Journal littéraire du CDI

Please download to get full document.

View again

of 14
6 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
N°4 SPECIAL ETE Redac Collège La Chênaie Journal Littéraire du CDI Toute l’équipe du club lecture vous livre le dernier numéro de « Redac » de cette…
Document Share
Documents Related
Document Transcript
N°4 SPECIAL ETE Redac Collège La Chênaie Journal Littéraire du CDI Toute l’équipe du club lecture vous livre le dernier numéro de « Redac » de cette année. Une poignée de coups de cœur, des histoires surprenantes, des jeux énigmatiques sont les ingrédients pour passer un été agréable. Alors chers lecteurs, plongez-vous dans Redac ! Redac vous souhaite à tous de très bonnes vacances et à l’année prochaine ! Les coups de cœur p1-3 Actus : Le dossier d’Okapi sur les « dix bonnes raisons d’aimer lire » p4-5 Devinettes p6 Mots cachés p7 Les charades p8 L’oiseau et l’enfant p9-11 DITO Sommaire E 1 Les coups de coeur Les revenants. De Jean Molla Par Camille. 4e 5 Nana De Ai Yazawa Par Lindsay 5e 5 C est l histoire de 2 filles qui ont le même prénom « NANA » et le même âge lors de leur rencontre (20 ans). Nana Komatsû est une lycéenne très belle et gentille. Elle a beaucoup d aventures avec les garçons et ceux-ci lui brisent le cœur. Heureusement, son ami June est là pour elle. . . Nana Ösaki est une jeune femme qui ne vit que pour le rock et malheureusement pour elle, l amour de sa vie « Ren » va la laisser seule dans sa ville natale. Il part donc à Tokyo pour tenter sa chance avec les agences de musique. Malgré sa tristesse, Nana se relève et marche droit devant en espérant pouvoir elle aussi, monter à Tokyo. Plus tard, les deux filles vont se rencontrer et vivre de belles aventures. Et pour savoir la suite, il faut lire les livres. . . . . Auteur : Jean MOLLA Résumé : Ce livre raconte l’histoire d’une famille qui vit à Paris. A la mort du père, la mère Jeanne et ses deux enfants, Nicolas et Quentin, décident d’emménager à Comberoumale. Mais des choses étranges surviennent. D’où vient cette pierre rougeâtre e ncastrée dans le sol de la cave ? Et qui est donc cette mystérieuse vieille dame qui semble épier Quentin ? Pourquoi Nicolas reçoit-il un étrange mail et qui est le mystérieux expéditeur ? Mon avis : Ce livre est vraiment très bien. J’ai trouvé le début assez angoissant. On se pose la question sur l’origine de la pierre, qu’est-ce qu’elle cache… Cette impression est donnée car l’édition ne met pas de résumé sur la quatrième de couverture, seulement un passage du livre. Donc, on se retrouve presque dans la peu de Quentin, à se demander ce qui se passe autour de nous. C’est également pour cela que le résumé que j’ai fait est assez court. Quand on comprend d’où vient cette pierre, on est comme le personnage qui vient de découvrir un lourd secret. L’histoire est vraiment très prenante, les dialogues ne sont pas toujours très présents et laissent place à de magnifiques descriptions. Vraiment, je ne trouve pas de défauts à ce livre que j’ai dévoré en une nuit ! 2 Les enquêtes d’Enola Holmes. 1 : la double disparition De Nancy Springer Par la documentaliste Babe my love De Yoko Maki Par Marion. 4e 6 Enola Homes n’est autre que la petite sœur d’un célèbre détective, Sherlock Holmes. Cependant elle mène une vie moins palpitante que son frère. Un jour, sa mère avec qui elle vit, disparaît mystérieusement. Enola cherche alors à comprendre et s’aperçoit qu’elle lui a laissé de nombreux indices. Entre temps, Enola contacte ses deux frères, habitant Londres, afin de les informer de cette terrible nouvelle. Ceux-ci, assez froids à son égard, n’ont qu’une idée en tête, envoyer Enola dans un foyer pour jeune fille. Bien déterminée à ne pas suivre la décision injuste des deux hommes, Enola s’enfuit. Sur sa route, elle se retrouve mêlée à une autre affaire de disparition, l’enlèvement d’un jeune marquis. C’est le commencement de nombreux ennuis… Pour les passionnés d’intrigues policières, vous serez un peu déçus. En effet, en tant que lecteur on arrive assez facilement à comprendre qui se cache derrière l’enlèvement du marquis, ou à déchiffrer les messages codés laissés par la mère d’Enola. Je trouve que l’on reste un peu sur sa fin, vu que l’on a toujours pas de réponses concernant la disparition de la mère. L’intrusion de l’histoire du marquis semble être un rajout de dernière minute, pour donner de la contenance au roman. Pour les passionnés d’histoire, vous serez ravis. De nombreuses descriptions sur les objets de la vie quotidienne, sur les tenues de l’époque, ou encore Londres : ses quartiers, ses monuments, et sa population, jalonnent le roman. Le personnage d’Enola Homes est assez attachant. Kippei est un lycéen normal. Mais un jour il reçoit la garde de sa cousine Yuzuyu qui est toute jeune, dont la mère a mystérieusement disparu. Ce séjour de Yuzuyu chez Kippei ne devait être que passager mais il s éternise. Et Kippei et yuzuyu deviennent inséparables ! Mon avis: J ai bien aimé ce livre, c est très mignon de voir l affection qu ils ont l un pour l autre ! ^^ Note: Vous pouvez allez voir les épisodes ici: http://jawadc. free. fr/?q=node/250 3 Chroniques des temps obscurs De Michelle Paver Par Marion. 4e 6 Chocolat & Vanilla De Moyoco Anno Par Marion. 4e 6 Résumé: Torak est un jeune garçon qui n a que douze ans. Il vivait dans la forêt avec son père quand celui-ci a été tué par un ours. Mais ce n était pas un un ours normal. C est un ours possédé, un démon contrôlé par un des sept mangeurs-d âmes dans un seul but: tuer son père. Torak se retrouve seul, obligé de se débrouiller par lui-même dans le monde primitif. Il chasse tout seul jusqu à ce qu il trouve un jeune louveteau devenu lui aussi orphelin après une inondation qui a tué sa famile. Torak le baptisera « Loup » et tout deux arrivent à se comprendre. Torak vient de découvrir qu il parle le loup. Et lui et Loup doivent se rendre à la Montagne de l Esprit-du-monde pour lui demander de détruire l ours. Hélas, il est peut-être déjà trop tard. . . Mon avis: C est un livre captivant et émouvant. On ne s ennuie jamais ça c est sûr ! Il y a tellement de suspense à la fin que je conseillerais à ceux qui veulent l emprunter de prendre le tome 2 avec ! Chocola et vanilla sont deux petites filles spéciales: ce sont toutes deux des sorcières venues d un monde magique. Leur but est simple: se disputer le trône de leur pays, dont elles peuvent être toutes les deux reines ! Le trône sera à celle qui récoltera le plus de cœurs d humains ! Oui mais attention, quand on est à la fois amies et rivales, l affaire se complique ! Mon avis: J ai adoré ce manga, les dessins sont très bien, l histoire sort de l ordinaire et l auteur a beaucoup d humour ! ^^ Note: Si vous avez aimé le manga, regardez les dessins animés: http://japmangas. kazeo. com/Chocola-EtVanilla-51,r84207. html 4 Nous vous invitons à jeter un œil dans le dernier numéro d’Okapi, l’enquête du moment est consacrée aux plaisirs de lire. Okapi démontre à tous ceux qui sont convaincus que la lecture c’est « ringard », le contraire ! Extraits “Si ce n’était pas obligatoire, je ne lirais même pas. ” “Si ce n’était pas obligatoire, je ne lirais même pas. Je n’aime pas ça, mais je sais que c’est important”, soupire Sofiane, 13 ans. Les parents, l’école, et parfois les copains, tout le monde te pousse à lire. En fait, tu lis déjà beaucoup, sans même t’en rendre compte : sur l’écran de ton ordinateur ou encore en dévorant ton… Okapi ! Oui, mais on t’encourage aussi à lire de “vrais” livres. Toi, tu pourrais très bien t’en passer : pas le temps, trop long, trop ennuyeux. Se plonger dans un roman demande un effort, c’est vrai, mais il est largement récompensé : émotions fortes, sensation d’évasion, découverte du monde ou de soi-même… La preuve en dix bonnes raisons de lire. Deviens un héros ! L’écrivain Mikaël Ollivier décrit un drôle de phénomène que tout lecteur a déjà expérimenté : l’identification. “Je suis timide : les personnages des romans parlent pour moi. Je suis casanier : ils me font parcourir le monde. J’ai peur de déplaire aux femmes : ils les séduisent à ma place. Je comprends mal le monde : ils me l’expliquent en s’y frottant à ma place. Je me sens lâche : ils sont héroïques. ”* En lisant, tu peux te glisser dans la peau du héros, mais en toute sécurité. On dirait que ça a été écrit pour toi, que ça te parle : ces désirs, ces souffrances, tu pensais être le seul à les avoir ressentis. Pourtant, Bella qui a un chagrin d’amour dans Twilight, c’est toi tout craché. Et Harry Potter victime d’injustices, ça t’arrive tout le temps ! * Extrait de Celui qui n’aimait pas lire, de Mikaël Ollivier (La Martinière). ACTU 5 Voyage gratos ! Parcourir des milliers de kilomètres sans quitter ton lit, c’est possible : il suffit de prendre un bouquin. Avec lui, l’espace-temps se dilate : à toi le trip dans le passé, le futur ou des univers inventés. Grâce à la lecture, tu peux voyager dans le monde entier comme Matilda, l’héroïne de Roald Dahl. “Les livres la transportaient dans des univers inconnus, lui faisaient rencontrer des personnages hors du commun qui menaient des vies exaltantes. Ainsi naviguat-elle sur d’antiques voiliers avec Joseph Conrad, explora-t-elle l’Afrique avec Ernest Hemingway et l’Inde avec Rudyard Kipling. Ainsi assise au pied de son lit, dans sa petite chambre d’un village anglais, visita-t-elle de long en large et de haut en bas le vaste monde. ”* Tout ça sans quitter sa maison. Trop fort ! * Extrait de Matilda, de Roald Dahl (Gallimard Jeunesse). Cultive tes passions ! “Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe”, disait l’écrivain Jules Renard. Autrement dit, chaque livre déclenche en toi une émotion. Même si lire, c’est pas trop ton truc, réfléchis aux domaines qui t’intéressent. Tu pourrais bien trouver dans des documentaires ou dans des romans des informations, des conseils, des idées pour nourrir ton hobby, quel qu’il soit : équitation, basket, cuisine, mode… “Il faut dénicher un livre avec un sujet qui nous branche, conseille Jérémy, 13 ans. Moi, c’est le PSG. Eh bien j’ai lu un bouquin entier sur le sujet !” Une passion, c’est comme une plante : ça se cultive et on n’oublie pas d’y ajouter de l’engrais. Retrouvez l intégralité de cet article dans le numéro de juin 2010 du magazine Okapi pour les jeunes de 10 à 15 ans. 6 Rigolons !!!! Qu est ce qu un sumo ne poura jamais faire ? Pourquoi les princesses de contes de fées sont-elles toujours mignonnes à croquer ?! Par Marion Juste un peu de rire ! DEVINETTES Marion. 4e 6 7 B T R E U N I Q S M A T I N H F S C S E D U D C A Y T C T X O L O K V B W X X C V C R A Y O N V N D C T A R R N I P D O O N J E N C O B O E S L S F T T U E J L N W C H A T L N F P L K D C B U Y R D E O A P L Y U M L E O H E Q R A M O M G X D I X U E P J C D M F T V D N C L A T V E P T D R N E F T L D A T E J L H N E M V M D J E U X G R K C B C D H T A E V O O L C P A D R A O B V L X F K R B N S T I O M D X L O Z U F B E R K A Z I C S S R L E F F A G E S D Q A G J Q C T E U C S C X P R O F E S S E U R L D A S K O R B Y A Z E R U N E B L D S O X H F H I O A B N L M H F G V S D S R I C I D J H I C L U B L E C T U R E Q E U H E S F S S A D Q S X V C F T Y J M V Z G R K E Q E T K V I E S C O L A I R E E K Q J R G S A D I X W C S T I O P J I U L M L T Y U F Y U N C H A I S E B H L R E N N U I P MOTS CACHES A trouver : Bureau Chaise Ecole Professeur Club lecture Elève Cahier Crayon Devoirs Mots croisés Jeux Mots cachés Tableau Permanence Vie scolaire Ennuie Trousse Matin Réveil Habits Marion. 4e 6 8 LES CHARADES Mon premier est la première lettre de l alphabet Mon deuxième pousse dans les rizières Mon troisième est le terme familier de copain Mon quatrième est composé de minutes Mon tout est un livre très célèbre. Je suis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon premier est entre la peau et les os Mon deuxième signifie « verrouiller » en anglais Mon troisième est l entrée d une grande maison Mon quatrième est le bruit que fait la vache Mon cinquième est le bruit d un serpent Mon tout est un grand détective. Je suis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon premier est une trace laissée sur le sol Mon deuxième est un adjectif qui désigne quelqu un qui ne fait pas de bêtises Mon troisième a des points noirs et roule sur le tapis Mon quatrième est composé de plusieurs lettres Mon cinquième est construit par les oiseaux Mon sixième est une expression de satisfaction Mon septième est la fin du mot « laque » Mon tout mène aux enfers Je suis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Camille. 