POL Systèmes politiques d Amérique latine. Descriptif du cours. Objectifs du cours. Dynamique du cours

Please download to get full document.

View again

of 5
5 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2009 POL Systèmes politiques d Amérique latine Professeur Julián Durazo Herrmann Bureau : A-3790 Téléphone : ,
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2009 POL Systèmes politiques d Amérique latine Professeur Julián Durazo Herrmann Bureau : A-3790 Téléphone : , poste 1432 Disponibilités : lundis de 12h30 à 14 heures et sur rendez-vous. Descriptif du cours Cours d introduction axé sur l assimilation des principales caractéristiques socioéconomiques et sociopolitiques de l Amérique latine. Structures et institutions politiques du sous-continent. Identification des groupes, forces politiques et sociales à l œuvre dans les sociétés latinoaméricaines; armée, partis politiques, syndicats, églises, mouvements sociaux. Organisation et institutionnalisation du pouvoir politique. Objectifs du cours L Amérique latine est depuis longtemps un laboratoire politique. Les institutions politiques y prennent des dimensions particulières, grâce à la présence de conditions sociales et économiques uniques. L étude des systèmes politiques latino-américains représente donc une façon de jeter un nouveau regard sur certaines concepts-clés de la science politique, tels l État, le pouvoir exécutif, les élections ou les partis politiques. En combinant réflexions théoriques et études de cas empiriques, ce cours nous permettra d étudier en profondeur le fonctionnement politique d une région vitale du monde depuis une perspective comparative. Dynamique du cours Les cours seront donnés par le professeur sous la forme d exposés magistraux. Tous les étudiants sont invités à participer activement avec des commentaires et des questions. Le premier livre, L autre moitié de l Amérique du Sud, est optionnel. Toutes les autres lectures sont obligatoires. Chaque session a une ou plusieurs lectures assignées, qui doivent être lues à l avance. Le recueil de textes et les trois livres sont disponibles à la Coop UQAM. La plupart des textes sont aussi disponibles à la bibliothèque centrale de l UQAM. 2 Centre Paulo-Freire Le Centre Paulo-Freire est un centre de ressources et de monitorat pour les étudiants et étudiantes du Département de science politique. Il est animé par des étudiantes et étudiants de deuxième et troisième cycles et est ouvert 5 jours par semaine, au local A C est essentiellement pour éviter l isolement, augmenter le sentiment d appartenance et permettre la réalisation du plein potentiel des étudiantes et des étudiants que l idée de la création d un centre de ressources a vu le jour. Règlement 18 sur les infractions de nature académique Article 2 - infractions de nature académique 2.1 Infraction Tout acte de plagiat, fraude, copiage, tricherie ou falsification de document commis par une étudiante, un étudiant, de même que toute participation à ces actes ou tentative de les commettre, à l'occasion d'un examen ou d'un travail faisant l'objet d'une évaluation ou dans toute autre circonstance, constituent une infraction au sens de ce règlement. L évaluation L évaluation du cours est axée sur le développement d un projet de recherche en deux étapes, évaluées de la façon suivante : Première étape, à remettre le 5 octobre 2009 (10%). Choisissez un sujet de politique intérieure latino-américaine sur lequel vous écrirez un travail de recherche. Présentez en une seule phrase la question de recherche qui guidera vos démarches. Dans trois pages, justifiez le choix du sujet, discutez son importance pour l étude de la politique latino-américaine et décrivez votre plan de travail. Dans une quatrième page, présentez une bibliographie préliminaire. Si vous faites face à une pénurie d idées, parcourez le plan de cours : est-ce qu il y a un pays ou un sujet qui attire particulièrement votre attention? Considérez aussi les nouvelles : est-ce qu il y a un évènement qui vous attire? Ou bien quelque chose qui vous repousse? Pensez aussi aux liens entre votre sujet et les questions théoriques de la science politique : qu est-ce que votre sujet nous apprend à propos de la politique en général? La qualité de votre travail recherche dépend de la qualité de votre question de recherche. Veillez donc à bien réfléchir sur les commentaires qui vous auront été faits. Encore une fois, n hésitez pas à venir parler avec moi. Profitez aussi de l expertise du Centre Paulo-Freire. La remise à temps de cette première étape de l évaluation vous garantit l obtention de tous les points alloués. 3 Deuxième étape, à remettre le 7 décembre 2009 (50%). Sur la base des commentaires formulés et de votre propre recherche, répondez à votre question. Commencez par une réponse en un seul paragraphe : ce sera votre postulat. Par la suite, écrivez un travail de recherche de 12 pages (à double interligne) où vous démontrez la justesse de votre postulat. Ce travail doit obligatoirement avoir un titre, une introduction, au moins trois sections distinctes qui correspondent aux différents arguments relevant de votre postulat et une conclusion. Vous devez aussi présenter une bibliographie détaillée (non incluse dans la limite de 12 pages). Un examen final (40%), à répondre à la maison et à remettre le 21 décembre 2009, testera vos connaissances sur l ensemble du cours à partir d une lecture finale. Il comporte cinq questions concrètes ainsi qu un court essai. Pour tous les éléments de l évaluation, des instructions précises seront pourvues une semaine à l avance. Une pénalité de cinq points par jour sera imposée aux travaux et examens en retard, fins de semaine incluses, sauf sur présentation d une preuve d absence valable. Aucun travail ni examen ne sera accepté après cinq jours. Le privilège de travail additionnel ne sera accordé en aucun cas. Programme du cours 1. Introduction : Qu est-ce que l Amérique latine? André Corten, L autre moitié de l Amérique du Sud, Montréal, Mémoire d encrier, (Optionnel) 2. L État Pierre Bon, «L État en Amérique latine», Pouvoirs, no. 98, 2001, p Alfredo Ramos Jiménez, «Notes sur la crise de l État et la montée de la technodémocratie», en Daniel van Eeuwen (dir.), La transformation de l État en Amérique latine, Paris, Karthala CREALC, 1994, pp Démocratie et transition Sophie Jouineau, «La transition des régimes autoritaires en Argentine, au Chili et en Uruguay : une perspective comparative», en Georgina Sánchez López (dir.), Les chemins incertains de la démocratie en Amérique latine, Paris, L Harmattan, 1993, pp L Argentine Víctor Armony, L énigme argentine : images d une société en crise, Montréal, Athéna, 2004, pp Sylvia Robin, «L effondrement de la représentation et crise politique en Argentine», Cahiers des Amériques latines, no. 41, 2002, pp (Disponible sur onglet Éditions) 5. Pouvoir exécutif Franck Moderne, «Les avatars du présidentialisme dans les États latino-américains», Pouvoirs, no. 98, 2001, p Alain Rouquié, Amérique latine : introduction à l Extrême Occident, Paris, Seuil, 1998 (2 e éd.), pp 6. Pouvoir législatif Jacques Lambert, «Effacement du pouvoir législatif : le Congrès», dans Amérique latine. Structures sociales et institutions politiques, Paris, Presses universitaires de France, 1968, pp Claude Moïse, Le pouvoir législatif dans le système politique haïtien, Montréal, CIDHICA, 1999, pp Le Mexique Jean-Frédéric Légaré-Tremblay, Andrés Rozental. Le Mexique entre deux Amériques, Québec, Varia, Élections Olivier Dabène, «Les élections contre la démocratie? L année 2006 en perspective», en Olivier Dabène (dir.), Amérique latine, les élections contre la démocratie?, Paris, Les presses de Sciences Po, 2007, pp Natalia Brandler, «Les élections au Venezuela, de l abstention comme forme de protestation à une participation inhabituelle», Problèmes d Amérique latine, no. 65, 2007, pp Partis politiques Pierre Ostiguy, «La transformation du système de partis chilien et la stabilité politique dans la post-transition», Politique et sociétés, 24:2 (2005), (Disponible sur Gabriel Vommaro, «Les manifestations populaires du pouvoir. Le gouvernement Kirchner et les transformations des classes populaires», en Gabriel Vommaro (coord.), La «carte rouge» de l Amérique latine, Bellecombes-en-Bauges, Croquant, 2008, pp Le Brésil Severo Salles, Dictature et lutte pour la démocratie au Brésil ( ), Paris, L Harmattan, 2005, pp Stéphane Monclaire, «Histoire d un désenchantement ou le bilan politique du Brésil de Lula», en Daniel van Eeuwen (dir.), Le nouveau Brésil de Lula, La Tour d Aigues, L Aube, 2006, pp Participation populaire David Recondo, Les paradoxes de la démocratie participative en Amérique latine : une comparaison des trajectoires mexicaine et colombienne, en Catherine Neveu (dir.), Cultures et pratiques participatives: perspectives comparatives, Paris, L Harmattan, 2007, pp Paula López Caballero, «Ambiguïté et pouvoir : démocratie et représentativité à Milpa Alta, District fédéral», en Marguerite Bey et Danièle Dehouve (dirs.), La transition démocratique au Mexique. Regards croisés, Paris, L Harmattan, 2006, pp Organisations sociales Pedro Brieger, «Les assemblées de voisins, une expérience inédite dans la politique», in Diana Quattrocchi-Woisson (dir.), Argentine : enjeux et racines d une société en crise, Paris, Tiempo Le félin, 2003, pp Carlos Rea Rodríguez, «Le barzonisme : un nouveau mouvement social au Mexique?», Cahiers des Amériques latines, no. 37, 2001, pp (Disponible sur onglet Éditions) 13. La Bolivie Denis Langlois, Le défi bolivien, Montréal, Athéna, 5 14. L État de droit Olivier Dabène, Amérique latine : la démocratie dégradée, Bruxelles, Complexe, 1997, pp Guillermo O Donnell, «Repenser la théorie démocratique : perspectives latinoaméricaines», Revue internationale de politique comparée, 8:2 (2001), pp Pour préparer l examen final Alain Rouquié, «Honduras», en Alain Rouquié (coord.), Les forces politiques en Amérique centrale, Paris, Karthala, 1991, pp ENTENTE D ÉVALUATION 6.9 Entente d évaluation Objet de l entente d évaluation Une entente [démocratique] doit intervenir entre [l enseignante] et les [étudiantes inscrites] à ce groupe-cours sur les aspects particuliers suivants : a) le nombre et les échéances des évaluations; b) la pondération respective des contenus ou objets d'évaluation dans l'évaluation globale. Cette entente doit respecter les modalités et échéances déjà établies, lorsque s'effectue une évaluation commune à plusieurs groupes d'un même cours. 6.4 Modalités d'application de l'évaluation et de la notation a) Si un examen fait partie des modalités d'évaluation, il ne peut intervenir dans le résultat global pour plus de cinquante pour cent (50%). Les autres éléments d'évaluation ne sont pas assujettis à cette disposition. b) Si l'évaluation porte sur un unique travail de trimestre, la production de ce travail doit donner lieu à plus d'une évaluation et à l'attribution d'une notation d'étape Procédure Cette entente [démocratique] doit être consignée et doit intervenir dans les deux semaines qui suivent le début officiel des cours (ou dans un laps de temps proportionnel s'il s'agit d'un cours à horaire spécial). L'entente à laquelle souscrivent [l enseignante] et la majorité des [étudiantes présentes] doit être signée par [l enseignante] et par deux [étudiantes] du groupe-cours qui agissent alors à titre de témoins.
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks