Journal Lycéen De l Etablissement Jean Baptiste Dumas

Please download to get full document.

View again

of 40
11 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
1 N 29, Janvier 2015 Journal Lycéen De l Etablissement Jean Baptiste Dumas 2 SOMMAIRE Edito p. 3 BD p.34 p.34 Unluckies Adventures Vol III Charlie p.4 p.4 Qui sont ces dessinateurs et journalistes morts?
Document Share
Documents Related
Document Transcript
1 N 29, Janvier 2015 Journal Lycéen De l Etablissement Jean Baptiste Dumas 2 SOMMAIRE Edito p. 3 BD p.34 p.34 Unluckies Adventures Vol III Charlie p.4 p.4 Qui sont ces dessinateurs et journalistes morts? p.11 Au nom de p.12 La minute d Athèna déçue p.13 Des coups meurtriers contre des coups de crayons p.14 Je suis Charlie p.16 Oui et Non p.17 Charlie est mort, VIVE CHARLIE p.19 La BD d Ignis p.20 p.21 L histoire de Charlie p ans d existence, 45 ans de unes p.30 Le lycée se mobilise Citations p.38 p.38: Citations Peuplières This is the endp.40 Actualités p.31 p.31 Les voeux de la rédaction p.32 Que dit la Politique ce mois-ci p.33 Les lycéens se réinventent journalistes Editorial Liberté! Un mot qui avait été compris par les journalistes de Charlie Hebdo. Depuis de nombreuse années ils ont fait vivre la presse française et nous ont fait rire grâce à leurs satires. Le comité rédactionnel du Peuplier a voulu leur rendre hommage avec cette édition spéciale consacrée à l attentat qu ils ont subi mercredi 7 Janvier En ces heures sombres pour la république française et pour la liberté d expression, les lycéens de JBD ont voulu marquer leur soutien aux disparus, car vous remarquerez que dans cette édition spéciale ce ne sont pas seulement des membres habituels du comité rédactionnel qui ont écrit, mais des élèves de tout le lycée, qui grâce à leur belle plume et leurs somptueux coups de crayon, ont fait battre le cœur de Charlie. Dans ces moments de tristesse et de peur, il nous faut faire preuve d unité, il nous faut faire bloc face à ces actes d une extrême barbarie qui ont été commis. Et en ce moment, je me rappelle un poème de William Ernest Henlay, le poème préféré de Nelson Mandela : Invictus. Je ne vous en citerai que quelques vers : «En ce lieu de colère et de pleurs Se profile l ombre de la Mort Je ne sais ce que me réserve le sort Mais je suis, et je resterai sans peur.» Car c est ce que nous devons faire : rester sans peur, car la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Alors n ayons pas peur car cela ne pourrait qu être néfaste à la liberté d expression. Alors rendons hommage à Charlie, rendons-le immortel, car en voulant le tuer et atteindre la liberté d expression, ces terroristes n ont fait que renforcer son combat. Il ne faut pas oublier ces artistes, ces journalistes, ces policiers, car tant qu ils seront dans notre coeur, il vivront à jamais. Je vous invite donc à lire entièrement ce Peuplier du mois de Janvier 2015 en pensant à tous les disparus tombés pendant ces trois jours de désolation: -Stéphane Charbonnier alias Charb, 47 ans, dessinateur -Georges Wolinski, 80 ans, dessinateur -Jean Cabut alias Cabu, 76 ans, dessinateur -Bernard Verlhac alias Tignous, 57 ans, dessinateur -Bernard Marris, 68 ans, économiste -Philippe Honoré, 73 ans, dessinateur -Michel Renaud, 69 ans, fondateur du festival clermontois «Rendez-vous du carnet de voyage», -Mustapha Ourrad, correcteur -Frédéric Boisseau, 42 ans, agent de maintenance -Ahmed Merabet, 41 ans, policier du XIème arrondissement -Franck Binsolaro, 49 ans, policier chargé de la protection de Charb -Elsa Cayat, 54 ans, psychanalyste et chroniqueuse -Clarissa Jean-Philippe, policière tuée lors de l attentat de Montrouge (25 ans) et les quatre otages morts lors de la prise d otages Porte de Vincennes: -Yohan Cohen, 22 ans, -Yoav Hattab, 21 ans, -Philippe Braham, -Francçois Michel Saada Vous remarquerez que le Peuplier est divisé en deux partie une première dédiée à Charlie puis une avec les articles d actualité du mois de Janvier 3 4 Charlie Qui sont ces dessinateurs et journalistes morts? Stéphane Charbonnier alias Charb Stéphane Charbonnier plus connu sous le nom de Charb est né en 1967 à Conflans-Sainte- Honorine. Dès le collège il se passionne pour le dessin, il publie ses esquisses dans le journal du collège. Il commence sa carrière journalistique dans la Gazette du Val d Oise pour laquelle il publie des dessins portant sur l art et le cinéma. A partir de 1991 il commence à travailler pour l hebdomadaire satirique La Grosse Bertha. Un an après il se lance dans Charlie Hebdo avec Philippe Val et Cabu, qui relancent ce journal. Ses dessins sont publiés par des journaux et magazines nationaux dont L Écho des savanes, Télérama, Mon Quotidien et L Humanité. En 2009 il succède à Philippe Val en tant que directeur de publication du journal satirique. En 2011 il reçoit des menaces de mort suite à la publication de caricatures du prophète Mahomet. Il vit alors sous protection policière jusqu à sa mort le 7 janvier dernier. Il avait 47 ans. Charlie Hebdo, septembre 2012 Georges Wolinski 5 Georges Wolinski est né le 11/05/51 ; il a été élevé par ses Grands Parents, son père étant mort et sa mère atteinte de la tuberculose. Il ne la rejoindra qu à l age de 13 ans. Il publie ses premiers dessins en 58 ; en 1960 il entre dans l équipe de Hara Kiri et en 68 dans le Journal du Dimanche. Il occupe la fonction de rédacteur en chef à Charlie Hebdo de 1970 à Il dessinera pour l Humanité de 1977 à 1984 tout en continuant à dessiner pour Charlie Hebdo. En 1998, il reçoit le Prix International d Humour Gat Perich. Et en janvier 2005 il est décoré de la légion d honneur. Il travaille comme dessinateur pour Charlie Hebdo jusqu à sa mort lors de l attentat dans les locaux du journal, le 7 janvier Il avait 80 ans. Une de Charlie Hebdo signé Wolinski 6 Charlie Jean Cabut Jean Cabut dit Cabu est né le 13 janvier 1938 à Châlon-en-Champagne. Il était caricaturiste, dessinateur de presse et auteur de bandes dessinées français. Il est le père du chanteur Mano Solo ( ). Cabu est mort assassiné le 7 janvier 2015 lors de la fusillade au siège du journal Charlie Hebdo. Regardez bien ce visage...y voyez-vous le mal? Moi en tout cas j y vois beaucoup de choses mais pas ça. Comme toujours malheureusement on ne reconnaît les héros et les vrais artistes qu une fois qu il sont morts. J ai appris que le mot «beauf» par lequel on désigne les gens bornés et réactionnaires vient en fait d un personnage créé par Cabu, de même que l éternel ado maladroit qu est «Le Grand Duduche». Il a pris tous ses sentiments pour les mettre dans ces dessins. Voltaire a écrit un jour : «Je ne suis pas d accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu au bout pour que vous puissiez le dire». C est en écrivant des petits mots comme ceux-là et en montrant des sourires aussi inspirants que celui de Cabu que nous nous battons pour notre liberté d expression. Charlie Hebdo, Decembre 2012 Bernard Vherlac alias Tignous 7 Bernard Verlhac, plus connu sous le nom de Tignous, était dessinateur pour le journal parfois virulent et satirique dont tout le monde parle : Charlie Hebdo. Il fait partie de ces pauvres personnes assassinées sauvagement par des terroristes le 7janvier 2015 sur leur lieu de travail. Tignous avait 58 ans depuis seulement six jours le jour où il a été tué. Et oui, il était né le premier jour de l année 1958 à Paris. Sa carrière de dessinateur caricaturiste a été très riche, il a fait de nombreuses publications, dont la plupart pour la maison d édition française 12bis spécialisée dans le domaine des mangas et des bandes dessinées. Il est également à l origine de certaines illustrations d oeuvres politiques et fantastiques. Cependant, sa vie ne se limitait pas à son travail d artiste, Il était papa d une jeune fille de 17ans, sans doute lycéenne comme nous. Cette courte biographie a pour but de rendre hommage à un homme qui n est pas regretté juste par sa famille et ses amis, mais par beaucoup de Français. Sa mort ainsi que celle de ses collaborateurs aura été vengée, pas seulement en leur nom, mais aussi au nom de la liberté d expression. Je pense que l expression «morts pour la France» peut être employée pour eux, car ces Hommes étaient des soldats avec pour seule arme un stylo. Un stylo... quelle arme inoffensive!!! Charlie Hebdo, 2010 8 Charlie Philippe Honoré Né à Vichy en 1941, Philippe Honoré vit ensuite à Pau où s est établie sa mère à la fin des années Il apprend le dessin en autodidacte et est publié pour la première fois en 1957 dans le quotidien régional Sud Ouest. Philippe Honoré mène une longue carrière dans le dessin de presse, collaborant à des dizaines de titres dont les quotidiens Le Monde et Libération, et des magazines et revues comme HaraKiri, Globe, La Vie ouvrière, HYPERLINK, Les Inrockuptibles, Le Magazine littéraire etc. Ses rébus littéraires publiés dans Lire font l objet de deux recueils, édités au cours des années 2000 par Arléa. Il illustre également des ouvrages, comme le Bestiaire d Alexandre Vialatte et La Symphonie animale d Antonio Fischetti. Honoré réalise des couvertures de livres, notamment pour la collection des «Petits Classiques» éditée par Larousse. En 2010, il fait partie des dessinateurs invités à illustrer l édition anniversaire du Petit Larousse. Ses dessins ont été montrés à l occasion d expositions collectives. Honoré entre en 1992 à Charlie Hebdo et y travaille ensuite sans discontinuer. Quelques minutes avant l attentat du 7 janvier 2015, dans lequel il trouve la mort, Honoré publie un dessin sur le compte Twitter de l hebdomadaire, en guise de vœux du nouvel an de la rédaction, représentant Abou Bakr al Baghdadi, chef de l organisation État islamique, présentant ses vœux en déclarant «et surtout la santé!». Ironie du destin. Dernière caricature de Honoré pour Charlie Hebdo Bernard Maris 9 Né Toulousain, Bernard Maris voit le jour le 23 septembre Titulaire d un BAC économique et social, il s oriente vers l université de sciences économiques de Toulouse où il y obtiendra son doctorat en 1975 grâce à sa thèse intitulée «La distribution personnelle des revenus : une approche théorique dans le cadre de la croissance équilibrée» à l aide du Maître assistant Jean Vincens. Bernard Maris devient en 1994 professeur des universités à l institut d études politiques de Toulouse. Il a ensuite obtenu un poste de professeur des universités à l institut d études européennes de l université Paris VIII. Il est souvent présenté comme altermondialiste, du fait de sa participation au conseil scientifique d ATTAC, mais il est surtout un grand admirateur de John Maynard Keynes, à qui il a dédié un ouvrage. Il écrit pour différents journaux : Marianne, Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine, Le Monde et Charlie Hebdo dans lequel il prend le pseudonyme d Oncle Bernard. À la radio, il donne sur France Inter une chronique quotidienne (du lundi au jeudi, à 6h50), L autre économie, et tous les vendredis, il participe à un débat sur un thème d actualité économique avec le journaliste économique des Echos Dominique Seux, à partir de 7h15. Il est aussi présent à la télévision, sur la chaîne I Télé où il participe en tant que chroniqueur à l émission Y a pas que le CAC, où il commente avec un autre professeur économie, Philippe Chalmin (néoclassique), l actualité économique jusqu au mois de juin Il intervient également de manière récurrente dans l émission C dans l air sur France 5. Tout ceci devrait en réalité être écrit au passé car il nous a quittés tristement le 7 janvier 2015 au matin, victime de l attentat visant Charlie Hebdo. Livre de Benard Marris, Antimanuel d économie, Tome 1, 2003 10 Charlie Michel Renaud Il avait été convié à la réunion par Cabu et il a été abattu mercredi comme les 11 autres personnes présentes lors de la réunion de rédaction de Charlie Hebdo; cet ancien journaliste est essentiellement connu pour la création du Festival Clermontois «Rendez vous de Carnets de Voyage». Ce festival est organisé depuis l an 2000 par l association IL FAUT AVOIR. L objectif de la manifestation est d ouvrir une fenêtre sur ce support particulier qu est le carnet de voyage, de donner à voir les nouveautés du genre, mais également de récompenser les plus remarquables. C est le voyage en tant qu expérience humaine qui est au cœur des débats, celui qui permet la rencontre, dans le respect des cultures et des différences. Tous les ans, au mois de novembre, CLERMONT-FERRAND devient donc le carrefour de rencontres entre le grand public et ces artistes voyageurs. Il est mort parce qu il était au mauvais moment au mauvais endroit. Au nom de Au nom des civils, Au nom des journalistes, des policiers, Au nom des victimes, des familles, Au nom de Charlie, de la triste réalité Le monde devient fou, Les idées ne sont plus comprises, Malgré la terreur qui recouvre tout On va de surprises en surprises Avant de devenir croyants, Apprenez à être humains! Soyez tolérants, Ne soyez pas inhumains. Au nom de la République, Au nom des 66 millions de blessés, Au nom de tous les satiriques Au nom des familles des 17 assassinés, Gardez votre libre expression Notre démocratie est touchée Ne déclarez pas l abandon, Mais survivons pour les venger! «Vive la république. Vive la France.» #Je suis charlie, car en touchant notre démocratie, ils nous touchent en plein cœur. Nous sommes tous Charlie. Marine 12 Charlie La Minute d Athena décue Je pensais sincèrement que cette année serait remplie de joie et de bonne humeur malgré tous nos problèmes politique actuels, mais c est raté. Voilà qu en ce mercredi 7 janvier 2015, un attentat, une action terroriste de plus rentre dans l histoire de la France. Je ne pense pas vous l apprendre (sinon c est quand même grave) mais Charlie Hebdo fut attaqué dans la matinée de ce mercredi. Aujourd hui, j écris cet article pour vous faire passer un message que certains d entre vous n ont peut-être pas encore compris. Malgré notre belle vie dans le sud de la France au soleil, dans notre paisible lycée où nous ne connaissons pas encore de véritable problème, chaque jour des milliers de personnes décèdent. En grande partie à cause des guerres et du terrorisme. A l heure d aujourd hui, nous avons perdu d excellents journalistes/caricaturistes qui faisaient partie du comité de rédaction de Charlie Hebdo. Ces 12 personnes aujourd hui décédées ( dont deux policiers et une psychanalyste), ont été tuées à cause de leurs dessins sur la religion : la représentation du prophète Mahomet dans des caricatures qui dénoncent l intégrisme et le radicalisme. Seulement Charlie Hebdo ne caricature pas seulement la religion. Il y a aussi des représentations du Président, des hommes politiques et de l actualité. Mais ce n est pas pour autant que le Président va envoyer des agents pour tuer ces caricaturistes sous prétexte qu ils l auraient insulté. On parle aujourd hui de liberté d expression, un droit que d autres pays n ont pas la chance de connaître. On peut donc en déduire que même de simples dessins ont des effets qui parfois peuvent mener à la mort. A présent je pense pouvoir employer cette phrase de Desproges qui est malheureusement vraie... «On peut rire de tout, mais pas avec n importe qui» à nos risques et périls. Hommages à ces formidables personnes qui ne faisaient que remplir leur rôle de caricaturistes. Athéna. Des coups meurtriers contre des coups de crayons La triste actualité n a pu vous échapper : le siège de Charlie Hebdo cible d un attentat, 12 morts dont les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, mais aussi 2 policiers, une psychanalyste, un gardien, un correcteur. Douze personnes qui étaient aimées par leur famille, leurs amis, et qui ont trouvé la mort pour avoir exercé leur métier et avoir pensé qu elles disposaient en notre pays qu est la France de la liberté d expression. Une année 2015 qui commence bien. «C est l encre qui doit couler, pas le sang» disaient il y a quatre ans les Reporters sans frontières. Alors oui, Charlie Hebdo n était pas le genre de canard silencieux. Oui, ses journalistes et dessinateurs usaient, abusaient peutêtre, des caricatures, mais il n en reste pas moins qu elles étaient avant tout et pour tout humoristiques. Reste à savoir si l on peut rire de tout, dans une démocratie où la liberté d expression n est plus. Pour les pratiquants musulmans, la représentation satirique de leur prophète est considérée comme un manque de respect, ce que l on peut comprendre. Même si Charlie Hebdo repose depuis toujours sur la provocation et ne s est jamais focalisé uniquement sur les musulmans, il est compréhensible qu ils aient été offensés par ses images. Aussi ce présumé manque de respect avait été démenti par le journal qui assurait porter la critique sur le terrorisme et le fanatisme. Le constat final : le terrorisme agit et des journalistes meurent pour avoir voulu faire rire leurs lecteurs. L humanité et la tolérance auraient-elles disparu? Parallèlement à cela, on a droit aux habituels propos racistes dénués de sens sur tous les réseaux sociaux. C est reparti pour les amalgames et autres jugements mélangés, aberrants et surtout sans fondements qui assimilent À TORT cet attentat à l Islam, qui soit dit en passant est, rappelons-le une fois de plus pour les sourds volontaires, une religion de paix. Les deux aliénés responsables de cet événement ne sont définitivement pas des musulmans. Ce qui explique la reprise du #notinmyname par certains, déjà lancé en septembre dernier par des jeunes musulmans britanniques. Il serait bon qu enfin nuance soit faite entre islamique et islamiste. Méfiez-vous des partis politiques démagogues qui vont profiter de ces stigmatisations pour littéralement vous endoctriner. Méfiezvous des médias qui eux aussi, laissent entendre ce qu ils veulent. Dans un moment où la bêtise humaine semble sans limites, il est de notre devoir à nous tous de montrer en cette période de deuil national que ce sont avant tout la paix et le respect qui comptent. Aucun mot, aucune condoléance et aucun hommage ne seront assez forts pour panser les blessures qui ont été ouvertes de part et d autre, aussi pensez davantage en l humain qu en la haine de l autre! Pensez aux familles des victimes de Charlie Hebdo, à leur douleur. En hommage à ces 12 personnes. Clara Quarck 13 14 Charlie Je suis Charlie Un soir, après une longue journée, une jeune fille rentre chez elle. Il était 19h passé et elle devait encore finir ses devoirs. Cette journée n'avait pas été la meilleure, mais pas la pire non plus. En marchant, elle pensait à ce monde, la Terre, les Hommes, le futur, comment allait-il être? Elle y pensait souvent, ça lui faisait peur, toutes ces questions, mais elle ne pouvait s'empêcher d'y réfléchir. Elle arriva près de sa maison et aperçut la voiture de sa mère déjà garée. Elle n'aurait pas à chercher ses clés perdues dans elle ne sait quelle poche, plutôt une bonne chose. Elle rentra au chaud, lança un salut à sa mère et jeta son sac par terre. Elle commençait à enlever ses chaussures, sa mère sur le canapé devant la télé se retourna vers elle, les yeux horrifiés. Je suis pétrifiée. T'as pas entendu? lui dit-elle. Voyant l'état de sa mère, la jeune fille commença à s'inquiéter. Sur l'ordinateur, Facebook était connecté avec plusieurs images reprenant la phrase : Je suis Charlie . Elle répondit que non, elle ne savait rien de ce qui se passait. Sa mère continuait à la fixer, la jeune fille se rapprocha d'elle et s'assit sur le bord du canapé. Y a eu une fusillade à Charlie Hebdo. Cabu, Charb, Maris, Wolinski, Tignous et d'autres sont morts. Ce manga est une vraie horreur, je le déteste par dessus tout, ce manga n'est pas une fiction, c'est la réalité. Le 7 janvier 2015, à 11h30, deux hommes sont rentrés dans les locaux de Charlie Hebdo et ont fusillé tous les rédacteurs en pleine réunion hebdomadaire. Au moment où j'écris ces lignes, cela fait à peine 24h que le drame s'est déroulé. J'attends qu'on me dise que tout ça n'est pas vrai. Pas vrai, hein? Que je reverrai les caricatures de Cabu, que j'entendrai à nouveau Maris sur France Inter, que je verrai encore des dessins de sexe de Wolinski, tout ça, j'aimerais que ça se réalise encore une fois. Et deux. Puis trois. Quatre. Encore et encore, tellement de dessins, d'articles, de paix, de polémique et de tolérance qu'ils feront fuir toute cette violence et cette
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x