A people's Agenda , An Interview with Dr. Matthias Rath, April PDF

Please download to get full document.

View again

of 10
6 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
A people's Agenda , An Interview with Dr. Matthias Rath, April 2003 Website: Après votre campagne contre la guerre en Irak, le public arabe voudrait en savoir plus sur vous.
Document Share
Documents Related
Document Transcript
A people's Agenda , An Interview with Dr. Matthias Rath, April 2003 Website: Après votre campagne contre la guerre en Irak, le public arabe voudrait en savoir plus sur vous. Pourriez-vous nous donner plus d informations concernant vos recherches? Tout d abord, je tiens à insister sur le fait que je suis un médecin, un scientifique et avant tout un être humain, un habitant de la Terre qui souhaite préserver sa planète intacte et empêcher qu une troisième guerre mondiale ne la réduise à néant. En tant que médecin et scientifique, j ai eu l honneur d apporter ma contribution dans certains domaines, contribution qui, je l espère, permettra à l humanité de construire un monde en meilleure santé et peut-être plus pacifique. Grâce à mes découvertes réalisées dans le domaine de la prévention et du traitement naturels des maladies cardio-vasculaires, nous serons en mesure d éradiquer en grande partie les infarctus, les attaques d apoplexie, l insuffisance cardiaque, l hypertension, l arythmie et toute une variété de troubles liés. Ces découvertes profiteront à notre génération, mais aussi aux générations futures. Ma deuxième contribution au mieux-être de l humanité a été la révélation du véritable visage de l industrie pharmaceutique, la plus importante sur Terre, qui cultive et soutient l un des pires procédés de tromperie et de fraude que l humanité ait connu. Alors que les publicités promettent la «santé», cette industrie d investissements tire, elle, profit de l existence et de la propagation des maladies. La prévention, les traitements qui s attaquent à la cause du trouble et l éradication des maladies menacent le «commerce de l industrie pharmaceutique avec la maladie» et sont donc combattus par ce que l on appelle le cartel pharmaceutique. Lors d une conférence publique en juin 1997, j ai fait part d une analyse très sobre selon laquelle cette industrie qui réclame le monopole mondial des «soins de santé» constitue en fait un obstacle majeur qui empêche les peuples du monde de jouir d une vie saine. La troisième avancée que je souhaiterais mentionner est la diffusion mondiale de ces informations et de cette analyse vitales. Ces informations sont devenues à ce point menaçantes pour ce groupe d investissements pharmaceutique riche de plusieurs milliards de dollars que ce dernier tente aujourd hui de renforcer sa mainmise sur les peuples du monde à l aide de lois de protection et l abandon des droits civils. La «guerre contre le terrorisme» est un prétexte à cette stratégie. Cette guerre n en est pas vraiment une. Elle a été montée et lancée de manière stratégique afin de diffuser un sentiment de crainte et une vague d intimidation aux quatre coins de la planète, ce qui permet l exécution de mesures légales drastiques, et ce, non seulement en Amérique, mais également dans le monde entier. Mes collaborateurs directs avaient déjà prévu cette évolution il y a plus d une décennie. C est à cette époque que le double prix Nobel Linus Pauling a déclaré : «tes découvertes sont si importantes qu elles menacent des industries entières. Un jour, des guerres éclateront simplement pour empêcher que tes avancées ne soient reconnues aux quatre coins du globe.» Vous êtes diplômé de l école de médecine et vous avez travaillé en tant que médecin et chercheur. Qu est-ce qui vous a fait basculer de la recherche aux thérapies naturelles? J ai commencé à travailler dans le domaine de la recherche traditionnelle afin de découvrir les causes des maladies cardio-vasculaires. A cette époque, on pensait qu un taux de cholestérol élevé était le principal facteur responsable d infarctus et d attaques d apoplexie. Influencés par les fabricants de médicaments anti-cholestérol, les médecins croyaient qu un taux de cholestérol élevé endommageait les parois vasculaires en les épaississant et, éventuellement, en les bouchant, ce qui pouvait entraîner des infarctus et des attaques d apoplexie. Aujourd hui, nous savons qu il ne s agit là que d un plan de marketing imaginé par l industrie pharmaceutique. Si un taux de cholestérol élevé endommageait vraiment les vaisseaux sanguins, il devrait également porter atteinte à l ensemble du système vasculaire que l on peut comparer à un véritable pipeline. Ce système se boucherait à n importe quel endroit et pas uniquement dans la zone du cœur et du cerveau. En d autres termes, nous pourrions également souffrir d infarctus du nez, des oreilles, des genoux, des coudes, des doigts et d autres organes dans le corps. Et il est clair que ce n est pas le cas. J ai ensuite découvert que les maladies cardio-vasculaires étaient inexistantes dans le règne animal alors qu elles représentent l une des principales causes de décès chez les êtres humains. La découverte suivante eut un impact énorme dans le monde de la santé naturelle. Les animaux produisent leur propre vitamine C dans leurs corps. Cette vitamine est nécessaire pour assurer la production des molécules chargées de renforcer notre corps et ses vaisseaux sanguins appelées collagène. Plus nos parois vasculaires reçoivent de vitamine C et de collagène, plus elles seront stables et plus le risque d infarctus sera réduit. Les animaux sont rarement victimes d attaques cardiaques car leurs corps produisent de la vitamine C en suffisance. Nous, êtres humains, sommes incapables de produire ne serait-ce qu une molécule de cette vitamine. De même, notre régime alimentaire est souvent pauvre en vitamines, ce qui affaiblit nos vaisseaux sanguins et favorise la formation de dépôts. Ces dépôts se développent d abord dans les zones où nos vaisseaux sanguins sont exposés à un stress mécanique comme les artères coronaires du cœur. Cette série de découvertes était si évidente qu elle explique non seulement pourquoi les animaux ne souffrent pas d attaques cardiaques, mais aussi pourquoi nous, êtres humains, sommes victimes d attaques cardiaques et non d attaques nasales. Ces découvertes spectaculaires ont par ailleurs été confirmées par des données de recherches et des études cliniques afin d écarter le moindre doute. Ces découvertes scientifiques expliquent principalement pourquoi j ai laissé tomber la recherche conventionnelle pour me tourner vers des molécules qui se sont révélées extrêmement efficaces dans la prévention et le traitement des maladies actuelles, des molécules produites par la nature elle-même et qui sont nécessaires au fonctionnement optimal des cellules. Un grand nombre de vos articles de recherches a été publié dans des magazines scientifiques. Sur quoi vous-êtes vous focalisé durant vos recherches? La découverte de la nature des maladies cardio-vasculaires, autrement dit de la cause des infarctus et des attaques d apoplexie, n était qu un début. En me rendant compte que les vitamines, les minéraux, certains acides aminés et oligo-éléments, sorte de «carburants» biologiques, sont nécessaires à des millions de cellules de notre corps, il m est paru évident que ces substances n étaient pas uniquement capables de prévenir l apparition de maladies coronariennes et d infarctus, mais qu elles pouvaient également être utilisées pour traiter toute une série de problèmes de santé très courants. Au cours de ces dernières années, en collaboration avec des scientifiques et des médecins issus des quatre coins du monde, mon institut de recherche a confirmé que les maladies citées ci-dessous étaient avant tout causées par des carences à long terme en micronutriments (vitamines, minéraux, etc.). Un apport optimal en micronutriments que ce soit via notre régime quotidien ou un enrichissement de notre alimentation, permet de prévenir en grande partie l apparition des maladies suivantes : hypertension (causée par une carence à long terme en micronutriments dont sont victimes des millions de cellules dans les parois vasculaires), insuffisance cardiaque (carence en micronutriments subie par les millions de cellules présentes dans les cellules du muscle du cœur) ainsi que l arythmie, des problèmes circulatoires liés au diabète et autres. Une autre découverte capitale : il est possible d empêcher de manière naturelle la propagation des cellules cancéreuses dans le corps. Il y a quelques années, j avais publié un article qui disait que toutes les cellules cancéreuses, quel que soit le type de cancer et l organe dont elles proviennent, se propageaient de la même façon. Elles utilisent des «ciseaux biologiques» (enzymes) capables de fendre les molécules des tissus (collagène) de notre corps. Plus un cancer est agressif, plus il produit d enzymes qui s attaquent au collagène. Cette production excessive d enzymes capables de détruire les tissus peut être réduite ou totalement bloquée de manière naturelle au moyen des acides aminés lysine et proline combinés à la vitamine C et à certains micronutriments. Notre société de recherche a récemment confirmé que tous les types de cellules cancéreuses étudiés pouvaient être bloqués en tirant profit de cette synergie nutritive qui empêche l action de ces enzymes. En Europe et en Amérique, des dizaines de milliers de patients ont déjà utilisé cette méthode naturelle de prévention et de traitement du cancer. Des centaines d entre eux ont guéri de cette maladie. Ces faits sont extrêmement importants si l on considère que jusqu à présent, d après la médecine conventionnelle, le cancer était une «maladie fatale». Nous avons fourni des informations détaillées à de nombreux patients atteints du cancer au moyen de radiographies de leurs poumons et de leurs os prises avant et après la thérapie naturelle. Vous pouvez consulter ces documents sur le site Web de notre fondation : Mes découvertes permettent de contrôler les maladies les plus répandues actuellement. La seule question que je me pose encore est la suivante : pourquoi ces informations ne sont-elle pas diffusées dans le monde d un coup? Pour répondre à cette question, nous devons revenir au problème que représentent les activités d investissements de l industrie pharmaceutique qui lutte férocement contre toutes les découvertes susceptibles d entraîner l effondrement de son commerce mondial avec la maladie. Vous êtes le fondateur d un nouveau concept médical, la «Médecine Cellulaire». Pourriez-vous expliquer en quoi consiste cette médecine et décrire les bienfaits de son application? Aujourd hui, la médecine est divisée en différentes disciplines qui traitent plus particulièrement certains organes du corps. Le cardiologue soigne le cœur, le gastro-entérologue, les intestins, l orthopédiste, les os et les hanches. Cette approche centrée sur les organes ignore le fait que la santé et les maladies ne sont pas déterminées par l état des organes, mais par l état des millions de cellules qui constituent ces organes et le corps humain. La seule et unique cause de détérioration du fonctionnement cellulaire et de la maladie est une carence en bioénergie au niveau de ces cellules. Les molécules de bioénergie les plus importantes indispensables au fonctionnement de ces cellules sont les biocatalyseurs, de petites molécules qui accélèrent les réactions chimiques dans ces cellules. Les molécules naturelles essentielles par excellence sont les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments et les acides aminés. La Médecine Cellulaire est un nouveau domaine de la médecine qui met en application ses connaissances dans le cadre de la prévention et du traitement des maladies aujourd hui les plus courantes. Notre institut de recherche de Médecine Cellulaire continue de réaliser des recherches sur les besoins spécifiques en micronutriments afin de prévenir et traiter des maladies spécifiques telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer et les maladies infectieuses. La médecine du XXI e siècle tirera certainement profit de ces connaissances à l échelle mondiale, ce qui permettra à l humanité de ne plus être victime des maladies les plus courantes comme les maladies cardiovasculaires ou le cancer. Il n y a plus de temps à perdre ; chaque personne sur Terre peut comprendre ce principe sans avoir fait d études de médecine. Tous les professionnels de la santé, tous les hommes politiques responsables de la santé de leurs peuples devraient se familiariser le plus rapidement possible avec ces découvertes scientifiques et développer des programmes de santé nationaux sur base de ces connaissances. Pourquoi pensez-vous que la thérapie et le contrôle naturels sont plus efficaces que les traitements traditionnels à base de remèdes pharmaceutiques? L industrie pharmaceutique est une industrie d investissements. En raison de sa nature particulière, elle ne peut produire et ne produira pas de médicaments qui pourraient prévenir ou éradiquer les maladies car sans ces dernières, son commerce est en péril. Cette réalité est difficile à saisir et encore plus difficile à accepter. Mais c est la vérité et chacun devrait être mis au courant. Ainsi, 80% des remèdes pharmaceutiques actuellement disponibles sur le marché n ont pas prouvé leur efficacité. Ils couvrent simplement les symptômes. Conséquence directe de cette situation : les maladies aujourd hui les plus répandues telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer, le SIDA et bien d autres maladies encore, sont hors de contrôle et continuent de se propager malgré le fait que des alternatives efficaces non brevetables existent. Les étudiants en biologie et en biochimie du monde entier savent que les micronutriments jouent un rôle important dans le fonctionnement optimal des cellules. Malheureusement, l influence de l industrie pharmaceutique sur l enseignement médical est telle que jusqu à présent, ces connaissances n ont pu être mises en application dans le cadre de la résolution de problèmes médicaux. Le monde peut tirer profit des traitements à base de remèdes naturels s il respecte deux conditions sin qua non : l acceptation de nouvelles connaissances scientifiques et la suppression des barrières artificielles de la médecine dressées pour permettre à l industrie pharmaceutique de continuer son commerce avec la maladie. Le Dr Linus Pauling, double prix Nobel aujourd hui disparu, décrivait vos découvertes comme capitales. Pouvez-vous expliquer ce point de vue? Linus Pauling est le seul scientifique à avoir reçu deux prix Nobel non partagés. Il reçut d abord le prix Nobel de chimie et ensuite celui de la paix pour avoir permis la conclusion du premier accord de désarmement, l interdiction partielle d essais nucléaires, en Linus Pauling restera un géant de la science qui a marqué le XX e siècle. Il avait déterminé la structure moléculaire d innombrables molécules inorganiques et organiques. Il découvrit les propriétés structurales des protéines (hélice alpha) et la première maladie génétique (anémie unicellulaire). J ai fait la connaissance de Linus Pauling il y plus de vingt an maintenant, lorsque j étais porte-parole des étudiants en médecine en Allemagne et membre de l association des étudiants de médecine de l Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais, c est avant tout notre intérêt commun pour la paix et le désarmement qui a favorisé notre relation. Des années plus tard, les recherches que j avais effectuées dans le domaine de la santé cardio-vasculaire m avaient fait découvrir le rôle des vitamines et je lui avais fait part de ces résultats. Il a immédiatement reconnu l importance de cette découverte et m a proposé de devenir le premier directeur de son institut de recherche cardiovasculaire basé en Californie. Linus Pauling et moi sommes devenus plus que des collègues scientifiques. Nous partagions la même vision d un monde en pleine santé et en paix. Rien d étonnant donc que peu de temps avant de mourir, il déclara qu il ne faisait aucun doute pour lui que j étais son successeur. Quelle a été la réaction de la communauté scientifique traditionnelle face à vos travaux et à vos recherches? Les nouvelles découvertes franchissent trois étapes. Elles font d abord l objet de moqueries, puis sont violemment rejetées pour être enfin considérées comme évidentes. Mes découvertes dans le domaine de la santé cardio-vasculaire et du cancer n échappent pas à cette règle. Dans un monde médical où les solutions mécaniques telles que les pontages et les cathéters de Fogarty (angioplastie) sont favorisées pour contrecarrer l épidémie cardio-vasculaire et où la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées pour traiter le cancer, la possibilité de prévenir et de contrôler ces problèmes de santé de manière naturelle, sûre et abordable a été une véritable révolution. Plus de 10 ans se sont écoulés depuis la publication de mon article scientifique-clé intitulé «Solution to the puzzle of human cardiovascular disease» (la solution à l énigme des maladies cardio-vasculaires) et avant la reconnaissance de cette percée dans le domaine de la santé cardio-vasculaire. Mais mes découvertes ont finalement été acceptées le 4 mai L université de Stanford, l une des écoles de médecine les plus renommées au monde, m a proposé de venir présenter mes recherches lors de son symposium. Cette invitation montrait que le public était de plus en plus nombreux à reconnaître nos récentes découvertes concernant les maladies cardio-vasculaires comparées à une forme précoce du scorbut, la maladie des marins. Cet exposé a abordé, pour la première fois, dans l une des plus importantes institutions médicales manipulée depuis plus d un siècle par le cartel pharmaceutique, des questions fondamentales non encore résolues relatives au domaine de la cardiologie : «Pourquoi les animaux ne sont-ils pas victimes d infarctus, les hommes oui» ; pourquoi parle-t-on d attaques cardiaques et non d attaques nasales ; pourquoi sont-ce les artères qui durcissent (artériosclérose) et non les veines, autrement dit, pourquoi n est-on jamais atteints de «vénosclérose»? L ensemble de cet exposé figure sur le site Web de notre fondation. De même, mes découvertes relatives à l arrêt naturel de la progression du cancer grâce à la lysine et à d autres micro-nutriments ont été publiées il y a 10 ans. Ce n est que le 8 mars 2002 que cette avancée scientifique a été présentée au grand public. Elle a rempli une page entière du quotidien le plus vendu sur la planète, «USA Today». Cette nouvelle s est répandue extrêmement vite et de nombreuses institutions et de nombreux pays en tirent aujourd hui profit. Bien que le monde scientifique ne se soit pas opposé à mes découvertes, l industrie pharmaceutique, elle, a adopté une attitude plutôt violente. Au cours de cinq dernières années, sa principale stratégie a été d empêcher la diffusion de ces avancées dans le domaine de la santé naturelle non brevetables afin de protéger son commerce mondial de plusieurs milliards de dollars avec la maladie. Quel a été l impact de vos ouvrages dans l industrie pharmaceutique? Mon ouvrage intitulé «Pourquoi les animaux ne sont-ils pas victimes d infarctus, les hommes oui» énumère pour la première fois les «lois de l industrie pharmaceutique». Ces lois identifient le commerce pharmaceutique avec la maladie à une industrie d investissements et non pas à une industrie de la santé. Elles dévoilent le principe de brevetabilité qui détourne les objectifs des recherches de l industrie. Autrement dit, cette dernière cherche à gagner de l argent plutôt qu à répondre aux besoins des peuples du monde en matière de santé. Ce livre accuse ouvertement l industrie pharmaceutique du décès prématuré de centaines de milliers de personnes dans le monde au cours de ces dernières décennies ainsi que de l effondrement financier de systèmes économiques entiers. Dévoiler cette fraude de plusieurs milliards de dollars menée par la première industrie d investissements au monde fut un acte courageux. Lorsque le 21 juin 1997 et pour la première fois dans l histoire, j ai révélé ces tromperies face à un public de 3500 personnes réunies en Allemagne, l impact s est fait ressentir aux quatre coins du monde. L industrie pharmaceutique ne s est pas vengée de moi uniquement parce que j avais co
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks