Journal L Entraîneur. Les ressources

Please download to get full document.

View again

of 22
7 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
L Entrain Journal L Entraîneur Ressources 1 Volume #14, no 2 Décembre 2014 Musique 2 Aimes-tu chanter comme 2 moi? Les ressources La musique 2 Arbres Les arbres, puits de carbone... 3 Les arbres, poème
Document Share
Documents Related
Document Transcript
L Entrain Journal L Entraîneur Ressources 1 Volume #14, no 2 Décembre 2014 Musique 2 Aimes-tu chanter comme 2 moi? Les ressources La musique 2 Arbres Les arbres, puits de carbone... 3 Les arbres, poème 4 La fête des arbres 4 Poèmes Confusion démentielle 5 Fabulation bordélique 5 Photos Santé La dépression saisonnière 8 Témoignages À ma petite-fille Flavie 10 À mon frère 10 C est le temps d une dinde 11 Des traces sur mon corps 11 Mon chien Daisy 11 Les beaux proverbes: 12 l amitié Lettre d une personne 12 handicapée Humour/jeux Truc de paresseux 13 Annonces classées 13 Blagues 13 Flash météo 13 Jeux 14 Depuis quelques années, nous avions des dépliants de plusieurs ressources à l Entrain. Ceux-ci permettaient à notre clientèle d avoir des renseignements sur plusieurs organismes répondant à leurs besoins et leurs questionnements. Cependant, les présentoirs utilisés n étaient pas solides et pas très efficaces. Étant donné que nous sommes, depuis quelques années, à améliorer nos locaux, nous en avons profité pour repenser à notre présentoir. Nous avons donc demandé au Centre pour handicapés physiques de nous faire une soumission pour réaliser un grand présentoir en bois pouvant contenir 80 dépliants. Nous les avons rencontrés pour leur expliquer quels étaient nos besoins. Ils ont donc confectionné ce présentoir selon nos demandes. Durant ce temps, j ai fait plusieurs démarches afin d amasser un grand nombre de dépliants sur différents thèmes (aînés, alimentation, bénévolat, budget, comptoir familial, dépendances, droits / justice / médiation, emploi, enfance / jeunesse, entretien ménager, famille, femmes, hébergement / logement, santé et services sociaux, santé mentale, santé physique, sida / VIH / ITSS, suicide, transport et violence). J ai donc accumulé un total de 78 dépliants pouvant venir en aide à nos participants et leur fournir diverses informations. J ai plastifié un exemplaire de chacun des dépliants ainsi qu une petite affiche pour bien identifier chacun d eux. Le classement s est fait en suivant un ordre alphabétique afin de faciliter les recherches. Le tout a été installé dans notre local à la fin du mois de septembre. Nous avons fait une activité avec nos participants pour leur expliquer chacune des ressources. Nous en sommes bien fières et nous espérons que ce nouvel outil aidera les participants à trouver rapidement des réponses à leurs besoins et les amènera à consulter les ressources nécessaires. Par Shirley Page 2 Journal L Entraîneur Aimes-tu chanter comme moi? Depuis ma plus tendre enfance, ma mère chantait tous les jours et c était bien comme ça. Elle me disait affectueusement «Nanie (le surnom que ma mère me donnait!) chante, cela aide à passer de belles journées». Je me suis rappelée qu au printemps, j avais cessé de chanter. Avec mes deux sœurs, il y a eu ce piano bien présent dans notre vie d enfants, d adolescentes et d adultes. Avec elles, j ai pu agrandir mes goûts musicaux de vieilles chansons. À mon tour, j ai transmis le goût de la musique à mes trois garçons. «Chanter, ça fait chasser les nuages et briller le soleil». La compagnie créole Mon plus vieux joue du piano, de la guitare et il chante. Mes deux plus jeunes ont leurs goûts musicaux bien à eux et c est bien comme ça. Je chante sous la douche mais aussi dans la maison, je ne suis pas Caruso mais il faut croire que je ne fausse pas trop car mon amie ne s en plaint pas. J espère t avoir donné le goût de chanter et d écouter de la musique. Par Ann Lamontagne La musique J ai voulu vous parler de l origine de la musique parce que je voulais enrichir notre culture personnelle, pour ceux et celles qui ne connaissaient pas les origines de la musique. Le rythme et la mélodie sont toujours présents dans la musique et il est difficile de savoir lequel des deux fût le point de départ de cet art ancestral (chants, battements de mains, choc de pierres ou de morceaux de bois). On en trouve encore quelques traces de nos jours dans les peuples d Afrique ou d Amérique. On ne peut avancer de date précise pour l apparition de la musique. La musique est une forme d expression. Au début, la musique des hommes qui vivaient sur Terre à ces époques lointaines n était pas semblable à la nôtre. Les mélodies qu ils inventaient traduisaient des sentiments, des émotions élémentaires. Le rythme leur donnait vie. La danse est la musique du corps et ils dansaient et martelaient le sol avec les pieds pour accompagner leur musique. Leurs danses consistaient entièrement à faire des mouvements du corps et des bras, lents ou endiablés, doux et violents, selon le sentiment exprimé. Leur musique pouvait être gaie ou mélancolique et elle pouvait leur tenir compagnie au travail ou à la guerre. Elle pouvait être violente ou douce. Elle pouvait aussi exalter leurs sentiments religieux par des incantations destinées à agir sur les phénomènes que ces hommes ne pouvaient s expliquer, comme le vent, le tonnerre, la maladie, etc. Elle sert également à communiquer avec les esprits, apaiser les démons, etc. Certaines légendes vantent les vertus de la musique, tantôt maléfique, parfois bénéfique. Ça en est ainsi pour la légende d Orphée, dont la femme, Eu- Volume #14, no 2 Page 3 rydice, fut mordue par un serpent le jour même de ses noces. Orphée descend alors aux Enfers et charme, par la douceur de son chant, les divinités infernales qui lui rendent son épouse. Mais il n existe alors aucune règle. C est alors en Chine que l on a retrouvé les premières traces de théorie musicale, qui daterait d environ dix siècles avant Jésus-Christ. Cette musique est inséparable de la poésie et de la danse. Pour certains sages, elle exprimait l équilibre entre le ciel et la terre. Une gamme avait aussi été inventée, comportant cinq notes qui se succédaient de quinte en quinte ascendante, en partant de fa. Chaque note avait leur symbole : la première représentait un prince, la deuxième un ministre, etc. Bien après apparut une autre gamme de sept notes, elle est semblable à celle que nous utilisons aujourd hui. Ces deux gammes sont encore utilisées en Chine. Le poète chinois Liù-Wei raconte que selon la légende, 2500 ans avant notre ère, sous le règne de l empereur Hoang Ti, ce dernier chargea un maître de musique à la Cour d une mission difficile : lui ramener le secret du chant des oiseaux qui vivaient dans une région reculée où les oiseaux chantaient nulle part ailleurs. Le maître partit immédiatement et quand il revint, des mois plus tard, il avait avec lui douze flûtes qui correspondaient aux douze notes de la gamme chromatique. Cependant, pendant des siècles, les chinois n utilisèrent que des gammes à cinq notes ou pentatoniques, toutes fondées sur les douze notes de la gamme chromatique par exemple : fa dièse, sol dièse, la dièse, do dièse et ré dièse. Les Chinois de cette époque avaient déjà de nombreux instruments de musique à disposition comme des cloches chinoises et des tambours, des orgues à bouche, des flûtes, des cithares chinoises ressemblant à des mandolines et un luth primitif au son très doux fait d une longue et étroite pièce de bois sur laquelle des cordes étaient tendues. Dès les temps anciens, la musique accompagnait toutes les cérémonies, chanteurs, danseurs et instrumentalistes participaient de façon importante aux cultes célébrés aux forces de la nature. Plus tard, ces cultes furent dédiés à Bouddha et Confucius. L épitaphe de Seikilos, retrouvée près de Trales en Asie Mineure et datée du 1er ou 2e siècle avant J.-C. est le plus ancien exemple découvert à ce jour sur terre d une composition musicale complète avec sa notation. Par Lise Riendeau Les arbres : puits de carbone et réservoir de biodiversité irremplaçable Comme la photosynthèse permet de stocker pendant quelques siècles du carbone (considéré sous sa forme de CO2 ou de dioxyde de carbone) sous forme de bois dans les arbres. Et ces derniers, en retour, renvoient de l oxygène dans l atmosphère. Aussitôt qu un arbre est coupé ou meurt, ce CO2 retourne dans l atmosphère et contribue à l effet de serre. Voyons donc nos forêts comme de pré- cieux puits de carbone, une réserve de matières premières pour satisfaire les besoins de l humanité, un régulateur de précipitations à l échelle régionale et surtout, un réservoir de biodiversité irremplaçable. Chacune de ces qualités est une raison bien suffisante pour en prendre soin et les gérer avec prudence voir même circonspection Par Guy Jr Roy «Voyons donc nos forêts comme de précieux puits de carbone...» Sources : IFP matériel de lecture, p. 178 Vivre les changements climatiques p.49 MÉMO! Concernant l activité cinéma : Nous tenons à vous rappeler que lors de l activité cinéma, une entente entre l Entrain et le Taxi-bus est prise afin de vous permettre d avoir accès au transport en commun en fin de soirée. De plus, les intervenantes offrent le transport pour le retour. Donc, lors de votre inscription, veuillez nous aviser si vous retourner chez vous par vos propres moyens, si vous avez besoin du taxi-bus ou si vous désirez embarquer avec nous. Alors, bienvenue à tous et à toutes. Page 4 Journal L Entraîneur La fête des arbres Les arbres Les arbres se torturent À se laisser contempler Comme la toile qui reflète L image du passé Par les douleurs refoulées Dans ma tête et mes tripes Et à l intérieur de mon coeur De pierre, indifférent L œil ne perçoit que la surface des choses S inspirant de l ARBOR DAY, une fête États-Unienne consacrée aux arbres et célébrée pour la première fois au Nebraska en Elle est célébrée pour la 1ère fois à Montréal le 7 mai Cet événement est l occasion de sensibiliser la population à l importance de conserver nos forêts et de reboiser. À l été 1951, 5000 étudiants se présentent devant le Colisée de Québec pour une célébration solennelle de la fête de l arbre. On en profite alors pour lancer des brochures visant à mieux informer la population à l importance de conserver nos forêts. Ou comme Gerry Boulet avec Marjo Aujourd hui, je vois la vie Avec les yeux du cœur Par Paul Fradette Depuis 1988, on parle désormais de la semaine de l arbre et des forêts. La fédération canadienne de la faune fête, en septembre de chaque année, la journée internationale de l arbre (vers le 24 septembre). Par Guy Jr Roy Volume #14, no 2 Page 5 Confusion démentielle Il faut que je démêle ma confusion de la démence lente qui s installe en moi. Tout est fou. Tout, même l univers qui s installe en moi. Tout est fou. Tout, même l univers dans lequel j habite. Cet univers où j ai vécu et mourrai. Je regarde autour, que de blancs pâturages, aucune vie, aucun épanouissement visible. En cet hiver délirant entre le mystère et la passion, je disparaîtrai comme la neige blanche qui inspire mon âme de toutes les richesses inexistantes que l humanité renferme. La neige recouvre mon être introverti de pourquoi tel est le fait, sur ce monde rempli de songes et de fugitifs délires. Si seulement je pouvais voler comme un oiseau innocent. Je déposerais mes ailes faibles et frêles sur le vent tendre de mai. La cadence de mes mouvements serait le réconfort des veloutés nuages clairs et blancs. Rêve. Que de rêves qui abritent ce que je suis et ce que je serai. Rêver, la seule issue de ce monde, la seule raison qui m habite. Nul regret. Que de vie ; vive la folie d y croire. Que de croyances lasses : fin. Quand la fin approche, mon être silencieux arpente les murs de l univers prétentieux. Triste est ma réalité. L univers m a humilié. Elle m a fait sentir une particule de poussiéreuse dans cette grandeur infiniment grande, c est ainsi qu il m a tué, cet univers Par Cathy Bergeron Fabulation bordélique C est l automne. Peut-être l été. Il a neigé, Des roses, couleur amertume Dans l écume De mon âme habité et inanimé. Le sol est recouvert de verdure scandalisée Par l émanation Des pluies froides et vertigineuses d indignation. Mélancolie, souffrance inextricable des jours endormis. C est l hiver Saison qui naguère Fut inféré à l été Infamie des jours artificiellement modernisé Nul immortel sait si. Indubitablement, un mot a une véritable idée définie Folie, démence. Certes Socrate aurait pu sombrer dans l ignorance, Mais non! Il s est éveillé à ce monde de parfaites illusions. Alors, Le temps divague à l arrivée de ma mort Ou peut-être de ma vie. Mon corps s en fout, lui, de la pluie. Tant que tout part d une idée et non d une cellule : Là où je suis toujours la prisonnière. Par Cathy Bergeron Page 6 Notre été à l Entrain Journal L Entraîneur Volume #14, no 2 Page 7 Les talentueux de L Entrain! Page 8 Journal L Entraîneur La dépression saisonnière Qu est-ce que la dépression Saisonnière? Avec l arrivée de l automne, de nombreuses personnes vivent des changements sur les plans de l appétit, du poids, du sommeil, de l humeur et de l énergie. Ce phénomène est normal, de courte durée et n est pas inquiétant. La dépression saisonnière, aussi appelée «trouble affectif saisonnier», est un problème plus sérieux qui demande une attention particulière. Il s agit d une forme de dépression récurrente qui survient toujours au cours de la même période chaque année. Elle débute généralement à l automne, souvent vers la fin du mois d octobre, prend de l ampleur vers janvier et février et se termine généralement vers la fin du mois d avril ou en mai, lorsque les journées redeviennent plus longues. Elle est directement liée à la diminution du temps d ensoleillement et se produit plus fréquemment dans les pays dont la latitude se rapproche du Nord. Ce trouble touche environ 2 à 3% de la population canadienne, et 70 à 80% des personnes qui en souffrent sont des femmes. Il survient surtout à l âge adulte (une forte proportion des personnes atteintes sont dans la trentaine), mais certains cas ont été recensés chez des enfants et des adolescents. Enfin, on remarque un caractère saisonnier chez 10 à 15% des personnes ayant un trouble de l humeur récurrent (dépression ou trouble bipolaire). «Elle est directement liée à la On note parfois des changements dans les relations interpersonnelles : on se sent plus irritable, on peut avoir envie de s isoler davantage. On perd l énergie pour accomplir les tâches quotidiennes, on peut se sentir moins productif au travail ou dans nos autres activités parce qu on manque d énergie, on perd la concentration et la motivation. Lorsqu à chaque année, depuis au moins deux ans, les symptômes reviennent avec l arrivée de l automne ou de l hiver, nous empêchent de fonctionner à notre rythme habituel, nous procurent une grande souffrance et persistent jusqu au printemps, il peut s agir d une dépression saisonnière. Symptômes Les symptômes de la dépression saisonnière sont les suivants : diminution du temps d ensoleillement...» Humeur dépressive présente presque toute la journée et presque tous les jours; Diminution de l intérêt et du plaisir pour les activités qui nous plaisent habituellement; Augmentation de l appétit (on note souvent une envie irrésistible de consommer des aliments sucrés ou contenant des hydrates de carbone); Augmentation du temps de sommeil, difficulté à sortir du lit le matin et baisse d énergie; Baisse de concentration ou de l aptitude à penser ou indécision; Impression d être au ralenti, ou au contraire, d être agité; Sentiment de culpabilité, de dévalorisation ou même, dans certains cas, apparition d idées de mort ou de pensées suicidaires. Signes avant-coureurs Par ailleurs, comme les manifestations de la dépression saisonnière se confondent avec celles de la dépression majeure, on doit être prudent quant aux véritables déclencheurs. Il se peut que le temps d apparition d une dépression ou d une rechute coïncide avec l automne, mais que celle-ci n ait pas de caractère saisonnier. C est la récurrence des épisodes dans cette période précise de l année qui le déterminera. Volume #14, no 2 Page 9 Traitements Luminothérapie : Avantages Puisque ce trouble trouve son origine dans la diminution du temps d ensoleillement, la