L ABERGEMENT de VAREY Journal municipal

Please download to get full document.

View again

of 12
82 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
L ABERGEMENT de VAREY Journal municipal N 5 Octobre 2015 SOMMAIRE Les rouges-queues: - Des passereaux familiers! P.1 Les travaux : - Le curage des bassins - La passerelle de la station d épuration - Les
Document Share
Documents Related
Document Transcript
L ABERGEMENT de VAREY Journal municipal N 5 Octobre 2015 SOMMAIRE Les rouges-queues: - Des passereaux familiers! P.1 Les travaux : - Le curage des bassins - La passerelle de la station d épuration - Les travaux sur le réseau d eau potable - L entretien des voiries P.2 La rubrique des associations - Le Théâtre de l Entrée P.3 L actualité du village : - La remise des dictionnaires et la rentrée - Le curage de l étang du moulin - Des vaches à la Croix Sainte Marie - La conférence d Arthen Bugerbivore - Une cigale à l Abergement - Deux dates à retenir P.4-5 L actualité des associations : - Le repas des anciens élèves de l école - Le Comité des Fêtes reprend du service - Les galettes du 15 août - Le nouveau balisage des chemins - Le margouillat fête l été - Le concert de Cl. Duchâteau - L inauguration du local de chasse P.6-.7 Notre patrimoine historique : - Les camps de prisonniers espagnols P.8 Le rouge-queue: un passereau bien familier! Lorsque l hiver cède la place au printemps, nous voyons arriver dans le village un petit oiseau très vite identifiable grâce à son plumage noirâtre et à sa fine et longue queue rousse : le rougequeue. Il aime nicher dans les trous des vieux murs de pierres et les cavités des granges protectrices. Toujours en mouvement pour saisir les insectes et les larves dont il se nourrit, il court et sautille au sol avant de se percher sur les fils, les murets et les tuiles. En automne, il peut devenir granivore et sait aussi apprécier baies et fruits. Généralement monogame, le rouge-queue construit un nid assez frustre, constitué d herbes, de feuilles et de mousse puis tapissé avec les poils des animaux trouvés dans les alentours. Pendant 13 jours, seule la femelle couve 4 à 5 œufs mais tous deux vont ensuite nourrir les petits à tour de rôle. Le rouge-queue appelé aussi «queue rousse» ou «rossignol des murailles» revient nicher chaque année au même endroit mais n utilise que très rarement le même nid. Un autre village - L île d Itsamia P.9 La vie au village : - Planter un arbre - Infos pratiques : Organum - Etat Civil P Retrouvez-nous aussi sur le site : Au bout d une quinzaine de jours les oisillons sortent du nid mais les parents les nourrissent au sol encore quelque temps. La queue rousse femelle, très prudente, fait plusieurs haltes avant de regagner le nid et détourne ainsi l attention des prédateurs loin de la nichée. p.1 Les travaux réalisés Curage du captage des fontaines Suite au constat de divers disfonctionnements concernant l alimentation en eau du lavoir de Côte Savin et de la fontaine de Dalivoy, il a été décidé de faire intervenir l entreprise Gauthier pour curer les deux captages concernés. Une passerelle pour la station d épuration L entretien des voiries Le captage de Dalivoy Pour le captage de Dalivoy, l enlèvement des boues et le nettoyage de la conduite ont suffi à rétablir l alimentation en eau de cette fontaine. Pour ce qui est de celui de Côte Savin, il a été constaté que la crépine (servant à filtrer les boues avant l entrée dans la conduite) ne remplissait plus son rôle compte tenu de son état. Nous allons voir s il y aurait une possibilité de la remplacer ou de la faire refaire. La crépine endommagée Vous avez dû remarquer qu en cet été de canicule, le débit des sources est à son minimum et parfois même tari. Souhaitons un rapide retour à la normale! La passerelle sur l Oiselon Pour répondre aux normes de sécurité pour l accès des techniciens à la station à roseaux du Bourg, le STEASA a proposé la mise en place d une passerelle pour traverser la rivière et ce en particulier lorsque le niveau d eau est important. Cette passerelle fut mise en place fin juillet, sans porter atteinte au lit du ruisseau, les assises de l ouvrage ayant été coulées en retrait des berges de l Oiselon et dans une période de basses eaux où les infiltrations d eau dans les fondations furent inexistantes. La commune désirant pouvoir garantir l accès à tous, exploitants comme particuliers, a choisi de participer au financement de cet ouvrage à hauteur de 50% pour un montant de En l absence de financement de la commune l ouvrage posé sur un terrain de la commune aurait été exclusivement réservé aux techniciens du STEASA et de ce fait fermé. L entretien de la passerelle restera à la charge du STEASA et ce conformément à la convention passée avec la commune. Travaux sur le réseau d eau potable La canalisation en fonte qui transporte l eau potable depuis la station de traitement située au pèse-lait jusqu au réservoir de Dalivoy est enterrée dans des terrains à fortes pentes et instables, ce qui provoque parfois des ruptures difficiles à détecter car l eau s infiltre dans les sols. La commune a donc décidé de faire poser à mi-pente (vers le grangeon du chemin des vignes) une vanne avec un manomètre afin de faciliter la recherche éventuelle de fuites. Nous en avons profité pour remplacer une ventouse défectueuse qui permet d évacuer l air pouvant entrer dans la canalisation et perturber la circulation de l eau. Ces travaux ont été faits en juillet 2015 pour un coût de 5635,40 HT. Pierre et Damien au travail Celles et ceux qui vont se promener, ramasser des mûres ou des champignons, tenter de voir les chevaux tarpans, de débusquer le chevreuil ou le sanglier, d observer telle orchidée et autres fleurs rares, auront remarqué que la plupart de nos routes, chemins et sentiers communaux ne sont pas envahis par les ronces et les branches et que l herbe y est régulièrement fauchée. Du cœur à l ouvrage! Damien et Pierre s activent tout au long de l année à entretenir les 4567 mètres de voies goudronnées et les 5569 mètres de chemins ruraux recensés officiellement sur la commune. La longueur des sentiers n est pas incluse dans ce décompte. A cela il faut ajouter l entretien de la station de captage de La Louvatière, des abords de la station de roseaux de Pré Lion, du pèse-lait, du cimetière et de la fontaine de Côte savin. Et ne croyez pas que leur travail soit toujours aisé et puisse être facilement mécanisé. Nombre d endroits sont difficiles d accès pour les engins motorisés. Il leur faut donc utiliser la débroussailleuse et il leur arrive fréquemment de devoir faire ronfler la tronçonneuse pour couper de grosses branches encombrant un sentier. De plus, nous ne pouvons qu admirer la constance des soins portés sans relâche aux plantations qui ont fleuri la commune. Il en a fallu des arrosoirs pour qu elles survivent à cet été de canicule! Nous nous devons donc de les remercier et de les encourager dans cet effort permanent mais trop souvent méconnu qu ils réalisent pour que nous puissions plus pleinement profiter de nos espaces naturels enviés par bien des visiteurs d un jour. p.2 Les associations : Le Théâtre de l Entrée Le Théâtre de l entrée est une association de l Abergement de Varey où elle a son siège depuis août C est là qu elle exerce l essentiel de son activité. Il lui arrive de se produire aussi à Ambérieu, Douvres, Tenay ou Jujurieux. Tous les membres du Théâtre de l Entrée n habitent pas l Abergement mais tous s y sentent chez eux. Ils viennent d ailleurs des communes voisines. La Municipalité de l Abergement de Varey met à sa disposition la Salle du Conseil et une fois par an la Salle des Fêtes. Le Théâtre de l Entrée organise des soirées ou des après- midi pendant lesquels il propose aux habitants du village, et à tous ceux qui veulent les rejoindre, des contes, des concerts, des lectures, et même du théâtre. Chaque spectacle est accompagné d une collation : goûter, apéritif ou grignotage d après spectacle et d un verre ou deux de Cerdon puisque nous sommes dans le Bugey. La participation aux frais se fait «au chapeau» à la Salle du Conseil ou avec une billetterie pour les spectacles invités à la Salle des Fêtes. Le fait marquant de cette année sera notre collaboration avec les autres associations du village, le Café Margouillat et le Comité des Fêtes en particulier pour des rendez-vous traditionnels comme Halloween ou Carnaval par exemple Les évènements les plus marquants de ces dernières années ont été : La «der des der» spectacle sur la première guerre mondiale composé de lectures de documents authentiques ou littéraires et d une pièce de théâtre «Ruzzante revient de guerre». Les veillées à l ancienne avec des contes, de la soupe, des noix à casser, des chaussettes à ravauder... Les contes à faire frémir pour Halloween La première de la pièce «Sur le quai» par la Compagnie du Chat Perché. «Amour et chocolat», soirée gourmande, en chansons avec C. Jacquard Les contes et chansons des métiers lors de la journée du patrimoine Les contes de Noël pour grands et petits au pied du grand sapin Les contes africains de Bintou Sombie venue du Burkina Faso. Il y a eu encore bien d autres soirées La saison 2014/2015 s est terminée, tout en douceur avec «Trois bébés chouettes». Les tout petits étaient au rendez vous, avec leurs parents. Ils ont adoré les marionnettes, puis ont goûté en musique et en chansons. Pendant l été, comme vous, le TDE a repris des forces. Nous vous avons préparé un bel automne et un chaud début d hiver. Soirée dédicace du dernier livre de Michelle Delorme. Le 6 septembre, nous avons oublié les tracas de la rentrée avec le concert exceptionnel de Claire Duchateau, harpiste, qui nous a fait découvrir cet instrument magnifique et un répertoire enthousiasmant (Bach, Tchaikovski ) Un son inédit dans notre village! Le 20 septembre, journée du Patrimoine : pour le Marché des Talents, chacun a pu partager son savoir faire, vendre ses productions, faire entendre sa voix... Une journée pleine de musique, de chansons, de contes, de peinture, sculpture, créations textiles et de toutes sortes de bricol arts. Le 17 octobre ce sera le retour de la Veillée. Veillée d automne avec jeux, contes chansons comme d habitude et le thème sera...mystère!!! Le 15 novembre un grand éclat de rire va parcourir le village. Les Funky Sardines, deux jeunes chanteuses lyonnaises déjantées mais talentueuses nous proposeront un «Concert aquatique». Des belles voix qui ne se prennent pas au sérieux! En décembre, pour attendre Noël nous travaillons à vous offrir un spectacle familial inédit, voire insolite. En février l Abergement de Varey verra la création d une pièce de théâtre «La solitude sent la soupe de légumes». Une pièce pleine de chansons, de danse, de rires et d émotions d après le livre de M. Delorme. Et après? Le Théâtre de l Entrée espère continuer encore longtemps à partager ces moments festifs, conviviaux et amicaux avec les habitants du village et leurs amis. p.3 L actualité du village Une nouvelle année scolaire pour la jeunesse abergementaise Le curage de l étang du moulin Eloïse, très fière de recevoir un dictionnaire! L étang du moulin s assèche durant l été Le dictionnaire est l un des outils indispensable pour maîtriser la langue. D ailleurs, les instructions officielles préconisent son utilisation dès les classes élémentaires! C est pourquoi, chaque année, les enfants qui entrent au CP ou en 6ème reçoivent ce précieux ouvrage de la part de la mairie lors d une petite cérémonie à Saint Jean le Vieux et à l Abergement. C est donc Jeudi 2 juillet, à la salle des fêtes de Saint Jean le Vieux, que Max Orset et Alain Batailly (maire de Saint Jean le Vieux) ont remis des dictionnaires afin d encourager chacun dans sa scolarité. Cette année Eloïse entre au CP tandis que Mohéli, Boris, Julien et Titouan arrivent au collège. Samedi 29 août, en l honneur de ces jeunes, une petite réception à l Abergement a permis de les réunir et d offrir leur dictionnaire à ceux qui n étaient pas présents fin juin à la mairie de St Jean. A l Abergement, pour cette année scolaire 2015/2016, 12 enfants sont en maternelle, 14 en primaire, 17 au collège, 3 entrent en seconde. Pour la maternelle et le primaire, les établissements de référence sont à Saint Jean le Vieux, pour le collège il s agit de Poncin et pour les lycées nos jeunes sont dirigés sur Ambérieu. Pour des raisons de convenances personnelles, certains s orientent aussi sur le groupe scolaire ou l école Saint Joseph de Jujurieux. Pour la commune, les frais de scolarité de chaque enfant en maternelle et primaire s élèvent à 480,63, ce qui représente donc un budget de 11054,49. Au total, la commune compte 63 jeunes de moins de 18 ans. 13 ont moins de 3 ans et parmi eux : Kenza, Louise, Céleste et Adèl qui sont nés cette année. Ces nouveau-nés et leurs parents étaient conviés à cette réception et ont reçu du CCAS un chèque cadeau. De mémoire d Abergementais, on a rarement vu l étang entièrement vidé de son eau! Lorsque le moulin était en activité, avec les vidanges et le nettoyage régulier, l étang ne pouvait pas s envaser ainsi. Le curage de cette retenue d eau fut donc, cet été, un évènement qui intéressa les abergementais, nombreux à venir voir l avancée des travaux. La surprise en juillet fut de taille : il y avait peu d eau et beaucoup de vase... On attendait avec impatience de connaître la profondeur réelle de l étang! Le 25 août, les pelleteuses et les camions se mirent en action et permirent en quelques jours de réaliser l évacuation de tout ce limon puis de rapporter de l argile et des pierres pour renforcer les berges. Sous un soleil de plomb, travailleurs infatigables, Bertrand, Guillaume et Philippe, ont remonté un muret afin de consolider la digue puis ont nettoyé la vanne de vidange de l étang. Maintenant, l étang est prêt et en octobre, il sera remis en eau. Avec ses 2m de hauteur de berges, au plus profond, il pourra accueillir environ 1000m 3 d eau. Bientôt la végétation reprendra ses droits et rendra à ces lieux leur douceur paisible. La remise des dictionnaires en août dans la salle du Conseil à l Abergement Les plus jeunes bambins abergementais Souhaitons la bienvenue à ces «petits» et une bonne année scolaire à tous ceux qui ont pris de chemin de l école, du lycée ou qui effectuent des études supérieures. Le curage de l étang fin août p.4 L actualité du village Des vaches à la Croix Sainte Marie La conférence d Arthen-bugerbivore Une cigale à l Abergement! Les onze vaches «highland cattle» de Mr Coche En août, ont été installées à la Croix Sainte Marie, onze «highland cattle». Cette race, très ancienne, est originaire du nord de l Ecosse, région au climat rude: les Highlands ou «hautes terres». C est pourquoi ces bovins peuvent s adapter facilement aux conditions difficiles des hivers rigoureux, comme des étés plus chauds. Ces bêtes stockent du gras sous leur peau afin de lutter contre le froid. Ces petites vaches rustiques nécessitent peu de soins et servent d «outil écologique» en débroussaillant les pâturages pauvres de leurs petits végétaux arbustifs. Leur viande persillée, riche en protéine et à faible taux de cholestérol est de plus en plus recherchée et appréciée par des consommateurs soucieux de leur santé. Ces vaches, de petit gabarit mais au long pelage, possède une frange qui retombe jusqu aux yeux. Les robes rouge-brun, noires, grises ou crème et les cornes qui se dressent fièrement leur confèrent une allure de bêtes trapues, solides mais paisibles. Les tarpans dans leur enclos de Côte Savin Vendredi 11 septembre, à la salle de Bourbouillon, un public attentif a pu suivre la conférence donnée par Mr Marc Michelot, président de l association ARTHENbugerbivore. Après avoir évoqué les origines et les caractéristiques des tarpans, sauvés en Pologne au début du 20ème siècle et connus alors sous l appellation de Konik Polski, Mr Michelot fit connaître les grandes réserves européennes dans lesquelles ces petits chevaux descendants d une souche proche des chevaux sauvages primitifs européens, évoluent et retrouvent leur comportement ancestral. Dans le Bugey, région où les hivers peuvent être rudes et l enneigement prolongé, après les réserves de Cormaranche, Aranc et Hauteville, le «parc de Côte Savin» a accueilli six femelles tarpans sur des d espaces naturels abandonnés, peu exploitables sur le plan agricole. Ce projet permet d approfondir les études menées sur le comportement du cheval replacé dans des conditions totalement naturelles, particulièrement le comportement alimentaire et son impact sur la végétation. Il permet aussi de suivre l impact environnemental de cette implantation sans traitement antiparasitaire toxique pour la petite faune et la flore: orchidées, papillons, pie grièche qui disparaîtraient sans ce pâturage. Un grand merci à l association Arthenbugerbivore qui milite pour la réintroduction de cet animal dans des milieux naturels! Avez-vous entendu la cigale? Plusieurs habitants du village ont entendu le chant d une cigale lors des grosses chaleurs du mois de juillet. Elle fut entendue Chez les Lièvres et dans le bas du village mais est restée cachée à notre vue. Le chant soigneusement enregistré fut cependant clairement identifié. La côte méditerranéenne s inviteraitelle à l Abergement? A vos agendas! N oubliez pas de noter nos rendez-vous Le repas des Ainés samedi 10 octobre et La fête de Noël samedi 19 décembre auront lieu dans la salle communale en Bourbouillon. p.5 L actualité des associations Le repas des anciens de l école. Le Comité des Fêtes reprend du service Les galettes du 15 août Les anciens élèves de L Abergement Le premier rendez-vous des «vendredis» Pour la 5 e rencontre depuis 2008, l Association des anciens élèves de l Abergement a réuni, autour d un repas au restaurant «La Bonne Table» à Jujurieux, 29 convives dont 16 anciens élèves et un ancien instituteur M. Guittat Henri. Parmi ces élèves se trouvait Mme Orset Denise qui rentra à l école pour l année scolaire à 7 ans, la plus ancienne des bambins présents! 6 personnes représentaient les dernières années scolaires de notre école : Max Orset, Martine Durand et Marie Louise Mollard, Jean Jacques Uroz, Alice Balland et Jocelyne Boccard dont certains ont connu la rentrée 1961 à l école primaire de Saint Jean le Vieux. Le vendredi 4 juillet au soir, une assemblée générale de relance du comité des Fêtes, en sommeil depuis plus d un an, a eu lieu. 16 personnes ont adhéré en confortant le nouveau bureau dans ses attributions : Nadège Dubanchet est la présidente, Rachelle Collet la secrétaire et Laetitia Barbollat la trésorière. Pour un redémarrage en douceur, il est proposé de relancer les vendredis et de faire des opérations bibliothèque. Cet été ont donc eu lieu deux ouvertures de la bibliothèque : une le 18 juillet et l autre le 22 août et deux vendredis : un le 31 juillet et l autre le 28 août. Les galettes du Bugey cuites au feu de bois Cette année encore, en ce 15 août un peu brumeux, l Association de chasse de l Abergement, a ensoleillé et embaumé notre village grâce aux traditionnelles galettes du Bugey cuites au feu de bois dans le four de Dalivoy. Au pèse-lait de l Abergement, comme à la turne de Dalivoy, on pouvait acheter les galettes salées ou sucrées : aux poireaux, oignons, fromage, pizza, sucre ou crème, le choix était large et les tartes toutes aussi alléchantes les unes que les autres! 70kg de farine, 150kg de pâte, 400 galettes! quel labeur pour tous ces bénévoles au travail dès 4h. du matin! Le repas fut l occasion de se rappeler des souvenirs de l école, anecdotes et bêtises en tout genre qui avaient pu être faites à l époque. Même si la température était fort élevée, le repas fut apprécié de tous. Vivement dans deux ans que l on se retrouve! Nous pouvons d ores et
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x