«L évolution bicentenaire de la Bibliothèque de l Assemblée nationale»

of 5
17 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Article «L évlutin bicentenaire de la Biblithèque de l Assemblée natinale» Gastn Bernier Cap-aux-Diamants : la revue d'histire du Québec, n 72, 200, p Pur citer cet article, utiliser l'infrmatin
Document Share
Document Transcript
Article «L évlutin bicentenaire de la Biblithèque de l Assemblée natinale» Gastn Bernier Cap-aux-Diamants : la revue d'histire du Québec, n 72, 200, p Pur citer cet article, utiliser l'infrmatin suivante : Nte : les règles d'écriture des références bibligraphiques peuvent varier seln les différents dmaines du savir. Ce dcument est prtégé par la li sur le drit d'auteur. L'utilisatin des services d'érudit (y cmpris la reprductin) est assujettie à sa plitique d'utilisatin que vus puvez cnsulter à l'uri https://aprps.erudit.rg/fr/usagers/plitique-dutilisatin/ Érudit est un cnsrtium interuniversitaire sans but lucratif cmpsé de l'université de Mntréal, l'université Laval et l'université du Québec à Mntréal. Il a pur missin la prmtin et la valrisatin de la recherche. Érudit ffre des services d'éditin numérique de dcuments scientifiques depuis Pur cmmuniquer avec les respnsables d'érudit : Dcument téléchargé le 1 February :59 L'évlutin bicentenaire de la Biblithèque de l'assemblée natinale Q r* ^ a Biblithèque de l'assemblée a eu 20TJ ans le 10 mars Et durant six mis, n a marqué sur place l'événement. Les parlementaires nt adpté, le 14 mars dernier, une mtin de félicitatins au curs de la semaine anniversaire de sa mise sur pied. Depuis, n a présenté une série de cnférences et même un cllque sur l'histire des biblithèques parlementaires d'ici et d'ailleurs; n a accueilli, pur la trisième fis depuis 1975, les biblithécaires parlementaires du Canada. Quelques publicatins nt également vu le jur, des livraisns spéciales de péridiques et un certain nmbre d'articles. Les réalisatins de l'année aurnt cntribué à faire ressrtir et à mettre en lumière l'histire bicentenaire de la Biblithèque de l'assemblée natinale. Cette dernière, n l'a rappelé, est apparue dans le peltn de tête des biblithèques parlementaires et, en la matière, n peut dire que les députés québécis nt été à l'avant-garde, suivant de peu les exemples français (1796) et américain (1800). De plus, en territire laurentien même, la Biblithèque fut la première à cmpter vraiment, bien avant les biblithèques universitaires et bien avant les biblithèques de lecture publique. Mais il faut dire cependant que la biblithèque actuelle, si elle est la descendante et l'héritière de celle créée au début du XIX e siècle, en est frt différente. On purrait même affirmer que la filiatin n'est pas évidente. À titre d'exemple, qu'n s'attarde à quelques thèmes : missin u services, types de cllectin, caractéristiques des directeurs et des emplyés, lcaux ccupés, aspects de l'administratin et techniques curantes. Missin et services La missin assignée à la Biblithèque de l'assemblée a évlué au curs des années. Au mment de sa créatin, les livres étaient réservés à l'usage exclusif des parlementaires. Par la suite, cmme le milieu était dépurvu de biblithèques, n a uvert les prtes aux lecteurs de la capitale, avec certaines restrictins cependant : avir btenu une recmmandatin d'un parlementaire; et utiliser la Biblithèque uniquement durant les intersessins et pendant les vacances parlementaires. La pratique de l'uverture au public a va- Les étudiants du Séminaire de Québec sauvant les vlumes de la Biblithèque du Parlement lrs de l'incendie de (Charles de Vlpi. Québec). rié à travers l'histire mais dans le passé, devant la pauvreté relative des établissements dcumentaires du visinage, la Biblithèque cnstitua une buée de sauvetage pur bien des cityens. Actuellement, la Biblithèque de la représentatin natinale est à la dispsitin des cityens s'intéressant aux dmaines qui snt les siens. Cmme l'a affirmé le premier ministre, mnsieur Bernard Landry, le 14 mars dernier, lrs de l'inauguratin du deuxième centenaire, «la Biblithèque des représentants du peuple dit être uverte au peuple». Le degré d'uverture au public a scillé au curs des ans mais également la place de l'établissement au sein du mnde québécis de la dcumentatin. Pendant une grande partie de sn histire, la Biblithèque de l'assemblée a jué le rôle assumé depuis la fin des années 1960 par la Biblithèque natinale établie à même ce qui avait été jusque-là la biblithèque Saint-Sulpice (Mntréal). Avant 1970, les directeurs de la biblithèque des députés et des cnseillers législatifs s'effrçaient d'acquérir la ttalité de la prductin littéraire laurentienne. Aussi, a-t-n pu suligner les richesses de la cllectin de jurnaux, de brchures, de publicatins guvernementales et même de laurentiana (uvrages québécis, lat sensu) cnservés sur place. Depuis une trentaine d'années, n assiste à un carénage. La Biblithèque natinale assume pleinement sn rôle et la Biblithèque de l'assemblée natinale se cncentre sur les besins des parlementaires et de leurs cllabrateurs. Des ajustements similaires se snt pérés à la suite du dévelppement des biblithèques de l'administratin guvernementale et de celle de la ville de Québec. En smme, la biblithèque générale du XIX e siècle et de la plus grande partie du XX e s'est transfrmée en une biblithèque plitique et parlementaire. Cllectins Inévitablement, l'apparitin et la structuratin d'établissements dcumentaires dans la capitale, dans la métrple et au sein de la fnctin publique en particulier nt cnduit à la cmpsitin de cllectins spécialisées, tut au mins mieux définies. Au curs du premier demi-siècle, n a visé le dévelppement d'une cllectin arc-en-ciel, générale et encyclpédique. Tus les dmaines de la science et de la culture étaient représentés. Aussi, les lecteurs puvaient-ils cnsulter des cr- CAP-AUX-DIAMANTS, N 72, HIVER C O E V- +-«O flirté avec un catalgue reprduit sur micrfiches, mis à jur péridiquement et facilement multipliable. Mais l'infrmatique a rapidement pris le relais et, aujurd'hui, les lecteurs u les usagers peuvent cnsulter le catalgue de la biblithèque à partir de la maisn u du bureau. Encre là, n peut cnstater, après cup, une évlutin rapide. La Biblithèque est tujurs lgée dans l'hôtel du Parlement en (La Presse). pus de philsphie et de thélgie, de génie u d'histire des sciences, de littérature u de généalgie. Une grande partie de ces cllectins a été élaguée et a laissé place à des vlumes et à des péridiques tmbant dans l'rbe de la vie et des institutins plitiques, à la limite de la vie culturelle, sciale et écnmique, avec une teinte frtement québécise mais allant également au-delà. La mutatin u l'évlutin bicentenaire prte la marque de la diversificatin et de la multiplicatin des supprts. Au départ, la richesse de la Biblithèque était exprimée par le nmbre de vlumes et tus les directeurs qui se snt succédé à sa tête se snt tujurs fait un devir de préciser, année après année, cmme s'il s'agissait d'un leitmtiv u d'une rengaine, la taille de la cllectin. Deux siècles nt passé, des supprts nuveaux nt vu le jur (micrfilms u micrfiches, cédérms et banques de dnnées cmmerciales, cassettes audi et vidé), si bien que le nmbre de vlumes et de péridiques cnservés entre les quatre murs de l'établissement devient secndaire et perd sn sens, car n peut y cnsulter électrniquement un nmbre incmmensurable de dcuments cnservés extramurs. Bref, n serait passé de la biblithèque autarcique, par la frce des chses, à une biblithèque sans murs u universelle. Un autre phénmène intéressant bservé entre 1802 et 2002 prte sur les catalgues des cllectins. Pendant une duzaine de décennies, le catalgue de livres fut imprimé et distribué aux parlementaires et aux lecteurs intéressés. Aussi, puvaient-ils, les uns et les autres, l'emprter et le cnserver par-devers eux. Dans les années 190, n abandnna cette pratique et, drénavant, la cnsultatin du catalgue u du fichier ne puvait se faire que sur place, c'est-à-dire à la biblithèque. Cinquante années plus tard, n a Directeurs et emplyés La Biblithèque de l'assemblée aura été aussi le lieu de grands changements pur le persnnel, directeurs u emplyés, durant les 200 ans que l'n vient de cmpléter. En ce qui a trait aux directeurs, il y en a eu quatrze jusqu'ici, les autrités plitiques et administratives nt fait appel avant tut à des ntables, à des écrivains, à des jurnalistes u à des publicistes. De là, la lignée qui mène d'etienne Parent à Gerges-Emile Marquis en passant par Pamphile Le May, Narcisse-Eutrpe Dinne et Ernest Myrand. Certains faisaient déjà partie de la fnctin publique au mment ù ils nt été nmmés à la Biblithèque. Ce sera aussi le cas de Jean-Charles Bnenfant et de Jacques Prémnt. Tus snt devenus biblithécaires sur le tas. Les deux directeurs qui se snt succédé depuis dix ans nt par cntre fait carrière en biblithécnmie. Aussi, le raynnement des duze premiers a-t-il pris des traits bien différents de l'un à l'autre : Etienne Parent est cnnu cmme jurnaliste et penseur, Le May, cmme écrivain, Dinne, cmme jurnaliste et lexicgraphe, mais aussi cmme bibligraphe, etc. Leur ntriété ne déculait pas nécessairement de leur présence à la tête de la Biblithèque. L'hypthèse purrait s'appliquer également à Jean-Charles Bnenfant, qui a œuvré dans de multiples secteurs. En grs, dnc, n est passé en deux siècles de persnnalités à des prfessinnels de la dcumentatin. La mutatin bservée chez les cnservateurs a eu sn pendant du côté du persnnel. Durant 150 ans, l'effectif de la Biblithèque s'est résumé aux cnservateurs et, sauf exceptin, à des cmmis et à des messagers. Ces derniers étaient suvent des gens cultivés et lettrés. Certains nt publié des rmans u des essais. On cnserve encre la trace de leur écriture signée. Mais ce n'est que depuis 50 ans que les spécialistes de la dcumentatin snt apparus et nt pris place à l'intérieur de l'équipe, les biblithécaires d'abrd puis les techniciens en dcumentatin. Au curs des dernières décennies du XX e siècle, des histriens, des pliticlgues, des juristes et des écnmistes nt 98 CAP-AUX-DIAMANTS, N 72, HIVER 200 été recrutés. La diversificatin de la frmatin des emplyés et leur augmentatin, tris en 1870, une trentaine en 1950 et 70 en 2000, a cntribué à la multiplicatin des prestatins et des services. Smme tute, il y a lieu de retenir, cmme un trait supplémentaire des deux premiers siècles de la Biblithèque, une augmentatin cnstante des emplyés et leur frmatin de plus en plus spécialisée et de plus en plus marquée par les sciences de la dcumentatin. Q e* Lcaux L'histire de l'aménagement et des déménagements, des lcaux et des immeubles est également représentative de l'évlutin des biblithèques au curs des années 1800 et Au départ, les livres étaient sus la garde du greffier de l'assemblée et devaient être gardés dans sn bureau. Avec les années, leur nmbre augmentant, n a fait cnstruire des casiers et n les a placés dans un lcal réservé à cet effet. Puis la Biblithèque cnnut l'aventure des vyages entre 1841 et 1865, années pendant lesquelles les députés siégèrent tantôt à Québec et à Mntréal mais aussi à Yrk et à Kingstn. Entre 1885 et 1915, la Biblithèque ccupa des bureaux dans l'hôtel du Parlement actuel. Depuis, elle a ses lcaux dans un édifice qui fut cnstruit pur elle, mais qui a tujurs lgé des services administratifs, autrefis guvernementaux, aujurd'hui parlementaires. À nter que l'édifice fut le premier à être cnstruit par l'état à des fins dcumentaires et que la Grande Biblithèque sera le deuxième neuf décennies plus tard. Ces dernières années, n a améliré l'aménagement des lieux. Depuis une trentaine d'années, des emplyés nt déménagé dans des immeubles visins. On purrait avancer l'hypthèse que, par le passé, l'augmentatin de la superficie alluée à la Biblithèque fut cmmandée avant tut par la crissance de la cllectin et que, au curs des 0 dernières années, ce fut surtut en raisn de celle des emplyés. Smme tute, l'histire des lcaux et des immeubles s'inscrit dans l'histire générale de la dcumentatin. On purrait parler également de l'imprtance passée de la lcalisatin, facteur de plus en plus résiduel au fur et à mesure que les cmmunicatins s'amélirent. Administratin L'évlutin bicentenaire de la Biblithèque de l'assemblée natinale est marquée de prcessus administratifs changeants. À l'rigine, la Biblithèque est apparue dans une Assemblée dnt les structures administratives étaient rudi- Intérieur de la Biblithèque du Parlement dans l'édifice Pamphile-Le May, en (Cmmunicatins-Québec). mentaires. Elle releva, pendant le premier siècle, des présidents, tantôt de celui du Cnseil législatif, tantôt de celui de l'assemblée, enturés d'un cmité frmé de députés et de cnseillers. La frmule s'étila au XX e siècle et disparut tut à fait à l'épque de la Révlutin tranquille. Depuis, le secrétariat administratif de l'assemblée a pris frme, s'est structuré, et la Biblithèque relève drénavant d'un haut fnctinnaire, du secrétaire général lui-même u de l'un de ses adjints, à l'égal des autres services. L'histire administrative interne est également symptmatique des changements enregistrés dans le mnde de la dcumentatin. Il y a plus de 100 ans, les biblithèques étaient avant tut des rganismes de cnservatin. Même celles du milieu parlementaire se limitaient à cmpser une cllectin de livres et à les prêter. De ns jurs, elles juent un rôle actif et diversifié. On s'effrce d'aller au-devant des besins et d'anticiper les questins qui leur sernt acheminées. Par ailleurs, l'univcité de la fnctin dcumentaire a vécu. Les biblithèques d'assemblée nt hérité de tâches multiples et celle de l'assemblée natinale ne fait pas exceptin à la règle. Elle s'ccupe de dcumentatin de presse, gère les dcuments administratifs et les archives de la maisn, rédige les tables alphabétiques du Jurnal des débats, etc. C'est dire, en smme, que la Biblithèque, depuis 200 ans, a cnnu différentes pratiques administratives et que ses cmpétences se snt multipliées. CAP-AUX-DIAMANTS, N 72, HIVER (U E D Techniques La curte histire de la biblithèque parlementaire peut encre servir à illustrer nmbre de changements de nature technique. Qu'il suffise ici de suligner quelques frmules mises en pratique pur l'enregistrement des emprunts : au départ, n ntait ces derniers dans des cahiers u dans des grands livres - pratique en vigueur durant les années 1880 jusqu'à , puis ce fut l'utilisatin de fiches et, depuis quelques années, n cnfie à l'infrmatique le sin de garder trace des emprunts et déturs des vlumes. La Biblithèque a dû également cmpser avec des myens de cmmunicatin smmaires (currier pstal, diligence, télégraphe et même téléphne) et maintenant, s'appuyer sur les télécpieurs, sur l'infrmatique et la télématique. Dans un autre secteur, celui de la reprductin, n est passé de l'âge du scribe u du cpiste à la phtcpieuse, à la liseuse-reprductrice et au numériseur. Ce snt des techniques qu'n est prté à tenir pur acquises. Mais les pinniers s'appuyaient sur des myens frt rudimentaires par rapprt à ceux qui snt à la prtée des cntemprains. Cnclusin Cmme n peut le vir, la biblithèque actuelle de l'assemblée natinale est l'héritière et la descendante d'une biblithèque qui a cnnu bien des changements depuis sa mise sur pied. Sa missin a fait l'bjet de nmbreux ajustements. Les cllectins qu'n a cmpsées nt évlué avec les ans. Les directeurs, des lettrés au départ, snt devenus de plus en plus des prfessinnels de la dcumentatin; idem des emplyés en général. Pendant de nmbreuses années, la recherche de lcaux et d'espace a phagcyté l'énergie des respnsables et, actuellement, n peut penser que la dcumentatin électrnique atténuera cette exigence. Du côté des frmules administratives, la Biblithèque est passée de l'autrité immédiate des présidents à celle des secrétaires généraux et elle a cnnu tantôt des mandats univques et maintenant des mandats divers et multiples. Enfin, les myens techniques sur lesquels elle a pu faire fnd se snt grandement perfectinnés au curs de sn histire bicentenaire. Si n le vulait, n purrait identifier d'autres secteurs d'évlutin. Par exemple, il serait instructif de s'attarder aux crédits allués à la dcumentatin dans une perspective synchrnique mais également cmparative, sur les types de prestatins au départ et ceux qu'n exige u qu'n suhaite depuis quelques décennies, sur les prduits u réalisatins du persnnel, sur les appellatins successives de la biblithèque, sur les frmules d'achat u d'acquisitin de vlumes, etc. La Biblithèque du Parlement, même si elle s'inscrit dans le drit fil de l'établissement qui a vu le jur en 1802, est restée cntempraine des décennies qu'elle a traversées. Elle a su s'adapter et nul dute qu'elle saura truver sa vie au mment ù elle entre dans sn trisième centenaire, qu'elle saura répndre aux attentes et aux besins dcumentaires des parlementaires et de leurs cllabrateurs, qu'elle saura truver sa place à l'intérieur des institutins de l'état, Biblithèque natinale et biblithèques administratives, et au sein du réseau dcumentaire laurentien et même mndial et, parallèlement, être utile à l'ensemble des cityens. Gastn Bernier, crdnnateur du deuxième centenaire, fut directeur de la Biblithèque de l'assemblée natinale ( ). ç^ C^O C^ ASSEMBLEE NATIONALE QUÉBEC BIBLIOTHEQUE ASSEMBLEE NATIONALE IOO CAP-AUX-DIAMANTS, N 72, HIVER 200
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x