luminothérapie fait partie des traitements les plus indiqués. Dans ce type de démarche, on s expose aux rayons d une lampe spéciale qui reproduit la lumière blanche naturelle du jour et qui comprend un filtre pour les rayons UV nocifs. Pour être efficace, ce type de lampe doit produire un minimum de lux (l équivalent d un matin ensoleillé de printemps). Le traitement doit se faire de préférence le matin puisqu il peut causer des difficultés d endormissement si on le fait plus tard dans la journée. On s expose idéalement de façon quotidienne 30 à 45 minutes. Luminothérapie : Effets secondaires La luminothérapie est susceptible d engendrer un certain nombre d effets secondaires en cas d exposition prolongée. Des effets secondaires peuvent également apparaître lors des premières séances pour disparaître d eux-mêmes par la suite : Les maux de tête; L irritabilité; Une irritation oculaire; Une insomnie, notamment lorsqu on débute le traitement et qu on est mal réglé. Luminothérapie : contre-indications Les contre-indications à la luminothérapie sont très importantes à prendre en compte et il faudra absolument éviter de pratiquer de la luminothérapie en cas de : Traitement photosensibilité (lithium et tétracyclines notamment), car il y a des risques importants de problèmes cutanés graves; Traitement à la vitamine D (risque d intoxication); Maladies mentales (bipolarité, autisme, paranoïa, hystérie, troubles obsessionnels compulsifs, schizophrénie); Maladies ophtalmologiques (dégénérescence musculaire liée à l âge, cataracte, conjonctivite, glaucome, herpès, lésions rétiniennes, orgelet, rétinopathie, uvéite Psychothérapie La psychothérapie peut, quant à elle, aider à travailler les pensées, les émotions et les comportements qui entretiennent l état dépressif. On peut aller y chercher du soutien et des outils pour arriver à se remettre en action. Il existe plusieurs approches qui peuvent convenir selon le besoin de chacun, mais celle de type cognitivo-comportemental est particulièrement appuyée par la recherche. Le lien de confiance qu on entretient vis-à-vis du thérapeute et le fait de se sentir compris dans ce que l on vit demeurent les facteurs les plus importants pour que la thérapie puisse porter ses fruits. Médication Pour ce qui est de la médication, il est possible de se faire prescrire des antidépresseurs. Ils peuvent aider à retrouver l énergie et une humeur plus positive. Ces médicaments donnent souvent de bons résultats, mais doivent être pris pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour atteindre leur pleine efficacité. Activités physiques Par ailleurs, comme ce type de dépression est en lien direct avec le manque de luminosité, faire une promenade quotidienne, particulièrement en matinée, peut aider à s en sortir. Cela permet également de faire une activité physique, un autre facteur qui contribue à vaincre la dépression. Par Véronique Page 10 Journal L Entraîneur À ma petite-fille Flavie Chère Flavie, Tu es le miracle de la vie puisque nous avons attendu ta présence depuis trois ans! Et te voilà! Te voici enfin parmi nous! Tu es source de joie et tu es un cadeau du ciel. Tu es un baume sur mes blessures et tu illumines ma vie. Magnifique que tu es! Flavie et sa mamie Tu es source de bonheur dans ma vie. J ai même pleuré de jour à ta naissance, mes larmes coulaient sur mes joues. Je t aime fort ma petite fille d amour. Petit trésor de tous les jours, tu embellis mes journées! Si je pouvais, je te garderais tout près de mon cour. Je serai toujours là pour toi ma belle! Je t aime Flavie. Légère comme une plume Douce comme un câlin Beaux yeux bleus Tu pèses 10 livres 6 onces de tendresse pour 22 pouces d amour Tu as pointé ton petit nez le 19 juin 2014 à 20h54 Je vous ai présenté ma petite fille. Mamie Jojo Par Johanne Poirier À mon frère Le 29 novembre 2013, j ai eu le cœur brisé. Mon grand frère Jean-Marc est parti vers un monde meilleur. Il est allé rejoindre papa, maman et Raynald, mon autre grand frère. J aimerais vous le faire connaître c
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x