4e 5 9 L aube illuminait la verdure du sol de la forêt. La mousse, coincée entre le tronc noueux d un grand chêne, abritait tellement de sortes de plantes, qu on ne distinguait plus rien. . . Sur la plus haute branche de l arbre le plus haut de la forêt, se trouvait la plus belle créature qui soit. Du haut de son perchoir, le rossignol, tendait le cou et observait de ses yeux écarquillés et craintifs. Ses ailes, noires de jais, battaient à la mesure de ses pas et son cou se tendait afin de mieux apercevoir toute la totalité de la forêt. Il pencha la tête à gauche, puis à droite avant de la redresser. Il ouvrit le bec, et, du fond de sa gorge, sortit un sifflement. Ce sifflement-là, c était le plus beau que vous auriez jamais pu entendre. C était un chant de bonheur un peu naïf, un chant qui venait du cœur d un oiseau. . . Une ombre se profila à l horizon. Un rapace géant aux ailes grises sombres traversa la clairière où le rossignol s était posé, et passa sous le nez de celui-ci. Comme il était beau avec son cou majestueux, ses ailes grises, grandes et fortes et ses serres d argent. . . Mais, hélas, une puissance et une beauté pareilles sont éphémères. . . Un chasseur s approcha et tira, de cette chose si souvent maudite par les animaux. . . Le vautour tomba au sol, sans un bruit et le regard du rossignol se voila de larmes. Encore une victime de plus du pouvoir malsain des hommes. Ceux-là n en avaient jamais assez ! Chaque beauté de la Terre qui leur faisait envie, il la capturait, la torturait, se l appropriait et la détruisait. Depuis la nuit des temps cela se passait comme ça et ce, jusqu à ce qu ils aient tout détruit et qu il ne reste rien ou qu ils prennent enfin conscience de leurs actes et cessent de faire le mal. . . Le chasseur s approcha de l oiseau étendu sur la terre molle, le malheureux vautour. Un rictus déforma ses lèvres. Il ramassa sa proie et s enfuit. Le rossignol resta longtemps là, prostré, craignant, lui aussi , de se faire prendre par un autre homme qui passerait par là. Soudain, un bruissement le fit sursauter. Il se cacha derrière une feuille d arbre. Mais la curiosité le poussa à jeter un coup d œil derrière. L’OISEAU ET L’ENFANT 10 Ce n était pas un chasseur. C était une fille. Une toute petite fille aux cheveux bruns et aux yeux verts. Elle était vêtue d une robe bleue ornée de fleurs blanches. A sa main droite pendait une poupée qu elle tenait fermement, les doigts crispés sur le bras blanc en cire. Cette fillette semblait si ordinaire et pourtant si différente. . . Ses joues rosées, faisaient ressortir le sourire angélique qui émanait de ses lèvres entrouvertes. Elle avança d un pas hésitant. Ses boucles brunes tombaient sur son visage d enfant. Elle semblait si belle, si sereine. Le rossignol sortit de sa cachette. Cette petite humaine ne représentait aucun danger pour lui. Et là, sans qu il sache vraiment pourquoi, pris d une impulsion soudaine, il voleta vers elle. Il se posa sur son épaule en lui frôlant doucement la joue avec son aile. La fillette tourna la tête. Leurs regards se croisèrent. L oiseau regarda l enfant. L enfant regarda l oiseau. Et le temps passa. Des secondes puis des minutes. L air semblait figé dans ce flot d émotions, sans mots ni gestes. Le regard de l enfant, vert d eau, ressemblait à un océan agité de remous qui se tordait encore et encore, comme une touffe d herbe happée par le vent. Le rossignol, si faible, petit, minuscule, se sentit soudain fort et grand. Il regardait le monde d un nouvel œil. La fillette leva la main vers lui. Il ne bougea pas. Elle lui caressa doucement la tête puis baissa ses mains, les mit en coupe et les présenta à l oiseau. Celui-ci la regarda et comprit aussitôt. Il se hissa sur la main de l humaine et s y agrippa fermement. Soudain, un nouveau bruit surgit de sous les buissons. Une humaine, grande, aux traits plus fins et les cheveux de la même couleur que la fillette, tirés en arrière en queue de cheval, arriva dans la clairière. Quand elle vit la petite humaine qui lui ressemblait, son visage s éclaira d un grand sourire. Elle se pencha en avant, et la prit dans ses bras. Le rossignol, eut juste le temps de sauter à terre, avant de se faire écraser par l étreinte maternelle de la femme. La grande humaine tendit la main à la fillette, celle-ci la prit joyeusement. Elles s éloignèrent ensembles à travers la forêt. Le rossignol les suivit en voletant. A quelques mètres de là, se tenait une petite maison en briques rouges. Les murs étaient parcourus de lierre qui grimpait le long des murs et les fenêtres, claires et propres, permettaient d apercevoir ce qui se trouvait à l intérieur. Les deux humaines entrèrent et la plus grande ferma la porte. Le rossignol se posta à la fenêtre pour regarder ce qui allait se passer. La mère déposa la fillette sur une surface chaude et moelleuse et la laissa se pelotonner contre les carrés mous qui se trouvaient à proximité. La femme entrouvrit la fenêtre et le rossignol put se glisser par la mince ouverture sans que personne ne l aperçut. Peut de temps après, la grande humaine, qui était sortie, rentra et ferma la fenêtre. Le rossignol soupira. Maintenant, il était prisonnier, mais peut importe. Ici, il faisait chaud et il ne souffrirait pas de la faim. . . Et puis. . . il avait retrouvé la fillette. Celle-ci le remarqua et l attira contre elle, sur la chose molle sur laquelle elle était assise. . . Le rossignol colla son bec, à la fenêtre. La fillette arriva et la lui ouvrit. Cela faisait quelques jours qu il était chez elle et il ne regrettait pas son ancienne vie. Sa nouvelle amie lui plaisait, et elle le laissait aller se balader dans la forêt quand il en avait envie. . . Il se baladait mais revenait toujours le soir chez la petite fille. Mais aujourd hui c était différent. . . Aujourd hui, l air était frais, les arbres laissaient tomber leurs feuilles, les oiseaux s envolaient pour des pays plus chauds. Aujourd hui, c était l automne. . . Le rossignol se promena, comme à son habitude, dans la forêt. Il savait qu il devrait partir bientôt, et laisser la fillette seule, mais il ne pouvait s y résoudre. Les jours passèrent. . . Le rossignol resta auprès de la petite fille mais il ne sortait plus. . . il faisait trop froid, c était l hiver maintenant. La neige tombait à gros flocons. . . On ne trouvait plus un gramme de nourriture dans la forêt. La fillette le nourrissait tant qu elle pouvait, mais les restes de poulets et de frites ne convenaient pas au petit corps de l oiseau. Il maigrissait de jour en jour. . . 11 Un matin, alors qu il regardait le tapis blanc qui recouvrait la terre, la petite fille se rapprocha de lui, sans bruit. Elle s accroupit à sa droite et l observa de ses yeux verts, ceux qui avaient fait renoncer au rossignol de la quitter. Celui-ci tourna la tête. En voyant ces yeux si tristes, ceux qui avaient peur de le perdre, il se décida. Pour son bien, et pour le sien, il migrerait tant qu il en était encore temps, et la rejoindrait au printemps prochain. . . La fillette le regarda. Une larme roula sur sa joue. Elle ouvrit la fenêtre et laissa son ami s envoler au loin. . . Le rossignol la regarda une dernière fois et s envola vers le sud. . . Peu de temps après, le rossignol atterrit dans les pays du sud, ceux dans lesquels il faisait toujours chaud. Il y resta. Sans cesse, il pensa à son amie, qu il avait laissé là-bas. Comme il regrettait de l avoir abandonnée. . . Enfin, vient la période du retour: le printemps. L
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x