Intervention de JulienWEISBEIN

Please download to get full document.

View again

of 11
68 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Introduction au développement durable 20 octobre 2014 Intervention de JulienWEISBEIN Par Céline ARIBAUT Présentation de Julien Weisbein D origine bretonne, c est après avoir réussi brillamment son concours
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Introduction au développement durable 20 octobre 2014 Intervention de JulienWEISBEIN Par Céline ARIBAUT Présentation de Julien Weisbein D origine bretonne, c est après avoir réussi brillamment son concours d enseignant chercheur que Julien Weisbein décide de rejoindre la ville rose. Aujourd hui maître de conférences en science politique à Sciences-Po Toulouse, Directeur du Laboratoire des sciences sociales politique, coordonnateur du parcours de spécialité «Risques, Sciences, Environnement, Santé» et chargé de mission «Développement Durable» à Sciences-Po Toulouse. Ses enseignements portent principalement sur l'analyse de l'institutionnalisation de l'union européenne, sur la gouvernance territoriale ainsi que sur les politiques de gestion des risques environnementaux (marées noires, réchauffement climatique, érosion de la biodiversité). Le conférencier présente depuis 2011 l introduction au développement durable à TBS. J. Weisbein s intéresse particulièrement aux associations, notamment suite à la marée noire de l Erika. Puis trois ans après, à celle du Prestige qui déversa tonnes de fioul lourd le long du littoral français, espagnol et portugais et mettra en lumière l absence de mise en œuvre des décisions communautaires, ainsi que la difficulté des Etats à endiguer les risques collectifs hors de la logique territoriale. Grâce à la mobilisation de Surfrider Foundation, et à l utilisation des fonds européens, l association réussie à lutter contre la marée noire du Prestige. Ces événements suscitèrent de nombreuses interrogations et l avènement de son livre intitulé «Marées Noires et Politique» publié en 2011 aux éditions l Harmattan. (cf. bibliographie). Comment une association de surfeur a pu mettre en œuvre des politiques publiques en se finançant grâce à l Europe? D où la naissance de son intérêt contre les risques environnementaux, les marées noires, et pour les politiques de régulation de la nature. Son prochain livre, en cours d édition, intitulé «Faire face aux risques dans les sociétés contemporaines», paraîtra courant 2015 (en codirection avec Sylvia Becerra et Michèle Lalanne). Ce livre se présentera comme un recueil d articles répartis entre les risques dans l usine, les risques dans l espace public et la configuration culturelle de vivre dans le danger. 2 Déroulement de l intervention L intervention du maitre de conférence est basée sur l échange et l ouverture d esprit aux concepts sous jacent du développement durable. Aussi, afin de facilité l interactivité des étudiants, un synopsis du cours a été transmis préalablement. Ces six heures de cours sont articulés de la manière suivant : - Origines du développement durable - Introduction au développement durable, présentation et définitions, - Élargissement du concept, mise en exergue des limites, paradoxes et problèmes du développement durable Historique d un concept La terminologie du développement durable n est apparue que récemment, pourtant il s agit d une pratique ancrée depuis longtemps sous différentes formes. Les premières notions et réglementations virent le jour, au XVIII siècle. L Etat s imposa une mission de sécurité et de sureté publique, notamment suite à diverses catastrophes telle que l explosion de la poudrerie de Grenelle en S en suivi des mouvements naturalistes qui étudièrent, puis recensèrent la nature et donnèrent lieu aux sciences naturelles. L écologie découlera de ce mouvement comme l étude des écosystèmes et leurs interactions avec le vivant. Ce n est quand 1971 que le mot environnement sera reprit des concepts anglo-saxon, dans un contexte de risque industriel accru et de crise morale de la France, après 1968, une révolution culturelle, la libération des mœurs et le départ du Général De Gaulle. L année 1972 marquera un tournant. Le rapport Meadow établit par le Club de Rome dénonce : «la croissance économique va plus vite que la nature n a de se régénérer et nécessite un développement raisonné qui tient compte de la nature». La même année sera créé, au sein de l ONU, les «sommets de la terre» un rendez-vous décennale pour faire le point sur les ressources planétaires. D une manière générale il a fallu attendre, 1987, et l avènement du rapport Brundtland intitulé : «Notre avenir à tous» pour introduire le concept de développement durable, mobiliser l opinion internationale et proposer une méthode, avec les Agenda 21, avant que la France ne commence à se doter d un ministère à la hauteur des enjeux planétaires. Risque Nature Ecologie Environnement Développement Durable Introduction au Développement Durable Traduit de l anglais «sustainable development» le terme développement durable pourrait se traduire aussi par «développement soutenable». Effectivement notre terme de durabilité ne retrace pas toutes les contraintes que cela implique : comme la capacité d un système à s auto-entretenir, à résister aux chocs exogènes, à ne pas dépasser le stock de capitaux et de ressources dont il hérite en veillant à leur reproduction. On parle généralement d un développement durable au sens où il s agit d un développement des activités humaines qui puisse à la fois réduire les inégalités sociales, diminuer la pression sur l environnement, tout en maintenant les activités économiques de productions et d échanges. C est l idée des trois piliers avancée lors du Second Sommet de la Terre à Rio en 1992 : environnement, économique et sociétal. Il y a aussi l idée d équité intergénérationnelle et d équité spatiale en réduisant les inégalités nord-sud. «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs». Extrait du rapport Brundtland «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint Exupéry. Un point commun à toutes les définitions du développement durable : celui de désigner le changement. Limites du Développement Durable Julien Weisbein présente un domaine transverse qui a du mal à trouver sa place dans une organisation française très cloisonnée emprunt au problématique de pouvoir. En regard d un contexte politique souvent bloquant, les associations, et ONG prennent le relais. Les «sommets de la Terre», quant à eux, voient leurs reconnaissances croitre à chaque événement mais sont toujours soumis au contexte géopolitique et souvent les partis les plus attendus ne sont pas au rendez-vous. Les détracteurs du développement durable énoncent plusieurs limites aux nouveaux enjeux : les nouveaux défis écologiques ne sont plus locaux mais transfrontaliers, internationaux et même globaux, d où une problématique de compétence territoriale (exemple : Tchernobyl) ; les problèmes environnementaux sont désormais invisibles, et n apparaissent qu après des traitements scientifiques ; l imprévisibilité et l incertitude face aux grands problèmes environnementaux rend difficile le rôle de prévoyance des élus ; la crise écologique impose un nouveau rapport au temps, en raison de l inertie des problèmes et surtout de leur irréversibilité. Elle ne cadre que très peu avec la temporalité propre aux systèmes électoraux. Les élus planifient sur du court terme alors qu il est nécessaire d établir des stratégies à long terme. l augmentation des contraintes réglementaires questionne sur un éventuel protectionnisme des pays riches face aux pays en voie de développement ; le déséquilibre des trois pôles : économique, environnemental et sociétal avec une prééminence de l aspect environnemental. Quelle priorité donner à l environnement, l économie et la vie sociale? Il s agit de repenser une éthique anthropocentrée, fondée et projetée à partir d un seul point de vue : celui des humains. Remerciements Merci à Julien Weisbein de s être rendu disponible, afin d offrir à notre mastère spécialisé une approche critique du développement durable et qui nous aura permis d entrevoir le fonctionnement des sphères politiques et institutionnelles. Des débats enrichissants enclin à l échange et à l ouverture d esprit. L intervenant reconnaît la classe comme : «c est une chance d avoir des gens de divers horizons» et aime à dire qu il apprécie intervenir à TBS à la rencontre du Mastère Spécialisé plein d envies, d échanges et de découvertes. Bibliographie Marées noires et politique. Gestion et contestations de la pollution du Prestige en France et en Espagne (en collaboration avec Xabier Itçaina) Editions L'Harmattan, collection Logiques politiques , 294 pages Date de parution : 2011 Mot de l éditeur : Cet ouvrage entend redécouvrir et analyser l'expérience d'indignation des populations affectées par la marée noire suite à la catastrophe du Prestige, et rendre crédit à l'incertitude ouverte par cette marée noire, abusivement atténuée à travers les retours d'expérience ou les comptes rendus gestionnaires réalisés après la bataille. Ce double pari implique un regard sociologique et ethnographique attentif aux lieux et enjeux qui fixent des discours publics de contestation de cette marée noire. Extrait du livre : «Ainsi en 2002, le naufrage du Prestige suscite d emblée l attention, l inquiétude et l indignation. Le pétrolier est en avarie au large du Portugal le 13 novembre avec à son bord une importante cargaison de tonnes de fioul lourd ; le lendemain, des remorqueurs tentent de la ramener au large, tonnes s étant déjà déversées dans la mer ; le 19, le Prestige se brise finalement en deux et coule par mètres de fond, causant ainsi une pollution de très grande ampleur (d environ tonnes). Importante géographiquement, sur une étendue de plusieurs milliers de kilomètres et embrassant le littoral de trois Etats membres de l Union Européenne (France, Espagne et Portugal), cette pollution s est avérée également pérenne, perdurant durant toute l année 2003, notamment en période estivale où elle a mis en danger la saison touristique. En outre, cette marée noire se rajoute à celle induite par le naufrage de l Erika, survenue trois ans plus tôt, mettant particulièrement à jour l absence de mise en œuvre des décisions prises au niveau communautaire (connues sous le nom des paquets «Erika I» et «Erika II») mais révélant également la difficulté des Etats à endiguer de les risques collectifs qui échappent à la logique territoriale de leur contrôle. 8 Introduction à l intégration européenne: sociétés, politique et institutions (en collaboration avec Frédéric Mérand) Editions De Boeck, collection «Ouvertures politique», 264 pages Date de parution : 2011 Un manuel concis et didactique décrivant les politiques, les institutions et la société que l Union européenne a façonnées ainsi que le jeu politique des acteurs de plus en plus nombreux, qui «font l Europe» au quotidien. Si l Europe politique est encore peu stabilisée, elle ne constitue pas pour autant un objet politique totalement non identifié. L Union européenne compose en effet une nouvelle configuration de pouvoirs politiques appuyée sur des structures sociales bien précises. L approfondissement de la dynamique d intégration européenne a en effet façonné un espace politique de plus en plus affirmé et en grande partie inédit, que ce manuel décrit à travers ses règles formelles et informelles ainsi que ses acteurs, leurs origines sociales ou nationales, les contraintes qu ils subissent et les ressources qu ils mobilisent dans la construction collective des «enjeux communautaires». 9 La gouvernance territoriale. Pratiques, discours et théories (en collaboration avec Romain Pasquier et Vincent Simoulin) LGDJ, collection «Droit et société», 235 pages Date de parution : 2007 Depuis son émergence au milieu des années 1970, d abord dans les pays anglo-saxons puis dans le monde entier, la notion de gouvernance a suscité des débats sans nombre. Le projet à l origine de cet ouvrage est, sur le thème de la gouvernance territoriale, de comprendre et dépasser ces polémiques en confrontant ce qui est d ordinaire opposé : les pratiques, les discours et les théories. Comment ces discours si prégnants sur la gouvernance territoriale se traduisent-ils dans les pratiques? Comment tenir compte du fait que les critiques sur les pratiques et les théories de la gouvernance territoriale infléchissent celles-ci? Les théories sont-elles suivies et appliquées? Rendent-elles compte des décalages entre pratiques et discours? Aident-elles à les comprendre? Doit-on refonder un certain nombre de théories centrales des sciences sociales à la lumière de la gouvernance? Des pistes sont proposées par des chercheurs issus de disciplines différentes, qui étudient des territoires variés et multiplient les angles d approche sur les dynamiques sociales liées à la gouvernance territoriale. Plus spécifiquement consacrée à la réflexion théorique, la première partie s interroge sur les éclairages disciplinaires. La seconde partie explore les incarnations inaccomplies de la gouvernance territoriale et tire les leçons d échecs relatifs. La troisième partie en étudie les succès et montre combien la gouvernance territoriale a déjà profondément transformé certaines pratiques du pouvoir et jusqu aux fondements de l ordre social. 10 L Europe au microscope du local Dossier de la revue Politique européenne , numéro 12, Editions L'Harmattan, 131 pages (en collaboration avec Romain Pasquier) Date de parution : 2004 Les différentes contributions de ce numéro de Politique européenne, tout en ouvrant un nouvel espace de recherche sur l'analyse localisée des phénomènes européens, entendent contribuer à réinterroger deux questions importantes autour de l Union européenne : le changement opéré par la construction européenne sur les systèmes politiques domestiques et la légitimation problématique du processus communautaire Le Dialogue national pour l Europe: un débat européen à l épreuve des réalités locales Cahiers du CEVIPOF, n 19, 180 pages Date de parution : 1998 Ce numéro 19 des Cahier du CEVIPOF est issu d une mission d expertise ayant lié en le ministère délégué aux Affaires européennes à la Fondation nationale des sciences politiques au sujet du Dialogue national pour l Europe, opération d information sur les questions européennes que le ministère menait alors dans les vingt-deux régions françaises et les DOM-TOM. L'ouvrage propose une analyse du déroulement de cette opération, ainsi que de sa réception au sein des 22 régions françaises. 11
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x