JOURNAL LE LIVRE D URANTIA NOUS DIT QUE JÉSUS. Méditation dans le Livre d Urantia à la façon de Jésus D ANS CE N UMÉRO

Please download to get full document.

View again

of 8
9 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
JOURNAL Vol. 20, No. 1 t Février 2013 Méditation dans le Livre d Urantia à la façon de Jésus PETER HOLLEY Etats-Unis méditation : pensée minutieuse ou continue, le fait de tourner
Document Share
Documents Related
Document Transcript
JOURNAL Vol. 20, No. 1 t Février 2013 Méditation dans le Livre d Urantia à la façon de Jésus PETER HOLLEY Etats-Unis méditation : pensée minutieuse ou continue, le fait de tourner et retourner un sujet dans son mental, contemplation sérieuse, réflexion mentale ; souvent spécialement, pensée consacrée à des sujets religieux. Les mots changent de sens LE LIVRE D URANTIA NOUS DIT QUE JÉSUS méditait beaucoup! Ce qu il ne nous dit pas c est que le mot «méditation» s est éloigné de son sens original au cours des années qui ont suivi la composition finale de la révélation au milieu des années Une telle évolution des mots était, bien entendu, anticipée par les révélateurs qui nous disent que l expression de la religion «doit être remise au point à chaque révision du dictionnaire de la langue humaine. [Fascicule 99:1.6, page 1087:3] De même ; la signification de chaque enseignement que cela affecte doit être renouvelé si besoin est. Le problème avec le changement des mots est qu ils peuvent nous donner une image altérée si nous nous n y prenons pas garde. Le fait que Jésus utilisait et enseignait la méditation comme moyen de communiquer avec son Ajusteur de Pensée fait qu il est d une importance vitale pour nous de comprendre ce que cela signifie si, comme le déclare le Livre d Urantia sur la dernière page, «Le grand défi lancé à l homme moderne consiste à établir de meilleures communications avec le divin Moniteur qui habite le mental humain.» [Fascicule 196:3.34, page 2097:2] Un dictionnaire contemporain de la réception finale des Fascicules d Urantia (tels que publiés originellement dans le Livre d Urantia) nous fournit la définition suivante du mot méditation : pensée minutieuse ou continue, le fait de tourner et retourner un sujet dans son mental, contemplation sérieuse, réflexion mentale ; souvent spécialement, pensée consacrée à des sujets religieux. 1 Le type de méditation souvent associé avec les religions orientales et qui requiert un état modifié de conscience, n était pas encore entré dans les dictionnaires. Ce type devint une définition secondaire quelque temps après que le Yogi Paramhansa Yogananda vint en occident et entraina ce qui fut appelée une révolution religieuse avec la publication de son livre Autobiographie d un yogi en Pourtant, un coup d œil jeté sur un dictionnaire de poche de 1955 montre que le type de méditation plus intellectuelle et passive n était pas encore apparu lors de la date de publication du Livre d Urantia. Ce n est pas non plus inclus dans mon dictionnaire de Collège de Cependant, quelques dictionnaires modernes en font maintenant leur définition préférée. La définition suivante de l usage intransitif du verbe provient d un dictionnaire 2 : Méditer : 1) A. Bouddhisme 1 Méditation dans le Livre d Urantia à la façon de Jésus PETER HOLLEY, ETATS-UNIS 2 Editorial SUZANNE KELLY, ETATS-UNIS D ANS CE N UMÉRO Retour du Fils perdu à la maison (et au cœur) de son Père) SHERRY L AYTON, ETATS-UNIS Une vision de l importance céleste des groupes d étude CHARLES L AURENCE OLIVEA, ETATS-UNIS Vérité, Beauté, Bonté et Adoration RICK WARREN, ETATS-UNIS Les articles contenus dans ce journal expriment l opinion des auteurs individuels et ne reflètent pas nécessairement les points de vues de l AUI comme organisation. Marque déposée de Fondation Urantia, utilisée en fonction de la Licence. Suite page 3 Méditation illustration 2 EDITORIAL Salut aux amis lecteurs du Journal AUI, LA PREMIÈRE ÉDITION du Journal de 2013 contient quatre articles merveilleux, le premier, Méditation dans le Livre d Urantia : à la façon de Jésus de Peter Holley est un peu long mais c est une excellente étude. Alain Cyr chargé de liaison pour le français, ainsi que ma co-rédactrice ont dit de cet essai : «Le texte de Peter Holley met en évidence beaucoup de la vérité sur la manière dont Jésus a rendu simple et accessible à tous l art de communiquer avec le Père. Une pensée profonde ne requiert rien de plus et rien de moins que le dévouement à faire la volonté du Père. Je pense que ce texte est une bonne approche pour essayer de comprendre comment fonctionne effectivement notre Ajusteur de Pensée pour transformer nos modèles de pensée en possessions significatives de croissance de l âme. C est quelque chose avec quoi nous pouvons nous identifier.» Moi aussi je peux m identifier à Peter Holley et avoir une meilleure compréhension de la façon de méditer de Jésus et de l impact effectué sur notre âme spirituelle quand il explique que : «Jésus utilisait et enseignait la méditation comme moyen de communiquer avec son Ajusteur de Pensée fait qu il est d une importance vitale pour nous de comprendre ce que cela signifie si, comme le déclare le Livre d Urantia sur la dernière page, «Le grand défi lancé à l homme moderne consiste à établir de meilleures communications avec le divin Moniteur qui habite le mental humain.»[196:3.34](p. 2097:2]» Notre deuxième essai: Le Fils perdu, de Sherry Layton, sous-titré Retour du Fils perdu à la maison (et au cœur) de son Père. Une étude de cas sur l amour divin est merveilleusement écrit et nous offre un aperçu spécial dans «un voyage pour trouver le Père pour découvrir qu il est resté avec nous tout le temps». Sherry a été une excellente co-rédatrice mais elle va quitter notre équipe pour se concentrer sur ses études de doctorat en philosophie. Merci beaucoup pour toute ta contribution au cours de ces dernières années. Tu vas vraiment nous manquer. Très bonne chance! Notre troisième article, Une vision de l Importance céleste des groupes d étude est dû à Charles Laurence Olivea. Charles considère les groupes d étude d un point de vue particulier qu il définit clairement comme «une vue plus large, une vue vraiment à plus long terme, de la fonction et de la valeur des groupes d étude : Je crois qu en tant réseau mondial, ils possèdent le potentiel de contribuer à la réhabilitation d Urantia en s identifiant de façon plus consciente avec notre gouvernement céleste par une foi intelligente, une étude coopérative et une prière sincère.» Je suis bien d accord avec Charles Laurence et je crois que nous avons tous la capacité d illuminer non seulement les autres mais aussi nous-mêmes au cours d un groupe d étude. Urantia Association International JOURNAL ÉQUIPE DU JOURNAL EDITEUR: Suzanne Kelly, COORDINATEUR DES TRADUCTIONS: Suzanne Kelly TRADUCTIONS: LIAISON FRANÇAIS: ALAIN CYR, JEAN ROYER, JEAN ANNET LIAISON ESPAGNOLE: OLGA LÓPEZ LIAISON FINNOISE: SEPPO KANERVA DIRECTEUR ARTISTIQUE: VERNER VERASS PRÉSIDENT DU COMITÉ: VERNER VERASS MEMBRES DU BSI: BUREAU DES DIRIGEANTS DE L UAI PRÉSIDENT:Chris Wood Etats-Unis VICE-PRÉSIDENT: Merindi Swadling Australie TRÉSORIER: Bart Gibbons Etats-Unis d Amérique, SECRÉTAIRE: Susan Owen Etats-Unis d Amérique - PRÉSIDENTS DE COMITÉS: COMITÉ D ÉDUCATION: Sheila-Keene Lund Etats- Unis d Amérique, COMITÉ DES MEMBRES: Gary Rawlings Royaume-Uni, COMITÉ DES COMMUNICATIONS: Verner Verass Australie, COMITÉ DES CONFÉRENCES: Arnie Ondis, États-Unis d Amérique, EXÉCUTEUR ADMINISTRATIF: Rick Lyon Etats-Unis d Amérique, COMITÉ DES GROUPES D ÉTUDE: Bill Beasley, États- Unis COMITÉ DE DISSÉMINATION: Bernie Belarsky, Australie COMITÉ DES TRADUCTIONS: Chris Moseley Royaume-Uni, COMITÉ DE CHARTE: Travis Binion Etats-Unis d Amérique, Notre dernier article nous parvient d un contributeur régulier, Rick Warren, et c est le chapitre 6 de sa série Vérité, Beauté et Bonté. Dans cet essai, Rick se concentre sur l Adoration, la forme la plus élevée de l énergie spirituelle et il découvre que «Quand vous adorez vous activez simultanément l incitation créatrice et l inspiration à servir.» Rick nous rappelle notre but ultime dans ce chapitre inspirant. Merci encore à Sherry Layton pour son service comme rédactrice assistante et à tous ceux qui ont contribué à ce numéro. Heureuse et illuminante lecture! Suzanne Kelly Méditation dans le Livre d Urantia à la façon de Jésus - suite de la page 1 et Hindouisme: former, calmer ou vider son mental, souvent par l accès à un état modifié, tel qu en se concentrant sur un seul objet. B. S engager dans une contemplation de dévotion, particulièrement la prière. 2) Penser ou réfléchir, particulièrement de manière calme et délibérée. Cela ne veut cependant pas dire que le style bouddhique ou hindouiste de méditation était inconnu au milieu des années 30 en occident, ou que le mot méditation n était jamais utilisé avec cette signification ; il l était, mais il semble qu il nécessitait d être qualifié. Apparemment, le type bouddhique et hindouiste est ce que voulait dire les révélateurs quand ils se référaient à la méditation mystique (voir aussi trances mystiques, communications mystiques, expériences mystiques, phénomènes mystiques, communion mystique et état mystique.) La racine de mystique est un terme grec signifiant «qui appartient aux rites secrets» ou «prêtre des mystères», et au milieu des années 30, le mot lui-même faisait référence aux choses qui étaient secrètes ou obscures. Le fait est qu à cette époque, les méditants bouddhistes et hindouistes gardaient encore leurs techniques traditionnelles comme des secrets bien gardés, ne les transmettant qu à des disciples qu ils considéraient comme qualifiés pour les recevoir. Leurs techniques de méditation semblaient encore plus mystiques parce qu elles tournaient autour d une conscience modifiée et apportait, à la pensée occidentale, des expériences extraordinaires. Quelques rares Européens qui vivaient en orient s étaient cependant soumis aux yogis ou aux maitres bouddhistes et s étaient appliqués eux-mêmes à leurs enseignements ésotériques et, plus tard, ils ramenèrent ces pratiques dans leur pays. Un exemple de ces premiers usages non définis par les dictionnaires se trouve dans une publication alors contemporaine que l on croit être la source de beaucoup des matériaux relatifs à Rodan dans le Livre d Urantia. 3 Cet exemple se trouve dans le livre Problèmes de vie (Issues of Life) de Henry Nelson Wieman 4 et démontre le besoin de modifier le mot méditation pour indiquer quelque chose de semblable à la technique du style bouddhiste et hindouiste. Wieman parle d une «sorte d attente adoratrice et méditative dans laquelle on se met tranquillement à l écoute jusqu à ce que l appel du monde et le désir le plus profond de son cœur se fondent en une seule exigence. Attendre le plus Haut, écrit-il, «encourage une aspiration inarticulée» 5 Plutôt que de l appeler simplement méditation comme le feraient beaucoup maintenant, Wieman a dû forger l expression «aspiration inarticulée» et la lier à «une sorte d attente adoratrice et méditative». Mais ce que cet exemple illustre bien est le fait que les révélateurs ont pris cette «sorte d attente méditative et adoratrice» passive de Wieman et l ont transformée en un type de méditation dynamiquement active de réflexion dans les définitions ci-dessus, c est à dire dans le style de méditation dont Jésus faisait usage et qu il enseignait. Le médian auteur de la quatrième partie a comparé ces méditants à la pensée profonde avec les âmes qui gravissent ces hauteurs d où ils peuvent prendre conscience des courants supérieurs de concepts spirituels et de communications célestes. [Fascicule 160:3.5, page 1778:3] Cependant, ailleurs, le Livre d Urantia se lamente de ce que «il est triste de noter que si peu de personnes sur Urantia prennent plaisir à cultiver ces qualités de pensée cosmique courageuses et indépendantes.» [Fascicule 16:6.9, page 192:5] Rodan Rodan nous donne ce qui est peut-être la meilleure vision dans le Livre d Urantia du type de méditation que Jésus enseignait et pratiquait lui-même. Rodan était récemment devenu disciple de Jésus grâce à l enseignement d un associé d Abner, qui avait dirigé une mission à Alexandrie. [Fascicule 160:0.1, page 1772:1] Et Abner, de tous les disciples de Jésus, était celui qui avait le mieux saisi les enseignements de Jésus. On nous dit du moins que «Durant les dernières années de la vie d Abner et pendant quelques temps après sa mort, les croyants de Philadelphie observèrent, plus strictement que toute autre collectivité de la terre, la religion telle que Jésus l avait vécue et enseignée.» [Fascicule 166:5.6, page 1832:2]. De toute manière, les matériaux concernant Rodan n ont pas été mis dans le Livre d Urantia pour nous tromper. Rodan parle de ce que Jésus «..pratique avec tant de persévérance et qu il vous a si fidèlement enseigné : la méditation adoratrice solitaire... cette habitude, qu a Jésus d aller si fréquemment seul pour communier avec le Père qui est aux cieux. [Fascicule 160:1.10, page 1774:2] Pendant qu il parlait, Rodan dit : Jésus «est dans les collines, récupérant de la puissance.» [Fascicule 160:3.1, page 1777:2] ) Rodan poursuivait en disant : «Le secret de tout ce problème git dans la communion spirituelle, dans l adoration. Du point de vue humain, il s agit de conjuguer la 3 Le médian auteur de la quatrième partie a comparé ces méditants à la pensée profonde avec les âmes qui gravissent ces hauteurs d où ils peuvent prendre conscience des courants supérieurs de concepts spirituels et de communications célestes. méditation et la détente. La méditation établit le contact du mental avec l esprit ; la détente détermine la capacité de la réceptivité spirituelle. Cette substitution de la force à la faiblesse, du courage à la peur, de la volonté de Dieu à la mentalité du moi, constitue l adoration [[Fascicule 160:3.1, page 1777:2] Il observait que «Sur tout sommet de la pensée intellectuelle, on trouve une détente pour le mental, de la force pour l âme et une communion pour l esprit.» Et il indiquait comment la pensée inférieure et égoïste doit être surmontée par des pensées supérieures : De cette position de vie supérieure, l homme peut transcender les irritations matérielles des niveaux inférieurs de pensée soucis, jalousie, envie, désir de revanche et l orgueil d une personnalité immature. Les âmes qui gravissent ces hauteurs se délivrent d une multitude de conflits enchevêtrés concernant les vétilles de l existence, et deviennent ainsi libres pour prendre conscience des courants supérieurs de concepts spirituels et de communications célestes.» [Fascicule 160:3.5, page 1778:3] Le philosophe grec devenu disciple ajoutait : «Quand ces expériences sont fréquemment répétées, elles se cristallisent en habitudes, des habitudes d adoration qui donnent de la force ; ces habitudes se traduisent, en fin de compte, par la formation d un caractère spirituel, et, finalement, ce caractère est reconnu par vos semblables comme une personnalité mûre. Au début, ces pratiques sont difficiles et prennent beaucoup de temps, mais, quand elles deviennent habituelles, elles procurent immédiatement du repos et une économie de temps. [Fascicule 160:3.2, page 1777:3] Remarquez que, pour Rodan, la relaxation associée à la méditation dynamique de type pensant préconisé par Jésus est le résultat de l atteinte du sommet de la pensée intellectuelle et de la communion spirituelle plutôt que des moyens pour l atteindre, c est à dire une partie de la technique plus ou moins séparée, comme c est le cas dans l hindouisme 4 la répétition fréquente de la pratique d une pensée dynamique et adoratrice couplée à la relaxation, c est à dire une méditation à la façon de Jésus et dans le bouddhisme (et aussi dans l auto-hypnose). La plus profonde déclaration de Rodan est : «La méditation établit le contact du mental avec l esprit.» [Fascicule 160:3.1, page 1777:2] En d autres termes, l esprit est contacté par le mental qui pense activement. Et ceci est entièrement cohérent avec ce que nous apprenons ailleurs dans le Livre d Urantia sur la nature des Ajusteurs de Pensée par rapport au mental humain. Ajusteur de Pensée On nous dit très clairement et de multiples façons que les Ajusteurs de Pensée habitent et interagissent à l intérieur des «centres de pensées du mental de l individu.» [Fascicule 34:5.6, page 379:6] «Si l on est disposé à admettre, comme hypothèse de travail pratique, l existence d un mental théorique subconscient dans la vie intellectuelle qui autrement est unifiée, alors, pour être logique, on devrait supposer l existence d un domaine semblable et correspondant d activité intellectuelle ascendante, en tant que niveau superconscient, la zone de contact immédiat avec l entité spirituelle intérieure, l Ajusteur de Pensée.» [Fascicule 100:5.6, page 1099:3] «La conscience humaine repose doucement sur le mécanisme électrochimique sous-jacent, et touche délicatement le système énergétique morontiel-spirituel qui la domine. Au cours de sa vie de mortel, l être humain n est jamais complètement conscient d aucun de ces deux systèmes, et c est pourquoi il lui faut travailler dans le mental dont il est conscient.» [Fascicule 111:1.5, page 1216:6] R emarquez combien cette idée d activité intellectuelle ascendante forme un parallèle proche de l image de la méditation de Rodan comme ascension d une montagne intellectuelle. Remarquez aussi que ce n est la zone inférieure de la conscience qui est impliquée mais le système énergétique morontiel-spirituel. «La principale difficulté que vous rencontrez pour entrer en contact avec votre Ajusteur consiste en cette nature matérielle tellement ancrée. Bien peu de mortels sont réellement des penseurs. Vous ne développez pas et ne disciplinez pas votre mental jusqu au point favorable à une liaison avec les Ajusteurs divins. Le mental humain fait presque la sourde oreille aux arguments spirituels que l Ajusteur traduit en les extrayant des multiples messages des télédiffusions universelles d amour provenant du Père des miséricordes. L Ajusteur constate la quasiimpossibilité d enregistrer ces directives spirituelles vivifiantes dans un mental animal si complètement dominé par les forces chimiques et électriques inhérentes à votre nature physique.» [Fascicule 110:7.6, page 1213:1] Ici, il est supposé que la pensée à la fois contacte et entend l Ajusteur de Pensée, puisque rien n est dit d une écoute passive. Les Ajusteurs de Pensée ne parlent pas à notre mental, mais ils doivent utiliser notre mental pour parler à leur place. Ils le font avec nos propres processus de pensée. «L Ajusteur de Pensée n a pas de mécanisme spécial par lequel il puisse atteindre à l expression de soi. Nulle faculté religieuse mystique n existe pour recevoir ou exprimer des émotions religieuses. Ces expériences sont rendues possible par le mécanisme naturellement approprié du mental humain, d où une explication de la difficulté que rencontre l Ajusteur à entrer en communication directe avec le mental matériel qu il habite constamment. L esprit divin établit le contact avec l homme mortel, non par des sentiments ou des émotions, mais dans le domaine de la pensée la plus élevée et la plus spiritualisée.» [Fascicule 101:1.2, page 1104:6] «Il est le stimulus spirituel de la pensée, supérieur et vraiment interne.» [Fascicule 108:6.4, page 1193:3] «L Ajusteur ne cherche pas à contrôler votre mode de pensée en tant que tel, mais plutôt à le spiritualiser, à lui donner un caractère éternel. Ni les anges ni les Ajusteurs ne s occupent directement d influencer la pensée humaine ; c est exclusivement la prérogative de votre personnalité. Les Ajusteurs se consacrent à améliorer, modifier, ajuster et coordonner vos processus mentaux.»[fascicule 110:2.3, page 1205:1] Ces habitants divins ajustent notre pensée jusqu à ce qu elle parle pour eux, jusqu à ce que le contenu de nos pensées coïncide avec la vérité supérieure et leur traduction des émissions universelles du Père du Paradis. Ce dont nous faisons l expérience en nous perfectionnant dans la méditation à la façon de Jésus c est en même temps leur pensée et la nôtre! De même, Rodan a parlé du besoin de discipline mentale que l on trouve dans la répétition fréquente de la pratique d une pensée dynamique et adoratrice couplée à la relaxation, c est à dire une méditation à la façon de Jésus, afin de développer le ment
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x