Université du Québec à Montréal Département de science politique Session automne POL PARTIS POLITIQUES Mercredi 9h30 à 12h30

Please download to get full document.

View again

of 11
6 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
Université du Québec à Montréal Département de science politique Session automne 2016 POL PARTIS POLITIQUES Mercredi 9h30 à 12h30 Professeur : Xavier Lafrance Bureau A-3475 Téléphone : ,
Document Share
Documents Related
Document Transcript
Université du Québec à Montréal Département de science politique Session automne 2016 POL PARTIS POLITIQUES Mercredi 9h30 à 12h30 Professeur : Xavier Lafrance Bureau A-3475 Téléphone : , poste 6917 Heures de bureau : Mardi 13h30-14h30 Mercredi 13h30-14h30 Ou sur rendez-vous Courriel : Description du cours L'analyse interne des partis politiques: effectifs, structures, idéologies, stratégies et administration. L'utilité d'une typologie des partis politiques et des systèmes de partis. La place des partis politiques dans l'état: le choix des gouvernants, la formation et la représentation de l'opinion, la politisation, l'occupation du pouvoir. Les schémas d'explication théorique des contemporains à l'égard des partis. Objectifs du cours Le cours visera, dans première partie, à présenter et à réfléchir sur les concepts et approches théoriques centraux du champ d études des partis politiques. Seront ainsi abordées tour à tour les notions de «fonction» des partis, de «clivage», de «système», de «famille», etc. Une attention particulière sera portée aux modèles des partis, à leur évolution et aux implications de cette évolution sur le fonctionnement et les rapports internes des partis, ainsi que sur les rapports des partis avec les organisations de la société civile notamment les mouvements sociaux et le mouvement syndical. Cette première partie permettra d établir des fondements théoriques qui seront mobilisés au cours de la deuxième moitié du cours. Celle-ci portera sur les transformations contemporaines des organisations partisanes, des clivages et des systèmes de parti. Les enquêtes d opinion publique révèlent un déclin de la confiance des citoyen-ne-s envers les partis et les élites politiques. Certains auteurs affirment que le lien entre les citoyenne-s et les partis s est rompu. De nombreux autres insistent sur la résilience des partis politiques et sur l importance persistante des fonctions qu ils exercent. En explorant ces débats, nous tenterons de nous questionner sur une possible crise des démocraties libérales représentatives, notamment à l aune de la montée de formations partisanes évoluant aux «extrêmes» et des mobilisations populaires exprimant explicitement et fortement une remise en question des élites politiques contemporaines. Démarche pédagogique Les cours hebdomadaires seront magistraux. La discussion et les échanges critiques seront toutefois encouragés. Du matériel audiovisuel sera aussi mobilisé, lorsque pertinent. Des conférencier-ère-s seront possiblement invité-e-s lors de certaines séances, tel qu indiqué au calendrier ci-dessous. Les lectures obligatoires sont nécessaires pour bien réussir le cours. La présence en classe chaque semaine l est aussi. Les cours magistraux s appuieront sur les lectures hebdomadaires, mais ils viendront aussi les compléter. Les questions des examens porteront sur la matière présentée en classe et dans les lectures obligatoires. Il est possible que certaines lectures obligatoires soient modifiées en cours de session. Les étudiant-e-s en seront avisé-e-s à l avance, par courriel. Il n y a pas de recueil pour ce cours. Les lectures obligatoires seront mises en ligne chaque semaine, sur la page Moodle du cours. Pour me contacter, le mieux est encore de passer me voir lors de mes heures de bureau ou de prendre rendez-vous. Vous pouvez aussi me contacter par courriel je répondrai normalement à l intérieur d un délai de 48 heures. Indiquez, s il-vous-plaît, un objet pour chaque nouveau courriel. Il n est pas possible d avoir une discussion approfondie sur un sujet donné par courriel. Pour cela, venez me voir à mon bureau. Évaluation - Examen de mi-session, en classe (19 octobre) : 35 % - Examen final, en classe (14 décembre) : 35 % Les examens proposeront une liste de questions. Les étudiant-e-s devront répondre à certaines questions parmi cette liste pour chacun de ces examens. Les questions des examens porteront sur la matière présentée en classe et dans les lectures obligatoires. - Travail de session, maximum de 15 pages (date limite de remise : 7 décembre) : 30 % 2 Pour ce travail, vous devrez sélectionner une des thématiques hebdomadaires du cours, à partir de laquelle vous dégagerez une problématique. Cette problématique devra obligatoirement être approuvée par le professeur au plus tard le 23 novembre (une pénalité de 5 points sur 30 sera appliquée sur la problématique n est pas approuvée à temps). La problématique devra être approuvée lors d une rencontre avec le professeur, au cours de ses heures de bureau ou sur rendez-vous (l approbation ne pourra pas se faire par courriel). En vue de cette rencontre, l étudiant-e devra préparer un court document (1 à 2 pages) présentant sa problématique, les différentes sections de son travail, ainsi qu une courte bibliographie comprenant de 5 à 10 références (pouvant inclure certaines des lectures recommandées pour la semaine choisie). Le travail devra être remis au plus tard le 7 décembre. Une pénalité de 10 % par jour de retard s appliquera. Le travail devra être remis en classe ou au département (local A-3405). Il ne pourra pas être remis par courriel. GRILLE DE CONVERSION DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE Note Intervalle A+ 92,5-100 A 88,5-92,5 A- 84,5-88,5 B+ 81,5-84,5 B 78,5-81,5 B- 74,5-78,5 C+ 71,5-74,5 C 68,5-71,5 C- 64,5-68,5 D+ 62,5-64,5 D 59,5-62,5 E 0-59,5 3 Calendrier des thématiques et lectures obligatoires PREMIÈRE PARTIE : THÉORIES ET HISTOIRE DES PARTIS ET SYSTÈMES DE PARTIS Séance 1 (7 septembre) : Présentation du cours et entente d évaluation Discussion : la différentiation de l économie et du politique sous le capitalisme et la démocratie libérale. Séance 2 (14 septembre) : Origines, définitions et fonction des partis Duverger, Maurice (1973 [1951]). Les partis politiques. Paris : Armand Colin. Introduction Delwit, Pascal (2013). Introduction à la science politique. Bruxelles : Éditions de l Université de Bruxelles. pp Katz, Richard S. et William Crotty (dir.) (2006). Handbook of Party Politics. London : Sage. Chapitres 1-3, 8-10, 14 Séance 3 (21 septembre) : Les typologies de modèles de partis Duverger, Maurice (1973 [1951]). Les partis politiques. Paris : Armand Colin. pp Kirchheimer, Otto (1966). «The Transformation of the Western European Party Systems», in Joseph LaPalombara and Myron Weiner (dir.), Political Parties and Political Development. Princeton, NJ: Princeton University Press. pp Katz, Richard S. et William Crotty (dir.) (2006). Handbook of Party Politics. London : Sage. Chapitre 21 Offerlé, Michel (2012). Les partis politiques. Paris : Presses Universitaires de France. Chapitre III, section I.2 4 Séance 4 (28 septembre) : Michels et la théorie de la loi d airain de l oligarchie Michels, Robert (2009). Les partis politiques : essai sur les tendances oligarchiques des démocraties. Bruxelles : Éditions de l Université de Bruxelles. Sixième partie, chapitre 2 Offerlé, Michel (2012). Les partis politiques. Paris : Presses Universitaires de France. Chapitre III, section II.2 Beetham, David (1981). «Michels and His Critics». Archives of European Sociology, Vol. 22, pp Pettiitt, Bending (2007). «Bending Michels' 'Iron Law of Oligarchy': can democracy ever be for 'home consumption' in political parties?». Disponible en ligne : https://ecpr.eu/filestore/paperproposal/3eb7481e-efa6-43a2-af91-f2b69023b737.pdf Séance 5 (5 octobre) : Clivages et systèmes de parti Lipset, Seymour M. et Stein Rokkan (2008). Structures de clivages, systèmes de partis et alignement des électeurs: une introduction. Bruxelles : Éditions de l Université de Bruxelles. Extraits Delwit, Pascal (2013). Introduction à la science politique. Bruxelles : Éditions de l Université de Bruxelles. pp Duverger, Maurice (1973 [1951]). Les partis politiques. Paris : Armand Colin. pp Sartori, Giovanni (2011). Partis et systèmes de partis : un cadre d analyse. Bruxelles : Éditions de l Université de Bruxelles. Chapitres V-VI Kriesi, Hanspeter (1998). «The transformation of cleavage politics», European Journal of Political Research, Vol. 33, pp Mair, Peter (1997). Party System Change : Approaches and Interpretations. Oxford : Oxford University Press. 5 Séance 6 (12 octobre) : Les systèmes de parti canadiens et québécois Bickerton, James, Alain-G. Gagnon, Patrick J. Smith (dir.) (2002). Partis politiques et comportement électoral. Filiations et affiliations. Montréal : Boréal. Chapitre 1 Pelletier, Réjean (dir.)(2012). Les partis politiques québécois dans la tourmente. Mieux comprendre et évaluer leur rôle. Chapitre 1 Gagnon, Alain-G. et A. Brian Tanguay (dir.) (2016). Canadian Parties in Transition. Recent Trends and New Paths for Research. North York : University of Toronto Press. Chapitre 1, 4 6, 11 Séance 7 (19 octobre) : Examen de mi-session Semaine de lecture 24 au 28 octobre DEUXIÈME PARTIE : LES PARTIS POLITIQUES EN CRISE? Séance 8 (2 novembre) : La théorie du parti-cartel Lectures obligatoires : Katz, Richard S. et Peter Mair (2008). «La transformation des modèles de d organisation et de démocratie dans les partis : l émergence du parti-cartel», in Yohann Aucante et Alexandre Dézé, Les systèmes de partis dans les démocraties occidentales : Le modèle du parti-cartel en question. Paris : Presses de sciences po. pp Aucante, Yohann et Alexandre Dézé (2008). Les systèmes de partis dans les démocraties occidentales : Le modèle du parti-cartel en question. Paris : Presses de sciences po. Koole, Ruud (1996). «Cadre, Catch-all or Cartel? A Comment on the Notion of the Cartel Party», Party Politics, Vol. 2, No. 4, pp Katz, Richard S. et Peter Mair (1996). «Cadre, Catch-all or Cartel? A Comment on the Notion of the Cartel Party», Party Politics, Vol. 2, No. 4, pp Katz, Richard S. et Peter Mair (2009). «The Cartel Party Thesis : A Restatement», Perspective on Politics, Vol. 7, No. 4, pp MacIvor, Heather (1996). «Do Canadian Political Parties Form a Cartel», Canadian Journal of Political Science/Revue canadienne de science politique, Vol. 29, No. 2, pp Séance 9 (9 novembre) : L éviscération des démocraties libérales? Technocratie et «post-démocratie» Crouch, Colin (2013). Post-démocratie. Bienne : Diaphanes. Chapitres 1, 4 Mair, Peter (2013). Ruling the Void : The Hollowing of Western Democracy. New York : Verso. Lefebvre, Rémy (2010). «Partis politiques, espèce menacée», Le monde diplomatique, mai 2010, pp. 3-6 Schäfer, Armin et Wolfgang Streeck (2013). Politics in the Age of Austerity. Cambridge : Polity Press. Flinders, Matthew et Matt Wood (2015). Tracing the Political. Depoliticisation, Governance, and the State. Bristol : Policy Press. Séance 10 (16 novembre) : La crise de la social-démocratie Denis, Serge (2003). Social-démocratie et mouvements ouvriers. La fin de l histoire. Montréal : Boréal. Chapitre 6 Brenner, Robert (2015). «Le paradoxe du réformisme», Période. Disponible en ligne : Beaud, Jean-Pierre et Jean-Guy Prévost (1995). La social démocratie en cette fin de siècle/late Twentieth-Century Social Democracy. Québec : Presses de l Université du Québec. Evans, Bryan et Ingo Schmidt (2012). Social Democracy After the Cold War. Edmonton : Athabasca University Press. Moschonas, Gerassimos (2002). In the Name of Social Democracy : The Great Transformation to the Present. New York : Verso. 7 Séance 11 (23 novembre) : Populisme et extrême-droite contemporaine Visionnement du film Populisme, l Europe en danger Crépon, Sylvain (2012). Enquête au cœur du nouveau FN. Paris : Nouveaux Mondes Editions. Chapitres 1 et 2 Akkerman, Tjitske, Sarah L. De Lange et Matthijs Rooduijn (2016). Radical Right-Wing Populist Parties in Western Europe : Into the Mainstream?. New York : Routledge. Mudde, Cas (2012). Populism in Europe and the Americas. Cambridge : Cambridge University Press. Mudde, Cas (2007). Populist Radical Right Parties in Europe. Cambridge : Cambridge University Press. Séance 12 (30 novembre) : Nouveaux partis de gauche radicale et mouvements sociaux Visionnement du film This is a coup (et/ou du film Quand l Europe s indigne). Ducange, Jean-Numa, Philippe Marlière et Louis Weber (2013). La gauche radicale en Europe. Vulaines sur Seine : Éditions du Croquant. pp March, March (2011). Radical Left Parties in Europe. New York : Routledge. Principe, Catarina et Bhaskar Sunkara (2016). Europe in Revolt. Chicago : Haymarket Books. Kouvélakis, Sthatis (2016). «Syriza s Rise and Fall», New Left Review, No. 97, pp Version française de l interview disponible en ligne : Kouvélakis, Stathis (2015). La Grève, Syriza et l Europe néolibérale. Paris : La Dispute. Nez, Héloïse (2015). Podemos : de l indignation aux élections. Paris : Les petits matins. Seymour, Richard (2016). The Strange Rebirth of Radical Politics. New York : Verso. 8 Séance 13 (7 décembre) : Changer le monde sans prendre le pouvoir? Holloway et Bensaïd en débat Lectures obligatoires: Holloway, John (2003). «Douze thèses sur l anti-pouvoir», Contretemps, No. 6, pp Bensaïd, Daniel (2003). «La Révolution sans prendre le pouvoir? À propos d un livre récent de John Holloway», Contretemps, No. 6, pp Les deux textes sont disponibles en ligne : Holloway, John (2007). Changer le monde sans prendre le pouvoir. Le sens de la révolution aujourd hui. Montréal : Lux. Bensaïd, Daniel, Ugo Palheta, et Julien Salingue (2016). Stratégie et parti. Paris : Les prairies ordinaires. Löwy, Michael (2009). «La théorie marxiste du parti», Actuel Marx, No. 46, pp Sitrin, Marina et Dario Azzelin (2014). They Can t Represent Us. Reinventing Democracy From Greece to Occupy. New York : Verso. Séance 14 (14 décembre) : Examen final 9 ÉVALUATION DES ENSEIGNEMENTS Aux termes de l article 1.6 de la Politique No. 23, les évaluations doivent dorénavant se faire en ligne et en classe, sauf si les circonstances ne permettent pas une évaluation en ligne, auquel cas elles peuvent être faites sur papier. Les enseignantes et enseignants seront invités à choisir la plage horaire de 30 minutes (dans le 12 e ou 13 e cours du trimestre) où ils réserveront du temps pour que les étudiantes et étudiants procèdent à l évaluation. Pour tous les étudiants de ce groupe-cours, la période sera alors limitée à cette journée précise. Dans les autres cas, la période entière de deux semaines sera ouverte pour tous les étudiants du groupe-cours. À noter que cela ne s applique pas aux 2 e et 3 e cycles. POLITIQUE 16 SUR LE HARCÈLEMENT SEXUEL Le harcèlement sexuel se définit comme étant un comportement à connotation sexuelle unilatéral et non désiré ayant pour effet de compromettre le droit à des conditions de travail et d études justes et raisonnables ou le droit à la dignité. La Politique 16 identifie les comportements suivants comme du harcèlement sexuel : 1. Manifestations persistantes ou abusives d un intérêt sexuel non désirées. 2. Remarques, commentaires, allusions, plaisanteries ou insultes persistants à caractère sexuel portant atteinte à un environnement propice au travail ou à l étude. 3. Avances verbales ou propositions insistantes à caractère sexuel non désirées. 4. Avances physiques, attouchements, frôlements, pincements, baisers non désirés. 5. Promesses de récompense ou menaces de représailles, implicites ou explicites, représailles liées à l acceptation ou au refus d une demande d ordre sexuel. 6. Actes de voyeurisme ou d exhibitionnisme. 7. Manifestations de violence physique à caractère sexuel ou imposition d une intimité sexuelle non voulue. 8. Toute autre manifestation à caractère sexuel offensante ou non désirée. Pour plus d information : Pour rencontrer une personne ou faire un signalement : Bureau d intervention et de prévention en matière de harcèlement : , poste LE CENTRE PAULO FREIRE Le Centre Paulo Freire, qui est animé par des étudiantes et étudiants de deuxième et troisième cycles, sera ouvert 5 jours par semaine, au local A Le Centre offre un service d'appui académique aux étudiantes et étudiants inscrits dans les programmes de science politique. Pour connaître leurs heures d ouverture, veuillez composer le , poste PLAGIAT Règlement no. 18 sur les infractions de nature académique Tout acte de plagiat, fraude, copiage, tricherie ou falsification de document commis par une étudiante, un étudiant, de même que toute participation à ces actes ou tentative de les commettre, à l occasion d un examen ou d un travail faisant l objet d une évaluation ou dans toute autre circonstance, constituent une infraction au sens de ce règlement. La liste non limitative des infractions est définie comme suit : la substitution de personnes ; l utilisation totale ou partielle du texte d autrui en le faisant passer pour sien ou sans indication de référence ; la transmission d un travail pour fins d évaluation alors qu il constitue essentiellement un travail qui a déjà été transmis pour fins d évaluation académique à l Université ou dans une autre institution d enseignement, sauf avec l accord préalable de l enseignante, l enseignant ; l obtention par vol, manœuvre ou corruption de questions ou de réponses d examen ou de tout autre document ou matériel non autorisés, ou encore d une évaluation non méritée ; la possession ou l utilisation, avant ou pendant un examen, de tout document non autorisé ; l utilisation pendant un examen de la copie d examen d une autre personne ; l obtention de toute aide non autorisée, qu elle soit collective ou individuelle ; la falsification d un document, notamment d un document transmis par l Université ou d un document de l Université transmis ou non à une tierce personne, quelles que soient les circonstances ; la falsification de données de recherche dans un travail, notamment une thèse, un mémoire, un mémoire-création, un rapport de stage ou un rapport de recherche. Les sanctions reliées à ces infractions sont précisées à l article 3 du Règlement no. 18. Pour plus d information sur les infractions académiques et comment les prévenir : ENTENTE D ÉVALUATION 6.4 Modalités d'application de l'évaluation et de la notation a) Si un examen fait partie des modalités d'évaluation, il ne peut intervenir dans le résultat global pour plus de cinquante pour cent (50%). Les autres éléments d'évaluation ne sont pas assujettis à cette disposition ; b) si l'évaluation porte sur un unique travail de trimestre, la production de ce travail doit donner lieu à plus d'une évaluation et à l'attribution d'une notation d'étape ; c) au fur et à mesure que sont effectuées les évaluations et notations d étape, l étudiante, l étudiant doit en être informé Objet de l entente d évaluation Compte tenu de ces informations, une entente doit intervenir entre la professeure, le professeur, la chargée de cours, le chargé de cours, la, le maître de langues responsable du groupe-cours et les étudiantes, étudiants inscrits à ce groupe-cours sur les aspects particuliers suivants : a) le nombre et les échéances des évaluations; b) la pondération respective des contenus ou objets d'évaluation dans l'évaluation globale. Cette entente doit respecter les modalités et échéances déjà établies, lorsque s'effectue une évaluation commune à plusieurs groupes d'un même cours Procédure Cette entente doit être consignée et doit intervenir dans les deux semaines qui suivent le début officiel des cours (ou dans un laps de temps proportionnel s'il s'agit d'un cours à horaire spécial). L'entente à laquelle souscrivent la professeure, le professeur, la chargée de cours, le chargé de cours, la, le maître de langues et la majorité des étudiantes, étudiants présents doit être signée par la professeure, le professeur, la chargée de cours, le chargé de cours, la, le maître de langues et par deux étudiantes, étudiants du groupe-cours qui agissent alors à titre de témoins. 11
Similar documents
View more...
Search Related
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks