TOUS À VOS CLETCH'S! BANDE DES PÊCHEURS SAMEDI 1 er AVRIL - DÉPART 15H ÉCOLE ANATOLE FRANCE 2. LES HUTTES

Please download to get full document.

View again

of 17
16 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
n Février 2017 AGENDA CENTRAL DÉTACHABLE FÉVRIER / MARS 2017 FÊTES TOUS À VOS CLETCH'S! BANDE DES PÊCHEURS SAMEDI 1 er AVRIL - DÉPART 15H ÉCOLE ANATOLE FRANCE 2. LES HUTTES ACTUS ÉCONOMIE / LE
Document Share
Documents Related
Document Transcript
n Février 2017 AGENDA CENTRAL DÉTACHABLE FÉVRIER / MARS 2017 FÊTES TOUS À VOS CLETCH'S! BANDE DES PÊCHEURS SAMEDI 1 er AVRIL - DÉPART 15H ÉCOLE ANATOLE FRANCE 2. LES HUTTES ACTUS ÉCONOMIE / LE SPPPI CÔTE D OPALE FLANDRE UN LIEN INDISPENSABLE ENTRE INDUSTRIELS ET POPULATIONS LOCALES ÉCONOMIE / EN PARTENARIAT AVEC APAVE ET IFI PEINTURE DEUX NOUVELLES FORMATIONS À L ANTENNE GRAVELINOISE DE L AFPI RÉGION DUNKERQUOISE CARNAVAL / A VOS CLETCH'S AFFAIRES DÉMOGRAPHIQUES /GRAVELINES VA S ÉQUIPER POUR DÉLIVRER LES CARTES D IDENTITÉ ET LES PASSEPORTS BON CARNAVAL À TOUTES ET À TOUS! Bande des Pêcheurs samedi 1 er Avril SOCIAL / UNE AIDE À LA GESTION DE VOTRE BUDGET? PENSEZ AU CCAS!...11 Chères Gravelinoises, Chers Gravelinois, Dans quelques jours, Gravelines entamera une nouvelle saison carnavalesque, au cours de laquelle vous pourrez découvrir la cantinière de Gravelines, Soizic. Intronisée le 27 janvier dernier, elle accompagnera désormais notre tambourmajor Co Zig Huttes II. Bienvenue à Soizic, Françoise Michiel, à qui nous souhaitons une belle carrière. Le carnaval est un événement attendu par beaucoup d entre vous, des plus jeunes aux aînés. Du Carn ados, le mardi 21 février, à la Bande des Pêcheurs, le samedi 1 er avril ; du Bal des Amis du 3 ème âge, le 27 février, au Carnaval enfantin, la convivialité et la bonne humeur seront présentes dans les bandes, bals et autres chapelles. Nos 8 associations carnavalesques mais aussi la Ville, les écoles et les Maisons de quartier s activent pour faire de ces moments un grand rassemblement populaire et chaleureux. Qu ils en soient vivement remerciés. Dans un autre domaine, Gravelines sera tout prochainement équipée du dispositif biométrique de délivrance des cartes nationales d identité et des passeports. C est une satisfaction pour notre équipe municipale puisque nous avions sollicité plusieurs fois les services de l Etat afin de proposer ces formalités administratives en mairie de Gravelines. Cette nouvelle compétence de nos services municipaux sera mise en application au 1 er mars prochain : retrouvez toutes les informations utiles à ces démarches dans ce numéro de Gravelines Magazine. Nous restons attachés aux valeurs d un service public de qualité et de proximité. Très sincèrement, ATOUTS VILLE /...12 TRAVAUX /...13 COMMERCES / NOUVELLES ACTIVITÉS...14 SANTÉ / LA PSYCHOMOT'EN QUELQUES MOTS...15 SPORT / LE JUDO UN SPORT PRISÉ...16 SPORT / LE POINT À MI-SAISON DU BCM...17 GRAVELINES C'EST SPORT / EN BREF / BON APPÉTIT LES PETITS!...19 / ÉTAT CIVIL...20 L INFO DES ASSOS...21 VIE PRATIQUE VIVRE À GRAVELINES TRIBUNES NOUVEAU Désormais, retrouvez toutes nos vidéos sur le portail Gravelines Magazine Mensuel d Information gratuit, édité par la Mairie de Gravelines Place Albert Denvers Gravelines Tél. : Directeur de la publication : Bertrand Ringot Responsable de la rédaction : Claudine Barbier Rédaction, Réalisation : Direction de la Communication, Pascaline Duban Mahieux Photographies : Direction de la Communication Florine Jonnekin Olivier Soury Capt'N Geetch Manuel Baheux Franck Muylaert Dépôt légal : 2 e trimestre 2001 ISSN : Votre Maire, Bertrand Ringot, Conseiller départemental du Nord / Canton de Grande-Synthe Vice-Président de la Communauté urbaine de Dunkerque Imprimerie Pacaud Coudekerque-Branche Certifiée Imprim Vert Imprimé sur papier recyclé. Bertrand RINGOT, Maire de Gravelines, les Adjoints et Conseillers délégués reçoivent sur rendez-vous. Contact : Cabinet du Maire ACTUS / TITRE ÉCONOMIE Le Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions et des Risques Industriels (SPPPI) Côte d Opale Flandre est, de longue date, installé à Gravelines au Pont de Pierre, dans les locaux de la DREAL. Mal connu du grand public, son rôle est pourtant primordial : informer sur l environnement et les risques industriels et être un lieu de concertation entre industriels et populations locales. LE SPPPI CÔTE D OPALE FLANDRE UN LIEN INDISPENSABLE ENTRE INDUSTRIELS ET POPULATIONS LOCALES «Thierry Dubuis, animateur «historique» du SPPPI Côte d Opale Flandre Il existe quinze SPPPI en France, répartis entre ses différents bassins industriels. Le nôtre, basé à Gravelines, est l un des plus importants puisqu il couvre les arrondissements de Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer et Montreuil-sur-Mer, sur un territoire très industrialisé», commente Thierry Dubuis, animateur «historique» du SPPPI Côte d Opale Flandre. Initialement créés pour gérer les conflits locaux liés à l industrie dans les années 70, les SPPPI ont vu leur rôle s intensifier très vite. Aujourd hui, ils sont d abord des structures d information sur l environnement et les risques industriels et des lieux de concertation entre industriels et populations locales. «Nous sommes là pour informer sur les risques et pour désamorcer les conflits qui peuvent survenir entre riverains et industriels en prônant le dialogue et en essayant de trouver des solutions qui conviennent aux deux parties, par la concertation. En fait, notre travail consiste en grande partie à mettre de l huile dans les rouages», ajoute, en souriant, Thierry Dubuis. Le SPPPI Côte d Opale Flandre est géré par trois personnes. Son secrétariat général est assuré par la DREAL, qui lui fournit aussi ses locaux au Pont de Pierre. Campagne d information sur les risques industriels Le SPPPI a aussi un devoir d information sur les risques industriels. En 2016, il a publié un livret, distribué dans tous les foyers de la CUD, la CCRA, Calais, Coulogne, Marck et Arques qui recense l ensemble des industries présentes dans les arrondissements de Dunkerque, Calais et Saint-Omer et les différents risques (incendie, explosion, radioactif, pollution, toxique), inhérents à leur exploitation. Ce livret était complété par un guide très instructif sur les bons gestes à adopter en cas d accident industriel, avec un rappel du type d alerte émis selon l accident et le type d industrie. Pour en savoir plus : (site géré par le SPPPI, informatif et ludique, qui fait le point sur les cinq risques industriels majeurs). «LES SPPPI [ ] SONT D ABORD DES STRUCTURES D INFORMATION SUR L ENVIRONNEMENT ET LES RISQUES INDUSTRIELS ET DES LIEUX DE CONCERTATION ENTRE INDUSTRIELS ET POPULATIONS LOCALES» Lieu de concertation, le SPPPI fonctionne sous forme de structure collégiale où siègent des membres représentant à la fois les industriels, les collectivités (comme Gravelines), les services de l Etat, les associations de défense et de protection de l environnement et des salariés d entreprises et des experts. «Nous travaillons en commissions. La première, «Nouveaux projets», sert, comme son nom l indique, à présenter les projets des industriels sur le territoire : implantation d usine, agrandissement, changement de process Le représentant de l industriel est invité à expliquer son projet et, surtout, à démontrer que tous les risques ont bien été pris en compte, tant pour la protection de l environnement que pour la protection des populations. La deuxième : «Air, odeurs et bruit», traite des nuisances que peuvent subir les riverains d entreprises. C est ici que sont exposées les plaintes reçues et que les industriels sont invités à expliquer quels moyens ils peuvent mettre en œuvre pour y remédier ou tout au moins, atténuer la nuisance. Enfin, la troisième «risques industriels» s occupe des risques dans leur globalité et de la manière dont les populations peuvent en être informées», détaille Thierry Dubuis. Il existe aussi une commission eau et une déchets et sols polués . A ces commissions peuvent s ajouter des groupes de travail, pour des problèmes spécifiques au territoire, comme l envol de poussières au port ouest de Dunkerque, qui concerne plus spécifiquement les habitants du hameau des Huttes à Gravelines ou bien encore le risque nucléaire. «En ce qui concerne les poussières, sujet sensible à Gravelines je le sais, de grandes avancées ont été faites grâce au travail concerté entre le SPPPI, les industriels concernés, la municipalité et les associations de riverains. Des mesures, comme l arrosage des tas de minerais au quai à pondéreux ouest, ont été mises en place. Des stations de mesures des retombées de poussières ont été installées. Les résultats sont d ailleurs publiés sur notre site, en accès libre, chaque jour. Voilà un exemple très concret de ce que permet le SPPPI», note Thierry Dubuis, qui précise que la structure va souvent plus loin que ce que la réglementation prévoit. «Nous avons eu le cas récemment avec ArcelorMittal. Les riverains se plaignaient de bruit. Or, au regard de la loi, le sidérurgiste n était pas en faute. Nous avons mis en place toute une série de mesures pour déterminer d où provenait ce bruit. Il s est avéré que c était les cheminées qui étaient en cause. ArcelorMittal a consenti à un investissement d un million d euros pour installer des «silencieux». Notre territoire est industrialisé. C est comme cela. Nous n allons pas demandé aux entreprises de partir. L enjeu, c est de faire en sorte que tout le monde puisse vivre en bonne entente, en limitant les nuisances», conclut Thierry Dubuis.n SPPPI ACTUS / ÉCONOMIE Installée depuis 2010 sur la zone industrielle de La Leurette à Gravelines, l antenne du centre de formation AFPI Région Dunkerquoise n en finit plus de se développer. Pour preuve, les deux nouvelles formations en peinture industrielle et assemblage boulonné qu il propose désormais en partenariat avec Apave et IFI Peinture. DEUX NOUVELLES FORMATIONS À L ANTENNE GRAVELINOISE DE L AFPI Jean-Christophe Leprêtre, responsable du département relations entreprises à l'afpi Jean-Marc Husson, responsable Pôle Formation Hauts de France de l Apave Etienne L Hoir, responsable région Nord-Est et Belgique chez IFI Peinture «L AFPI Région Dunkerquoise a un statut associatif. De ce fait, notre principale préoccupation est de répondre à toutes les problématiques de formations de nos entreprises-adhérentes. En étant très réactif, en s appuyant sur un bon réseau de centres de formation partenaires de proximité. Les deux nouvelles formations que nous mettons en place sur notre site de Gravelines répondent exactement à cette ambition», commente, en préambule, Jean-Christophe Leprêtre, responsable du département «relations entreprises». La première formation, qui démarre cette fin janvier, concerne une compétence particulière, l assemblage boulonné. «C est une technique de raccordement très utilisée dans l industrie nucléaire», précise Jean- Christophe Leprêtre. Or, la centrale nucléaire de Gravelines souhaite, désormais, que les entreprises intervenantes puissent prouver que leur personnel soit compétent pour cette compétence, avant d intervenir sur site. L AFPI Région Dunkerquoise a été interpellée sur cette question par de nombreuses entreprises intervenantes du CNPE en robinetterie. «Pour faire court, des retards de mise en route après un arrêt de tranche étaient constatés, avec les coûts que cela engendre. Or, il s est avéré que ces problèmes étaient, pour partie, dû à des assemblages boulonnés mal montés. D où cette nouvelle exigence de la part du donneur d ordres», explique Jean- Christophe Leprêtre. l AFPI Région Dunkerquoise n ayant pas la compétence en interne pour ce type de formation. Souhaitant répondre, malgré tout, à ce besoin en formation vital pour la santé économique des entreprises concernées, elle s est tournée vers son réseau. Elle a appris que Apave disposait de maquettes pédagogiques et du savoir-faire associé pour former les salariés à ce type d assemblage dans les conditions du réel conformément au référentiel d EDF. «NOTRE PRINCIPALE PRÉOCCUPATION EST DE RÉPONDRE À TOUTES LES PROBLÉMATIQUES DE FORMATIONS DE NOS ENTREPRISES-ADHÉRENTES.» «Nous avons donc décidé de rapatrier depuis Rouen l une de nos maquettes à l antenne de Gravelines afin d y proposer plusieurs cycles de formation qui tiennent compte des procédures exigées par EDF», précise Jean-Marc Husson, responsable Pôle Formation Hauts de France d'apave. «les entreprises intervenantes à la centrale nucléaire vont trouver une solution en formation à deux pas de chez elles. Je suis vraiment très heureux de ce partenariat avec l AFPI Région Dunkerquoise, qui satisfait tout le monde». La deuxième formation concerne la peinture industrielle, secteur en pleine croissance. «Nos entreprises recrutent», constate Jean-Christophe Leprêtre. «Mais elles ont du mal à trouver du personnel qualifié. Il est vrai que le métier est beaucoup plus technique qu il y a une vingtaine d années et qu il n existe pas de diplôme spécifique dans l Education Nationale. D où ce besoin récurrent en formation». Pour répondre à cette demande de ses entreprises-adhérentes, l AFPI Région Dunkerquoise s est tournée vers ses partenaires. IFI Peinture, centre de formation présent sur toute la France et en Belgique et spécialisé dans les métiers de la peinture, s est montré intéressé. «Il nous était déjà arrivé, par le passé, de monter des formations ponctuelles avec l AFPI Région Dunkerquoise», rappelle Etienne L Hoir, responsable région Nord-Est et Belgique. «Là, nous sommes dans une démarche beaucoup plus pérenne puisqu il s agit de monter un «atelier peinture» avec une salle de cours dédiée et deux cabines pour les travaux pratiques dans les locaux gravelinois de l AFPI. Nous pourrons y former, à l année, à la fois des demandeurs d emploi mais aussi des salariés pour de la remise à niveau, du perfectionnement ou de la préparation à la certification». L arrivée d IFI Peinture à Gravelines permet également au centre de formation de mener à bien une autre ambition : devenir centre d examen agréé par l AC- QPA pour les certifications en «peinture anticorrosion» pour le Nord de la France et la Belgique. «Nous attendons la réponse de l organisme certificateur d ici quelques semaines», précise Etienne L Hoir. L arrivée de ce centre d examen à Gravelines aurait deux avantages : d abord accueillir et héberger régulièrement des personnes en déplacement avec les retombées économiques supposées et éviter aux habitants du Dunkerquois d être obligés de faire des kilomètres pour se faire certifier. Historiquement spécialisée dans les métiers de la chaudronnerie, de la tuyauterie et la mécanique, l antenne gravelinoise de l AFPI Région Dunkerquoise a lancé, il y a deux ans, avec succès, un chantier Amiante. Ces deux nouvelles formations prometteuses et importantes pour le développement économiques du territoire devraient lui permettre de passer le cap du millier de personnes formées chaque année. Belle réussite made in Gravelines! n chiffres cles Vidéo Mag : retrouvez la vidéo de cet article sur : implantation d une antenne de l AFPI Région Dunkerquoise à Gravelines 1000 : le nombre de personnes formées chaque année à Gravelines 15 % des personnes formées sont des demandeurs d emploi qui trouvent, ensuite, une solution d emploi 6 7 Alain Boonefaes, ACTUS /CARNAVAL Le mois de février marque le début de la saison carnavalesque dans notre commune. Bals, bandes et chapelles vous attendent pour deux mois de fêtes! Tout est prêt pour s amuser et profiter de bons moments en famille ou entre amis. La saison carnavalesque s annonce très bonne, grâce, notamment, au dynamisme de nos associations. L accent a été mis cette année sur la sécurité, avec plus de contrôles aux entrées des bals et un renfort tout au long du parcours des bandes. Les patrouilles de Police seront également multipliées. Cela nécessite une grosse organisation, mais tout est prévu pour que petits et grands s amusent, en toute sécurité. Nous sommes très satisfaits de cette belle programmation, avec quelques nouveautés en plus des bals et bandes qui font le succès du carnaval dans notre ville. Nous tenons, enfin, à rappeler qu il est primordial d être respectueux des autres et de l environnement. Bon carnaval! A VOS CLETCH'S! N ous sommes allés à la rencontre de Johann Vereertbrugghen, auteur du livre «le carnaval des 4 clochers». Un ouvrage rempli d anecdotes, de photos, d histoire Un ouvrage authentique qui ravira tous les carnavaleux : Johann Vereertbrugghen auteur du livre Le carnaval des 4 clochers «C est après avoir pris ma retraite que j ai commencé la rédaction de ce livre. J avais collecté beaucoup d anecdotes de mon père, qui fut le premier tam«le CARNAVAL DES 4 CLOCHERS» bour major de Gravelines, et de mes 53 ans de carnaval dont 24 de EST DISPONIBLE À L OFFICE Présidence des Zigomards. J ai DE TOURISME DE GRAVELINES rencontré des copains d autres associations, j ai également été aidé AU TARIF DE 12» par les Archives Municipales, et après 3 ans de travail, le voilà terminé! C est un livre de 172 pages, qui Je tiens, enfin, à remercier sincèrement nous ressemble amis carnavaleux, et Bertrand Ringot et sa Municipalité, les dans lequel je retrace l histoire de notre associations pour leurs autorisations de carnaval, son évolution au travers des diffusions des photos ainsi que celles qui bandes et des bals Ainsi qu une partie m ont soutenu et m ont permis de sortir plus «pratique» sur les déguisements, le ce livre». maquillage, les chansons, les chapelles, etc. L'auteur sera présent le samedi 4 février à l'office de Tourisme, le dimanche 5 féj espère, grâce à ce livre, laisser une petite vrier à l'hôtel de la Plage et le vendredi trace du carnaval gravelinois, bien que je 10 février au Palm Beach de 10h30 à 12h n aie aucunement la prétention d être un pour des séances de dédicaces. n Le Saviez-vous? La première cantinière de Gravelines a été intronisée le 27 janvier dernier par les membres de la Confrérie des Tambours Majors. Félicitations et bienvenue à Soizic! 8 écrivain. C est un ouvrage authentique, qui rappellera de nombreux souvenirs aux plus anciens et sera une découverte pour les plus jeunes. J espère qu il vous apportera un peu de bonheur. Il n est pas question ici d un bouquin universitaire et complexe à lire, mais de photos et histoires de nos 4 clochers qui ont fait Gravelines et son carnaval depuis plus de 50 ans. PAROLE D'ELUs Conseiller Municipal délégué aux Evénements et Manifestations G ilbert Théry, Conseiller Municipal délégué aux Traditions et Animations : AU PROGRAMME MARDI 21 FÉVRIER 12e édition du Carn Ados VENDREDI 24 FÉVRIER Bal des Nucholaerds LUNDI 27 FÉVRIER Goûter de carnaval des Amis du 3e âge MARDI 28 FÉVRIER - MARDI GRAS Repas d avant bande organisé par les Amis des Huttes Salle Caloone Ouverture du Cap Nord par la Patate Gravelinoise Bande des Huttes départ à 17h du local des Zigomards Bande de Petit-Fort-Philippe départ à 17h du boulevard Léo Lagrange Mise au bûcher des géants aux alentours de 18h30 sur la place Calmette et la place Gustave Houriez VENDREDI 3 MARS Bal des Zigomards SAMEDI 4 MARS Repas des Mamies Organisé par la Patate Gravelinoise VENDREDI 10 MARS Bal des Zotes MARDI 14 MARS Après-midi carnavalesque pour les aînés SAMEDI 18 MARS Repas des Rose Marie VENDREDI 24 MARS Bal des Boucaniers SAMEDI 1ER AVRIL Bande des Pêcheurs Chapelle offerte par la Municipalité à l'ecole Anatole France 2 des Huttes à 13h30. Départ de la bande à 15h Rigodon et jet de harengs devant la Mairie SAMEDI 1ER AVRIL Bal des P'tits Baigneurs DIMANCHE 9 AVRIL Carnaval enfantin Départ à 15h de la place A.Denvers Jet de poissons briochés devant la Mairie Mise au bûcher des géants à côté de la Maison de quartier des Huttes Bal des P tits Mousse Par les Zigoma
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks