Chapitre 5. Les partis politiques

Please download to get full document.

View again

of 32
3 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Chapitre 5. Les partis politiques A l origine des partis politiques modernes : (1) L irruption des «masses»; (2) Le suffrage universel. Comment définir un parti? Il n y a pas de réponse simple 1. Le parti
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Chapitre 5. Les partis politiques A l origine des partis politiques modernes : (1) L irruption des «masses»; (2) Le suffrage universel. Comment définir un parti? Il n y a pas de réponse simple 1. Le parti n'est pas un groupe de pression: - il défend une vision de l'intérêt général, - il veut exercer le pouvoir. Néanmoins, nombre de partis sont issus de groupes de pression et tous n ont pas vocation à présenter une vision de l intérêt général. L approche «instrumentaliste»: Max Weber «On doit entendre par partis des associations reposant sur un engagement (formellement) libre ayant pour but de procurer à leurs chefs le pouvoir au sein d un groupement et à leurs militants actifs des chances idéales ou matérielles de poursuivre des buts objectifs, d obtenir des avantages personnels, ou de réaliser les deux ensemble» Définition connotée Le rapport aux élections: Sartori Un parti politique est d abord et avant tout une organisation qui se présente aux élections dans un cadre compétitif. - N y-a-t-il pas de «partis» dans les régimes non démocratiques - Les partis qui ne se présentent pas aux élections dans les démocraties ne sont-ils pas des «partis» - Les listes présentées aux élections dans une démocratie s incarnent-elles toutes dans un parti? Les critères de reconnaissance : Joseph La Palombara et Myron Weiner 1. La continuité dans l organisation 2. La visibilitéet le caractère completde l organisation. 3. La volonté d'accéder au pouvoiret de tenter de le garder que ce soit seul ou dans le cadre d une coalition. 4. L adaptation du parti pour la recherche d un soutien populaire maximal, en particulier à l occasion des échéances électorales. La dynamique du projet Daniel-Louis Seiler On définira donc les partis comment étant des organisations visant à mobiliser les individus dans une action collective menée contre d autres, pareillement mobilisés, afin d accéder, seuls ou en coalition, à l exercice des fonctions de gouvernement. Cette action collective et cette prétention à conduire la marche des affaires publiques sont justifiées par une conception particulière de l intérêt général «Le projet constitue donc l élément constant, invariant, qui perdure à travers le chatoiement qui caractérise, à travers l histoire, le discours qu un parti tient afin de mobiliser ses partisans en vue d accéder au pouvoir» A quoi servent les partis? D une manière générale, les partis médiatisent le conflit dans un cadre pacifié Les fonctions manifestes et les fonctions latentes 1. La fonction de gouvernement 2. La fonction de recrutement et de relève politique 3. La fonction programmatique 4. La fonction de médiation entre l État et la société civile 5. La fonction de légitimation du régime et / ou du système politique 6. La fonction de socialisation 7. La fonction d éducation 8. Dans certains cas, la fonction de contre-organisation ou de subversion, ou la fonction tribunitienneou fonction d intégration. La fonction tribunitienne selon Georges Lavau «Si les structures du système ne comportent aucune institution tribunitienne ou si celles-ci, bien qu organisées, remplissent mal leur office, il est infiniment vraisemblable que des partis politiques (et, à défaut de ceux-ci, des églises, des syndicats, des ligues) chercheront à donner une expression à cette conscience de non-participation au système. Des partis politiques qui seront «manifestement» hostiles au système pourront donc remplir de façon latente cette fonction tribunitienne. Cela signifie pour eux plusieurs choses: d abord qu ils sont censés en être des partis révolutionnaires; ensuite qu ils ont acquis assez de force et de représentativité pour pouvoir bloquer effectivement ou entraver le fonctionnement du système sans que ce dernier ose répliquer par la répression ou la mise hors la loi de ces partis; enfin, qu ils ont assez d autorité sur les groupes dont ils prétendent être les porte-parole pour empêcher ceux-ci de se livrer à des actions «sauvage» ou de se réfugier dans des comportements de retrait et de boycott» Les systèmes de partis Le système de partis est caractérisé par l ensemble et l essence des relationsque les partis nouent entre eux à l intérieur d un espace donné La logique du nombre: bipartisme vs multipartisme Quels types de multipartisme? L approche de Jean Blondel (a) les circonstances de parti dominant (b) les bipartismes imparfaits La situation au Danemark SD V KF SF 45,00 40,00 35,00 30,00 25,00 20,00 15,00 10,00 42,10 41,94 41,31 40,02 39,59 39,40 38,26 38,27 37,27 37,03 37,38 35,93 34,15 34,56 32,78 32,87 31,60 31,25 29,94 29,32 29,82 29,08 29,03 27,58 25,65 25,84 26,26 26,73 25,06 25,47 24,81 23,38 23,06 23,33 23,45 23,3 24,01 21,33 21,32 20,82 20,06 20,35 20,84 19,29 19,29 18,24 18,68 18,57 17,78 17,92 16,85 16,62 16,69 15,64 15,97 15,79 14,45 14,58 15,02 12,44 12,26 11,97 12,48 12,5 12,07 13,01 13,04 11,84 10,9 11,31 11,51 10,54 10,27 10,39 9,11 9,15 8,48 8,92 9,07 8,3 9,2 5,00 6,14 5,76 6,11 6,01 5,51 5,91 4,95 3,87 7,28 7,56 6,37 5,99 4,94 0, La situation en Suède SAP V MP FP C 60,0 50,0 46,6 46,1 46,1 44,1 46,2 47,8 47,3 50,1 45,3 43,6 42,8 43,2 45,6 43,7 43,2 45,3 40,0 37,3 36,4 39,3 35,0 30,0 30,7 20,0 10,0 0, Le bipartisme imparfait L importance du parti pivotal -le King maker Les répartitions de sièges en Allemagne CDU-CSU FDP SPD Grunen Die Linke CDU-CSU+SPD ,0 11,9 29,2 60, ,2 9,5 28,8 74, ,3 7,7 31,8 82, ,4 12,8 36,2 81, ,6 9,5 39,3 86, ,1 5,8 42,7 88, ,8 8,4 45,9 90, ,6 7,9 42,5 91, ,5 10,6 42,8 87, ,8 6,9 38,2 5,4 87, ,3 9,1 37,0 8,5 81, ,8 11,0 33,5 1,2 2,6 77, ,4 6,9 36,3 7,3 4,5 77, ,2 6,2 40,9 7,0 5,2 76, ,5 7,4 38,5 8,2 0,3 77, ,8 9,9 29,3 8,3 8,8 66, ,9 14,6 23,0 10,7 11,9 56,9 L approche de Giovanni Sartori : l essence du multipartisme 1. Déterminer la relevance(ou non) la pertinence (ou non) du parti (a) Ses performances électorales; (b) Sa représentation parlementaire; (c) Son «potentiel gouvernemental» : le coefficient de coalition (d) Son «potentiel de chantage» Résultats des élections régionales flamandes de juin 2004 VOIX VOIX (%) SIEGES (%) CD&V-NVA , ,23 Vl.Blok , ,81 VLD-Vivant , ,16 SPA-Spirit , ,16 Groen! ,60 6 4,84 UF ,07 1 0,81 Résultats des élections autrichienne d octobre 2008 SPÖ , ,69 ÖVP , ,32 GRÜNE , ,38 FPÖ , ,13 BZÖ , , , Résultat des élections communales à Charleroi (2006) Voix % en voix Sièges ECOLO ,12 4 P.S ,43 23 MR ,64 14 CDH ,40 6 FRONT-NAT ,51 4 % en sièges 7,84 45,10 27,45 11,76 7, 2. Les types de multipartismes Le bipartisme Le pluralisme limité Le pluralisme extrême Le pluralisme atomisé 3. Pour déterminer le type de multipartisme, trois éléments sont pris en considération: (a) Seuls les partis pertinents sont pris en compte; (b) Le nombre de partis pertinents; (c) La polarisation entre les partis. Diète polonaise entre UD SLD WAK PSL KPN POC KLD PL Solidarnosc PPPP German Minority DC SP PCD PZZ UPR Party X Movement for Silesian Autonomy SD RDS Piast' Krakow Coalition of Solidarity with the President Podhalan Union Great Poland and Poland Peasant Uniy Electoral Committee of Orthodox Believers Solidarity '80 Union of Great Poles Alliance of Women against Life's Hardships Parlement régional flamand : CD&V 16 Open Vld Vlaams Belang sp.a N-VA Lijst Dedecker GROEN! U.F Chambre finlandaise Elections de Center Party of Finland National Coalition Party Social Democratic Party of Finland 9 Left Alliance Green League Christian Democrats in Finland 14 Swedish People's Party in Finland True Finns 42 Others Kadima , ,17 Labor-Meimad , ,83 Likud , ,00 Shas , ,00 Yisrael Beitenu , ,17 Ichud Leumi - Mafdal ,77 9 7,50 Gil ,44 7 5,83 Torah and Shabbat ,10 6 5,00 Meretz ,10 5 4,17 United Arab List - Arab ,29 4 3,33 Hadash ,99 3 2,50 National Democratic ,50 3 2,50 Brit Olam ,07 0 0,00 Da-am - Workers' Party ,13 0 0,00 Green Leaf ,40 0 0,00 Greens ,65 0 0,00 Herut ,08 0 0,00 Hetz ,35 0 0,00 Lechem ,05 0 0,00 Leeder 580 0,02 0 0,00 Lev ,06 0 0,00 National Arab Party 738 0,03 0 0,00 National Jewish Front ,86 0 0,00 New Zionism ,04 0 0,00 One Future ,49 0 0,00 Party for the Struggle ,08 0 0,00 Shinui ,16 0 0,00 Strength to the Poor ,04 0 0,00 Tafnit ,65 0 0,00 Tzedek Lakol ,13 0 0,00 Tzomet ,05 0 0, , ,00 L approche par indices 1. Le nombre effectif de partis 2. L indice de fragmentation Le nombre effectif de partis Markku Laakso et Rein Taagepera Pour calculer le nombre effectif de partis, on additionne le nombre de sièges de chaque parti/sur le nombre total de siègesletoutmisaucarré. L indice est égal à 1 divisé par ce total. Plus le chiffre est élevé, plus le paysage politique est fragmenté. Nombre effectif des partis après le 13 juin 2010 Sièges Rapport au nombre total de sièges Mise au carré Vlaams Belang 12 0,08 0,0064 Lijst Dedecker 1 0,01 0,0000 Open Vld 13 0,09 0,0075 PS 26 0,17 0,0300 MR 18 0,12 0,0144 FN 0 0,00 0,0000 CDH 9 0,06 0,0036 CD&V 17 0,11 0,0128 sp.a 13 0,09 0,0075 N-VA 27 0,18 0,0324 ecolo 8 0,05 0,0028 GROEN! 5 0,03 0,0011 PP 1 0,01 0, , /0, ,42 Nombre effectif de partis en Grande-Bretagne (2010) Sièges Rapport au nombre de sièges Mise au carré Conservatives and Unionists 306 0,47 0,222 Labour 258 0,40 0,158 Liberal Democrat 57 0,09 0,008 SNP 6 0,01 0,000 Green 1 0,00 0,000 Sinn Féin 5 0,01 0,000 Democratic Unionist 8 0,01 0,000 Plaid Cymru 3 0,00 0,000 SDLP 3 0,00 0,000 Alliance 1 0,00 0,000 Speaker 1 0,00 0,000 Independent - Sylvia Hermon 1 0,00 0, ,00 0,387 2,58 Nombre effectif de partis en France UMP 313 0,54 0,2943 PS 186 0,32 0,1039 Majorité présidentielle 22 0,04 0,0015 PCF 15 0,03 0,0007 Divers gauche 15 0,03 0,0007 Divers droite 9 0,02 0,0002 PRG 7 0,01 0,0001 Les Verts 4 0,01 0,0000 MoDem 3 0,01 0,0000 MPF 1 0,00 0,0000 Régionalistes, autonomistes et indépendantistes 1 0,00 0,0000 Divers et sans étiquette 1 0,00 0, ,00 0,4015 NE de partis 2,491 Indice de fragmentation Douglas Ray Pour calculer l index de fragmentation, on additionne la proportion de vote au carréde chaque parti. L indice est égal à 1 moins cette proportion. Plus le chiffre est proche de 1, plus le système est fragmenté. Inversement, plus il voisine 0,5, moins il est fragmenté. Indice de fragmentation suite aux élections espagnoles de novembre 2011 Voix Proportion Mise au carré PP ,45 0,2047 PSOE ,29 0,0849 IU ,07 0,0049 UPyD ,05 0,0023 CiU ,04 0,0018 Amaiur ,01 0,0002 EAJ/PNV) ,01 0,0002 ERC RI ,01 0,0001 BNG ,01 0,0001 Autres ,05 0, ,3016 0,6984 Les classements idéologiques de partis - Les limites de l approche nominale - PSD portugais, - Venstredanoise, - SocialistischePartijhollandais, - parti du travail belge - L approche par clivages: les travaux de Stein Rokkan& Seymour Martin Lipset (a) A l origine, deux révolutions : nationale et industrielle (auxquelles s ajoute par la suite la révolution internationale) (b) Il existe deux axes conflictuels: fonctionnel et territorialculturel Dans l axe fonctionnel, la révolution nationale décrit le 1. clivage Eglise-Etatet dans l axe territorial-culturel, 2. le clivage centre-périphérie La révolution industrielle engendre, dans l axe fonctionnel, 3. le clivage travailleurs-possédantset dans l axe territorial-culturel, 4. le clivage secteur primairesecteur secondaire La révolution internationale affecte le versant travailleurs du clivage possédants-travailleurs avec une subdivision réformistes/révolutionnaires. La théorie des clivages est pensée dans le cadre européen (c) Le gel des clivages Révolution nationale Axe fonctionnel Eglise Etat Axe territorial-culturel Périphérie Centre Révolution industrielle Axe territorial-culturel Primaire Secondaire Axe fonctionnel Possédant Travailleur Révolution internationale Réformisme Révolution
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks