PLANTES MEDICINALES. Robin ARMA

of 20
134 views
PDF
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Document Description
PLANTES MEDICINALES Robin ARMA Classification par le nom de la plante en latin NOM de la plante en latin Noms français médecine ABELMOSCHUS moschatus Ambrette
Document Share
Document Transcript
PLANTES MEDICINALES Robin ARMA Classification par le nom de la plante en latin NOM de la plante en latin Noms français médecine ABELMOSCHUS moschatus Ambrette - plante entière: tonique cardiaque; - graines, huile essentielle: adoucir la peau; rhumatismes; crampes musculaires; spasmes de l'estomac; fatigue nerveuse; - racine: fièvre; toux; varices; - fleurs: brûlures; - feuilles: peau infectée; - graines: maux de tête ABIES ALBA Miller Sapin blanc Térébenthine des Vosges expectorante, balsamique, antiseptique; asthme; asthme; grippe; - rhumatisme arthritique: décoction de 30g de feuilles; bouillir 10mn; 3 tasses par jour avec du jus de citron; ABIES balsamea Sapin baumier - résine: maux de gorge; diminue le catarrhe, arthrite, plaies et démangeaisons; mâcher la gomme; ABRUS precatorius - sciatique: - appliquer de la gomme de sapin sur la zone douloureuse et recouvrir d'un morceau de flanelle. Garder trois jours et répéter au besoin. Au bout de trois jours, le corps aura absorbé la gomme et le cataplasme s'enlèvera alors sans difficulté. - il existe aussi des préparations commerciales à la gomme de sapin destinées aux applications topiques (lotion, huile ou onguent), mais on peut également faire une émulsion avec 50 % d'huile végétale et 50 % de gomme de sapin : appliquer cette émulsion sur la zone douloureuse Arbre à chapelets diurétique; rhumatismes; - feuilles mâchées: toux; asthme; problèmes intestinaux; maladies cardiaques; saignements; ACACIA nilotica GUILL. et PERR. Acacia nilotique ulcère gastro-duodénal 1. Utilisation populaire: Les sénégalais utilisent de façon générale l'infusion aqueuse et lactée des fruits ou des écorces, ou des racines pour traiter la dysenterie et les diarrhées rebelles. Ailleurs en Afrique, l'infusion lactée des feuilles soigne les bronchites et les pneumonies alors que le décocté aqueux des racines soulage l'indigestion et les maux gastriques. 2. Utilisation par les guérisseurs: Dans le Cayor, les guérisseurs utilisent un médicament hémostatique et cicatrisant à base de la poudre de fruits de Neb neb, des écorces du Nguiguis et de Tamarinier. L'utilisation comme cicatrisant est retrouvée au Burkina Faso. Pour cela, les feuilles fraîches sont séchées, pilées et la poudre est appliquée sur les plaies. Même seule, la poudre de fruit appliquée sur les plaies active leur cicatrisation. Les Nubiens du Sud de l'egypte conseillent la consommation d'une cuillérées à café de poudre de feuilles tous les matins aux diabétiques. Les propriétés anti diarrhéique, antitussive et diurétique ont été prouvées. Les fruits ont par ailleurs un pouvoir molluscicide. L'usage prolongé du décocté aqueux des fruits entraine des risques de constipation. - diarrhée: 5 g de poudre de fruit égrainé dans un peu d'eau sucrée ou trois fois dans la journée. 1 ACANTHUS MOLLIS L. Acanthe émollient, stimule l'appétit, dégorge le foie, digestif, diurétique, anti dysentérique, jadis utilisé en Italie contre les piqûres de tarentules. infusion de 100g de feuilles par litre d'eau bouillante; - bronchorrhée: infusion de 60 g de feuilles et fleurs pendant 25mn; 4 tasses par - colite: infusion de 40 g de feuilles et fleurs pendant 25 mn; 3 tasses par - entérite: infusion de 60g de feuilles et de fleurs pendant 25mn; 4 tasses par - gastro-colite: décoction de 40g de racine; bouillir 5mn; 2 tasses par - laryngo-trachéite: infusion de 60g de feuilles et fleurs pendant 25mn; 3 tasses par - fistule de l'anus: utiliser le jus des feuilles pour des applications locales; - luxation: infusion de 100g de feuilles et fleurs pendant 40mn; en applications locales; - odontalgie: infusion de 100g de feuilles et fleurs pendant 25mn; en bains de bouche et applications sur la muqueuse buccale; - posthite: décoction de 40g de racine; bouillir 5mn; applications locales; - sinusite: infusion de 100g de feuilles et fleurs pendant 40mn; pour fumigations; ACER PLATANOIDES L. Platane - plaie torpide: décoction de 100g de feuilles; bouillir 10mn; en applications locales; ACHILLEA AGERATUM L. achillée agératum vulnéraire, astringent, stimulant, antihémorragique. - colite muco-membraneuse: infusion de 30 g de sommités fleuries pendant 15 mn; 3 tasses par - hyperacidité gastrique: infusion de 40g de sommités fleuries pendant 10mn; 2 tasses par jour, 2 heures après les principaux repas; - oxyures: infusion de 40g de sommités fleuries pendant 10mn; 3 tasses par - oxyures: décoction de 50g de sommités fleuries; bouillir 10mn; en lavements; ACHILLEA atrata L. Achillée noire - plante: stomachique, antiépileptique ACHILLEA clavennae ACHILLEA HERBA-ROTTA ALL. ACHILLEA MACROPHYLLA L. ACHILLEA MILLEFOLIUM L. *SUBSP. MILLEFOLIUM Achillée de Chiavenna Achillée herba rota Achillée à grandes feuilles Achillée millefeuille, Millefeuille - extraits de la plante: pour faciliter la respiration en montagne - plante: aromatique, antiépileptique - plante: vulnéraire tonique amer; rafraichissant; vulnéraire; stimulant; résolutif; fièvres; catarrhe; séchant; antispasmodique; astringent; hémostatique; emménagogue; cholagogue; diurétique; vermifuge; tonique des voies digestives; gastrite; fermentations; actions sur cœur et système nerveux; neurasthénie; maux d'estomac; dépuratif; sudatif; anti-inflammatoire; antiseptique; tonique; carminatif; dyspepsie; régule les changements d'humeur, et complète souvent les traitements liés à la ménopause; - sommités florales: tonique; digestif; dépuratif; diurétique; contre hypertension; - feuilles fraîches: cataplasme sur plaies ou petites coupures, diminuant les saignements; - fleurs: eczémas et catarrhes allergiques; - essence de fleurs: rhumes; grippe; inflammations articulaires; - racines en décoction: fortifier les muscles; - extrait: antihémorragique (bien que les feuilles insérées dans les narines provoquent des saignements de nez); USAGE INTERNE: fatigue générale; lymphatisme; spasmes des voies digestives et utérines; asthme; dysménorrhées; aménorrhée (par froid et grande frayeur); troubles de la ménopause; névroses, convulsions; lithiase biliaire et urinaire; sédentarisme; goutte, rhumatisme; troubles de la circulation et de la cinquantaine; varices, phlébites, hémorroïdes; fièvres intermittentes; incontinence d'urines des enfants; aux premiers stades d'une fièvre; catarrhe; sinusite; rhume des foins; allergies à la poussière; varices et hématomes spontanés; thromboses (pour prévenir les caillots); diarrhées; crise de foie; colique; digestion difficile; USAGE EXTERNE: vulnéraire; pertes blanches; blennorragie; hémorroïdes; 2 douleurs rhumatismales; inflammation de la peau et des muqueuses, dermatoses; ulcère de jambe, crevasses du mamelon, fistules; plaies diverses; varices et hématomes spontanés les fleurs séchées sont utilisées dans de nombreuses préparations sous forme d'infusion. - infusion: verser une tasse d'eau bouillante sur une cuillerée de sommités fleuries broyées et laisser reposer pendant un quart d'heure. Filtrer et prendre 7 ou 8 verres à liqueur par jour. - teinture: Laisser macérer 30 g de fleurs desséchées et broyées dans 120 g d'alcool à 70 pendant 10 jours. Prendre gouttes, trois fois par jour, dans une tisane ou un peu d'eau. - vin: laisser macérer pendant 15 jours 50 g de sommités fleuries dans un litre de vin blanc sec. Verser et prendre deux ou trois verres par jour. Avant les repas c'est un apéritif; après, un excellent digestif. - teinture composée: Mélanger en parties égales de la teinture de mille-feuille à de la teinture de camomille (préférablement, la romaine). Prendre 10 ou 12 gouttes sur un morceau de sucre après les repas pour faciliter la digestion. - sirop: Verser 600 g d'eau bouillante sur 100 g de sommités fleuries broyées finement et laisser reposer toute une journée. Presser, verser, filtrer et ajouter. en dissolvant à chaud, 1200 g de sucre. Prendre deux petits verres par jour. - accès nerveux: infusion 20-30g de sommités fleuries par litre d'eau, 3 tasses par jour entre repas; - antispasmodique: infusion 20-30g de sommités fleuries par litre d'eau, 3 tasses par jour entre repas; - bouffées de chaleur: laisser macérer 2 cuillères à café d'herbe déshydratée dans une tasse d'eau bouillante pendant 10mn, ajouter miel pour le goût et boire chaud; - cardialgie: infusion de 100 g de plante fleurie pendant 25 mn; 2 tasses par jour. Contre-indication en cas de grossesse; - carminatif: utiliser la poudre de feuilles et de fleurs; - colique vésiculaire: infusion de 60 g de plante fleurie sans la racine pendant 20 mn; 3 tasses par - congestion cérébrale: infusion 3 fois par jour pour améliorer la circulation et tonifier les vaisseaux; - cystite: infusion; - diarrhée chronique: infusion de 40g de plante aérienne fleurie pendant 20mn; 3 tasses par - douleurs dues à des hémorroïdes: infusion de 60g de partie aérienne fleurie pendant 20mn; 3 tasses par - dysménorrhée: infusion de 40g de partie aérienne de la plante fleurie pendant 20mn; 3 tasses par jour, 10 jours avant les règles; - dyspepsie: utiliser la poudre de feuilles et de fleurs; - entérocolite: infusion de 60g de partie aérienne de la plante pendant 20mn; 3 tasses par - fermentations: infusion de 10-20g de feuilles et sommités fleuries pour 1/2litre d'eau bouillante, ou 1 cuillerée à café pour 1 tasse d'eau; - fibrome: décoction de 50g de plante fleurie; bouillir 5mn; 3-4 tasses par - flatulence: infusion de 60g de plante fleurie et inflorescences pendant 20mn; 3 tasses par - gastrite: infusion de 10-20g de feuilles et sommités fleuries pour 1/2litre d'eau bouillante, ou 1 cuillerée à café pour 1 tasse d'eau; - hémorroïdes, hémorroïdes saignantes: infusion de 60g de partie aérienne de la plante fleurie pendant 20mn; 3 tasses par - hypochondrie: infusion de 60g de plante fleurie sans la racine pendant 20mn; 3 tasses par - infusion de 60g de partie aérienne de plante fleurie pendant 20mn; 3 tasses par - ménopause: infusion de 60g de partie aérienne de la plante fleurie pendant 20mn; 3 tasses par - œdème: infusion 3 fois par - pyorrhée alvéo-dentaire: infusion de 40g de feuilles et sommités fleuries pendant 20mn; 3 tasses par jour. Infusion de 60g de feuilles et sommités fleuries pendant 25mn; en bains de bouche; - pyrosis: 50g de feuilles et fleurs pour 1 litre d'eau; infuser 20mn; 2-3 tasses par - règles douloureuses: laisser macérer 2 cuillères à café d'herbe déshydratée dans une tasse d'eau bouillante pendant 10mn, ajouter miel pour le goût et boire chaud; - rhume des foins: tisane plusieurs semaines avant le début de la période de 3 pollinisation; - rougeole: infusion de 60g de partie aérienne de la plante fleurie pendant 20mn; par cuillerées; - rubéole: infusion plusieurs fois par - tonique: utiliser la poudre de feuilles et de fleurs; CONTE-INDICATION en cas de GROSSESSE; - L'huile essentielle renferme des traces de thuyone, donc doit être utilisée, par voie interne avec modération - La présence de lactone sesquiterpénique, le contre indique chez les sujets allergiques aux Asteraceae. - décoction: Faire une décoction un peu concentrée en faisant bouillir une bonne poignée de sommités fleuries dans un litre d'eau pendant minutes. Cette décoction peut être utilisée pour des lavages, des compresses, des injections ainsi que pour frictionner le cuir chevelu; - pommade antirhumatismale (essence d'achillée, lanoline, pommade camphrée) en frictions à l'endroit de la douleur (rhumatismes, névralgies, douleur des cellulites) - cicatrisant, Hémostatique, Anti hémorroïdaire (voie locale): Infusé (10 g/l, infusion 15 min) - douleur pelvienne de la femme: bains de siège - calmant, régulateur de la circulation (capillaires): décoction dans un grand bain; - coupure: mâcher une feuille fraîche et l'appliquer sur la blessure; - crevasses: suc de la plante fraîche; - dent, mal de dents: mâcher une racine; - dermatose, eczémas: infusion, 1 poignée pour 1 litre d'eau, en lavages; - fistule de l'anus: décoction de 100g de plante fleurie; bouillir 10mn; en applications locales; - hémorragie veineuse: décoction de 100g de feuilles, bouillir 10mn; en applications locales; - hémorroïdes: suc de la plante fraîche; - plaie: appliquer feuilles fraîches et sommités fleuries dans coupures ou égratignures afin de les nettoyer, puis bander; - psoriasis: mélangée à l'eau du bain, 2 fois par semaine; - pyorrhée alvéo-dentaire: infusion de 40g de feuilles et sommités fleuries pendant 20mn; 3 tasses par jour. Infusion de 60g de feuilles et sommités fleuries pendant 25mn; en bains de bouche; - saignements: pour stopper les saignements: mâcher une feuille fraîche et l'appliquer sur la blessure; - ulcères de jambe: suc de la plante fraîche; ATTENTION: à prendre à petite dose; l'abus peut rendre la peau sensible au soleil; déconseillé durant la grossesse; - L'huile essentielle renferme des traces de thuyone, donc doit être utilisée, par voie interne avec modération - La présence de lactone sesquiterpénique, le contre indique chez les sujets allergiques aux Asteraceae ASSOCIATION: angélique, cannelle, réglisse, clous de girofle, lavande, myrte, citron, myrrhe, safran, salsepareille, millepertuis PERIODE de RECOLTE: du printemps à l'automne. CONSERVATION: Faire sécher à l'ombre et conserver en cageots rigides et fermés, à l'abri de l'humidité et de la poussière. ACHILLEA MILLEFOLIUM L. *SUBSP. TANACETIFOLIA Achillée à feuilles de tanaisie Médecine vétérinaire empirique: - contre hématurie: mille-feuille, ortie blanche, persil sauvage, sel, infusé dans du lait - non-délivrance de la vache, gale des moutons: décoctions concentrées, par voie externe - eupeptique pour les bovins Médecine vétérinaire homéopathique: hémostatique - plante: vulnéraire, stimulant, astringent, résolutif 4 ALL. ACHILLEA MOSCHATA WULFEN Achillée musquée - plante: stomachique, aromatique, antiépileptique. acholie; - hypotonie entérique: infusion de 40g de feuilles et sommités fleuries pendant 20mn; 3 tasses par ACHILLEA NANA L. Achillée naine - plante: stomachique, aromatique ACHILLEA NOBILIS L. *SUBSP. NOBILIS ACHILLEA ODORATA L. ACHILLEA PTARMICA L. *SUBSP. PTARMICA ACHILLEA TOMENTOSA L. ACINOS arvensis (Lam.) Dandy *subsp. arvensis, CALAMINTHA ACINOS (L.) CLAIRV. ACONITUM NAPELLUS L. *subsp.napellus Achillée noble - plante: vulnéraire, stomachique, astringent, résolutif Achillée odorante - plante: vulnéraire, astringent, stimulant, résolutif Achillée ptarmique Achillée tomenteuse Calament acinos - rhizome: réduit fatigue, désordres urinaires, flatulences, rhumatismes, maux de dents; - fleurs et feuilles desséchées et pulvérisées: poudre sternutatoire; - plante: épilepsie, hématurie, catarrhe; - gastrectasie: infusion de 30g de fleurs pendant 10mn; 2 tasses par - irritation génito-urinaire: infusion de 30g de fleurs pendant 10mn; 3-4 tasses par - oligurie: infusion de 30g de fleurs pendant 15mn; 3 tasses par - ecchymose: décoction de 40g de fleurs; bouillir 5mn; en applications locales; - plante: vulnéraire, astringent - plante: astringent, résolutif; infusion bue comme le thé Casque de Vénus analgésique; sédatif; décongestionnant et vasoconstricteur ou vasoconstricteur (augmente les sécrétions: salive, sueurs, sécrétions bronchiques, bile, intestinales et rénales; excite le vague, freine le sympathique); L'aconitine est hyper toxique mais anti-inflammatoire à doses infinitésimales Les dilutions sont: Analgésiques; Antinévralgiques; Sédatives; Stimulantes respiratoires USAGE INTERNE: douleurs et inflammations dues au froid (zona ophtalmique); sciatique, goutte, rhumatisme; toux spasmodiques (coqueluche); asthme digestif des hépato biliaires; laryngites, angine, coryza; inflammations congestives aiguës, fébriles au début; séquelles d'hémiplégie; USAGE EXTERNE: en application locale de la teinture: en dosage de 0,1mg dans gingivite et gargarisme dans les enrouements; teinture d'aconit comme antalgique: névralgie faciale; névralgie du trijumeau; anti congestif; sédatif de la toux; rhumatismes; névralgies; sciatique; INCOMPATIBILITES: iode, arsenic, tanin; ANTAGONISTES: belladone, digitale, opium, térébenthine, alcool, ammoniaque, éther; ATTENTION: le simple fait de cueillir la plante peut occasionner des dermites, voire des intoxications si son suc pénètre l'organisme par des écorchures aux doigts. On ne connaît, jusqu'à présent, aucun antidote, aucun spécifique sûr à employer contre l'empoisonnement par l'aconit. On devra avoir recours aux vomitifs Vétérinaire: antitussif et expectorant anesthésique du nerf trijumeau Médecine vétérinaire ancienne: toux et expectorant - en teinture 10g de poudre pour 90 g d'alcool, 5 à 10 gouttes par jour chez le chien - Sirop de racine: 10g de teinture dans 90 g de sucre (extemporanée). - anesthésie du nerf trijumeau 5 Médecine vétérinaire moderne: antitussif, expectorant ACONITUM variegatum L. *subsp.paniculatum (Arcang.) Negodi, ACONITUM PANICULATUM LAM. *VAR. PANICULATUM ACORUS CALAMUS L. Aconit paniculé Roseau aromatique Médecine vétérinaire homéopathique: - action sur l'appareil respiratoire et système nerveux - caractérisé par des symptômes, survenant après exposition au froid - pour les bronchites aiguës, angines, amygdalites, coliques congestives, péritonites, congestions diverses (cérébrale, pulmonaire, rénale) - pour les encéphalites avec de la belladone voir ACONITUM napellus ATTENTION: le simple fait de cueillir la plante peut occasionner des dermites, voire des intoxications si son suc pénètre l'organisme par des écorchures aux doigts. On ne connaît, jusqu'à présent, aucun antidote, aucun spécifique sûr à employer contre l'empoisonnement par l'aconit. On devra avoir recours aux vomitifs piquant, amère, astringent; tonique, stomachique, décongestionnant, expectorant; émétique, anticonvulsif, bronchodilatateur, stimule la circulation cérébrale et y fait baisser les toxines; renforce les surrénales, améliore la tonicité musculaire, favorise la circulation et lutte contre l'asthénie; effet bénéfique sur les gingivites; améliore la résistance et la vigueur; traite l'arthrite, les états de choc, la toux et les céphalées tenaces liées à la sinusite; - rhizome à petite dose: tonique; stimulant; apéritif; digestif; carminatif; antispasmodique; diurétique; diaphorétique; emménagogue, fébrifuge, certaines affection osseuses; stimulant; contre hyperacidité carminatif dans les cas de coliques et diarrhées; Historique: Le calamus a partout était utilisé dans le monde, en Inde, en Egypte, en Europe et en Amérique du Nord. Il se pourrait d'ailleurs que les Indiens du Nord- Ouest du Canada en chiquent le rhizome pour ses propriétés psychotropes. En Ayurveda (médecine indienne), on considère le calamus comme une plante regénérante pour le cerveau et le système nerveux. Les Cree l'utilisaient en tant que remède anti-fatigue. En Egypte et en Inde, le calamus est considéré comme aphrodisiaque depuis au moins 2500 ans. En Europe on la recherche surtout pour son action stimulante du système digestif (crampes d'estomac, coliques, ballonnements...). Effets: Favorise l'expulsion des gaz, soulage les contractions musculaires, antispasmodique, active la transpiration, stimulant, tonique, diurétique, favorise la sécrétion des endorphines, favorise les règles, fébrifuge; USAGE INTERNE: atonie digestive, digestions pénibles; gastrite, ulcère gastrique; entérite; ballonnements; règles insuffisantes; fièvres intermittentes; oliguries, goutte; rachitisme et scrofule (voie externe et interne); rétention d'urine; manque d'appétit; troubles biliaires infusion: 1 cuillerée à café de rhizome pour 1 tasse d'eau, bouill
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x