LES MANUELS D'AEROLIGHT PROMO- ZANZOTTERA MOTOR MADE IN EUROPE MANUEL D'UTILISATION ET D'ENTRETIEN MZ 202. Version Mars PDF

Please download to get full document.

View again

of 27
19 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
LES MANUELS D'AEROLIGHT PROMO- ZANZOTTERA MOTOR MADE IN EUROPE MANUEL D'UTILISATION ET D'ENTRETIEN MZ 202 Version Mars 1998 Manuel MZ Numéro de série de l appareil: Type : Moteur: Poids à vide tout
Document Share
Documents Related
Document Transcript
LES MANUELS D'AEROLIGHT PROMO- ZANZOTTERA MOTOR MADE IN EUROPE MANUEL D'UTILISATION ET D'ENTRETIEN MZ 202 Version Mars 1998 Manuel MZ 202-1 Numéro de série de l appareil: Type : Moteur: Poids à vide tout équipé: N de série: Kg Capacité totale du réservoir: Litres / Kg Date de fabrication: Date du rodage: Nom des propriétaires: 1 du au 2 du au 3 du au Manuel MZ 202-2 Modifications ou montages différents de la version fournie d'origine Date Manuel MZ 202-3 TABLE DES MATIERES PAGE Présentation du moteur MZ Attention 4 Introduction 4 Réception du moteur 5 Conditions de garantie 5 Préface importante 6 Caractéristiques techniques 7 Courbes des performances 8 Couples de serrages principaux 8 Essence et huile 9 Contrôle lors du premier démarrage 10 Premier démarrage et rodage du moteur 10 Dernier contrôle 11 Procédure de démarrage 11 Réglage du carburateur 12 Montage du décompresseur 13 Installation de l'hélice 13 Réducteur 14 Recherche des pannes 16 Schéma électrique 18 Système d'allumage 19 Plan de maintenance 20 Prévol 21 Eclaté cylindre moteur 22 Eclaté carter moteur 23 Liste des pièces 24 Livret de réparation du moteur 25 Manuel MZ 202-4 PRESENTATION DU MOTEUR MZ 202 Nous vous félicitions pour l'acquisition de votre moteur MZ 202. La particularité de la construction de ces différents composants, en fait un moteur extrêmement léger, robuste et fiable. S'il est correctement installé, et que les entretiens nécessaires ont été effectués, votre moteur durera longtemps et à votre entière satisfaction. La réalisation de ce moteur unique en son genre, utilise des technologies d'avant garde. Le cylindre en alliage léger traité Nikasil offre légèreté, fiabilité et une durée de vie quasi illimitée. Le vilebrequin équilibré est réalisé en acier Chrome-Molibdène avec des caractéristiques de résistance élevées. Grâce à l'utilisation de machine à contrôle numérique et un système de conception CAD-CAM, l'on a pu obtenir, partant de blocs d'aluminium UNI T6, le carter moteur et le support radiale, d'un poids extrêmement bas sans concession au niveau de la résistance. En outre le support radial incorpore les silentblocs de fixation, et le démarreur électrique. Un alternateur de 12 volt, 100Watt équipe ce moteur pour l'alimentation du système d'allumage et recharger la batterie nécessaire au démarrage électrique. L'allumage électronique à avance variable automatique garantit fiabilité, sécurité, et des performances moteurs optimales. Les qualités qui précèdent font du MZ 202 un groupe moto-propulseur complet, léger et fiable. Ce manuel cherche d'illustré du mieux possible comment installer et utiliser au mieux votre moteur. Ce n'est pas un moteur certifié aéronautique. ATTENTION Il n'a pas été testé en longévité et sécurité pour répondre aux normes aéronautiques. Il est conçu pour une utilisation sur des paramoteurs et ULM ou des véhicules dont une panne moteur n'entraîne pas de conséquences dramatiques. L'utilisateur assume tous les risques quant à l'utilisation de ce moteur et a pris connaissance que l'utilisation de ce moteur est sujette à des arrêts intempestifs. L'arrêt du moteur peut avoir pour conséquence un atterrissage forcé. De tels accidents peuvent entraîner de sérieux dégâts matériels, corporels ou la mort. Ne jamais voler avec un appareil équiper de ce moteur dans des conditions, des zones, des conditions aérologiques ou d'altitude qui pourrait poser des problèmes d'atterrissage, suite à un arrêt soudain du moteur. INTRODUCTION Comme chaque moteur avec des performances élevées le MZ 202 demande attention et entretien. L'utilisation d'un carburant propre est vitale, ainsi qu'un bon mélange avec une huile synthétique pour moteur 2 temps avec un rapport 50:1. La maintenance dans les règles de l'art ainsi qu'une utilisation appropriée sont impératives. Manuel MZ 202-5 PREFACE IMPORTANTE La sécurité est l'affaire de tous. Nous avons dressé une liste non-exhaustive des principaux points de sécurité relatifs à l'utilisation du moteur MZ 202. Il serait impossible de dresser la liste de toutes les conditions dans lesquelles vous pouvez vous trouver lors de l'emploi du MZ 202. Mais à partir du moment où vous avez été sensibilisé au fait qu'il y a danger, vous réduisez les risques. Voici toutefois quelques conseils. - Ne jamais mélanger de l'essence dans un endroit clos ou dans un endroit où des vapeurs pourraient créer un danger d'explosion. - S'assurer que toutes les commandes du moteur soient efficaces, que vous connaissez les positions MARCHE-ARRET des gaz et des coupe-circuits, qu'elles soient facilement accessibles, donc actionnables instinctivement et sans hésitation. - Ne jamais refaire le plein si l'essence peut tomber sur le moteur chaud. N'utiliser que des conteneurs approuvés et respecter les règles de sécurité lors du transport de l'essence. - Vérifier l'état des points d'accrochage du moteur, ainsi que les composants de propulsion, les durites d'essence, les câblages électriques, les filtres à air et essence avant chaque utilisation. - N'utiliser que de l'essence fraîche et n'effectuez le mélange que peu de temps avant l'emploi, et vérifier les mises à l'air. Protéger votre moteur hors utilisation pour éviter l'entrée des impuretés dans le système d'alimentation et de carburation. Toutefois, assurez-vous que cette protection est bien enlevée avant le démarrage du moteur. - Maintenir votre moteur dans des conditions optimales d'entretien, prévoir son arrêt à tout instant. - Ne jamais utiliser le moteur au sol avec l'hélice en rotation sauf dans une aire de démarrage où vous pouvez observer chaque personne et chaque chose entrant dans l'aire de danger. - Ne jamais laisser votre aéronef seul pendant que le moteur fonctionne. - Tenir un livret moteur et inscrire les comportements inhabituels. Ne voler que lorsque vous avez corrigé un problème donné et enregistré la correction dans le livret moteur. CONSEILS DE MONTAGE Tous les accessoires du moteur, ne faisant pas partie intégrantes de celui-ci, doivent être montés sur le chassis et non sur le moteur ( pompe à essence, régulateur, batterie, relais, etc...). Dans tous les cas et surtout en montage propulsif du moteur, assurés tous les accessoires pouvant passés dans l'hélice lors d'une rupture de leurs fixations ( échappement, carburateur, etc...). Dans le cas de montage du moteur tête en bas, assuré le capuchon de la bougie à l'aide d'un élastique approprié. Manuel MZ 202-7 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Désignation MZ 202 Type 2 Temps bi-cylindre Refroidissement A air par l'intermédiaire de l'hélice ou selon l'installation par air forcé ( ventilateur ) Sens de rotation Anti-horlogique vu du côté prise Cylindrée 626 cc ( Cylindre en Nikazil ) Course x alésage 69 mm x 76 mm Taux de compression 9,3 / 1 Puissance 55 CV à 6250 tr / min 43 CV à 4300 tr / min Couple max. 60 Nm à 5200 tr / min Lubrification Mélange essence / huile 50 / 1 Carburant Super 95 ROZ / MOZ 85 avec plomb Allumage Volant magnétique avec transducteur électronique avec avance variable. Sortie éclairage 13.5V 10A AC et charge batterie 14,5V 8A. CC Carburateur Dell'orto PHBE 34BS à cuve et pompe à essence, gicleur: 150 / 25 ). Avec entrée du mélange à clapet Bougie U24FS-U écartement électrode: 0,5 mm Température culasse de fonctionnement maximum 280 C sans ventilateur 260 C avec ventilateur Démarrage Lanceur à main et démarreur électrique 400W Poids GMP Lanceur manuel Moteur démarreur Réducteur mécanique Pot d'échappement 23 kg moteur complet avec support moteur et Silentblocs, démarreur électrique et manuel, réducteur et l'échappement. 0,700 kg 1,250 kg 7,500 kg 2,900 kg Manuel MZ 202-8 COURBES DU MOTEUR MZ ,5 3 2,5 2 Kgm 1,5 1 0, CV / HP COUPLES DE SERRAGES PRINCIPAUX Désignation Nm Vis de culasse M Vis carter moteur M Vis volant magnétique M10 x Vis cône prise de force M10 x Vis de base du cylindre M Prise dépression pompe M6 x Bougie M10x 1, Vis de fixation hélice bois M Toutes les autres vis ou écrous M Toutes les autres vis ou écrous M Manuel MZ 202-9 ESSENCE ET HUILE Quel que soit le mélange, essence/huile que vous utiliserez, voici quelques conseils qui vous permettront de maintenir votre moteur en bonne santé. La présence d'impuretés dans l'essence est la principale cause des pannes. Pour éviter les impuretés, c'est à la source qu'il faut agir, car une fois dans votre réservoir, le risque potentiel est accru. Utiliser un jerrican propre et conforme aux normes de sécurité. Filtre toujours l'essence au remplissage ou à la vidange du jerrican. Ne pas remplir le jerrican entièrement, penser au phénomène d'expansion. Ne pas utiliser de mélange stocké depuis longtemps ou exposé au soleil dans un conteneur translucide. Mélanger soigneusement huile et essence avant de verser le tout dans votre réservoir, car elles peuvent se dissocier avec le temps. Fixez votre choix sur un type et une marque d'huile et restez-lui fidèle à moins qu'elle ne vous occasionne des problèmes. De cette manière, vous apprendrez à la connaître et serez en mesure de dire si elle convient ou non à votre moteur. Si vous changez constamment d'huile et que le moteur a des problèmes, vous ne saurez pas quelle huile en est responsable. Il est extrêmement important de ne pas passer d'une huile synthétique à une huile classique. Les deux types d'huile ne sont pas toujours compatibles et, si on les mélange, elles risquent de former un vernis et de bloquer les segments ou de provoquer d'autres problèmes. Généralement, 20% des moteurs qui abandonnent une huile synthétique au profit d'une huile classique subissent des problèmes. Si votre moteur est installé inversé ( avec bougie vers le bas ), choisissez une huile qui donne peu de calamine. Des résidus d'huile ont tendance à s'accumuler aux points bas, par exemple dans les cavités de la bougie. Si ces résidus ne brûlent pas durant le fonctionnement normal, la bougie s'encrasse ce qui peut causer de l'auto-allumage. Les fabricants de lubrifiants de marque garantissent la qualité de leurs produits. Spécification d'huile: Huile synthétique pour moteur 2-temps 50 / 1 Essence: Le taux d'octane doit être au minimum: M.O.N.83 ou R.O.N.90. avec plomb Comment préparer du mélange Une bonne méthode de préparation du mélange peu vous évitez pas mal de problèmes. Opérez toujours de la même manière pour acquérir les automatismes qui vous simplifirons la vie. 1. Utiliser un récipient adéquat, propre, sans condensation, et de volume connu. Pour aider à la dilution de l'huile, verser un peu d'essence dans le récipient. 2. Verser la quantité d'huile nécessaire dans le récipient. Agiter doucement pour diluer l'huile avec l'essence. 3. Ajouter l'essence pour obtenir le mélange de dosage prescrit. Si vous utilisez un filtre à ce stade, le tamis peut être très fin, afin de filtrer l'eau et les particules étrangères. 4. Reboucher le récipient et agiter vigoureusement. Transvaser le mélange dans le réservoir de votre appareil. Utiliser un entonnoir muni d'un tamis à mailles fines pour filtrer les impuretés. Choisissez un tamis suffisamment fin, mais sans pour autant filtrer l'huile. Manuel MZ CONTROLE LORS DU PREMIER DEMARRAGE Avant le premier démarrage, effectuer un contrôle général du moteur. La fixation du carburateur ainsi que le circuit d'alimentation. La tuyauterie de la dépression, entre la prise sur le carter et la pompe à essence, dans le cas du Dell'Orto ou la base du carburateur pour le Mikuni. Le câblage électrique en bon état, ainsi que le câble haute-tension de la bougie correctement positionné. Les deux câbles Noirs de la commande d'arrêt moteur correctement fixés à l'interrupteur. Vérifier si les Silentblocs sont bien montés et les boulons de fixation correctement serrés. Contrôler le réducteur à courroie, la tension de celles-ci ainsi que la vis de blocage de l'excentrique. Ne jamais faire tourner le moteur sans hélice, surtout sans de ventilation de refroidissement. Contrôler le bon état de l'hélice ainsi que les boulons de fixation. Vérifier que l'hélice correspond bien au moteur et au sens de rotation de celui-ci. PREMIER DEMARRAGE ET RODAGE MOTEUR Lors du premier démarrage, Faire tourner le moteur à tours, les 15 à 20 premières secondes, après réduire les gaz à la vitesse de rotation minimum ( 2000 tr / min ), pendant quelques secondes, ensuite, faire tourner le moteur à tr/min, il convient maintenant de roder le moteur avant d'utiliser son plein potentiel. Une partie du rodage peut se faire en vol. Dans le cas ou vous l'effectuerez au sol, fixer solidement le paramoteur (ou l'aéronef) pour être libre de tout mouvement. Démarrer le moteur puis stabiliser entre 3500 et 4000 tr / min durant 5 minutes, puis une minute à 5000 tr /min avant de descendre à 3000 tr / min. Répéter la procédure en montant à 5500 tr /min. Stabiliser à 4500 tr / min durant 5 minutes puis à fond pendant 10 secondes puis revenir à 3000 tr / min. Répéter le point précédent en allant à fond 20 secondes. Répéter le point précédent en allant à fond 30 secondes. Stabiliser à 5500 tr / min durant 5 minutes, puis 4000 tr / min durant 5 minutes puis à fond pendant 1 minute et revenir à 3000 tr / min. 2 minutes à fond puis 3000 tr / min. 5 minutes à 5500 tr / min puis 3 minutes à fond, revenir à 3000 tr / min pendant 2 minutes et couper les gaz, arrêter le moteur. Pendant cette phase contrôler la température de la culasse, qui ne doit pas dépasser les 260. Il est particulièrement dangereux pendant la phase de rodage d'augmenter la quantité d'huile, pour celui qui utilise de la Castrol TTS, l'excès annule l'effet de rodage. Pendant les premières heures de fonctionnement, ne pas utiliser le moteur à pleine puissance trop longtemps, seulement quelques minutes lors du décollage. Un rodage bien exécuter allonge la vie du moteur. Le moteur se libérera pour donner toute sa puissance au bout d'environ cinq à dix heures. D'éventuelles irrégularités du régime moteur, peuvent être la cause d'un carburateur mal réglé. Après la première heure de fonctionnement, contrôler le serrage de tous les boulons suivant le tableau des couples de serrages. Manuel MZ DERNIER CONTROLE Maintenant votre moteur est prêt pour le fonctionnement pour lequel il est destiné. Mais avant tout, après le contrôle du serrage de la boulonnerie, il reste un contrôle très important. Le contrôle de la bougie! Celle-ci vous donne une indication suffisamment fiable de la carburation. Après avoir démonté la bougie, contrôler la couleur de la céramique près des électrodes. Si la couleur est chocolat légèrement foncé le réglage est correct, par contre si la couleur est noire ou brun foncé, le mélange est riche c'est-à-dire trop de mélange. Dans le cas d'une couleur chocolat clair ou couleur sable, le mélange est pauvre ( pas assez de mélange ). Effectuer les réglages en conséquence ( voir page réglage des carburateurs ). Rappelez-vous une carburation grasse ou trop riche ne créer pas de problèmes immédiats à votre moteur autre qu'un calaminage précoce. Par contre un réglage de la carburation maigre ou pauvre peut détruire irrémédiablement le cylindre et le piston. Utiliser toujours une bougie au degré thermique correct PROCEDURE DE DEMARRAGE Sur un moteur froid, enclencher le starter complètement. S'assurer de la position initiale des gaz ( pas de gaz, des gaz à fond réduiraient les effets du starter à néant et provoqueraient un démarrage difficile ). S'assurer que le coupe-circuit est sur Marche et que vous pouvez le couper instantanément si nécessaire. Remplir le circuit d'essence et le carburateur à cuve à l'aide de la poire d'amorçage. a) Démarrage au lanceur manuel, tirer la corde du lanceur jusqu'à sentir une résistance, puis tirer vigoureusement. Les instructions précédentes doivent être répétées jusqu'au démarrage du moteur. b) Démarrage au démarreur électrique, suivre les instructions ci-dessus et presser le bouton de démarrage jusqu'au départ du moteur ( 4 à 5 fois maximum, attention à ne pas surchauffer le moteur électrique). Dès que le moteur a démarré, réduire les gaz doucement et enlever le starter dès que possible ( une utilisation prolongée du starter peut noyer le moteur). Si le moteur refuse de démarrer, vérifier que le capuchon de la bougie est correctement connecté et que le coupe-circuit est bien sûr Marche . Si les conseils précédents n'ont pas résolu le problème, démonter la bougie et la vérifier. - Une bougie humide indique un moteur noyé . Remonter la bougie après l'avoir séchée et recommencer sans starter. Couper l'allumage, désactiver le starter, mettre les gaz à fond pour évacuer le surplus d'essence. Recommencer la procédure de démarrage. - Une bougie sèche indique qu'il n'y a pas d'essence dans le moteur. Vérifier la cuve du carburateur. S'il n'y a pas suffisamment d'essence, vérifier le niveau du réservoir, ainsi que le robinet le cas échéant. Contrôler qu'il n'y a pas de blocage ou obstruction. Corriger et répéter la procédure de démarrage. Manuel MZ REGLAGE DU CARBURATEUR Réglage du ralenti. 1- Réglage de la vis de richesse. Avant de régler le régime de ralenti, s'assurer que la vis de richesse est correctement réglée. Faire ce réglage moteur chaud. Moteur à l'arrêt, revisser totalement la vis de richesse (sans forcer), et les desserrer du nombre de tours prescrits: 2 tours 1/2. Démarrer le moteur, trouver la position où le ralenti est à la fois le plus rapide et le plus régulier. Pour ce faire tourner lentement la vis de richesse dans un sens ou dans l'autre, cette manoeuvre est à faire moteur à l'arrêt, à cause de l'hélice. Par rapport au réglage de base, on peut s'en éloigner de +/- ½ tour. 2- Réglage du régime de ralenti. Le régime de ralenti est de 1500 tr/mn. Lorsque le ralenti n'est pas à son régime, le moteur tourne de façon irrégulière. Pour régler le ralenti, agir sur la grosse vis externe de levé du boisseau. Jeu au câble de gaz. - Le câble de gaz une fois en place, du côté de la manette de gaz, le réglage fin n'est pas possible, par contre le tendeur de câble est sur le carburateur. - Mettez légèrement en pression la manette des gaz pour rattraper le jeu. - Sur le carburateur, vérifier que le jeu est annulé sur le câble de gaz (en tirant sur la gaine). Le cas échéant agir sur le tendeur concerné. Câble de starter. Le câble de starter doit avoir un jeu de 2 à 3 mm environ pour que le starter soit totalement coupé en position de repos. Ce jeu se règle sur le carburateur à l'aide du tendeur du starter. CIRCUIT CARBURANT - Le carburateur est alimenté par une pompe à essence à membrane livrée avec le moteur. - La pompe est actionnée pneumatiquement par la dépression du carter. La liaison carter/pompe est faite par un tuyau dont la longueur ne doit pas excédée 500 mm. Ce tuyau doit résisté au hydrocarbures. - La pompe à essence doit être installé de façon à être isolé des vibrations du moteur et ne peut donc être montée sur celui-ci. Fixer la pompe à essence au moyen de ses deux oreilles. - Un filtre à essence adéquat, de mailles de 0,15 mm doit être monté entre la pompe et le carburateur. - Les durits de carburant doivent être conforme, et résistant aux UV. Le diamètre intérieur est de 5 mm minimum. - Si le réservoir est placé au-dessus du carburateur, la sortie du réservoir doit être équipée d'un robinet afin de couper l'alimentation en carburant quand le moteur ne tourne pas. - Si le réservoir est placé en-dessous du carburateur, la sortie du réservoir doit être équipée d'une poire d'ammorçage afin d'alimenter le carburateur en carburant. Manuel MZ Manuel MZ MONTAGE DU DECOMPRESSEUR Tube de dúpression Joint en cuivre Visser le décompresseur à côté de la bougie sur le filetage décentré et incliné de la culasse. Ne pas oublier le joint en cuivre prévu à cet effet. Utilisser du loctite 443 pour éviter que le décompresseur ne se dévisse. Serrer au couple de 20 Nm. Raccorder la petite durite tressé noire, sur le haut du décompresseur. Attention : réaliser l'opération délicatement pour ne pas détériorer le haut de la soucoupe du décompresseur
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks