JOURNÉE D ÉTUDE JUDY CHICAGO

Please download to get full document.

View again

of 8
39 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
JOURNÉE D ÉTUDE JUDY CHICAGO Sous la direction de Xabier Arakistain et Lourdes Méndez Vendredi 20 mai 2016 Auditorium du CAPC musée Judy Chicago Elizabeth, in Honor of Elizabeth 1973 Acrylique pulvérisée
Document Share
Documents Related
Document Transcript
JOURNÉE D ÉTUDE JUDY CHICAGO Sous la direction de Xabier Arakistain et Lourdes Méndez Vendredi 20 mai 2016 Auditorium du CAPC musée Judy Chicago Elizabeth, in Honor of Elizabeth 1973 Acrylique pulvérisée sur toile Elizabeth A. Sackler Photo : Donald Woodman Entrée libre dans la limite des places disponibles Judy Chicago dans l atelier de peinture sur porcelaine c Santa Monica, California Photo courtesy de Through the Flower Archives Judy Chicago Through the Flower 1973 Acrylique pulvérisée sur toile Elizabeth A. Sackler Photo : Donald Woodman 3 Dans le cadre de l exposition Why Not Judy Chicago? le CAPC musée d art contemporain de Bordeaux consacre le 20 mai 2016, à travers différentes disciplines et perspectives, une journée d étude à l artiste américaine Judy Chicago, pionnière de l art féministe. Cette journée, codirigée par Xabier Arakistain, commissaire indépendant, et Lourdes Méndez, théoricienne en anthropologie de l art, est conçue comme un prolongement du cours «Perspectives féministes dans les productions artistiques et les théories de l art» dispensé en 2015 au Azkuna Zentroa de Bilbao lors de la présentation de l exposition dans cette institution. L objectif principal de cette rencontre est de contribuer à la diffusion de connaissances critiques dans le champ de la production artistique des sociétés contemporaines à partir de perspectives féministes. En développement depuis le milieu du XX ème siècle, la connaissance féministe, comme toute connaissance critique, dérange dans la mesure où elle révèle l incidence de facteurs tels que le sexe, l ethnicité, la classe sociale sur la réception de la production artistique. Ce faisant, elle dénonce la façon dont les récits sur l art - biaisés par leur androcentrisme et leur ethnocentrisme - ont été constamment imposés, tout en combattant les fausses croyances, aussi idéalistes que puristes, entretenues depuis les champs de production artistique. PROGRAMME 9h45 MARÍA INÉS RODRIGUEZ Directrice du CAPC musée Introduction LOURDES MÉNDEZ Professeure d anthropologie de l art à l Université du Pays Basque, Leioa Bizkaia Présentation de la journée d étude Judy Chicago 4 10h00 XABIER ARAKISTAIN Commissaire d exposition féministe indépendant, Bilbao Why Not Judy Chicago? Judy Chicago appartient à la première génération de femmes à créer et théoriser un art féministe dans ce que les Etats-Unis ont appelé «la deuxième vague féministe». Cette génération s est caractérisée par la remise en question de l intégralité des savoirs hérités du passé, en ce qu ils perpétuaient la domination masculine. Dans ce contexte politique, social, intellectuel et artistique, la démarche de Judy Chicago s est construite autour des notions d absence et de rébellion. Son rejet catégorique du système patriarcal oppressant les femmes et d une idéologie fondée sur leur infériorité naturelle qui prêche la biologie comme un destin, est ce qui a fait d elle une artiste radicalement avant-gardiste. Son esprit de rébellion féministe la poussa à poser la question de l absence culturelle d images actives de la femme ainsi que celle de récits mettant en scène les femmes comme des figures positives de l histoire. C est autour de ces deux axes que Judy Chicago a principalement structuré son œuvre. 11h00 LOURDES MÉNDEZ Professeure d anthropologie de l art à l Université du Pays Basque, Leioa Bizkaia Représenter le sexe invisible Au milieu des années 60, un certain nombre de femmes artistes occidentales se sont confrontées à un double tabou : celui de représenter l invisible sexe féminin et celui de se penser comme artistes. Parmi elles se trouve Judy Chicago. Lors de son intervention, Lourdes Méndez abordera, à partir de l anthropologie sociale féministe matérialiste, la structure symbolique propre aux sociétés partageant des racines judéochrétiennes devant être transgressées pour représenter le sexe invisible. Elle examinera les raisons qui ont conduit à interpréter comme essentialistes certaines œuvres de Judy Chicago. 12h00 Pause Judy Chicago The Dinner Party 1974 Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art, Brooklyn Museum, New York Photo : Donald Woodman 14h00 GÉRALDINE GOURBE Philosophe et critique d art, Nantes Womanhouse ou la pédagogie de la désobéissance Pendant les années 60, Judy Gerowitz/Chicago collabore avec les différents mouvements de la scène californienne (abstraction lyrique, minimalisme, finish fetish school et light and space). Au tournant des années 70, elle présente à la California State University de Fullerton, sa première exposition féministe. Malheureusement pour l artiste, ce solo show est perçu par la critique dans la continuité de ses productions des années 60 et non dans la rupture que Judy, récemment auto-baptisée Chicago, souhaite faire advenir. Judy Chicago comprend qu elle doit radicaliser ses gestes, ses actions et son enseignement. Dans le contexte émancipateur et libertaire de la fin des années 60 avec l effervescence du Free Speech sur les campus ainsi que les contestations pacifistes ou l essor des black et chicano studies, Judy Chicago conçoit avec Myriam Schapiro et leurs étudiantes de Fresno, puis CalArts, un véritable laboratoire pédagogique de la désobéissance au sein duquel l art a une place centrale : la Womanhouse. 15h00 WILLIAM J. SIMMONS Doctorant et conférencier en histoire de l art, City College, New York Judy Chicago : Song of Songs, histoire de l art du féminisme queer Un professeur d Harvard a un jour posé cette question : «Pourquoi parle-t-on encore de Judy Chicago?», comme si tout avait déjà été dit. Bien sûr, un tel commentaire n est en rien le signe que le discours sur cette artiste a été épuisé, mais plutôt celui d un manque d effort de la part des historiens et des critiques pour se confronter aux questionnements encore d actualité que Judy Chicago a mené depuis les années 60. La pratique artistique de cette artiste, tout comme les principes de la deuxième vague féministe qu elle en est venue à représenter, ont souvent été considérés comme rétrogrades. Selon Simmons, l œuvre de Judy Chicago, et en particulier la série Song of Songs, ouvre la voie à un riche questionnement plus qu elle n apporte de réponses simplistes, surtout dans un contexte de réévaluation de notions comme le postmodernisme dans les arts plastiques d aujourd hui. L histoire est loin d être un processus linéaire et c est de notre responsabilité que de trouver des méthodes pour intégrer et approfondir d une manière productive les batailles livrées dans le passé, défend-il. 5 BIOGRAPHIES 6 XABIER ARAKISTAIN Xabier Arakistain est un commissaire d exposition féministe basé à Bilbao. Il a intégré le genre comme critère curatorial depuis la première exposition dont il a eu la charge, Trans Sexual Express (Bilbao Arte, 1999). Entre 2001 et 2003, il a également introduit la parité de genre dans le programme d expositions de la Fundación Bilbao Arte Fundazioa, et de 2003 à 2006 il a dirigé les débats sur l art et le féminisme dans le cadre des forums d experts en art contemporain de la foire ARCO. De 2007 à 2011, il dirige le Centro Cultural Montehermoso Kulturunea, Vitoria-Gasteiz, en faisant de ce lieu une institution pionnière dans le développement et l application de politiques féministes dans les domaines de l art contemporain, de la pensée et de la culture. Préoccupé par les obstacles qui empêchent la transmission intergénérationnelle du savoir féministe et le manque de traduction de textes féministes, il a travaillé aux côtés de Lourdes Méndez en 2008 pour lancer le programme annuel interdisciplinaire, international et intergénérationnel Production artistique et théorie féministe de l art : nouveaux débats. Xabier Arakistain est également commissaire des expositions Why Not Judy Chicago? (Azkuna Zentroa, 2015), Guerrilla Girls (Matadero, Madrid, 2015; Alhóndiga Bilbao, 2013; et Bilbao Arte, 2002) et Kiss Kiss Bang Bang (Bilbao Fine Arts Museum, 2007). LOURDES MÉNDEZ Lourdes Méndez est professeure d anthropologie de l art à l Université du Pays Basque / Euskal Herriko Unibertsitatea. Après son doctorat, elle a rejoint en tant que conférencière la Faculté des Beaux-Arts de l Université du Pays Basque / Euskal Herriko Unibertsitatea, où elle a été nommée vice-doyenne du troisième cycle et de la recherche ( ) et également vice-doyenne aux Relations Internationales ( ). Ses recherches portent sur l analyse du domaine des arts visuels du point de vue du féminisme matérialiste, les problématiques dérivées du design et de la mise en œuvre des politiques culturelles au niveau local et de l Union Européenne, ainsi que les conséquences sur les recherches féministes des politiques institutionnelles fondées sur l hypothèse du soi-disant «genre». Lourdes Méndez a écrit de nombreux livres et articles dont récemment : L anthropologie du champ artistique : de l art primitif [...] à l art contemporain (2009); Eux, artistes tout court ; Elles, femmes artistes; ce qui n est pas la même chose (2012); Féminisme en mouvement dans l État espagnol. Re-élargissement de l espace du politique? (2014); Du piège de la différence à celui de l excellence : Les femmes artistes, leurs travaux et leurs champs artistiques (2014). GÉRALDINE GOURBE Géraldine Gourbe est philosophe, critique d art et chercheure dans les domaines de l histoire de l art et de la pensée politique. Elle a soutenu une thèse intitulée Une pensée de l être-ensemble : analyse critique de la performance en Amérique du Nord à l Université de Nanterre et a publié plusieurs articles sur l art, la politique et le féminisme. Elle a co-dirigé l exposition et la programmation avec Dorothée Dupuis de Kathy Acker : The Office (Triangle, Marseille, 2011). À l ESAAA (Annecy), elle a co-dirigé le séminaire Los Angeles : des marges aux centres avec Isabelle Le Normand en présence de nombreux artistes et spécialistes. Elle a édité l ouvrage In the Canyon, Revise the Canon Utopian Knowledge, Radical Pedagogy and Artist-Run Community Art Spaces in Southern California, ESAAA/ Shelter Press, en 2015 et 2016 pour la version française. Elle prépare actuellement deux ouvrages, publiés par les presses du réel, l un sur les années californiennes d Allan Kaprow et l autre sur l œuvre minimaliste et féministe de Judy Chicago. WILLIAM JAMES SIMMONS William J. Simmons est titulaire d un B.A (Bachelor of Arts) en histoire de l art et en LGBTQ (Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender or Queer) Studies de l Université de Harvard. Il est actuellement doctorant en histoire de l art du Graduate Center de la City University de New York et conférencier en histoire de l art au City College de New York. Il a également écrit des essais pour des monographies de Billy Sullivan et Frank Holliday. Son interview de David J.Getsy a récemment paru dans Pink Labor in Golden Streets: Queer Art Practices, publié par Sternberg Press et l Académie des Beaux- Arts de Vienne. Ses articles critiques ont été publiés dans Artforum, Art in America, Frieze, Interview, Modern Painters, Aperture et W Magazine. Il prépare actuellement un manuel d étude LGBTQ. 7 Judy Chicago Mother Superette 1964 Acrylique sur papier Elizabeth A. Sackler Photo : Donald Woodman 7 rue Ferrère F Bordeaux T. +33 (0) HORAIRES 11h 18h / 11h 20h les mercredis Fermé les lundis et les jours fériés. Ouvert les 14 juillet et 15 août. STATIONS TRAM CAPC ; Jardin public BOUTIQUE T. +33 (0) BIBLIOTHÈQUE Sur rendez-vous T. +33 (0) CAPC musée PARTENAIRES DU MUSÉE Mécène d honneur Château Haut-Bailly Partenaire fondateur Les Amis du CAPC Partenaires bienfaiteurs Fondation Daniel & Nina Carasso, Lacoste Traiteur Partenaires donateurs SUEZ, Mercure Bordeaux Cité Mondiale, Château Chasse-Spleen, SLTE, Fondation d entreprise Hermès, Château Haut Selve, Lafarge Granulats, Le Petit Commerce WHY NOT JUDY CHICAGO? Une exposition organisée par Azkuna Zentroa, Bilbao, en collaboration avec le CAPC musée d art contemporain de Bordeaux. Commissaire : Xabier Arakistain PROGRAMME À VENIR Cycle de conférences proposé les mercredis du mois de juin à 19h en lien avec les questionnements historiques et actuels du féminisme. Émilie Notéris Fabienne Dumont Pauline Rousseau Mehdi Belhaj Kacem capc-bordeaux.fr
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x