POL 8411 POLITIQUE EXTÉRIEURE DES ÉTATS-UNIS. Descriptif du cours. Objectifs

Please download to get full document.

View again

of 11
5 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Département de science politique Session Hiver 2008 POL 8411 POLITIQUE EXTÉRIEURE DES ÉTATS-UNIS Professeurs : Charles-Philippe David et Frédérick Gagnon Assistante : Marie-Chantal
Document Share
Documents Related
Document Transcript
UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Département de science politique Session Hiver 2008 POL 8411 POLITIQUE EXTÉRIEURE DES ÉTATS-UNIS Professeurs : Charles-Philippe David et Frédérick Gagnon Assistante : Marie-Chantal Locas Jeudi, 9h30 à 12h30 Téléphone : Bureau : A-3495 Courriels : Disponibilités : le mercredi de 13h à 14h et sur rendez-vous Descriptif du cours Ce séminaire analyse la politique extérieure américaine à travers l histoire de ses prises de décisions. Il initie l étudiante au processus par lequel les décisions de politique extérieure sont formulées au sein de la Maison-Blanche. Nous passerons tour à tour chacune des présidences depuis 1945 après avoir défini un cadre théorique qui permettra aux étudiantes de mieux évaluer la performance de celles-ci (incluant des études de cas). Nous passerons également en revue les principales institutions de la présidence et du gouvernement américain dans le domaine de la politique étrangère, afin que l étudiante saisisse mieux les interactions organisationnelles et politiques qui influencent le processus décisionnel. Les étudiantes doivent avoir suivi avec succès un cours de bac sur la politique étrangère américaine et être en mesure de lire en anglais. Objectifs Ce séminaire permet aux étudiantes : De se familiariser avec les théories sur le processus de prise de décision en politique étrangère; De mieux comprendre le fonctionnement de l appareil décisionnel américain, notamment celui des départements et du Conseil de sécurité nationale, et de mieux cerner le rôle du Congrès; D approfondir leurs connaissances des réalités politiques de la prise de décision présidentielle, des styles et structures de gestion selon les présidences, des 2 personnalités et conseillers au sein de la Maison-Blanche (par un survol des présidences de Truman à G.W. Bush); D apprendre et d utiliser un cadre théorique appliquée rigoureusement à une étude de cas, afin d apporter une contribution à l avancement scientifique de la connaissance (par exemple, la Corée, l Indochine, Cuba, le Viêt-nam, le Cambodge, l Iran, l affaire Iran-Contra, la guerre du Golfe, la Yougoslavie, le Rwanda, l Irak, la lutte contre le terrorisme...). Calendrier du cours 01. Jeudi 10 janvier : introduction au séminaire, aux exigences et à la méthodologie 02. Jeudi 17 janvier : Les théories de politique étrangère et de prise de décision. La méthodologie de l étude de cas (1). C-P David, ASMB, ch. 1 Vincent Legrand, «La prise de décision en politique étrangère», dans Claude Roosens et al., La politique étrangère. Le modèle classique à l épreuve, Bruxelles, Peter Lang, 2004, p Dario Battistella, «L intérêt national», dans Frédéric Charillon, Politique étrangère : nouveaux regards, Paris, Presses de Sciences Po, 2002, ch. 5 Valérie Hudson, «Foreign Policy Analysis : Actor-Specific Theory and the Ground of International Relations», Foreign Policy Analysis, vol. 1, mars 2005, p Michael Hogan et Thomas Paterson (dirs.), Explaining the History of American Foreign Relations, 2 e édition, Cambridge, Cambridge University Press, ch. 4, 5, 7, 9 (approches réaliste, bureaucratique et systémique) 03. Jeudi 24 janvier : Les théories de politique étrangère et de prise de décision. La méthodologie de l étude de cas (2). Michael Hogan et Thomas Paterson (dirs.), Explaining the History of American Foreign Relations, 2 e édition, Cambridge, Cambridge University Press, ch. 4, 6, 17, 20 (approches psychologiques et interprétatives) ch. 4, 8, 14, 15 (approches critiques et culturelles) 04. Jeudi 31 janvier : Les institutions et le processus décisionnel. Les départements et le Conseil de sécurité nationale. C-P David, ASMB, ch. 2 William Chittick, American Foreign Policy. A Framework for Analysis, Washington, CQ Press, 2006, p Amy Zegart, Flawed By Design. The Evolution of the CIA, JCS, and NSC, Stanford, Stanford University Press, 1999, p Karl Inderfurth et Loch Johnson, Fateful Decisions. Inside the National Security Council, New York, Oxford University Press, 2004, p John Burke, «The Neutral/Honest Broker Role in Foreign-Policy Decision Making: A Reassessment», Presidential Studies Quarterly, vol. 35, juin 2005, p 3 05. Jeudi 7 février : Réalités décisionnelles et leadership présidentiel. Styles et modes de gestion de la prise de décision C-P David, ASMB, ch. 3 William Chittick, American Foreign Policy. A Framework for Analysis, Washington, CQ Press, 2006, p Thomas Preston, The President and His Inner Circle. Leadership Style and the Advisory Process in Foreign Affairs, New York, Columbia University Press, 2001, p William Newman, Managing National Security Policy. The President and the Process, Pittsburgh, University of Pittsburgh Press, 2003, p David Mitchell, «Centralizing Advisory Systems : Presidential Influence and the U.S. Foreign Policy Decision-Making Process», Foreign Policy Analysis, vol. 1, juillet 2005, p Jeudi 14 février : Le rôle et l influence du Congrès. L interaction des branches exécutive et législative Jerel A. Rosati, «Congress and Interbranch Politics», in The Politics of United States Foreign Policy, 3e éd., Belmont, Wadsworth, 2004, p Ralph G. Carter, «Congress and Post-Cold War U.S. Foreign Policy», in James M. Scott (dir.), After the End : Making U.S. Foreign Policy in the Post-Cold War World, Durham, Duke University Press, 1998, p Tom Daschle, «The Honeymoon», in Like no Other Time. The Two Years that Changed America, New York, Three Rivers Press, 2003, p Robert C. Byrd, «Selling the War», in Losing America. Confronting a Reckless and Arrogant Presidency, New York, Norton, 2004, p Frédérick Gagnon, «Dealing with Hegemony at Home : From Congressional Compliance to Resistance to George W. Bush s National Security Policy», dans Charles-Philippe David et David Grondin, eds, Hegemony or Empire? The Redefinition of US Power under George W. Bush, Aldershot, Ashgate, p Jeudi 21 février : Présidences Truman et Eisenhower C-P David, ASMB, ch. 4 Lecture sur Truman à déterminer 1 Lecture sur Eisenhower à déterminer Plan de travail à remettre le 21 février 08. Jeudi 28 février : semaine de relâche 09. Jeudi 6 mars : Présidences Kennedy et Johnson C-P David, ASMB, ch. 5 Lecture sur Kennedy à déterminer Lecture sur Johnson à déterminer 1 Les lectures à déterminer pour les études de cas reliées à chaque présidence seront choisies par les étudiants, en consultation avec les enseignants. 4 Compte-rendu critique de livre à remettre le 6 mars 10. Jeudi 13 mars : Présidence Nixon. C-P David, ASMB, ch. 6 Lectures sur Nixon à déterminer 11. Jeudi 20 mars : Présidences Ford et Carter C-P David, ASMB, ch. 7-8 Lecture sur Ford à déterminer Lecture sur Carter à déterminer 12. Jeudi 27 mars : Présidence Reagan C-P David, ASMB, ch. 9 Lectures sur Reagan à déterminer 13. Jeudi 3 avril : Présidence G.H. Bush. C-P David, ASMB, ch. 10 Lectures sur Bush à déterminer 14. Jeudi 10 avril : Présidence Clinton C-P David, ASMB, ch. 11 Lectures sur Clinton à déterminer 15. Jeudi 17 avril : Présidence G. W. Bush. C-P David, ASMB, ch. 12 Lectures sur Bush à déterminer Remise du travail final au plus tard le 18 avril 1. Lectures obligatoires : Bibliographie Charles-Philippe David, Au sein de la Maison-Blanche: la formulation de la politique étrangère des États-Unis, 2 e édition, Québec, Presses de l Université Laval, 2004, 737p. (En vente à la Coop) Michael Hogan et Thomas Paterson, dirs., Explaining the History of American Foreign Relations, 2 e édition, Cambridge, Cambridge University Press, 2004, 366p. (En vente à la Coop) 5 Un CD-ROM contenant les autres textes obligatoires mentionnés dans le syllabus vous sera fourni au premier cours. 2. Ouvrages utiles pour la recherche : Raymond Aron, La république impériale, Paris, PUF, Denise Artaud, La fin de l innocence, Paris, Armand Colin, Louis Balthazar, Charles-Philippe David et Justin Vaïsse, La politique étrangère des États-Unis : fondements, acteurs, formulation, Paris : Presses de Sciences Po, 2003, 382p. (En vente à la Coop.) Gérard Chaliand et Arnaud Blin, America is Back. Les nouveaux Césars du Pentagone, Paris, Bayard, Barthélémy Courmont, L empire blessé, Québec, Presses de l Université du Québec, Charles-Philippe David, Au sein de la Maison-Blanche: la formulation de la politique étrangère des États-Unis, 2 e édition, Québec, Presses de l Université Laval, Murielle Delaporte, La politique étrangère américaine depuis 1945, Bruxelles, Éditions Complexe, George Edwards et Stephen Wayne, Presidential Leadership, Belmont, Wadsworth, 2003 Sébastien Fath, Dieu bénisse l Amérique, Paris, Seuil, Michel Fortmann et Edmond Orban (dirs), Le système politique américain, Montréal, Presses de l Université de Montréal, Alain Frachon et Daniel Vernet, L Amérique messianique, Paris, Seuil, Pierre Hassner et Justin Vaïsse, Washington et le monde, Paris, Autrement, Stanley Hoffmann, Gulliver empêtré, Paris, Seuil, Michael Hogan et Thomas Paterson (dirs.), Explaining the History of American Foreign Relations, 2 e édition, Cambridge, Cambridge University Press, John Ikenberry, American Foreign Policy. Theoretical Essays, New York, Longman, Bruce Jentleson, American Foreign Policy, New York, Norton, André Kaspi, Les États-Unis de 1945 à nos jours, Paris, Seuil, Sabine Lavorel, La politique de sécurité nationale des États-Unis sous George W. Bush, Paris, L Harmattan, Pierre Mélandri, La politique extérieure des États-Unis de 1945 à nos jours, Paris, PUF, Vincent Michelot, L empereur de la Maison-Blanche, Paris, Armand Colin, Yves-Henri Nouailhat, Les États-Unis et le monde au XXe siècle, Paris, Armand Colin, Jerel Rosati, The Politics of United States Foreign Policy, Belmont, Wadsworth, Marie-France Toinet, La présidence, Paris, Montchrestien, Eugene Wittkopf et Charles Kegley, American Foreign Policy, Belmont, Wadsworth, Eugene Wittkopf et James McCormick, The Domestic Sources of American Foreign Policy, Boston, Rowman and Littlefield, 2003. 6 3. Ressources Internet pour la recherche : Nous invitons les étudiant(e)s à consulter la section de l Observatoire sur les États-Unis, sur le site de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l UQÀM, pour une banque de liens plus complète : a) Sites Internet gouvernementaux Maison-Blanche (Présidence) : Conseil de sécurité nationale (NSC) : Département d État : Département de la Défense (Pentagone) : Central Intelligence Agency (CIA) : Département de la sécurité du territoire national (Homeland Security) : Département du Commerce : Département du Trésor : Office of the United States Trade Representative (USTR) : United States Agency for International Development (USAID) : Congrès : Sénat : Chambre des représentants : Comité de la Chambre sur les Relations internationales : Comité de la Chambre sur les Services armés : Comité permanent de la Chambre sur le Renseignement : Comité du Sénat sur les Affaires étrangères : Comité du Sénat sur les Services armés : Comité du Sénat sur le Renseignement : Federal Bureau of Investigation (FBI) : Office of National Drug Control Policy (ONDCP) : b) Think tanks et centres de recherche Center for Strategic and International Studies (CSIS) : Council on Foreign Relations (CFR) : Brookings Institution : American Enterprise Institute : RAND Corporation: Terrorism Research Center : CATO Institute : Heritage Foundation : Global Security : United States Institute of Peace : Carnegie Endowment for International Peace : Carnegie Council on Ethics and International Affairs : Center for Defense Information : National Democratic Institute : 7 National Endowment for Democracy : c) Revues spécialisées Foreign Affairs : Foreign Policy : International Security : World Policy Journal : Washington Quarterly : National Interest : National Journal : National Review : Political Science Quarterly : Presidential Studies Quarterly : Diplomatic History : American Political Science Review : d) Médias The New York Times : The Washington Post : Atlantic Monthly : The New Republic : The Economist : British Broadcasting Corporation (BBC) : Weekly Standard : CBS : MSNBC : ABC : CNN : Time : U.S. News & World Report : Le Monde diplomatique : Présentation générale des travaux, de la méthode et des critères de correction Nous vous offrons quelques suggestions pour la préparation de votre travail. Choisissez un sujet précis ou circonscrit. Assurez-vous, en consultation avec les professeurs, que vous êtes capable de gérer votre sujet. Définissez clairement le but de votre essai, sa problématique ou la question qui vous motive. Plus l objectif est clair et réaliste, moins votre recherche est vaste et exige du temps. Assurez-vous que vous travaillez avec le matériel approprié (livres, périodiques, annuaires, archives...). Avant d écrire votre rapport, structurez une table des matières préliminaire qui vous servira de guide. Faites une recherche bibliographique préliminaire. Ces éléments pourront donc être analysés par les professeurs lors de votre rencontre. 8 Le travail consiste à exposer, expliquer et démontrer une problématique de recherche. Assurez vous de remplir le mandat suivant. (1) nommez et introduisez précisément votre sujet et énoncez clairement l argument ou le problème que vous étudiez; (2) présentez l information utile et nécessaire, la ou les thèses qui explique(nt) le sujet; (3) analysez et démontrez la signification de la question, en distinguant la ou les positions qui s affrontent; et (4) défendez ou critiquez celles-ci en précisant votre conclusion sur le sujet. Ce mandat est central dans l écriture de tout travail et exige que vous travailliez votre capacité de synthèse et de structuration des idées. Assurez-vous que vos essais soient dactylographiés (Times New Roman 12 pts ou Arial 11 pts), ne dépassent en aucun cas 30 pages de texte à interligne double (page-titre, table des matières et bibliographie exclues), soient paginés et comportent les éléments suivants: page-titre, table des matières, une introduction qui expose (1), le développement qui présente (2) et (3), une conclusion qui précise (4), et une bibliographie complète qui comporte toutes les références utilisées et citées dans le texte. Dans votre travail, on s attend à ce que vous utilisiez un minimum de 15 sources variées qui traitent de la théorie et de l étude de cas. Ces diverses sources permettent de renforcer la crédibilité de votre argumentation (faites très attention aux plagiats, qui entraînent de lourdes sanctions). Relisez-vous ou faites-vous relire afin d éviter les fautes de grammaire, de syntaxe et d orthographe qui alourdissent la correction et confondent vos correcteurs. Vous serez noté en fonction de quatre critères : 1. le fond (clarté, cohérence, structure du sujet, esprit de synthèse), 2. la réflexion (arguments, faits, données, capacité d analyse), 3. l effort (originalité, sources bibliographiques et notes de référence) et 4. la forme (style, orthographe, présentation matérielle). Le FOND : Cela concerne la clarté, la cohérence et la structure des idées, mais également l esprit de synthèse. Un texte clair : évite les phrases longues, floues et entrecoupées (maximum de 4 lignes) ; rend compréhensibles pour le lecteur les notions et les concepts contenus dans l hypothèse. Un texte cohérent : ne contient aucune partie qui n est pas en lien avec l hypothèse; fait preuve de logique et, donc, est constitué de parties dont l interrelation est évidente et démontrée. 9 Un texte bien structuré : sera souvent obtenu si vous conservez cette idée à l esprit : «il faut que je dise au lecteur ce que je vais lui dire (introduction); il faut que je lui dise (développement); et il faut que je lui dise ce que je lui ai dit (conclusion) 2»; débute par une introduction qui, idéalement, répond aux cinq interrogations suivantes : 1. Quelle est la question que vous allez discuter? 2. Pourquoi cette question se pose-t-elle et pourquoi est-elle importante? En vertu de quelle littérature ou événement? (Clarifiez la question en la mettant en contexte, par exemple.) 3. Quelle réponse donnez-vous à cette question? (Faites part de votre hypothèse. Cela consiste à affirmer quelque chose en une phrase claire et précise. Par exemple, «en 1991, les États-Unis sont intervenus dans le Golfe persique parce qu ils recherchaient la puissance»). 4. De quelle manière allez-vous identifier les réponses à votre question? (Il s agit de dire quelques mots concernant vos sources et vos méthodes d analyse). 5. Quelles seront les étapes de votre développement? (Donnez un guide au lecteur concernant la suite du travail. Par exemple, «dans la première partie, nous ferons un bref retour historique sur l Opération Tempête du Désert. Dans la deuxième partie, nous définirons le concept de «puissance». Dans la troisième partie 3»). contient des titres et des sous-titres qui annoncent le sujet des différentes parties. Un texte qui fait preuve d un bon esprit de synthèse : présente uniquement les données et les idées utiles et pertinentes pour la démonstration ou l explication annoncée en introduction; dit énormément en peu de pages et va droit au but (idéalement, la langue devrait être utilisée dans le seul but de communiquer des informations; il faut éviter le plus possible de «faire du style» et, au contraire, opter pour une écriture simple, claire et précise) 4. La RÉFLEXION : Ceci concerne l analyse et les éléments d argumentation. Une bonne analyse : ne réside pas dans l unique description ou narration; cherche à expliquer un phénomène, à faire le point sur un débat d idées, à appliquer des notions, des concepts ou encore une théorie à un cas particulier de la politique étrangère des États-Unis; passe par la formulation d une hypothèse et d arguments devant l appuyer. 2 Stephen Van Evera, Guide to Methods For Students of Political Science, Ithaca et Londres : Cornell University Press, 1997, p Ibid., p Chantal Bouthat, Guide de présentation des mémoires et thèses, Montréal : UQÀM, 1993, p. 2. Bien que Bouthat formule cette remarque pour les étudiants universitaires de 2 e cycle, celle-ci s applique également aux étudiants de 1 er cycle. 10 De bons éléments d argumentation : sont convaincants et s appuient sur les recherches déjà effectuées sur le sujet traité; se basent sur des données fiables (on peut, à ce niveau, comparer les résultats de différentes études pour voir s il y a uniformité dans les données, si ces dernières ne sont pas exagérées ou biaisées, etc.); sont pertinents et sont directement liés à l hypothèse (si vous affirmez que «les États- Unis sont intervenus dans le Golfe persique parce qu ils recherchaient la puissance», le lecteur gagnera peu à vous voir consacrer une partie entière de votre travail à la guerre entre l Iran et l Irak; à l inverse, il gagnera beaucoup à vous voir définir le concept de «puissance» en recourant aux auteurs qui ont déjà écrit sur le sujet). L EFFORT : Ceci concerne l originalité du travail, le traitement du sujet ainsi que la richesse et la variété de la documentation. Un travail original : confronte différents points de vue et fait preuve de nuance; se penche sur un sujet relativement peu traité dans la littérature populaire. Une documentation riche et variée : implique autant le recours à des monographies, à des articles spécialisés et à des documents officiels qu à des sources Internet; implique le recours à des sources qui proviennent d auteurs, de revues ou encore de journaux différents (En d autres termes, il faudrait éviter d utiliser seulement des articles de la revue The National Interest ou, autre exemple, du Monde diplomatique. Il faut chercher à confronter les points de vue et éviter de se réfugier dans la «vérité» que nous offre chaque revue ou journal. Ne tenir compte que d un seul type de regard sur la politique étrangère des États-Unis fige le débat au lieu de le stimuler, ce qui va à l encontre de l objectif du cours. Rappelez-vous que vous n êtes pas là pour défendre un point de v
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks