JOURNAL LA VOIE DU MAÇON ÉDITION SPÉCIALE 2015 La revue annuelle de référence de l industrie de la maçonnerie du Québec

Please download to get full document.

View again

of 24
9 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
JOURNAL LA VOIE DU MAÇON ÉDITION SPÉCIALE 2015 La revue annuelle de référence de l industrie de la maçonnerie du Québec UN MOT DE L ÉDITEUR «Un petit pas vers demain un grand pas vers l avenir» pour reprendre
Document Share
Documents Related
Document Transcript
JOURNAL LA VOIE DU MAÇON ÉDITION SPÉCIALE 2015 La revue annuelle de référence de l industrie de la maçonnerie du Québec UN MOT DE L ÉDITEUR «Un petit pas vers demain un grand pas vers l avenir» pour reprendre notre président M. Marco Tommasel. Un grand projet de recherche sur la maçonnerie à l Université Concordia du Québec dont l AEMQ est fière de participer, voilà un thème qui mérite notre page centrale. La formation, la santé et sécurité, le respect de la législation et la bonne mise en œuvre sont tous aussi des sujets motivants pour cette édition spéciale Bonne lecture! NOS PARTENAIRES: 4 BRAMPTON BRIQUE 24 ÉCHAFAUDS PLUS 7 ÉQUIPEMENTS MATHIEU 19 GESTESS 23 GIVESCO INC. 20 JACKLOOP 9 MAÇONNEX 10 MATÉRIAUX KING ET COMPAGNIE 22 MORTIER EN TRÉMIE ABL 6 PERMACON 16 TOMASSINI 2 WAJAX ÉQUIPEMENT TABLE DES MATIÈRES UN GRAND PROJET ÉDITORIAL ARTICLE SOLIN AU DESSUS D UN LINTEAU PROJET CONCORDIA CONGRES ANNUEL AEMQ - NOS MEMBRES À L HONNEUR COMITÉ SANTÉ SÉCURITÉ LA CERTIFICATION D ENTREPRISE UN INCONTOURNABLE POUR LES ARCHITECTES AEMQ, 4097, boul. St-Jean-Baptiste, bureau 101, Montréal (Québec) H1B 5V3 Téléphone Télécopieur Sans frais site Internet : Rédacteur en chef: Germain Fillion Conceptrice-rédactrice : Manon Goulet L ÉDITION «La Voie du Maçon» est tirée à plus de 2000 copies tri mensuellement. Les textes et illustrations ne peuvent être reproduits sans l autorisation de l éditrice, l AEMQ. Les opinions exprimées dans «La Voie du Maçon» ne reflètent pas nécessairement celle de l éditrice. De plus, les produits et services annoncés dans cette revue ne sont ni approuvés ni recommandés par l AEMQ sauf quant elle en fait mention formellement. 3 UN GRAND PROJET PAR MARCO TOMMASEL, PRÉSIDENT «Un petit pas pour l homme» qui n a pas entendu ou lu les premières paroles prononcées par l astronaute Neil Armstrong sur la lune? Aujourd hui, je crois, sans me prendre pour un astronaute, que je peux comme lui essayer de communiquer une bonne nouvelle. L Association participe à un grand projet de recherches, ça me réjouit et j espère que ce sera annonciateur d un avenir plein d espoir. L AEMQ s associe et apporte son soutien à un projet d étude sur des structures de bâtiments en maçonnerie. Le projet est piloté par Dr Khaled Galal de l Université Concordia à Montréal, lui et son équipe travaillent exclusivement à la recherche pour promouvoir la maçonnerie comme une solution structuralement solide et efficace énergétiquement. Ils ont demandé notre aide pour financer leurs études et les aider à la promotion et à la diffusion chez les professionnels (architectes et ingénieurs). Au début de cette belle histoire, le Dr Galal était à la recherche d un appui financier pour réaliser ses projets de recherche en maçonnerie et il souhaitait compter sur le soutien de l industrie de la maçonnerie au Canada. La réponse fut positive de la part du centre canadien du design de maçonnerie le «CMDC - Canada Masonry Design Center et de l association canadienne des fabricants d éléments de maçonnerie de béton le CCMPA - Canadian Concrete Masonry Producer Association. Ceux-ci ont convenu de financer le projet pendant 4 ans de l ordre de $ par année. Si le Dr Galal arrivait à trouver un appui québécois de $ pour 4 ans également, il s ajouterait alors une contribution égale de la part du CRSNG - Conseil de Recherche en Science Naturelle et Génie du Canada. L Apport québécois provient d un groupe de membres de l AEMQ (des maçons, des fabricants, des distributeurs tous dédiés au métier) qui se sont engagés à donner $ par année pendant 4 ans. Le groupe prend forme et nous sommes en voie d atteindre notre objectif de $ annuel. Avis aux intéressés! De ce fait, nous avons donc accepté d appuyer M. Galal. Ce projet s étalera sur 4 ans et sera entièrement réalisé chez nous au Québec dans le grand laboratoire de maçonnerie de l Université Concordia. Le plan financier du projet nommé «Concordia» se présente comme suit : Membres AEMQ : $ X 4 = $ CCMPA et CMDC $ X 4 = $ CRSNG $ X 4 = $ Total $ X 4 = $ Au-delà des chiffres, il faut voir le désir de se regrouper et de se prendre en main pour faire progresser non seulement notre métier, mais aussi améliorer nos bâtiments futurs. LES RETOMBÉES RÉSEAUTAGE Tisser des liens avec les autres associations reliées à la maçonnerie du Canada. Ils ont eux aussi des expertises et informations à partager. Avoir une entrée chez les Universités canadiennes (Concordia et M. Galal sont en contact avec d autres et échangent et travaillent en concordance). Le CCMPA est l association qui (si vous ne le savez pas déjà) gère un fonds qui provient d une ristourne de 0,05$ par bloc, de tous les blocs de béton vendus au Canada sauf au Québec!!! Qu est-ce qui nous empêche d en faire autant? p6 5 p5 CRÉDIBILITÉ La possibilité de prouver hors de tout doute qu il est souhaitable d intégrer plus de maçonnerie dans nos bâtiments; Un outil efficace pour diffuser l information aux professionnels et décideurs; Des maçons unis d un océan à l autre, ça ne peut qu être bénéfique pour notre image! PROSPÉRITÉ Quand on y investit nous-mêmes, c est plus facile de convaincre les autres de nous aider; Si l on investit, on va collectivement augmenter nos parts de marchés. Une des retombées immédiates de cet engagement est la mise sur pied par l AEMQ d un fonds distinct dédié à la recherche et la promotion de la maçonnerie. Ce fonds sera financé à même la cotisation annuelle de tous les membres à l ordre de 60 $ par membre, ce qui devrait générer la première année aux environs $. Comme dirait l autre : un petit pas pour l homme, un bond de géant pour la maçonnerie! J exagère, mais c est tout de même un pas dans la bonne direction. Installation pour les essais que le Dr Galal a développée au laboratoire de structures de l'université Concordia. 6 ENCORE LE TRAVAIL AU NOIR! PAR GERMAIN FILLION, DIRECTEUR GÉNÉRAL Pour mon éditorial, j ai opté pour deux sujets, l un positif et l autre négatif, qui font la Une de l industrie actuellement. On vous avait parlé d une nouvelle attestation de Revenu Québec à fournir avec vos contrats, et bien c est chose faite, le projet de loi a été adopté. Et la CCQ surprend les associations avec une nouvelle orientation qui annule, à notre grand désarroi, l'envoi des rapports de constats sur les plaintes. CCQ Depuis plusieurs années, l AEMQ a mis en place un service d appels pour dénoncer le non-respect des règles et conventions collectives sur les chantiers, des licences RBQ ou la SST. Les dénonciations sont l une des nombreuses mesures prises par les associations tant patronales que syndicales pour enrayer le travail au noir. Elles demeurent un incontournable et une méthode très efficace pour le maintien de l ordre. Nous avons été stupéfaits d apprendre que la CCQ a décidé, sans nous en aviser, de ne plus remettre aux associations les comptes rendus des visites de chantiers à la suite d une plainte. Cette pratique va à l encontre du respect des organismes patronaux et syndicaux dont la CCQ est le mandataire paritaire. Les implications de cette décision vont bien au-delà de la simple fin d une mesure. Elle dicte les règles du travail de la construction, et ce sans consultation des différents artisans de l industrie que sont les entrepreneurs. Nous sommes totalement en désaccord avec cette pratique. Elle représente une violation du partage d informations et laisse planer un manque de transparence flagrant, ce que nous dénonçons avec vigueur et conviction. On ne demande pas de divulguer les codes d'infraction s il y a, mais au moins de savoir que notre demande a été honorée et qu il y a eu un inspecteur qui a visité le chantier. Nos entrepreneurs sont encadrés par maintes règles et sanctions 8 et rester dans l ignorance d un suivi de plainte manque complètement de respect envers ceux qui désirent maintenir une saine industrie. Je lance donc un appel à tous, afin de faire valoir votre indignation et votre désaccord face aux orientations que semble favoriser la CCQ REVENU QUÉBEC Le secteur de la construction demeure celui ou les pertes fiscales sont les plus élevées. Selon les dernières estimations produites par le ministre des Finances du Québec, les pertes attribuables a ce secteur économi que représentent 1,5 milliard de dollars, soit plus de 40 % des impôts et des taxes non remises au Québec, et ce, malgré l ensemble des efforts déployés. Dans l industrie de la construction, les entreprises qui dorénavant désireront conclure un contrat de $ et plus avec un organisme public, une société d État ou une municipalité devront obtenir une attestation de Revenu Québec. Cette mesure est régie par des règlements édictés en vertu de la Loi sur les contrats des organismes publics. Le projet de loi 28 adopté le 21 avril 2015 fait état des dispositions suivantes : ATTESTATION DE REVENU QUÉBEC, TITRE 1, CONTRAT DE CONSTRUCTION Il est fait mention de modifier la loi sur les impôts (c.1-3). Cette obligation sera élargie au secteur de la construction. Les entreprises devront obtenir par Internet une attestation de Revenu Québec lorsque le cumul des contrats conclus avec leur donneur d ouvrage atteindra $ au cours d une année civile. Le donneur d ouvrage devra vérifier la validité et l authenticité de l attestation auprès de Revenu Québec. Ceci représentera une charge administrative «viable» pourvu que le résultat escompté soit au rendez-vous et que son processus de renouvellement trimestriel soit simple. Nous restons positifs et nous espérons que cette surcharge administrative en vaille la peine et que le projet de Revenu Québec réduira le travail au noir tel que promis. Quant à la CCQ, je lance donc un appel à tous, afin de faire valoir votre indignation et votre désaccord face aux orientations que semble favoriser la CCQ, qui soit dit en passant, et ce sans équivoque, met en péril une concertation efficace des efforts déployés visant à enrayer le travail au noir. Nous restons positifs et nous espérons que cette surcharge administrative en vaille la peine et que le projet de REVENU QUÉBEC réduira le travail au noir tel que promis. 9 ARTICLE CONTESTÉ MAIS TOUT DE MÊME À APPLIQUER Petit rappel concernant l article «Solin au-dessus d un linteau d acier (cornière d acier) revêtement extérieur de maçonnerie du Code national du bâtiment CNB. Suite à notre vaste consultation et l appui de l ensemble des intervenants et associations du domaine de la construction et de la maçonnerie, nous avons déposé nos recommandations à M. Stéphane Labrie, président de la Régie du bâtiment du Québec - RBQ (Voir tous les détails dans le journal «La Voie du maçon» édition d octobre 2014). Il est toutefois important de vous rappeler que la mise en application de cette norme est obligatoire malgré nos divergences d opinions. Nous espérons que nos recommandations seront évaluées et qu elles auront un impact positif sur l application future de cet article du CNB. Nous vous tiendrons informés des prochains développements. 11 PROJET CONCORDIA Activités de recherche à l'université Concordia pour une conception efficace des structures de maçonnerie. Khaled Galal, Ph.D., P.Eng. Professeur et directeur du programme de premier cycle, Département du bâtiment, génie civil et environnemental Université Concordia, Montréal, Québec Contexte: L'industrie de la maçonnerie est à une étape stratégique pour le maintien de son marché et le développement d'autres créneaux. Traditionnellement, la plupart des efforts des entrepreneurs en maçonnerie sont dirigés dans la construction de blocs et briques de maçonnerie non armée. Cela se justifie par la perception des architectes et les ingénieurs qui manquent de connaissances et d'expertises suffisantes pour la conception de structures en maçonnerie renforcée. Le territoire canadien a des zones sismiques actives dans ses régions de l'ouest et de l'est du pays. Les bâtiments situés dans ces zones sont sujets à de graves dommages et même d effondrement s ils ne sont pas conçus adéquatement pour bien résister à de tels risques. L'industrie de la maçonnerie a longtemps été préjugée par la généralisation de la faible performance antisismique de la maçonnerie non armée. Néanmoins, les systèmes de maçonnerie renforcée offrent un système de résistance à la force sismique efficace qui nécessite moins de coffrage de béton et présente un système potentiellement efficace pour la construction de bâtiments économiseurs d énergie en utilisant les cellules de blocs de maçonnerie pour faire circuler l'air chauffé. Soutenu par l organisme de l'industrie du bois d'œuvre, le Conseil de recherches du Canada en sciences naturelles et en génie (CRSNG) a financé le NEWBuildS: un réseau de recherche multidisciplinaire CRSNG stratégique pour les systèmes de construction à base de bois d'ingénierie. Ce réseau fédéral qui a débuté en 2007 se compose de l'expertise du système de construction par plusieurs professeurs d'université, le Conseil national de recherches (CNRC), le Conseil canadien du bois (CCB), et le plus important: les partenaires industriels de l'industrie du bois. Les développeurs ont déjà visité le pays pour promouvoir leurs bâtiments de six étages tout en bois, et sont en train de planifier la construction d un bâtiment également tout en bois de 12 étages dans la province. De ce qui précède, il est essentiel que l'industrie de la maçonnerie agisse le plus rapidement possible pour protéger ses entreprises! Poussé par sa passion pour la construction en maçonnerie, le professeur Khaled Galal de l'université Concordia a dirigé avec succès plusieurs projets expérimentaux et analytiques pour le développement et l'amélioration des méthodes de conception efficaces pour les structures de maçonnerie. Le Dr Galal est un membre de la Norme CSA S304 Conception des structures de maçonnerie , et ses recherches sont fortement citées dans le monde entier. Certains de ces projets comprennent: orenforcement des murs de maçonnerie non armée pour résister à la pression cyclique hors plan en utilisant les nouvelles bandes renforcées de fibres de polymère (PRF). omise à niveau de la performance sismique des colonnes et piliers de maçonnerie renforcée en les enveloppant de PRF. ol'utilisation de tiges de fibre de verre (fabriquées au Québec) comme renfort interne dans les murs de maçonnerie. ol'utilisation de tiges de fibre de verre (fabriquées au Québec) comme renfort interne dans les poutres de maçonnerie. ola performance sismique en cisaillement des murs de maçonnerie renforcée. oenveloppement des parois de la maçonnerie renforcée. odéveloppement et innovation de systèmes de constructions de maçonnerie renforcée énergétiques et efficaces. 12 Ce qui suit est un résumé des trois projets les plus récents: 1.La performance sismique en cisaillement des murs de maçonnerie renforcée: Le Canada a des zones actives sismiques dans les régions de l Ouest et de l Est. Au Québec, il y a plusieurs villes avec sismicité relativement élevée (par exemple, Montréal, Brossard, Deux-Montagnes, Hull, La-Malbaie, Rosemère, et autres). Les architectes et les ingénieurs voudraient assurer l'efficacité de la construction (maçonnerie renforcée, béton, acier ou bois) dans la résistance sismique. La figure 1 montre en simulation comment résistent réellement en cisaillement les panneaux d'un mur de maçonnerie renforcée selon des tests sismiques critiques dans le laboratoire. (a) (b) (c) (a) Bâtiment complet en maçonnerie renforcée; (b) Mur de maçonnerie renforcée de pleine hauteur testé en cisaillement ; (c) panneau mural testé. La figure 2 montre l'installation pour les essais que le Dr Galal a développée au laboratoire de structures de l'université Concordia. Le cadre est conçu pour soutenir deux cylindres verticaux et un cylindre horizontal. La capacité de chacun des trois dispositifs de compression à commande numérique pourrait atteindre kn. La conception du châssis est polyvalente, permettant au pont supérieur qui prend en charge les actionneurs verticaux de se déplacer vers le haut et vers le bas, et en permettant au support de l'actionneur horizontal de se déplacer vers le haut et vers le bas ainsi que vers l intérieur ou l extérieur selon le test désiré, la configuration et la taille de l'échantillon. Neuf murs de MR à grande échelle avec différentes configurations et spécifications de renforcement interne ont été construits, instrumentés et testés au laboratoire de structures à l'université Concordia en utilisant la configuration des tests récemment mise au point. Les parois ont été testées lorsqu'elles sont soumises à une charge axiale constante le long instant cyclique synchronisé avec la force de cisaillement et à la partie supérieure du panneau testé. Cela permet d'évaluer leur comportement de charge latérale complète généralement attendue sous chargement sismique. La figure 2 montre l'installation pour les essais que le Dr Galal a développée au laboratoire de structures de l'université Concordia La figure 3 montre un échantillon d un mur de maçonnerie renforcé testé en cisaillement à l'université Concordia après avoir été soumis à des simulations sismiques latérales cycliques. 13 2. Enveloppement pour les éléments de murs en maçonnerie renforcée: Les murs porteurs construits avec des unités de blocs de béton en maçonnerie renforcée (MM) sont un système qui offre une capacité efficace de résistance à la force latérale qui découle du vent et du mouvement sismique. Cette conception économique et résiliente des bâtiments de MM dans les régions de modérée à forte sismicité nécessite des considérations particulières dans les détails des éléments de périmètre des murs pour une flexibilité suffisante et la capacité de dissipation de l'énergie sous le niveau de mouvement du sol au niveau de la conception. Les codes et les normes de conception des structures de maçonnerie récents introduisent l'utilisation de maçonnerie armée flexible (MAF). Les murs avec des colonnes au périmètre pour l'amélioration de la capacité de flexibilité des murs. La norme canadienne la plus récente pour la conception des structures de maçonnerie CSA S304 (2014) permet l'utilisation d'éléments de périmètres enveloppés. Les exigences du détaillant pour l enveloppement doivent subir des vérifications expérimentales pour l'application fiable pour les murs en cisaillement. Le Dr Galal dirige un programme continu de recherche à l'université Concordia pour étudier expérimentalement la compression contrainte-déformation comportement des éléments de maçonnerie de blocs de béton armé enveloppée au périmètre. Les essais de compression axiaux ont été menés sur colonnes enveloppées au périmètre à pleine échelle avec des ratios d enveloppement variables (figure 4). (a) (b) Figure 4. (a) Construction de colonnes périmétriques en blocs de béton renforcé à pleine échelle (b) configuration du test de compression. 3. Développement des systèmes structuraux de maçonnerie renforcée énergétiques efficaces: Inspiré par l'objectif ultime de développement du système de construction structural et économe en énergie, le Dr Galal a mené une recherche interdisciplinaire dans le domaine du développement de la construction de système intégré de stockage thermique. L'objectif est de développer un système de construction qui utilise les éléments structuraux, en béton armé en béton de blocs de maçonnerie entre les dalles et les murs, comme le stockage thermique. Une maison de concept ÉcoTerra a été entièrement construite et instrumentée à Eastman, Québec. Dans cette maison, la dalle du sous-sol en béton a été intégrée dans le cadre du système de stockage thermique pour le passage de l'air chaud (chauffé au moyen de système photovoltaïque thermique sur la partie sud de la maison) par des conduits fonctionnant dans la dalle du sous-sol en béton. Le système structural / thermique s est avéré efficace. 14 Le Dr Galal a ensuite étendu cette occasion unique de recherche interdisciplinaire en explorant, numériquement, la possibilité de stocker de l'énergie thermique p
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x