hyperactivité persiste souvent. van der Linde, R. M., Dening, T., Stephan, B. C. M., Prina, A. M., Evans, E., & Brayne, C. (2016). Longitudinal course of behavioural and psychological symptoms of dementia: systematic review. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, bjp.bp Persistance des SCPD (1) van der Linde, R. M., Dening, T., Stephan, B. C. M., Prina, A. M., Evans, E., & Brayne, C. (2016). Longitudinal course of behavioural and psychological symptoms of dementia: systematic review. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, bjp.bp Persistance des SCPD (2) Savva, G. M., Zaccai, J., Matthews, F. E., Davidson, J. E., McKeith, I., Brayne, C., Medical Research Council Cognitive Function and Ageing Study. (2009). Prevalence, correlates and course of behavioural and psychological symptoms of dementia in the population. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, 194(3), Au-delà de l épidémiologie La prévalence d un symptôme comportemental ou psychologique ne renseigne pas sur son intensité ni sur ses conséquences Impacts Institutionnalisation précoce Coûts financiers Augmentation de la mortalité scpd Détresse des aidants Réduction de la qualité de vie Déclin fonctionnel accéléré Patients Aidants Finkel, S. (2000). Introduction to behavioural and psychological symptoms of dementia (BPSD). International Journal of Geriatric Psychiatry, 15 Suppl 1, S2 4. Aidants Revue systématique des défis rencontrés par les aidants met en exergue: Vécu de perte Changements de la communication (interactions répétitives, réduction des conversations, isolement) Changement dans la qualité de la relation Perte du sentiment d être aimé Mécompréhension du comportement Attentes personnelles irréalistes Transgression des normes (attentes) sociales Feast, A., Orrell, M., Charlesworth, G., Melunsky, N., Poland, F., & Moniz-Cook, E. (2016). Behavioural and psychological symptoms in dementia and the challenges for family carers: systematic review. The British Journal of Psychiatry : the Journal of Mental Science, 208(5), Pathogenèse Dimensions biologique, psychologique et sociale sont toutes importantes Modèle de Kitwood: SCPD = P+B+S+DN+PS { Personnalité Biographie Santé Déficits neuropathologiques Psychocologie sociale Stratégies adaptatives antérieures Traumatismes, vécu Incluant limitation sensitive Nature, sévérité, localisation Effets de l environnement sur le sentiment de sécurité et la valorisation} Stratégies d évaluation Scpd «Tout comportement a une signification» Compréhension Rx Tx non Rx Évaluation Description SCPD SCPD Évaluation initiale Contexte Fréquence Intensité Impacts Échelles de mesure, grilles de sx? Domicile RPÂ SLD Facteurs de gravité Dangerosité Souffrance grave Décomp. physique Épuisement des proches Identification des causes Examen clinique infirmier Besoins non comblés Causes psychosociales Causes environnementales Approche du personnel et des proches Perturbation de l état mental, du comportement ou de l autonomie; problème buccodentaire; problème d élimination; problème cardio-pulmonaire; problème cutané; déshydratation; dénutrition; déséquilibre métabolique; perte de mobilité Faim; soif; élimination; sommeil; vision; audition; activité physique; socialisation; sexualité et intimité Isolement; solitude; ennui; pertes et deuil; abus; difficulté de communication; mécanismes d adaptation antérieurs; traits de personnalité Niveau inapproprié de stimulation sensorielle; routine mal adaptée; repères temporels et spatiaux insuffisants; manque d intimité; espace peu personnalisé Méthode inappropriée pour communiquer ou donner un soin; approche centrée sur la tâche plutôt que la personne; changements fréquents du personnel ou personnel insuffisant Étiologie et sévérité du TNC R/O délirium R/O décompensation physique ou psychiatrique R/O mésusage substance Soulagement inadéquat de la douleur? Rx: E2, interactions, sevrage? Bilan FSC, Na, K, Ca, PO4, Mg, g/c, créatinine, TSH, B12, A/U, C/U Planification md Dangerosité? Souffrance? Instabilité φ? NON Élaboration du plan d intervention pivot concertation clinique ± SAD/autres professionnels OUI Gestion avec les partenaires du réseau ou Approche interdisciplinaire 1ère ligne Intervention SCPD légers dangerosité Tx non Rx SCPD modérés dangerosité Tx non Rx ± Rx SCPD graves Tx non Rx + Rx Intervention Réorientation si: Résultats satisfaisants? OUI Poursuivre PI; réévaluer NON Réévaluation Identification des causes Problème pour lequel l équipe requiert du soutien? SCPD complexes (complexité dx/tx, comorbidités, éval. de l aptitude) TNC associé à une comorbidité psychiatrique? Résultats insatisfaisants des interventions? Risques sur les plans physique et psychosocial? Intervention Réorientation md Service ambulatoire SCPD Services spécialisés et surspécialisés: psy, gériatrie, gérontopsy pivot concertation clinique ± SAD/autres professionnels Décrire Investiguer Créer Évaluer Du contexte (qui, quoi, où, quand) Environnement physique et social Perspective du patient Détresse (patient, aidants, soignants) Causes du patient (cf. PIECES, diapo suivante) Approches et attentes des aidants Environnement physique et social Facteurs culturels Coconstruction de plans de traitements adaptés, incluant p.ex. réponse aux besoins insatisfaits, éducation et support des aidants, adaptation des approches, etc. Vérifier si le plan d intervention (Créer) a été implémenté et s il est efficace Kales, H. C., Gitlin, L. N., Lyketsos, C. G., Detroit Expert Panel on Assessment and Management of Neuropsychiatric Symptoms of Dementia. (2014). Management of neuropsychiatric symptoms of dementia in clinical settings: recommendations from a multidisciplinary expert panel. Journal of the American Geriatrics Society, 62(4), P.I.E.C.E.S.. Physique condition médicale décompensée, douleur, délirium, substances, Rx Intellectuel aphasie, amnésie, agnosie, apraxie, anosognosie, dysexécution Emotionnel trouble dépressif, maniaque, anxieux, psychotique ou de personnalité Capacités activités de la vie domestique et quotidienne sur/sous-stimulation, luminosité, chaleur, disposition des lieux, bruit, Environnemental déménagement, changement de routine Social personnes significatives, histoire de vie, héritage culturel Classification des scpd Outils de mesure Plusieurs outils validés, p.ex.: Inventaire neuropsychiatrique (NPI) BEHAVE-AD Cohen-Mansfield Agitation Inventory CERAD Cornell Depression Scale Nursing Home Behavior Problem Scale Neuropsychiatric Inventory NPI: cotation Frequency is rated as: 1. Rarely less than once per week 2. Sometimes about once per week 3. Often several times per week, 1 daily 4. Very often once or more per day Severity is rated as: 1. Mild produces little distress in the patient 2. Moderate more disturbing to the patient but can be redirected by the caregiver 3. Severe very disturbing to the patient and difficult to redirect The score for each domain is: domain score = frequency x severity Distress is score as: 0. Not at all 1. Minimally (almost no change in work routine) 2. Mildly (some change in work routine but little time rebudgeting required) 3. Moderately (disrupts work routine, requires time rebudgeting) 4. Severely (disruptive, upsetting to staff and other residents, major time infringement) 5. Very Severely or Extremely (very disruptive, major source of distress for staff and other residents, requires time usually devoted to other residents or activities) Cummings JL. The Neuropsychiatric Inventory: Assessing psychopathology in dementia patients. Neurology 1997; 48 (Supple 6): S10-S16. NPI: cotation Livre un score numérique (0-144) Dans les études, symptomatologie considérée: Légère 20 Modérée Sévère 50 Utile pour documenter l impact d interventions Cummings JL. The Neuropsychiatric Inventory: Assessing psychopathology in dementia patients. Neurology 1997; 48 (Supple 6): S10-S16. NPI: domaines En ordre de prévalence: 1. Apathie (G, J, K, L) 2. Hyperactivité (C, F, H, I,J) 3. Affectivité (D, E, K, L) 4. Psychose (A, B, E) Références choisies En plus des articles cités dans les diapositives, voici quelques références intéressantes: PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid %5D=421&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications %252Fpublications.html&cHash=a2dc494810a9d31c96e6c00f8ebb4af
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks