Le journal des quartiers

Please download to get full document.

View again

of 9
38 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Sommaire Le journal des quartiers 1 Les Menus - Jean-Baptiste-Clément Parking et square du Parchamp la fin des travaux approche 7 Château-Les Princes - Marmottan À la bibliothèque Parchamp, l Afrique se
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Sommaire Le journal des quartiers 1 Les Menus - Jean-Baptiste-Clément Parking et square du Parchamp la fin des travaux approche 7 Château-Les Princes - Marmottan À la bibliothèque Parchamp, l Afrique se livre 2 Silly-Gallieni Le temps du poète Pendant les finitions du parking, commenceront les travaux d aménagement du square. 3 Renault-Billancourt L Olivier, un centre de stabilisation pour les sans-abri Le conteur congolais Gabriel Kinsa. 4 Point-du-Jour Une mission d accompagnement aux squares de l Avre et des Moulineaux Vaillant - Marcel-Sembat Les associations investissent la MABB 6 6 Jean-Jaurès - Reine Un club seniors à Maître-Jacques 2 5 Le conseiller de quartier Arezki Slimi reçoit la médaille de la ville. Le poète boulonnais Olivier Bourdon et sa marionnette. 3 4 Le centre de stabilisation et de réinsertion du 20, rue de Meudon peut accueillir 30 personnes. Toutes les salles de la Maison des associations disposent de larges baies vitrées. Jalil Nehas est le responsable de la cellule psychologique du square de l Avre. Pages réalisées par Gioconda Leroy : (fax) ou 37 1 Les Menus - Jean-Baptiste-Clément Parking et square du Parchamp la fin des travaux approche Agnès Bauche 166, rue de Paris. N vert : Fax : Lundi de 14h30 à 18h, mardi et jeudi de 9h30 à 12h, mercredi de 16h à 20h, vendredi de 9h30 à 16h. Entr aide Notre-Dame Un goûter pour personnes démunies et isolées vendredi 21 mars après-midi. 2 bis, rue de Verdun. Tél. : Restaurant Violette et François. Cuisine traditionnelle française préparée avec des produits du marché. Le chef propose un menu différent pour chaque jour et plusieurs plats à la carte. Accueil dans un cadre chaleureux et cosy, comme à la maison. Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir. Possibilité de réserver le restaurant partiellement ou entièrement pour des événements privés. 38, rue d Aguesseau. Tél. : Après deux ans de travaux, le chantier du Parchamp touche à sa fin. Riverains et automobilistes de passage pourront stationner dès le mois de juin dans le nouveau parking. En attendant, débute ce mois-ci l aménagement du square qui, lui, ouvrira à l automne. Plus que quelques mois de patience et le quartier retrouvera son calme et offira son nouveau visage. Dès le mois de juin, les riverains et les automobilistes de passage disposeront enfin d un parking. Organisé sur trois niveaux en sous-sol, cet équipement tant attendu propose 320 places. Le projet intègre également, au 1 er sous-sol, une salle municipale polyvalente pour les associations et, au-dessus, un nouveau square entièrement clôturé. D ores et déjà, le gros œuvre est terminé. Les travaux du Les travaux du parking sont pratiquement terminés, ceux du square vont bientôt commencés. De nombreuses tonnes de terre seront nécessaires pour atteindre le niveau du trottoir et réaliser le square. second œuvre électricité, peinture, menuiserie sont en cours de finition. Les rampes d accès et de sortie (elles se trouvent respectivement rue du Parchamp et boulevard Jean-Jaurès) sont pratiquement achevées ainsi que les cages d ascenseur. Afin de faciliter le stationnement des camions de livraison du marché Escudier, le 1 er niveau du parking atteint 2,90 mètres de hauteur. Les travaux d aménagement à l intérieur de la salle polyvalente, accessible depuis le jardin de l église, ont également débuté et devraient s achever au mois de juillet. Les associations pourront en disposer dès l automne prochain. Dernière étape de ce chantier, la création d un jardin public de m 2 qui ouvrira à l automne. Bientôt un immeuble de logements sociaux pour les infirmières d Ambroise-Paré Le permis de construire a été délivré et purgé de tout recours. Désormais, plus rien ne s oppose à la construction d un immeuble de logements sociaux qui accueillera, essentiellement, les infirmières d Ambroise-Paré. En effet, celles-ci quittent successivement les fonctions qu elles exercent au sein de l hôpital boulonnais lorsque, leur famille s agrandissant, elles ne peuvent plus se loger en ville à cause du prix des loyers. Le bâtiment R+4 s érigera sur un terrain situé dans l enceinte de l hôpital, le long de la rue du Bac. Le bailleur social EFIDIS y construira 33 logements allant du studio au cinq-pièces. 80 % des logements accueilleront principalement des infirmières, le reste sera mis à disposition de la ville contre une subvention pour surcharge foncière et seront attribués aux Boulonnais. Les travaux devraient démarrer à la fin de l année pour une durée de 15 mois. Le projet s organise autour d un espace de jeux central encadré par des espaces dédiés à la promenade, à la détente et aux massifs fleuris. D une superficie d environ 450 m 2, l aire de jeux est équipée de sol souple amortissant et se décompose en deux parties. Celle dédiée aux tout-petits est protégée par une clôture basse et des portillons. L autre, destinée aux enfants de 8 à 12 ans, est ouverte sur le square. Des banquettes installées tout autour des jardinières, sous les arbres, permettront aux parents de surveiller leurs enfants. À l automne, de nombreux arbres, pour la plupart des érables de Virginie et des chênes, seront plantés sur l ensemble du jardin. Les massifs végétaux seront composés de fleurs rouges, jaunes, bleues, roses et orange. Ces travaux profiteront également au petit jardin situé à l angle de la rue de l Église et de l avenue Jean-Baptiste-Clément. Si celui-ci conserve ses limites actuelles, il sera néanmoins rénové avec les mêmes essences que celles du square. Enfin, des corbeilles et des fontaines jalonneront les allées et des toilettes publiques seront installées du côté de la rue du Parchamp. Gioconda Leroy 38 7 Château-Les Princes - Marmottan À la bibliothèque Parchamp, l Afrique se livre Valérie Alain 42, avenue Jean-Baptiste- Clément. N vert : Fax : Nouveaux horaires de la permanence Lundi de 14h à 17h30, mardi et mercredi de 9h à 11h30 et de 14h à 17h30, vendredi de 14h à 17h. Rendez-vous sur demande. Du 19 mars au 26 avril, la bibliothèque Parchamp revêtira les couleurs d un continent magique : l Afrique, et plus particulièrement l Afrique noire francophone. Un conteur, des objets d art, une animation, des livres. Profitez-en pour pousser la porte et changer de continent! La rue de la France-Mutualiste devient la rue Pau-Casals Jeudi 21 février à 18h, Gadea Restaura, nouveau propriétaire de la résidence de la France-Mutualiste, a baptisé la voie privée qui traverse les immeubles de logements rue Pau-Casals, en hommage au célèbre violoncelliste espagnol. Pau Casals i Défilo ( ), appelé Pablo Casals, joue de plusieurs instruments durant sa jeunesse. Mais c est au violoncelle qu il se perfectionne au conservatoire de Barcelone où il occupe, adulte, le poste d instrumentaliste et de pédagogue. Rapidement reconnu par ses pairs et le public, il joue devant la reine Victoria, rencontre les plus grands musiciens de son temps et forme un orchestre de très haut niveau qui porte son nom. Des chefs d orchestre prestigieux l ont dirigé, de Fritz Busch à Igor Stravinski. En 1950, il crée le festival Pablo-Casals et y invite des interprètes de renommée internationale. Tout au long de sa vie, Pablo Casals s est battu pour que chacun, quelle que soit son origine sociale, accède à la musique, que ce soit grâce aux associations musicales dont il a l initiative ou par la création de plusieurs orchestres. Passionné, il jouera même dans les conditions mouvementées de la guerre d Espagne. L Afrique représentée par les œuvres de l artiste Boulonnais Hamadou Yarangone. Les peintures sont réalisées à base d ailes de papillons. Gabriel Kinsa conteur congolais. Il y aura de tout lors de cette manifestation culturelle : des objets d art, des ateliers, un conteur... Eh oui, la bibliothèque Parchamp a décidé d initier petits et grands à la littérature africaine francophone. De façon ludique et artistique. Et cette manifestation, organisée en partenariat avec l Association nationale des femmes africaines et la galerie Yara-Arts, la bibliothèque de Sèvres et la ludothèque de Boulogne-Billancourt, tourne autour du thème de la littérature et des traditions orales écrites d Afrique noire francophone. «Ces dernières années, les bibliothécaires ont pris l habitude d introduire diverses actions d animation au sein de leur bibliothèque. Après nos dernières expositions sur l Australie, la Chine, le Japon, l Inde, nous avons choisi d évoquer le continent africain. Nous avions vraiment envie de faire quelque chose de vivant. D où, notamment, notre prise de contact avec l Association des femmes africaines ainsi qu avec les responsables de la ludothèque de Boulogne-Billancourt. Dans ce cadre, il est également prévu d initier les enfants à un célèbre jeu africain, l awalé», explique Solange Pujalon, responsable de la bibliothèque. Présence d un auteur-conteur congolais Côté artistes, Boulogne-Billancourt compte sur son sol un artiste africain de qualité en la personne de Hamadou Yarangone, spécialisé dans les statues animalières, les tableaux réalisés à base d ailes de papillons ou les masques. Alors, le temps de cette exposition, l œil du visiteur, de 7 à 77 ans, sera émerveillé par ces œuvres. Côté écrivains, la bibliothèque fait venir le temps d un après-midi un célèbre conteur congolais, Gabriel Kinsa. Pour l occasion, ce 29 mars, l homme mènera son public au cœur de la forêt équatoriale à la découverte de cet univers où se mélangent faune, flore et esprits. Avec brio, Gabriel Kinsa raconte, joue, mime et danse. Ses contes vivent et respirent... Venez nombreux. Pour une découverte de l Afrique noire. De façon littéraire, visuelle et orale. Un régal. Afrique noire, du 19 mars au 26 avril à la bibliothèque Parchamp. Contes Kongo, contes de la forêt équatoriale, samedi 29 mars à 17h. Avec le conteur Gabriel Kinsa, de l association Rives inédites. Tout public. Entrée libre. Sabine Dusch 39 2 Silly-Gallieni Le temps du poète Christian Granger 38, rue de Bellevue. N vert : Fax : Du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, le samedi sur rendez-vous. Café théologique Organisé par l Église réformée de Boulogne et l église de l Immaculée- Conception mardi 25 mars de 19h30 à 21h. Thème : Les limites de l humanitaire. Brasserie de l Avenue, 94, avenue du Général-Leclerc. Nouveau commerce Subway : restauration rapide. Sandwichs préparés avec cinq spécialités de pain cuits sur place. Ouvert 7 jours sur 7 de 8h à 22h. 34, rue Paul-Bert. Tél. : Braderie de printemps Organisée par les Associations familiales catholiques (AFC) samedi 5 avril de 10h30 à 13h, dimanche 6 avril de 10h à 13h : vêtements de tous âges printemps-été, articles de puériculture, uniformes et matériel de scoutisme en bon état et à la mode. Dépôt des articles vendredi 4 avril de 14h à 19h30, retrait le dimanche 5 avril de 18h à 19h. Paroisse Sainte-Thérèse, 62, rue de l Ancienne-Mairie. Tél. : Jean-Claude Hervy expose à Boulogne-Billancourt tourisme BB tourisme aime le dessin! Régulièrement, des «Rêveries en ville» permettent à un petit groupe de s initier aux joies du dessin tout en découvrant un visage connu, ou inattendu de la ville. C est en pensant à cela que Monsieur Galy, voyant un artiste peindre du côté de la rue Carnot, a pensé exposer le fruit de ce travail à BBT. Jean-Claude Hervy, nouveau Boulonnais, s est pris de passion pour les rues de la ville. Venez découvrir son travail du 3 au 17 mars à BBT, 202, bd Jean-Jaurès, le lundi de 14h à 19h, du mardi au vendredi de 9h30 à 19h, et le samedi, de 9h30 à 13h et de 14h à 18h. Les poètes n appartiennent pas qu au passé, certains sont bien vivants. Comme Olivier Boudon qui transmet son amour pour la poésie aux adultes et aussi à beaucoup d enfants. Rencontre avec un Boulonnais poète de l amour. Lorsqu on lui demande de parler de poésie, Olivier Bourdon est intarissable. Et tant mieux, car tout le monde peut en profiter, adultes comme enfants. Invité en milieu scolaire par un enseignant de CM2, il raconte : «Les enfants étaient très surpris de me rencontrer. Ils pensaient que les poètes faisaient partie du passé. Je leur ai expliqué que nous avions tous une âme de poète et parfois, en cherchant bien au plus profond de soi, elle peut émerger. La poésie est le battement de l âme, quelque chose qui vient d ailleurs. Que l on a perdu au fil des ans et qui revient par magie.» C est ainsi que lui-même a découvert la poésie. Il avait 16 ans, un âge où les adolescents recherchent une occupation pour sortir de l ennui. «Cette découverte m a protégé des bêtises que j aurais pu faire à un âge où on est très fragile et influençable. La poésie m a permis d aller au plus profond de moi pour extirper l essentiel. Je fais de la spéléologie de l intime. C est aussi une passerelle, un billet d avion qui me permet de m évader et de rentrer en contact avec d autres personnes. Partager ma poésie c est une part de moi que je donne», poursuit-il. Un poète de l amour Pour partager cette passion pour la poésie, Olivier Bourdon invente l Amour Ô Graphie (le poète est aussi un grand amoureux), des poèmes d amour traités graphiquement, un exercice qu il effectue avec aisance grâce à son métier de graphiste. Ainsi, en 2005, avec la collaboration du photographe français Claudio di Napoli, il sort un premier portfolio en édition d art. Un deuxième portfolio intitulé Au dessus de l eau il y a les oiseaux voit le jour en 2006, avec la collaboration du photographe japonais Mamoru Sakamoto. Les expositions de poèmes calligraphiés s enchaînent : avec l association boulonnaise Les Plaisirs élégants, et lors de la manifestation Le Printemps des poètes, à la bibliothèque du Point-du-Jour. Ses expositions sont toujours accompagnées de lecture de textes, une manière bien à lui de faire vivre l événement. Outre l édition de portfolios et les expositions, Olivier Bourdon écrit des spectacles pour enfants. Trois ont été interprétés, l année dernière, à la bibliothèque du Point-du-Jour et dans des écoles maternelles boulonnaises. Des spectacles très interactifs au cours desquels les enfants découvrent avec joie leur existence dans le récit ainsi que celle de leur doudou préféré. Enfin, bénévole à l ordre de Malte, Olivier Bourdon partage sa poésie avec les militaires handicapés de l INI (Institution nationale des invalides) à qui, un samedi par mois, il apporte un peu de compagnie et beaucoup de réconfort. Ses projets? Réussir à faire rentrer la poésie «vivante» dans les hôpitaux pour enfants et dans les collèges. Pour découvrir les poèmes calligraphiés d Olivier Bourdon, rendez-vous à la Tim Art Gallery (18, rue Rémy Dumoncel - Paris 14 e ), une galerie d art dont il est l un des fondateurs, du 1 er au 30 mars. Vous pouvez aussi le retrouver sur son blog : olivierbourdon.artblog.fr G. L. Le poète boulonnais Olivier Bourdon avec sa marionnette, lors d une animation dans une maternelle boulonnaise. 41 3 Renault-Billancourt L Olivier, un centre de stabilisation pour les sans-abri Fatima Cardetas 221, bd Jean-Jaurès. N vert : Fax : Lundi de 14h à 17h30, mardi de 9h à 12h et de 14h à 17h, mercredi de 9h à 17h, jeudi de 14h à 19h, vendredi de 9h à 12h. Portes ouvertes sur l insertion et la discrimination L Association nationale des femmes africaines, avec le soutien de ses stagiaires, organise une journée «portes ouvertes» le samedi 15 mars de 10h à 19h, à la salle polyvalente du Pont-de-Sèvres, sur les thèmes de l insertion et de la discrimination. Au programme : courts-métrages, débat animé par un intervenant de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations) et témoignages de personnes victimes de discriminations ou ayant réussi leur insertion professionnelle. Thé et gâteaux réalisés par les adhérentes seront à la disposition de tous les visiteurs. Renseignements au ou au Place Haute - 140, rue Castéja. Courriel : Un centre de stabilisation vient d ouvrir 20, rue de Meudon grâce à un partenariat entre l association Aurore, la ville, la DDASS, les associations boulonnaises et le CCAS. Les personnes sansabri en quête de réinsertion peuvent enfin s arrêter un temps dans un lieu agréable et propre où professionnels et bénévoles les aident à se reconstruire. Le 14 février dernier, l association Aurore a inauguré le nouveau centre de stabilisation et de réinsertion de la rue de Meudon. Ouvert 24h sur 24, ce nouveau lieu de vie est destiné aux personnes accueillies auparavant sur le site d Édouard-Vaillant. «Sortir les personnes de la rue est un des objectifs de l association Aurore. Après la crise du Canal Saint- Martin, en 2007, est née l idée de construire un centre de stabilisation pour éviter de mettre les personnes à la rue dès le matin», explique Pierre Coppey, président de l association. Le maire Pierre- Mathieu Duhamel s est réjoui de la réalisation de ces bâtiments qui s inscrivent dans un processus de longue haleine. «Ceci a été possible grâce aux efforts des associations qui œuvrent depuis l hiver 2002 pour monter un dispositif d ac- Le pont de Billancourt mis en lumière Le 14 février, le conseil général des Hauts-de-Seine a commencé la mise en lumière du pont de Billancourt. Les travaux réalisés sur la partie boulonnaise (grand bras du pont) se terminent à la mi-mars. Jusque-là, la vitesse de circulation est limitée à 30 km/h et les véhicules doivent rouler sur deux files, la troisième étant utilisée par les camions qui interviennent pour la réalisation du chantier. Ces travaux s inscrivent dans le cadre du programme d illumination de douze ponts des Hauts-de- Seine lancé en 2004 par le département. Montage du pont de Billancourt illuminé avec, de chaque côté, les blasons des villes qui bordent la Seine. Le centre de stabilisation et de réinsertion peut accueillir 30 personnes. Six places sont réservées aux femmes et cinq aux urgences. cueil durable et personnalisé.» Ces associations, ce sont l ordre de Malte, le Secours catholique, les Bancs publics, Saint-Vincentde-Paul, la Croix-rouge française et l Armée du salut qui ont créé un collectif reconnu par la mairie, la direction départemental des Affaires sanitaires et sociales (DDASS) et Aurore. Par leur connaissance fine du territoire de la commune et leur investissement auprès des sans-abri qui s y trouvent, elles ont été d un secours précieux dans l élaboration de ce nouveau projet aux côtés d Aurore. «Depuis deux mois, nous sommes associés à la commission d admission. Nous étudions avec une grande attention chaque situation en vue de préparer les orientations. À Édouard-Vaillant les personnes sans-abri passaient, ici elles se posent. Et nous pouvons les accompagner pour quelles se reconstruisent», poursuit Marie-Noëlle de Portzamparc, déléguée départementale de l ordre de Malte et conseillère municipale. Un lieu agréable et convivial Le centre dispose de 30 lits, dont six réservés aux femmes, et est accessible aux personnes handicapées. Bâti sur un terrain de 620 m 2, il est constitué de deux bâtiments de deux niveaux, séparés par un jardin. Le premier comprend l ac- cueil, l espace de restauration collective ainsi que l hébergement des femmes. Le second est réservé aux hommes. Cinq chambres, dédiées aux urgences, sont gérées avec le Samu social qui amène des SDF pour une nuit. «Le centre de stabilisation est la 1 ère étape de réinsertion par l habitat. Il permet d offrir un lieu propre, agréable et de faire un travail à long terme car le processus de réinsertion est long, il dure en moyenne 18 mois», explique Ar
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x