Journal la Vallée N°45

Please download to get full document.

View again

of 16
11 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D E L A B R U C H E > > > D É C E M B R E 2 0 1 6 La Vallée 45 / décembre 2016 / page 1…
Document Share
Documents Related
Document Transcript
C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E L A V A L L É E D E L A B R U C H E > > > D É C E M B R E 2 0 1 6 La Vallée 45 / décembre 2016 / page 1 sommaire développement du territoire | 2 - 5 DELPIERRE à Wisches, inauguration de l’atelier «  Marée  » Le garage WIETRICH, dans ses nouveaux locaux à Russ PROVAL - «  Noël Ensemble  » et un nouveau site internet Partenariat UNISTRA  /  CCVB commune invitée |16 Neuviller-la-Roche édito La Vallée 45 Pierre Grandadam Président de la Communauté de communes de la Vallée de la Bruche Un territoire vivant solidarité | 6 - 7 environnement | 9 - 11 Fête de la montagne Arbres & Prairies tourisme |12 - 15 Ouverture de la saison d’hiver Partenariats renforcés Vie de l’Office de Tourisme... vie du territoire | 8 MSAP : Services au public Les permanences du CIDFF Le Royal de Rothau a 20 ans La Vallée - Vous aimez dire que notre Vallée est un « Territoire Vivant ». Sur quoi fondez-vous cette conviction ? Pierre Grandadam - Ce magazine en témoigne ! Parlons emploi. La situation est tendue, c’est vrai. Cependant - pour ne citer qu’un exemple récent - le partenariatconcluavecDelpierreàWischesmontrebienladéterminationde l’ensemble des acteurs économiques de la Vallée. Il contribue à maintenir l’emploi et donc l’activité sur notre territoire. La Vallée - Nous sommes proches de bassins de vie dynamiques comme Molsheim ou Strasbourg, est-ce une chance ? Pierre Grandadam - Nous nous attachons à ce que les gens de la Vallée, qui travaillent ici ou ailleurs, trouvent à proximité des transports efficaces, un environnement préservé et des services de qualité (santé, éducation, commerces...) Et puis, notre Vallée est vivante parce que c’est un territoire d’accueil, ouvert sur l’extérieur... La Vallée - Vous voulez parler du tourisme ? Pierre Grandadam - Pas seulement. Le tourisme est un atout majeur pour la Vallée et reste très dynamique. Nous accueillons aussi, avec nos programmes de développement, de nombreux stagiaires, universitaires, chercheurs. Des partenariats sont noués, tant avec nos voisins du Val de Villé qu’avec des collectivités plus lointaines, françaises et étrangères, notamment dans le cadre de notre politique paysagère et agricole.Tout cela contribue à maintenir notre territoire vivant ! La Croix Rouge, Vestiboutique, Epicerie sociale... » Musique de la Vallée de la Rothaine - Neuviller-la-Roche Joyeuses fêtes à tous ! LaVallée45 - 7.indd 1 23/11/2016 10:00 Le 16 septembre dernier, la direction générale de Delpierre accueillait les repré- sentants de l’Etat et des collectivités territoriales pour l’inauguration de son nouvel atelier « Marée » à Wisches. L’extension de cette unité de préparation de saumon sau- vage et d’élevage permet de sauvegarder et conforter les emplois du site. Elle est le fruit d’un dialogue et d’une collaboration entre l’entreprise et ses salariés, l’Etat et les collectivités, dont la CcVB, qui a su défendre et soutenir le projet de ce nouvel atelier-relais sur son territoire. La Vallée 45 / décembre 2016 / page 2 " Le nouvel atelier « Marée » Delpierre à Wisches inauguré Philippe DARTHENUCQ PDG de Delpierre Développement du territoire Opérationnelle depuis juillet dernier, cette nouvelle unité nous permet de produire, en plus des filets de saumons fumés, des pavés à cuire, soit jusqu’à 1000 tonnes de produits nouveaux par an. Le nou- vel atelier emploie actuellement une trentaine de salariés qui assurent le désarêtage, le découpage et le conditionnement. Même si notre marché de- meure très concurrentiel, c’est une bouffée d’air pour notre site de Wisches qui peut préserver ses emplois, soit 150 en CDI et en moyenne une soixan- taine de CDD selon l’activité de l’année. C’est le fruit d’une négociation de plus de trois années, menée avec les représentants du personnel, d’une collaboration exemplaire avec l’Etat et les collecti- vités territoriales, d’un soutien actif de l’ADIRA et de la Communauté de communes de la Vallée de la Bruche. Je tiens à les en remercier tous et à leur rendre hom- mage. C’est un nouveau départ pour Delpierre à Wisches qui donne ainsi une image d’entreprise responsable, en phase avec son territoire, capable de faire les choses intelligemment et de continuer à se battre, en expliquant clairement à ses salariés et ses partenaires où elle veut aller. »  Nouvelle unité de production Delpierre " Mohamed Saadallah, Sous-Préfet de Molsheim, Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, Alain Ferry, Maire de Wisches et Pierre Gran- dadam, Président de la CcVB ont souligné l’esprit de responsabilité des salariés et de l’entreprise, l’engage- ment de l’Etat et des collectivités, ainsi que le soutien actif de l’ADIRA. Les investissements, hors bâtiment, représentent 3,45 millions d’euros et concernent le froid et l’ou- til de production. La Région a apporté une aide de 200 000 €. Le bâtiment «  Marée  ». La Communauté de com- munes de la Vallée de la Bruche a accepté de porter cette opération d’immobilier d’entreprise sous forme d’atelier-relais et a sollicité une aide financière de l’Etat, du Département et de la commune de Wisches. Le coût des travaux s’élève 1 450 000 € HT, finan- cés à hauteur de 500 000 € par l’Etat au titre de la DETR, 100 000 € du Département et 100 000 € de la commune de Wisches. Les 750 000 € restants ont fait l’objet d’un emprunt contracté par la CcVB. La société DELABLI sera locataire de la CcVB pendant 23 mois et s’engage, à l’issue du bail précaire, à racheter le bâtiment au prix de construction, déduction faite des subventions obtenues. «  Le fruit d’une collaboration exemplaire » > Delpierre, plus d’un siècle d’histoire Créée en 1913 par Jean-Baptiste Delpierre, issu d’une famille de pêcheurs depuis le XVIe siècle, Delpierre compte 5 sites en France et emploie plus de 1000 salariés. Créé en 1989, le site de Wisches est spécialisé dans la production de saumon fumé - et désormais, à cuire - principalement pour la grande distribution. dossier LaVallée45 - 7.indd 2 23/11/2016 10:00 La Vallée 45 / décembre 2016 / page 3 > DELPIERRE, l’extension en quelques chiffres Conçu par le cabinet d’ingénierie alsacien IKAR, le nouveau bâtiment de 1000 m2 représente un investis- sement total de 4,9 millions d’euros, dont 4 apportés par le groupe et 900 000 euros par l’Etat et les col- lectivités. La CcVB, pour sa part, a porté l’opération d’immobilier d’entreprise sous forme d’atelier-relais. > Le garage WIETRICH, dans ses nouveaux locaux à Russ Pour permettre à la société Wietrich de conforter ses activités sur un seul site dans la Vallée de la Bruche, dans la zone d’activités artisanale et commerciale de Russ, la Communauté de communes a réalisé des travaux de viabilité pour un montant de 300 000 € HT. > Déconstruction du site de la MAF à Hersbach Le site de la MAF, au pied de la carrière, change de visage. La maison d’habitation et les ateliers ont été démolis pour permettre le développement de nou- veaux projets. > « Noël Ensemble » et un nouveau site internet L’association PROVAL, qui a fêté ses 10 ans, en 2016 renouvelle son opération «  Noël Ensemble  » : samedi 10 et dimanche 11 décembre, marché et animations dans les rues de Schirmeck... L’association des professionnels de la Vallée s’est égale- ment dotée d’un nouveau site internet, spécialement conçu pour répondre aux attentes des habitants et visiteurs de la Vallée de la Bruche. Pour tout savoir sur PROVAL : SUR INTERNET : www.proval.info LaVallée45 - 7.indd 3 23/11/2016 10:00 dossier La Vallée 45 / décembre 2016 / page 4 Ces ateliers se déroulent sur les deux années de Master, avec une première phase de diagnostics et une seconde d’ingénierie de projets. Ces actions - qui permettent aux étudiants de faire des expé- riences de terrain - sont aussi des regards neufs posés sur les territoires étudiés. En ce qui concerne notre Vallée, quatre thèmes ont été privilégiés par les étudiants en phase diagnos- tics : transports et liaisons, commerces, petite en- fance et politique jeunesse. L’année suivante, les étudiants de Master 2 ont planché sur trois projets concrets, proposant des solutions : > Un Plan de Déplacement d’Entreprise (PDE) autour de l’usine Mecatherm à Barembach; > Une meilleure coordination des lieux d’accueil de la petite enfance; > Un concept d’animation des lieux de rencontres et de loisirs par les jeunes eux-mêmes. Les résultats détaillés de ces projets seront pré- sentés aux élus courant janvier 2017. Depuis une dizaine d’années, la faculté de Géographie de l’Université de Strasbourg noue, pour ses étudiants de Master, des partenariats avec des collectivités. Voués à des études de diagnostics et de projets, ces ateliers pratiques se sont tenus dans notre Vallée en 2015 et 2016. Des regards neufs sur notre territoire dont les rendus définitifs seront connus en janvier prochain. " > En pratique : Quatre enseignants de la Faculté de Géographie de l’Unistra interviennent dans cet atelier : • Dominique Badariotti, Professeur, Géographie, Faculté de Géographie et d’Aménagement, Responsable de l’Atelier • Alexis Conesa, Maître de Conférences, Aménagement de l’espace, Faculté de Géographie et d’Aménagement • Jean-Jacques Gross, Professeur associé, Géographie, Faculté de Géographie et d’Aménagement • Bernard Woehl, Maître de Conférences, Sociologie, Faculté des Sciences Sociales » Atelier d’ingénierie de projets Des étudiants planchent sur notre Vallée Partenariat Unistra - CcVB " Par Dominique BADARIOTTI Professeur, Responsable des ateliers Depuis une dizaine d’années nous avons ainsi noué plusieurs partenariats, notamment avec des villes, comme Haguenau ou Sélestat, le Département du Bas-RhinouencorelePortAutonomedeStrasbourg. Cette nouvelle expérience de deux années dans la Vallée de la Bruche aura également été fort enrichis- sante. C’est une plongée dans le réel, une confron- tation avec les problématiques concrétes d’un ter- ritoire qui est très formatrice. Nos étudiants sont motivés. D’une part parce que c’est, bien entendu, une expérience passionnante, au contact des élus, des socio-professionnels, des populations et des jeunes. D’autre part, parce que c’est l’occasion, pour eux d’apporter quelque chose au territoire, de par le côté neuf et jeune de leurs regards. Enfin, parce que c’est le plus gros coefficient de leur note de fin d’études... ça compte ! D’autant plus qu’après leur soutenance à l’Université, ils en feront une seconde face aux élus de la Communauté de communes. Ce qui pourra leur permettre encore d’améliorer leurs notes. Rendez-vous en janvier prochain ! Une plongée dans le réel très enrichissante et formatrice  Le coût de ce partenariat est de 3000 e par an soit 6000 e au total. Avec un investissement en temps de la part des salariés et des élus de la CcVB mais aussi de tous nos partenaires qui sont sollicités. Une manière pour la Vallée de miser sur les jeunes, sur leur créativité. LaVallée45 - 7.indd 4 23/11/2016 10:00 La Vallée 45 / décembre 2016 / page 5 > Transports et liaisons En phase diagnostics, une demande très forte s’est révélée au niveau des déplacements domicile-travail. D’où l’idée de proposer un Plan de Déplacement Entreprise (PDE) autour de l’usine Mecatherm de Barembach. Réponses attendues en termes de modes de déplacements, mais aussi de parking... > Petite Enfance Une restitution originale sous forme de pièce de théâtre, mise en scène et jouée par un groupe d’étudiants, a permis de faire ressortir quelques problèmes de coordination entre les lieux d’accueil. L’idée de créer un poste de coordinateur et définir sa mission devrait germer en phase de projet... > Politique jeunesse Pour les « jeunes » - de 11 à 26 ans, c’est large ! - la pro- blématique des lieux d’accueil et de rencontres, des dépla- cements, des loisirs, sont des questions récurrentes. Les étudiants s’efforcent d’y apporter des réponses originales, notamment en proposant des modes d’animations gérés par les jeunes eux-mêmes, afin de les rendre plus acteurs que consommateurs. Alléchant... Trois grands thèmes... Partenariat : http://geographie.unistra.fr Urbanisme et Aménagement 2013/ 2017 UNIVERSITE DE STRASBOURG En formant de véritables "aménageurs-développeurs", ce diplôme de Master donne accès : à un métier de la fonction publique territoriale via les concours de d'ingénieur ou d'attaché territo- rial pour exercer dans les collectivités (Région, EPCI, ...), à la poursuite d'étude en doctorat d'Aménagement de l'Espace-Urbanisme. Présentation Débouchés Inscription Cette formation en urbanisme et en aménagement au sein de l'Université de Strasbourg délivre un diplôme unique et interdisplinaire (Aménagement, Géogra- phie, Sociologie, Architecture, Economie...). Le master Urbanisme et Aménage- ment, en opérant un recentrage thématique autour de la notion de projet, a pour objectif de former des étudiants à une réflexion théorique et opération- nelle, prenant en compte la dimension environnementale dans une perspective de développement durable. Contacts Université de Strasbourg (UdS) Faculté de Géo- graphie et d'Aménage- ment. Master UA 3, rue de l'argonne - F-67083 Strasbourg Cedex Scolarité (M1/M2) : geo-scolarite@unistra.fr Tel : 03 68 85 08 92 Compétences visées Conditions d'accès Adaptée à l'intégration dans une structure professionnelle, la formation permet d'acquérir des compétences diversifiées en matière : de diagnostic territorial et d'accompagnement des politiques publiques d'études de faisabilité de projets d'aménagement transversaux de procédures opérationnelles d'urbanisme et de planification (ZAC, PLU, OPAH...). Effectifs prévus : 25 étudiants. Modalités d'admission en fonction des places disponibles : Ouverture : Saisie en ligne sur le site de l’UdS à partir de mi-avril. Clôture : 1ère session (UE et étrangers) - début juin 2ème session (UE) - début septembre P P P Pr Cette fo C C C Co Adaptée à formant d D D D Dé C C C Co ctifs prév Dominique Badariotti dominique.badariotti@live -cnrs.unistra.fr Tel : 03 68 85 09 74 Responsable à une activité professionnelle de chef de projet ou chargé de missions (aménagements locaux et urbains), chargé d'études (aménagement, développement local, urbanisme), agent ou animateur de développement, En Master 1 : accès sur dossier pour les étudiants titulaires du L3 Aménagement de l'UdS et d'autres licences comportant des travaux ayant trait à l'aménagement. En Master 2 : accès sur dossier pour les étudiants titulaires du M1 Urbanisme et Amé- nagement de l'UdS et d'autres formations équi- valentes comportant des travaux ayant trait à l'aménagement. » Barembach - Site de Mecatherm LaVallée45 - 7.indd 5 23/11/2016 10:00 Pour la Croix Rouge Schirmeck-Saâles La Croix Rouge Schirmeck-Saâles quitte ses locaux vé- tustes de la rue de la Gare pour intégrer le 40, Grand rue à Rothau. Le rez-de-chaussée de ce bâtiment ac- cueillera les espaces de formation et la vestiboutique. C’est la solidarité intercommunale qui a permis cette installation. La Communauté de communes, proprié- taire, a pris en charge les gros travaux. L’association s’est chargée des travaux de peinture et la commune de Rothau assure les coûts d’entretien. " Contact : Croix Rouge Schirmeck- Saâles 40, Grand Rue - ROTHAU Secrétariat > 06 76 53 67 86 M . Gallimard > 06 86 74 22 63 Mme Selva > 06 81 64 23 18 A noter que «  les secouristes français la Croix Blanche  » assurent aussi secours aux personnes et formation au secourisme. 4, Faubourg St Sébastien - SCHIRMECK vie du territoire Si notre territoire est vivant, c’est aussi parce qu’il a su, qu’il sait être solidaire et proche de ses populations. Cette solidarité, qui a toujours animé les élus, s’exprime aussi de bien d’autres façons. Notamment, au cœur d’associations de bénévoles qui soutiennent les plus démunis. Une Vallée Vivante... Parce que solidaire ! La Vallée 45 / décembre 2016 / page 6 " Marc GALLIMARD Président sortant de la Croix Rouge Schirmeck-Saâles Après 15 années, les statuts m’obligent à quitter la présidence en janvier. Mais je ne quitte pas la Croix Rouge. Je continuerai à y faire de la formation, en particulier pour les jeunes, qu’il faut sensibiliser aux secours et à l’engagement solidaire. Dans ma famille, c’est une tradition. Donner de son temps aux autres, c’est prenant, mais aussi satisfaisant. Et surtout nécessaire. Une équipe de secours, c’est coûteux. Mais avec l’autofinancement et l’aide des communes, nous y arrivons. Ce dont nous avons besoin, c’est de la relève des plus jeunes que nous accueillons... Solidairement. La Croix-Rouge «  Une grande famille... » " Par Françoise VERET Responsable du social Tous les deuxièmes samedis du mois, nous organi- sons non pas une vente, mais une participation à l’acquisition à petits prix de vêtements en bon état. S’ils sont trop usagés, nous avons un partenariat avec une société de recyclage. Notre boutique est ouverte à tous. Nos ressources sont modestes, mais nos bénévoles motivés et, les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, nous aidons des fa- milles, en liaison avec les travailleurs sociaux, pour leur donner un coup de pouce salvateur. «  Les petits ruisseaux... » " " > NOUVEAUX LOCAUX > VESTIBOUTIQUE Contact : Vestiboutique - Croix Rouge Schirmeck- Saâles 40, Grand Rue - ROTHAU Mme Veret > 06 67 64 33 05 " LaVallée45 - 7.indd 6 23/11/2016 10:00 La Vallée 45 / décembre 2016 / page 7 Notre association « Point d’appui », qui gère l’Epicerie sociale à Wisches, existe depuis 2004. En lien avec les travailleurs sociaux et les communes adhérentes, l’équipe comprend une vingtaine de bénévoles, elle a pour vocation de venir en aide aux familles et aux personnes isolées en difficulté. Au-delà de l’aide ali- mentaire, nous définissons ensemble des objectifs et nous organisons des ateliers, afin de leur permettre d’améliorer leur situation et retrouver leur autono- mie. C’est donc un véritable « contrat », pour aider, mais aussi responsabiliser. Contact :  Épicerie sociale 15 Grand-rue - WISCHES > 03 88 47 06 60 Au centre de La Broque, comme dans nos 19 autres lieux d’accueil du Bas-Rhin, nous vivons toujours notre engagement dans cet esprit. Les gens le savent. Ce qu’ils savent peut-être moins, c’est que notre aide ne se limite pas à l’alimentaire. Nous travaillons éga- lement à établir une relation durable, afin d’accompa- gner les personnes dans leurs démarches administra- tives, juridiques, recherche d’emploi... Tout le monde peut venir vers nous, librement. Et cela commence par un sourire, un café... Pour que le dialogue s’en- gage et que la confiance s’installe. Contact : 104 rue du général de Gaulle 67130 LA BROQUE > 07 61 72 39 20 " " Un spectacle très œcuménique et solidaire Le mardi 20 décembre, le CCAS (Comité Communal d’Action Sociale), la Croix Rouge et les paroisses catholique et protestante de Rothau accueillent la troupe de théâtre «  Tohu Bohu  » qui présente son spectacle solidaire : «   Où c’est que je vais crécher cette nuit   ». Il s’agit d’une crèche animée qui s’ouvre comme un retable. Au-delà du conte de Noël, c’est l’histoire de tous les exclus souvent sans toit ni famille. C’est un moment théâtral et un temps de rencontre auquel vous êtes conviés. Le spectacle se passera à l’extérieur, mais n’ayez crainte, vous aurez chaud au cœur, des couvertures et des boissons chaudes sont prévues pour les corps... Le spectacle sera suivi à 19h par un goûter festif qui permettra de visiter la crèche animée et de discuter avec la troupe. ENTRÉE LIBRE, participation en soutien d’un projet solidaire. Le 20 décembre à 18h sous le préau du presbytère, 6 rue du Château à Rothau. Par Hélène BERTRAND Responsable de l’Epicerie sociale «  Au-delà de l’aide alimentaire... » «  L’esprit de Coluche souffle encore... » " COMMUNIQUÉ : > EPICERIE SOCIALE À
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x